• 23/11/11

    Une semaine mythomane formidable

     

     

    Un peu à la manière de Nicolas Bedos, je voulais vous faire partager la semaine mythomane formidable que j'ai passée, la verve et l'impertinence en moins :

     

    Jeudi a été retransmis en direct et en exclusivité depuis mon village natal la grande finale du casting Smirnoff où le so cute Li'l sorti finalement vainqueur en 5/7 6/5 8/10 11/45 avec comme challengers tout les autres en fait, que de talentueuses personnes qui se seront trémoussés au son du cling-cling des bouteilles de vodka aromatisés en fusion et à celui qui fait le plus gros rot, la vulgarité et l'excentricité n'avaient pas leur place in this place, seuls le talent et le groove devaient être de la partie et en ce qui concerne l'âge du prétendant à la première place, Madonna les préfère très jeunes, n'est pas cougarde qui veut !

     

    Vendredi je découvre sur le net la bande-annonce officielle de W-E le second film de Madonna-réalisatrice. Protocole et bonnes manières, j'ai l'impression de revoir pour la énième fois l'un de ces films d'époque costumés avec Romy Schneider dans le rôle de Sissi que l'on nous ressert tout les Noël, pour sûr ce film sent le cul-cul prout prout à plein nez, mais bon après tout pourquoi pas !

     

    Samedi j'apprends que lors de sa prochaine tournée l'an prochain, Madonna pourrait passer par le Stade de France et là je me dis « quelle chance » j'ai de vivre en province, faire 1h40 de TGV et me retrouver dans les méandres d'un Paris bouleversé, incirculable, impraticable même à pied, payer plus de 100€ sa place de concert pour un stade en plein mois d'août, bondé d'individus déchainés, canicule aidant, la soif se lit déjà sur mes lèvres. Je serai fou de ne pas assister à l'évènement. La seule chose qui m'en empêcherai serai que ce jour-là, précisément ce jour-là, je n'ai pas mon congé, on revient à des choses plus concrètes.

     

    Dimanche je visionne le reportage qu'à consacré l'émission 50 minutes inside à la french team de la star ; du grand reportage, que dis-je de l'excellent reportage pour une fois, God save TFI, ils ne m'ont pas déçu, ou alors suis-je dans une période où de toute façon peu importe ce que je vois ou entend concernant Madonna je vais le trouver formidable, je connais cette période pré-promotionnelle, tout ces moments d'excitation dont le fan ne doit jamais en perdre la moindre miette.

     

    Il va y en avoir beaucoup de ces moments magiques d'adrénaline, l'impatience se fait ressentir de partout jusque dans les rangs des people eux-mêmes ; Cindy Lauper, Rihanna et Lady Gaga sont prêtes à reconnaître le talent et le charisme de celle qui leur a tout appris et qui les inspire tant. Give me all your love, vous voyez que çà a du bon une chanson, un coup de fouet bien placé et toutes ces petites graines courbent l'échine et tombent les compliments... Mon Dieu mais dans quel monde de flagorneurs vit-on ?

     

    Franck Schweitzer.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :