• 01/06/2013

     

    TOUR D’HORIZON DE NEWS PRINTANIERES

     

    Laissons de côté ET la sortie prochaine (en septembre) du MDNA TOUR 2012 en DVD, ET du « secret project » de Steven Klein, car nous aurons largement l’occasion d’en reparler dans les semaines à venir sur ce blog. Concentrons-nous plutôt sur le reste de l’actualité –parce qu’il y en a- de la madone car j’ai décidé d’aller voir plus loin sur la toile, d’autres sources américano-anglo-saxonnes consacrés à la chanteuse, afin d’en tirer un maximum d’infos via le gravitationna madonica, entendez : ce qui la touche de près comme de loin ! …et non pas CEUX qui la touche… bande de pervers ;)

     

    aux enchères

    Central Park West à NY : Le luxueux appartement dans lequel Madonna et Sean Penn ont résidés durant leur mariage tumultueux dans les années 80, vient d'être vendu à un gestionnaire de fonds du nom de Deepak Narula pour 23,5 millions d'euros, beaucoup moins cher que le prix initial, avant que celui ne soit introduit en bourse ces temps-ci. Ce duplex de 14 pièces dont 8 salles de bains avaient été entièrement redécoré par le fidèle Christopher, frère et souffre douleur de la star. Le dit appartement a d'abord été sur un seul niveau, Madonna a par la suite acheté les deux étages du dessus pour l'agrandir, casser les plafonds, créer des escaliers, voulait-elle sans doute monter au 7e ciel avec son mari d'alors ? L'histoire de l'échec de leur mariage est bien connu puisqu'il finira avec 7 points de suture. Les 8 salles de bains supposent 8 chambres doubles/simples servent traditionnellement à héberger les ami(e)s et c'est vrai que lorsque vous êtes au sommet de votre gloire, des ami(e)s vous en avez beaucoup, car sinon à quoi bon avoir autant de salle d'eau pour deux personnes ? On sait que les Penn à l'époque, inauguraient de leur fougeuses étreintes, toutes les pièces de la maison, les voisins s'en souviennent encore quand vous leur demandez. Ils se souviennent aussi que les cris du couple d'enfants terribles n'étaient pas seulement des cris de plaisir, les 8 baignoires-jacuzzi servaient autant à l'intérieur qu'en surface, les traces de sang révélés à la lumière noire, c'est dur à ravoir, l'homme d'affaires Narula pourra passer ses week-ends à frotter du spontex. Ces dernières lignes de remplissage -bien qu'étant proches de la réalité- ne sont que pure affabulation. Ceci dit, la violence, le sang sont autant de thématiques évoqués par Madonna dans les clips-vidéos « die another day » ; « what it feels like for a girl » que dans la mise en scène « gang bang » du MDNA Tour. Catharsis ? Thérapie ?

     

    destroy & glamour

    Revenons à des choses plus gaies, hormis le fait que Madonna ait fêté l'adoption par la France du mariage pour tous, on ne l'a pas encore entendue sur le sujet, l'a-t-on interviewée ? Non mais tout porte à croire qu'elle adhère à 100% la connaissant. Alors que nous sommes sûr qu'à l'heure actuelle, aucunes nouvelles chansons n'ai été enregistrée, ce qui ne veut pas dire qu'aucunes n'ai été écrites, Steven Klein a révélé davantage de détails à propos du si mystérieux projet secret qui n'a jamais aussi bien porté son nom : Je vais entretenir ce mystère encore un peu et vais plutôt évoquer le look qui a fait couler beaucoup d'encre lors de la cérémonie des Billboard Awards, tout à peu près a été dit : trash, glamour, vieille rombière ou carrément dans l'air du temps... Je dois avouer qu'un mois plus tard je ne sais toujours pas comment apprécier la chose, quels qualificatifs lui donner. Madonna court toujours après ses 30 ans mais a bientôt 55, elle peut se targuer d'avoir encore de superbes jambes et des cuisses galbées à faire pâlir toutes les Tina Turner. Ce look destroy s'il ne concurrence pas avec les excentricités vestimentaires des Gaga et consorts, il délivre un message on ne peut plus clair, quitte à le claironner encore : « it's only one queen » et c'est bien elle ! Vous retrouverez dans la rubrique « materialistgirl » un sujet s'y rapportant, photos et commentaires à l'appui.

     

     

    Erotic... erotic

    Avec un look so bitch Madonna pourra certainement participer à la fête d'anniversaire organisée par la communauté de ses fans pour ses 55 printemps, le 18 août prochain à Londres, au 33 Rathbone Place pour la soirée hybride « the Erotica Ball ». Hybride parce que mi-gala de charité, mi-soirée costumée typique des plus grandes partouzes privées avec plein de beau monde, on baise mais qu'entre riches et avec de bonnes manières en sus. Afin de soutenir l'association de lutte contre le sida « St-Stephens Aid Trust » bon nombre d'activités-spectacles sont proposés : performances érotiques sur scène, jardin-labyrinthe, par d'attraction du plaisir, un théatre SM, une discothèque... Le dress-code parle de lui-même : burlesque, chapeau haut-de-forme et queue de pie, drag-queen, SM, cuir, latex. Dans les rangs des VIP le champion-culturiste David Robson, Jelena Rozenko, Craig Eursolution ou encore Neil Prince... voilà de quoi bien faire la fête de façon coquine tout en faisant une bonne action : Comment dédramatiser la maladie en la tournant en dérision, the show must go on comme les américains savent si bien le faire en se donnant des airs de bienfaisance.

     

    the erotica ball

     

    Ne pas oublier les autres... Ceux qui souffrent dans le monde, les petits vieux de la chaleur, les pauvres de la précarité, les affamés de la faim, les femmes du manque d'éducation !!! Un vrai scandale dont Madonna s'offusque « 2/3 des analphabètes dans le monde sont des femmes, je n'accepte pas cela, nous allons changer celà » car entre deux albums, Esther est une politicienne qui découvre jour après jour que le monde va à volo, mieux vaut tard que jamais. Elle qui a maintes fois soutenu Obama, pourrait aussi soutenir et verser ses millions à l'entraide des victimes de l'attentat de Boston, pourquoi lever des lièvres sur des sujets que mêmes les dirigeants politiques laissent de marbre ? Le vrai changement c'est maintenant : Si Madonna voulait réellement devenir une icône sociale et passer son temps libre à prêcher la tolérance, la liberté et l'amour, qu'elle commence par les Etats-Unis, cette vaste et anonyme fourmillière techno-industrialisée qui l'a vu naître et grandir. Il y a tant de sujets politiques à remettre en question : le port d'armes, la ségrégation, l'existence (toujours) des camps de Guantanamo, la sécurité sociale pour tous... Là oui je dirai bravo Miss Ciccone, car user de sa notoriété et de ses milliards pour soutenir de grandes causes ponctuellement qu'en restera-il ? Quel sera le véritable impact ? Le monde entier retiendra-t-il d'elle plus facilement l'anecdote de la petite culotte que ses combats humanistes ? Elle ne peut pas s'engager comme cela de manière désintéressée (car elle ne l'est pas !) à 200% comme elle le fait une fois tout les deux ans en participant çà et là à des manifestations diverses, prestations scéniques et autres galas de bienfaisance à grands renforts de réseaux sociaux et de sur-médiatisation. Qu'elle arrête définitivement la chanson dans ce cas-là, mais qu'elle fasse un choix et s'y tienne et là, oui, son choix sera bénéfique.

     

    SAM_0703

     

    C'est sur ce coup de gueule militant car nécessaire que je referme ce billet, « it's amazing » donnera à nouveau de sa verve au lendemain du 22 juin prochain, date à laquelle EPIX diffuse en exclusivité le MDNA Tour, ben oui, vous n'aviez pas oublié quand même ?

    edit au 06/06

    Franck Schweitzer


  • Commentaires

    1
    Alex Madonnalex
    Dimanche 2 Juin 2013 à 15:51
    Salut Franck. je trouve ton coup de gueule concernant les prises de position de M profondément injustifié. Je me devais de te le dire. Premièrement parce que penser global n'a jamais empêché, n'empêche pas et n'empêchera jamais de penser local : ce n'est pas parce qu'elle soutien l'éducation des Femmes dans le monde qu'elle en oublie les victimes de l'ouragan Sandy (par exemple). Toi, moi, par exemple, ce n'est pas parce qu'on aime le chocolat noir qu'on doit détester la tomate !!! De manière générale, je trouve déplacé de remettre en cause l'engagement, à défaut les prises de parole, de stars, de figures très médiatiques, en faveur de causes qui nous dépassent, de grandes causes. Trop grandes pour une seule personne, on est tous d'accord là dessus (et M la première, sans aucun doute !), mais qui bénéficient ainsi du vecteur média incroyable que portent sur leurs épaules depuis des années voire des décennies des personnages publics comme Madonna, Angelina Jolie, Beyonce ou autres George Clonney. Cela permet de montrer aux yeux du plus grand nombre des vérités que certains ne semblent pas connaître, ou qu'ils semblent oublier (plus ou moins volontairement).
      • luukee1 Profil de luukee1
        Dimanche 2 Juin 2013 à 16:14
        je suis en partie daccord avec ce que tu dis. OK elle n'est pas insincère dans sa démarche, ce qui m'énerve un peu chez elle c'est qu'elle soit dans le show perpétuel, elle fait "sa Madonna". Même en y mettant tout son coeur et ses tripes, je ne pense pas qu'elle puisse se donner totalement en s'éparpillant d'une cause à l'autre comme elle le fait. Je reproche la sur-présence de ce type de manifestation et les States nous font le coup à chaque fois, Madonna n'est certes pas responsable du système mais elle est devenue en quelque sorte une référence sûre en terme de comm' et elle fait ce qu'on attends d'elle. Elle pourrait très bien soutenir toutes les causes quelle veut mais discrètement, sans forcément le crier sur les toits et rameuter les foules, çà n'enlèverai en rien de son implication dans la bataille et elle gagnerai en humilité.
    2
    Alex Madonnalex
    Dimanche 2 Juin 2013 à 16:59
    Cet événement avait lieu à 20 km de Londres, pas aux USA. Ce que tu reproches à Madonna et à ce genre d'événement est en fait l'essence même de ce genre d'événement : un énorme événement mettant en lumière, à travers un concert amassant des dizaines de milliers de personnes + des dizaines de millions de téléspectateurs, des causes humanitaires ou assimilées, pour que celles-ci bénéficient de la plus grande visibilité possible. Demander à Madonna d"oeuvrer sans s'en venter reviendrait à dire "fait tes bonnes actions, mais ne nous demande pas de participer à l'effort". Te viendrait-il à l'idée de remettre en cause le Téléthon ou le Sidaction, événement pour lesquels des artistes, figures publiques, donnent de leur temps et leur personne pour aider à soulever des fonds. Le principe même de ces événement est d'avantage d'appeler aux dons de grands volumes de personnes, certaines étant fans des personnages publics présents (et en la matière, Madonna est bien placée en terme de nombre de fans à travers le monde !!) que de venter les B.A. de tel ou tel artiste.
      • luukee1 Profil de luukee1
        Dimanche 2 Juin 2013 à 17:08
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :