• 02/2015 Mojo & Interview

    madonna-interview-magazine-4
     
     

    L'unique interview. De la punk des rues à la reine de la pop, Madonna – Confessions d'une shootée de la musique. L'article de MOJO comporte diverses photos de sa carrière, plus ou moins connues.

     

    L'article nous dit que le tout début de la carrière de Madonna, fait correspondre un contexte spécifique à l'underground ambiant ; Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, la Dancetaria... Le New-York de l'époque était magique. Le CD qui accompagne le magazine en donne une idée en retraçant les morceaux des artistes qui se produisait à la Dancetaria, dans les rues, les clubs glauques. « Everybody » est la résultante de tout ces rythmes afro-funky mélangé au disco-pop qui voyait ses derniers jours arriver. Madonna déclarait alors être influencée par Debbie Harry, the B-52's ou encore Talking Heads. On connait la suite de l'histoire, la future megastar remet une de ces démos à Mark Kamins qui lui fera rencontrer Seymour Stein alors que ce dernier est sur son lit d'hôpital

     

    MOJO évoque le nouvel album à venir, le contexte durant lequel Rebel Heart a été enregistré (9 mois) entre Londres, Los Angeles et New-York, ce qui est la plus longue période d'enregistrement pour un album studio de Madonna. L'équipe de rédaction a écouté 14 titres de l'album et en fait leur analyse. Il est évoqué aussi le rapport de Madonna à la drogue, du fait qu'elle n'en prend pas car elle ne veut pas perdre le contrôle de ce qu'elle fait, et aussi parce que les substances détruisent le corps, qu'elle est très effrayée par cela ; et quand on lui demande pourquoi elle a toujours eu cette envie de se rebeller, elle en vient à raconter son passé, ses rapports complexes avec son père et la religion, les inégalités hommes/femmes... Pour elle l'essence d'un artiste c'est de se poser des questions et de relativiser. Etre rebelle est le lot de chaque personnes créatives, si l'on ne se rebelle pas contre son travail, à quoi bon continuer ?

     

    Les dernières pages de l'article passent en revue toute la carrière de Madonna, de son arrivée à NYC et sa rencontre avec Patrick Hernandez à Paris en 1979, jusqu'à nos jours.

    ------------------------------------

    Au sujet du shooting photo effectué pour accompagner l'interview de ce magazine, Rosie O'Donnell avait encensé le corps de Madonna en ces termes « si mes tétés ressembleraient à çà, je serais déjà à poil ». En effet, une photo avait fait polémique, on y voit Madonna couchée sur le côté, en nuisette et dévoilant ses seins ; ce qui avait provoqué une énorme controverse sur internet et les réseaux sociaux, les commentaires mettant en avant le fait qu'à plus de 50 ans, on ne pouvait ou ne devait plus agir de la sorte. Ces réactions frondeuses avaient trouvés écho chez l'ex-chanteuse d'Eurythmics, Annie Lennox qui s'était interrogée de façon assez tiède « qu'est-ce-que Madonna veut nous dire en faisant çà ? Elle veut simplement se faire remarquer, oui je le pense ».

    >>> La rencontre a eu lieue entre Madonna et l'illusionniste et magicien David Blaine ; l'interview est tellement haut perchée, que je regrette chers lecteurs de mon blog, mes maigres compétences en langue anglaise m'empêchent de vous la traduire ; je ne peux le faire !

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :