• blondasse et rouquine sont dans un bâteau...

     
     La menace gronde en 1984 alors que Mylène sort son premier 45t, Madonna se la joue vierge effarouchée se roulant sur le parterre de la première émission des MTV Awards et triomphe avec son album « like a virgin » en devient un phénomène mondial. Mylène comprend alors que celle qui va devenir sa rivale va rapidement lui faire de l'ombre (non pas dans les charts car ces mesdames ne jouent pas dans la même cour) mais dans le coeur et le portefeuille de leurs fans respectifs, on sait aujourd'hui combien les fans de Madonna sont aussi admiratifs pour la plupart, de la carrière et de l'image de Mylène Farmer, sa petite soeur rivale en francophonie... Une guerre des périodes s'engage alors et l'une sortira systématiquement ses albums au moment où l'autre n'a pas ou très peu d'actualité, de façon à attirer l'attention sur soi et ainsi être certaine de faire de sa promo une belle promo, complète et sans que tâche ne vienne salir.... Au jeu des dates et des évènements, on pourrait penser à une coïncidence ou à du hasard mais quand çà fait plus de 20 ans que çà dure, on appelle cela de la stratégie marketing. On remarquera que lorsque les deux artistes sortent un album la même année, l'un fonctionne mieux que l'autre.

     

    Peut-être parce qu'il s'agit du premier album de Dame fausse-Rousse et qu'elle n'a pas encore le contrôle totale de son image ou que tout simplement on lui a dit « chante, pleure et ferme-la », 1986 est la seule année où sort dans les bacs « cendres de lune » en France et où Dame fausse-Blonde sort son 3e album « true blue » dans le monde, durant les 18 années suivantes, les fans auront droit à une partie de cache-cache sans fin :

     

    1988 : second album et vrai succès d'estime pour Mylène qui peut jouir librement des ondes télés, radios et presse pendant qu'une Madonna plus intimiste donne la réplique à ses partenaires masculins au théatre dans « speed the plow » çà n'est que l'année suivante où durant son tour de chant des scènes françaises, cimetières et bougies dans le sac à dos, que la grande soeur américaine triomphe et fait scandale avec le superbe « like a prayer »

     

    1991 : Enorme succès de « désenchantée » et de l'album « l'autre... » quand au même moment, Madonna monte les marches du festival de Cannes pour son documentaire « in bed with... »

     

    1995 : L'une se refait une image plus calme et plus sereine lorsque l'autre sort de sa posture psychotique ; La pause relative de Madonna durant l'année (à part la sortie d'une compilation de slows à l'automne) Mylène a une autoroute devant elle pour opérer son anamorphose californienne, elle s'affiche dénudée, sourit, femme assumée excentrique et pleine de couleurs et de paillettes pour un comeback fabuleux en format XXL dans les bacs et sur scène l'année suivante.

     

    Alors que l'année 1998 est définitivement l'année Madonna pour les raisons musicales que l'on connaît, 1999 est l'année Farmer, la dernière année commençant par 19.. lui appartient en totalité, « Innamoramento » connaît un virage à 180° pour une Mylène version « techno » ; Madonna quant à elle s'excite sur un looser anglais binoclard, et pose pour du maquillage, des montres...

     

    C'est vraiment à partir des années 2000 que Mylène comprend qu'elle peut aussi exister en affrontant Madonna sur son propre terrain en se partageant la part du gâteau ; l'année 2000 justement où Mylène triomphe avec son spectacle gargantuesque en France et en Russie pendant que Madonna totalise d'excellents chiffres avec l'album « Music » et sa collaboration d'avec le petit français Mirwais avant de repartir en tournée après 8 ans d'absence scénique.

     

    2005 nous avons d'un côté l'excellent « confessions on the dance floor » et de l'autre le beaucoup moins excellent (selon moi) « avant que l'ombre... » ; à l'inverse en 2008 le médiocre « Hard Candy » et le très réussi « point de suture ». Si cette période ne fut qu'une parenthèse, on remarque qu'en 2010 l'actualité madonesque au niveau musical est inexistente alors que Mylène revient avec un album-surprise aux tons bleus et noirs... etc etc

     

    Ce cache-cache sans fin donnera-t-il un jour raison à l'une des deux, lorsqu'elles décideront chacunes de mettre fin à leur carrière... oui c'est clair : Quoiqu'on en dise, on espère les avoir avec nous encore le plus longtemps possible.

     

    Franck Schweitzer.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :