• votre commentaire
  • un album = un accessoire

    knapp1_(2)

     

    Cette analyse s'adresse aux lecteurs de passage et non-fans de Madonna : Ce qui fait le succès d'un album c'est bien entendu les singles qui le représente choisis pour le promouvoir mais aussi à la voix et à la personnalité de son interprête ! Dans le cas de Madonna un ingrédient supplémentaire existe depuis son tout premier album studio voilà 30 ans ! Hormis le fait que la material girl change de looks comme de chemise -on peut déjà mettre en avant que sur la majorité de ses albums, ses cheveux sont blonds car comme argument de vente c'est plus parlant de dire « blonde sulfureuse » que « brune sulfureuse » çà intéresserait qui sinon ? - Non ce dont je veux parler ce sont des accessoires et des thématiques jamais pareils, utilisés pour chacuns de ses albums et faisant l'objet très souvent à un merchandising fort bien agencé ; pour faire court : UN ALBUM = UN AVATAR... Parmi les plus représentatifs

     

    THE FIRST ALBUM

    les bijoux en toc (crucifix, dentelles, vernis à ongles orange/vert, bracelet en caoutchouc)

     

    LIKE A VIRGIN

    la robe de mariée

     

    LIKE A PRAYER

    le monocle, le costume trois pièces

     

    EROTICA

    la dent en or, la cravache, le look SM

     

    BEDTIME STORIES

    le piercing

     

    RAY OF LIGHT

    les tatouages au henné

     

    MUSIC

    le look & les accessoires cowboy

     

    AMERICAN LIFE

    le bérêt à la « Che Guevara », la couleur kaki/camouflage

     

    CONFESSIONS ON THE DANCEFLOOR

    la boule à facettes, le disco

     

    HARD CANDY

    les bonbons, la boxe

     

    MDNA

    la pompom-girl


    votre commentaire
  •  

    JE... TU... NOUS

    Le répertoire de Madonna est suffisamment complet pour qu'on puisse s'abandonner à l'analyse suivante ; j'ai cherché parmi toutes ses chansons, celles dont le titre -et uniquement le titre- comprenait à lui seul un message fort qui se suffit à lui-même et qui résume la pensée de Madonna vis-à-vis d'elle-même ou de son public ! Voici donc ce que j'ai trouvé, en noir le titre des chansons dont la majorité sont des tubes bien connus et en rouge la traduction française qui leur correspondent. Remarquez que j'ai volontairement mis à la suite sans virgules ni ponctuations de telle manière que cela fasse un texte drôlement autobiographique et assez cohérent.

    Madonna directorio es lo suficientemente amplio como para que abandonemos el siguiente análisis, busqué entre todas sus canciones, incluyendo el título, y sólo el título solo incluía un fuerte mensaje de que es suficiente a sí mismo y se resume el pensamiento de Madonna vis-à-vis sí mismo o de su audiencia! Esto es lo que encontré en el negro como la mayoría de las canciones son bien conocidos los tubos y la traducción francesa de color rojo. Tenga en cuenta que yo deliberadamente poner en fila sin comas ni signos de puntuación para que haga un texto autobiográfico alegre y bastante consistente

     

    JE TU NOUS

    votre commentaire
  •  

     
     
     Madonna ya ha copiado su carrera en auge, las primeras imágenes de La Isla Bonita está directamente inspirado en el legendario "self control" de Laura Branigan hace 3 años

    votre commentaire
  •  

     
    (c) scan du magazine PEOPLE version U.S.

    votre commentaire
  • après Madonna qui pompe les coiffures et les attitudes des plus grands de ce monde, c'est maintenant chose plus classique lorsque monsieur tout-le-monde copie Madonna, souvent c'est mal fait, ridicule et souvent on a droit à de belles surprises ;


     

     
     
     
     

    votre commentaire
  • J'ai envie de dire, seulement 25 ans séparent ces deux photos, avec maquillage à chaque fois et même avec la chirurgie en 2010, Madonna reste sublime avec les années ! Même regard, même sourire. THE BEST !!

     


    2 commentaires
  •  

     

    picture of the ugliest singles ;

     

     
     
    picture of the finest visual singles :

     
     
    picture of the most original visual singles :


    votre commentaire
  • On savait que la madone s'inspirait souvent des actrices hollywoodiennes des années 30 au travers de ses clips ou prestations scéniques, mais pas qu'elle copiait mimiques, poses et coiffures... Ah çà non c'est inacceptable, Madonna qui se réinvente ? mes fesses oui...  La preuve en images !  (aux esprits chagrins, second degré toujours heeiinn !!)


    Audrey Hepburn : là, ya pas plus flagrant !! exactement la même coupe de cheveux -frange sur le front, chignon tout y est !-

     

     
    Greta Garbo : Mise à part la coupe et la couleur de cheveux, on peut imaginer qu'elle ai repris la même pose pour illustrer la pochette de l'album "true blue"
     
     
    Jean Harlow : pour la pochette de "Bedtime Stories", Madonna se la joue plus suggestive en dentelles blanches transparentes, un doigt lascivement mordu du bout des lèvres, elle se refait une virginité, sensuellement sans vraiment sourire alors que Harlow prend visiblement son pied d'être la tête en bas !!
     
     
    Jane Mansfield : pose et ressemblance parfaite, on dirait presque la vraie (!!) non je plaisante. Grosse mise en valeur des... comment dire... "pechos" en espagnol  ;D  la vaaache..... Que du naturel en + La Mansfield a dû en faire tomber des têtes chez ces messieurs... désolé du jeu de mots douteux lorsqu'on sait comment elle est morte.
     
     
    Bon, là c'est clairement une référence à Marlène Dietrich totalement assumée, connu de tous lors du Girlie Show de 1993.
     
     
    là aussi on s'incline forcément quand on sait que Marilyn Monroe a toujours été la première source d'inspiration... On va davantage parler d'un hommage que d'un plagiat... On remarquera que sur la dernière photo, Madonna a le postérieur beaucoup plus ferme que son modèle... eehh ben oui çà à son importance !
     
     
    la source d'inspiration la plus surprenante et peut-être la moins attendue : La Princesse de Galles, Lady Diana !!!!!!
     
     
    petit détail amusant, vous remarquerez que là c'est Madonna qui s'auto-plagie, mais bon... passons !
     
     
    Enfin, et là c'est grave puisqu'il y a eu condamnation pour plagiat, certains clichés extraits du clip "Hollywood" de 2003 sont directement copiés de shootings réalisés par le photographe de mode français Guy BOURDIN pour le magazine VOGUE (période faste entre les années 1950 et les années 1980) ; son fils Samuel avait alors attaqué Madonna en justice, cette dernière fut condamnée à payer 638 000 dollars pour "reproductions d'idées d'un artiste sans autorisation"
     
     
    Montage-photo recueillis par Franck Schweitzer
    (c) madonnarevelations.blogspot.com/

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique