• 09/07/2014

    ScreenHunter_01 Mar. 20 2  41.00
     
     

    Près de trois mois sans nouvelles mes petits monstres, çà fait beaucoup je vous le concède, mais en même temps après que Madonna ait instagramé et tweeté à tout-va depuis des semaines, plus rien ne filtre ou presque. En qualité de wonderwoman de la communication la madone a pris trop d'avance dans le timing de son nouvel album car entre l'annonce d'accroche et le début de la promo, un intervalle minimal doit être observé, ni trop ni trop peu. Ces dernières semaines les fans s'impatientent, il serait temps de passer la vitesse supérieure et c'est chose faite avec ce nouveau billet d'humeur ; ooh assez court ceci dit, désirant garder à distance le « je veux être le 1er à diffuser de l'actu » Xpress Your Zest continuera en cette nouvelle époque madonienne à jouer le rôle qui est le sien sur le web en général et dans la blogosphère en particulier, c'est à dire mettre une sorte de cordon sanitaire entre-eux (les blogs, sites et forums d'actu) et d'autres plus confidentiels.

    A quoi va ressembler ce nouvel album ? Je ne donnerai pas de titres mais j'ai eu l'occasion d'entendre un rythme de type funky , la démo instrumentale d'une chanson plus précisément travaillée avec Natalia Kills et c'est vraiment pas mal du tout. On sait que la star s'est entourée notamment du DJ Avicci, de Natalia Kills et de Diplo, des collaborateurs de plus en plus jeunes, bientôt mamie va recruter Justin Bieber et nous faire du Chantal Goya version disco. C'est Diplo (dont la fiche d'identité condensée figure dans la rubrique act of contrition) qui communique le plus sur les réseaux sociaux en posts et en photos. Madonna n'est pas en reste elle non plus, on doit être pas loin de la centaine de selfies et autres bizarreries clichetées ici et là pour tenir en haleine ou tromper l'ennui. Diplo disais-je déclare avoir rencontré la Madone par l'intermédiaire de ses enfants, ce qui semble normal, à demi-mots il laisse entendre que comme tout parent vieillissant, elle se tient au courant des nouvelles tendances musicales par le biais de sa progéniture, ouuh la honte ! 7 morceaux auraient étés écrits dont un s'appelerait « bitch, I'm Madonna ». La chanteuse n'en a donc pas encore fini avec sa rivalité stupide et infondée de rentrer dans le jeu de la concurrence, Gaga en première ligne. Cette dernière s'est pauvrement étalée dans les médias par des insultes faciles en provoquant les fans de la madone, si elle en est arrivé là c'est qu'au-delà du fait que son dernier album n'ai pas marché, elle est définitivement out et cela tient du syndrome « Cindy Lauper/Janet Jackson/Elton John/Boy George » réunis : Tenter un retour dans les spotlights par l'aggressivité et la calomnie, histoire de faire parler de soi et que le public ne vous oublie pas.

    Trois semaines intensives auraient étés nécessaires à Madonna et Diplo pour l'enregistrement de 7 morceaux que le jeune homme et la star ont choisis. Le DJ ne tarit pas d'éloges sur celle qu'il fait travailler comme un esclavagiste sans avoir le temps d'aller pisser : « Madonna est très ouverte d'esprit vis à vis de mes idées » ; « c'est vraiment quelqu'un avec qui j'ai pris plaisir à travailler et qui est à l'aise avec qui elle est » etc. Généralement on l'a déjà constaté quelques fois durant cette même période d'avant-promo où l'entourage professionnel de la madone n'ont que des compliments sur leur patronne : Sa persévérance dans le travail, son professionnalisme, sa gentillesse et sa simplicité. Tant de flagellation doit pouvoir confirmer que l'album à venir est à une bombe, la situation bis repetita se fit déjà déjà entendre pour MDNA et on connait les chiffres. L'histoire nous le dira encore en 2014.

     

    Pour finir ce billet, notons que Madonna a renouer des liens avec sa ville natale, Détroit en faisant trois dons, à savoir :

    - la construction d'un nouveau centre de boxe pour les jeunes,

    - pour les étudiants de 45 classes du Detroit Achievement Academy,

    - pour financier the Empowerment Plan, une association caritative qui vient en aide aux femmes sdf, en créant des manteaux convertibles en sacs de couchage.

    Si c'est exact je trouve qu'on atteint là le comble du cynisme ; alors qu'un des frères de la chanteuse EST sdf lui-même dans les rues de New-York, elle donne de l'argent à une association qui certainement ne reçoit pratiquement aucune subvention de l'Etat et qui plus est, elle ne les aident pas du tout ces femmes-ci, à part leur donner des tonnes de désillusions. Les drogués auront certainement bientôt droit à de nouvelles salles de shoot et les alcooliques, des bons de réductions pour le vin du Domaine Ciccone. Sérieux ?

     

    En attendant de s'ennivrer avec les nouvelles chansons de Mère Thérésa, je vous souhaite un bon été. L'activité du blog ne s'arrête pas durant les vacances !

     

    Franck Schweitzer

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :