• 16.04.2014

    UN POINT SUR L'ACTU... piqué-piqué-colégram

    Fouet
     
               Profitons que la planète madonna soit en mode pause, et faisons un point sur l’actu de ces dernières semaines. La star s’est montrée prolixe de manière constante via son compte instagram, toutes sortes de déclarations plus ou moins clairement traduites, viennent étoffer le réseau social ; parmi elles, celle de « se laisser lacer les bottes » comprenez « cirez-moi les pompes, je suis la chef et j’aime çà ». La chanteuse a toujours adoré que son petit personnel soit attentif à ses moindres désirs, quand on sait qu’un nouvel album est en route, on ne peut que se réjouir du retour de la bitch sur les dancefloors en lui préparant le terrain, économiser un max et surtout, surtout ne plus rien acheter d’autre que du madonna dans les prochaines échéances. Seconde invitation celle-ci plus coquine, « prendre une fessée » inviter à administrer plusieurs coups sur les fesses à main nue, à l’aide d’un instrument plus ou moins érotique ou désuet. Adepte de la chose à bien y regarder depuis le titre « hanky panky » en 1990 puis décrite de façon plus « porn soft » dans le livre SEX, Madonna s’est dernièrement illustrée sur scène aux côtés de Miley Cyrus pour les MTV Awards, se faisant claquer le fessier par sa jeune et fougueuse héritière de la provoc « avez-vous remarqué que j’avais un beau cul ? Et ma main vengeresse est retombée, vaincu : Le 3e coup ne fut qu’une caresse » disait Brassens.

     

    Un autre post sur Instagram concerne un sujet beaucoup studieux -presque étonnant de la part de la Material girl- les derniers livres qu'elle a dévoré et qu'elle conseille à qui veut bien l'entendre... Eh bien à XYZ nous l'entendons et osons un peu le hors-sujet en vous proposons une liste non-exhaustive de ces fameux bouquins (romans essentiellement) lus par la madone avec pour chacuns, un pitch :

     

    « ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » est un roman de 1960 écrit par Harper Lee où il relate l’histoire dans les années 30 d’une petite ville imaginaire d’Alabama apparemment sans histoire mais où règne le racisme et les préjugés ; d’un père célibataire et avocat amené à défendre un noir accusé d’avoir violé une femme blanche, un bras de fer juridique et humaniste vont l’amener à faire un choix au-deçà de ses compétences de magistrat, surtout que les apparences sont trompeuses et que le ou les coupables ne sont pas ceux qu’on croient. Le titre original de l’ouvrage est « quand meurt le rossignol » il a obtenu le prix Pulitzer dès 1961.

    « l’attrape-cœurs » ou la virée désespérée et chaotique sur trois jours d’un adolescent de 16 ans dans le grand New-York, entres sorties glauques dans les bars sordides et les entrevues passionnantes d’un étudiant et de ses professeurs, « the catcher in the rye » est un roman de JD Salinger publié en 1951. l’auteur et l’œuvre ont largement inspiré le groupe Indochine avec la chanson « des fleurs pour Salinger »

    « le coeur est un chasseur solitaire » est le premier roman de Carson McCullers paru en 1940. l'histoire de deux amis sourd-muets vivant sous le même toit, témoins du destin croisé de divers protagonistes dans le Sud des Etats-Unis des années 30 à l'aube des deux plus grands criminels de guerre que l'Europe ait connue : Staline et Hitler.

    « Giovanni's room » est un roman de James Baldwin publié en 1956. L'histoire se concentre sur les événements de la vie d'un homme américain vivant à Paris et ses relations avec d'autres hommes en particulier un barman nommé Giovanni rencontré dans un bar gay parisien.

    « la cloche de détresse » est l'unique roman de Sylvia Piath d'inspiration autobiographique, publié en 1963 sous le pseudo Victoria Lukas. L'héroine est lauréate d'un concours organisé par un magazine de mode, elle part durant ses vacances à New-York, se lie d'amitié avec une jeune fille délurée qu'elle tente de copier en tout points ; puis elle retourne vivre chez sa mèreavec qui elle entretient des relations complexes, devient dépressive et suicidaire... Une longue descente aux enfers commence entre séjours en HP et relations tourmentées.

    une nouvelle fois, Madonna est très prolifique en matière de posts sur son compte Instagram, de la pensée philosophico-politique à la dernière photo d'elle-même (floue) mais forcément inédite. Une petite réflexion sur ce sujet justement, où est l'exclusivité de la « dernière-photo-de-Madonna » de nos jours, à l'heure des tweets et autres ashtags ?

     

    Ne pas oublier les autres...

    Dans un tout autre domaine, moins réjouissant celui-là ; le Daily Mail, Tabletmag et le site internet MichiganMessenger rapportent l'interview ou plutôt un appel au secours d'un sans domicile fixe vivant depuis quatre ans dans la rue après avoir perdu femme, enfant et travail. Quoi de plus tristement banal dans le parcours d'un SDF me direz-vous, sauf que cet homme de 56 ans est le frère de Madonna, Anthony Ciccone. « J'ai beaucoup de respect pour le succès de ma soeur : Partie de rien, elle a atteint le sommet. Je ne lui ai jamais rien demandé et ne le ferais jamais. Pourquoi donnerait-elle de l'argent à un étranger ? » Anthony dormirait sous les ponts, trouverait de la nourriture dans les oeuvres de l'Eglise et gagne quelques dollars en recyclant des bouteilles. Il aurait pourtant été pris en charge par la famille, Madonna aurait payé ses cures de désintoxications, le paternel lui-même lui aurait donné un travail dans l'entreprise familiale viticole. « Ma famille m'a tournée le dos, ma soeur s'en fout... » A un moment on a envie de lui dire Eh mon grand prends-toi en main et arrête de compter sur les autres, de penser que le monde entier est contre toi ! Deux choses l'une ; soit se faire l'avocat du diable et accuser effectivement Madonna de s'en fiche que son frère soit à la rue, pire d'en avoir honte, elle qui vit dans sa tour d'ivoire, parmi les plus fortunés ; soit Anthony refuse la main que l'on lui tend et se complait dans ce rôle de victime de la société américaine, je peux alors comprendre qu'il soit aigri et qu'il balance sur la famille pour mieux susciter la polémique.

    informations lues dans Le Point, Le Figaro et LCI

    mado bro and sist

     

    En bref !

    Depuis sa tour d'ivoire, je ne sais pas à quoi elle pense ; trop occupée à la préparation de son nouvel album, film et autres projets... Je crois que c'est çà son problème à Madonna, elle a tout le temps des projets, tellements de projets qu'elle oublie de regarder au-dessus de son épaule. Peut-être qu'aider des fillettes à se scolariser dans l'un des pays les plus pauvres d'Afrique est un combat moins perdu d'avance que de redonner espoir à des millions de sans domiciles, je n'en sais rien. Si Madonna aide depuis le début sa famille financièrement, dans l'ombre loin des caméras, là non plus je n'ai pas la réponse. Quoiqu'il en soit, nous savons que Madonna est généreuse, qu'elle a sa façon propre de réagir à ce qui la touche, que nous ne pouvons pas juger de cela, que ferions-nous à sa place ? Une chose me rassure, c'est qu'en figurant parmi les personnalitées les plus riches de la planète, l'argent ne l'a pas rendue blasée ni égoïste, ni superficielle. Avec ses millions elle pourrait très bien s'arrêter aujourd'hui et vivre de ses rentes pendant très longtemps. Ce ne serait plus Madonna, ce n'est pas ce qu'on attend d'elle, son combat est ailleurs ; Utiliser son art et sa musique pour faire le bien de l'humanité, dépasser les préjugés, porter un message (message qu'Anthony visiblement n'a toujours pas pigé). Il y a des fessées qui se perdent, c'est peut-être l'un des messages subliminaux qu'elle essaie de nous faire entendre à travers instagram.. Aaaah mais oui c'est çà en fait ! A nous de les décrypter : Vous êtes avec moi ?

     

    The Daily Mail, and Tabletmag Michigan Messenger reported the call to help a homeless living for four years in the street after losing wife, child and work. What's more sadly banal except that this 56 year old man is Madonna 's brother , Anthony Ciccone . "I have great respect for the success of my sister from nothing , she reached the top. I never asked him anything and never would. Why would she give money to a stranger? " Anthony sleep under bridges, find food in the works of the Church and makes a few dollars recycling bottles . It would have been supported by family , Madonna reportedly paid its detoxification cures , the father himself would have given him a job in the wine family business. "My family turned their backs on me , my sister does not care ..." At one point we want to say Well my big take yourself in hand and stop relying on others to think that the world whole is against you! Two things ; either be the devil's advocate and actually accuse Madonna cares that his brother is in the street , worse to be ashamed , she lives in an ivory tower , one of the most wealthy ; Anthony refuses either hand that tend him and revels in the role of victim of American society , then I can understand that it is bitter and balance on the family.
     
    Since its ivory tower , I do not know what she's thinking ; too busy preparing his new album, movie and other projects ... I think that's the problem here , it projects all the time . Perhaps helping Malawian girls to attend school is a less losing battle that will bring hope to millions without homes, I do not know . If Madonna assistance since the beginning his family financially in the shadows away from the cameras there either I do not have the answer. Anyway, we know that Madonna is generous, it has its own way of reacting to what the button, we can not judge that, what would we do instead? One thing reassures me is that among the richest Personalities of the world , the money has not made ​​jaded or selfish or superficial. It could very well stop now and live on his income but this is not what is expected of her, her fight is elsewhere; Use his art and his music to the good of humanity , overcome prejudices , wear message ( Anthony obviously has not got it ) . There spankings that are lost , it may be a subliminal message she is trying to be heard through instagram Aaaah .. but yes it is actually here ! To us to decipher : Are you with me ?

     

    Franck Schweitzer


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :