• décembre 2018

    Pas très inspiré, j'ai pas trouvé de titre plus court, navré ! Cette année 2018 n'a pas été riche en événement et on est en droit de se demander si Madonna n'a pas décidé de mettre sa carrière sur (longue) pause, pas encore retraitée néanmoins mais un de mes vieux ami (pas du tout fan de Madonna) m'a demandé des nouvelles de la reine de la pop, c'est dire que même si lui se demande pourquoi on n'entend plus parler d'elle, ya de quoi s'inquiéter, non ?

    2018 aura marqué le 20ème anniversaire de l'excellent Ray Of Light (février 1998), mais aussi le 10e anniversaire de Hard Candy (2008), le bonbon dur dégoulinant de rn'b, un ovni dans la carrière de Madonna. A mon sens, la session photo entourant la promo de cet album jusqu'au choix de sa coupe de cheveux lors de la cérémonie du Rock&Roll Hall of Fame, en passant par 80% des titres de l'album, rien ne me plait réellement dans cette période.

    Continuons avec les anniversaires, l'année prochaine nous fêteront les 50 ans d'un club gay et on a demandé à Madonna d'en être l'ambassadrice de l'évènement, le « Stonewall Inn » qui en 1969 connu des émeutes qui ont fait de ce lieu le symbole de libération des gays et la lutte pour le droits de la communauté homosexuelle aux USA. Ouvert en 1966 le Stonewall Inn est devenu rapidement le plus grand établissement gay des Etats-Unis. Les descentes de police étaient courantes à l'époque ; saisies d'alcool, répression et arrestations diverses étaient au rendez-vous. C'est à l'été 1969 que tout bascula dans une violence inouie lorsque les clients du bar et des alentours en eurent assez de se faire emmerder par la volaille et le firent savoir ; suivirent des interpellations et des violences de grandes envergures, qui firent les Unes des journaux.

    Après maintes fermetures et travaux de rénovation, le bâtiment a été réouvert en mars 2007 pour y accueillir des soirées-débats, des spectacles, karaokés, etc. en juin 2016 Barack Obama créa une zone de 7 ha autour du site qui devint le premier Parc National des LGBT des U.S.A.

    décembre 2018

    Sans transition aucune, et même si les fêtes de Noël sont passés vous pourrez toujours offrir à votre chéri(e) un bijou de la nouvelle collection de Jade JAGGER (fille de Mike) d'inspiration byzantine, faite de pierres précieuses -le rubis, l'émeraude...- et dont l'univers est directement inspiré par Madonna herself.

    Enfin, je fais le vœu pour 2019 que vous lecteurs, alliez jeter un œil de temps à autre à la page facebook du blog, et vice-versa ; il est vrai que je ne poste pas régulièrement mais c'est pas une raison ! Allez à toutes et à tous une merveilleuse année pleines de bonnes choses à manger, à boire et à sucer.

    décembre 2018

     

    Franck Schweitzer

     

    * BONNE  ANNEE  2019 *


    votre commentaire
  •  

    On pensait que ça ne finirait plus, ce 60e anniversaire. L'évènement fut de taille ; 50 invités, amis intimes, famille(s) et professionnels furent tris sur le volet pour accompagner Madonna à Marrakech afin d'y passer un séjour dans un établissement étoilé, le Kashba Tamarot, dont le proprio n'est que le milliardaire patron du groupe Virgin, Richard Branson. A ce prix-là (qu'on imagine très bien) le séjour a dû être inoubliable ! Ceci dit, ce ne sont pas les membres du personnel de l'hôtel qui ont pu témoigner vu que la sécurité leur a confisqué les téléphones portables et autres tablettes, et gare à celui qui oserait prendre un cliché de la star ! Elle s'en est chargée elle-même ; fana-addict des réseaux-sociaux, la jeune soixantenaire n'a pas arrêté de poster des photos et vidéos sur son compte instagram. Le pays en effervescence, les médias ne surent plus où donner de la tête, sur les starting-blocks ; la police traquait ces derniers et leur ont même donné de fausses pistes quant aux endroits où Mamy pourrait se rendre.

     

    Le HuffpostMaghreb notait que sur les 50 invités de nombreuses têtes étaient connus ; Lenny Kravitz ou encore Debi Mazar. Quelques danseurs et chorégraphes présents sur scène lors des dernières tournées dont Sofia Bouteille, Adrien Gallo, Loic Mabanza, Marvin Gofin et Megan Lawson. Le magicien David Blaine, le danseur marocain Amine Messaoudi et une danseuse de fado. En parlant de cette danse spécifique au Portugal et dont Madonna raffole, elle a confiée lors de la présentation de sa dernière gamme de produit « mdna-skin » que c'est dans un bar du nom de Tejo à Lisbonne qu'elle a trouvée l'inspiration et la couleur pour son prochain album qui sortira en 2019. Les choses se précisent mais il est vrai que mamy prend son temps hein !! oui oui ouuiiiiii

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • brèves 5

     

    Les longues pauses dans la carrière de Madonna sont souvent dûes à la mise en route de nouveaux projets, mais il est vrai qu'avec les grosses chaleurs de ces dernières semaines on aurait pu penser que mémé s'était désydratée au point de ne plus pouvoir se photographier en selfie des étoiles dans les yeux, la bouche en cœur et du rose sur les joues ! Il n'en est rien, preuve en est, son compte instagram. Heureusement elle met en scène aussi ses enfants et le reste de ses proches. Parce que franchement ça va bien deux minutes ses délires de gamine avec les petits cœurs, les nounours ou que sais-je encore. A bientôt 60 ans elle nous fait un grave trip régressif ; même Lady Gaga fait plus adulte dans ses échanges avec ses fans, c'est dire ! Tout ce temps perdu au lieu de se concentrer soit davantage sur sa vie personnelle, soit professionnelle parce que son dernier album Rebel Heart date d'il y a 3 ans et 4 mois et que ça commence à faire long, maintenant !

    Le retour de la diva semble imminent à en croire le plan promo, je pense à sa prestation-surprise lors du MET GALA mais c'est dans la presse européenne où elle fait son retour remarquée avec une séance photo magnifique aux accents latina, télé-Magazine qui se demande si a 60 ans elle est vraiment indétrônable ; l'encart gratuit du Sun, le « fabulous » qui revient sur l'ensemble de sa carrière, mais c'est surtout l'édition italienne du Vogue qui attire l'attention avec un shooting made in Mert and Atlas et la longue interview qui suit ; Madonna y évoque son emménagement récent à Lisbonne, son amour de la musique jazz-latino-cubaine, la relation saine et simple qu'elle a avec les gens, sa passion de l'équitation... Tout cela laisse supposer des accents hispaniques de banjo et d'harmonica dans son prochain album dont on sussure déjà le nom ; au choix « beautiful game » ou « magic »

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • brèves#4

     

    Tout à l'Ouest de l'Afrique, un pays parmi les plus pauvres du monde selon l'IDH, bordé par l'Océan Atlantique, le Sierra Leone. Sa géographie se conjugue entre marécages, vastes étendues de forêts et une saison des pluies allant de Mai à Décembre. Après que le pays obtint son indépendance en 1961, de nombreux conflits politiques vinrent bouleverser les choses parfois dans le sang : une série de coups d'Etat, de luttes entre ethnies, etc. mais l'activité la plus controversée et qui déchirent les passions reste l'exploitation des mines de diamants. Vu comme ça, il est clair que n'importe quel enfant du pays rêve d'une vie meilleure ; mais pour mieux comprendre un pays il faut s'en référer à son histoire :

     

    Née dans une famille musulmane Michaela a grandi orpheline en Sierra Leone après que son oncle l'ait placée en orphelinat pendant la guerre civile. Son père fut abattu par le Front Révolutionnaire Uni lorsqu'elle avait trois ans et sa mère morte de malnutrition peu de temps après. Maltraitée et atteinte de vitiligo, elle était surnommé «l'enfant du diable» petite. A l'âge de quatre ans, elle et une autre fille, Mia, ont été adoptées par Elaine et Charles DePrince, un couple juif du New Jersey. Les DePrince ont 11 enfants en tout, dont 9 issus d'adoption.

    Inspirée par une couverture de magazine d'une ballerine qu'elle a trouvée et conservée en Sierra Leone, elle gravit tout les échelons, les auditions et décroche les distinctions nécessaires pour arriver au sommet et ce, malgré le racisme et les discriminations à son encontre : Pêle-même le Grand Prix de Youth America ; l'école Rock de Philadelphie, ; obtient son diplôme d'études secondaires à la Keystone National High School ; une bourse pour étudier à l'école de ballet Jacqueline Kennedy Onassis de l'American Ballet Theatre...

    La jeune et talentueuse Michaela cite volontiers Lauren Anderson, l'une des premières ballerines afro-américaines, comme son modèle.

     

    Il y a trois ans que le studio MGM a acquis les droits du film « Taking light / de War Orphan à DePrince Star Ballerina » mais c'est cette année 2018 que Madonna dirigera un biopic sur la vie et la carrière de la jeune femme. En attendant vous pouvez toujours lire « et maintenant je vole » paru en 2016 aux éditions La Cité, ou la parcours et la vie tragico-extraordinaire de Michaela. En attendant d'en savoir plus, je peux déjà vous dire que passionnée comme est notre Madonna, le film en préparation a des chances d'etre un chef-d'oeuvre poignant mélant émotion, polémique et controverses en tout genre.

     

    brèves#4

    brèves#4

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  •  

    Brittany Talia Hazzard voit le jour au printemps 1990, connue sous le pseudo Starrah, elle est une compositrice, chanteuse et rappeuse américaine. Elle a collaboré avec des pointures du milieu, la nouvelle génération avec laquelle Madonna est devenue bonne copine ces 10 dernières années ; à savoir Rihanna, Nicki Minaj, Pharrell Williams ou encore Katy Perry. Quelques démos sur lesquels elle a juste poser sa voix mais qui auraient dû échoir à d'autres, ont fuitées. La jeune Starrah a donc connu les mêmes déboires que mamy pour l'album Rebel Heart ; toutes deux ont annoncé récemment vouloir collaborer pour le prochain album de la Ciccone. Leur probable collaboration est une rumeur pour l'instant (même si elle postent des selfies sur instagram) mais entre une bouillabaisse et un thé au jasmin elles ont dû se trouver des points communs ; l'amour de l'Afrique, les enfants, les hand-spinners. En 1998 Brittany avait 8 ans ! Elle a dû rêver de son idole de petite fille et sauter dans le salon de ses parents sur les rythmes hypnotisants de William Orbit, planant au passage avec un joint fraichement roulé au coin du bec. Voilà une bonne raison de sortir en boite entre filles et danser aux rythmes de Nothing really matters, faire des gestes bizarres avec les mains sur Frozen ou encore pleurer sur Substitute for love. Madonna pourrait pourquoi pas l'embaucher comme choriste lors d'un Live spécial 20e anniversaire de l'album aux 4 Grammy's, comme le rêverait Guy Oseary (en bon producteur qu'il est). En deux décennies l'album Ray Of Light (ou ROL) a gagné en postérité, il est considéré aujourd'hui comme étant l'un des meilleurs, des plus personnel et des plus abouti de la madone, tant par ses fans que par la critique.

    Ray of Light est aussi une vaste entreprise associative et humanitaire créée par la même Madonna, association qui vise à promouvoir la paix, l'égalité et l'éducation pour tous au travers de diverses associations intitulée Bienvenue dans le monde de l'empathie et de l'avenir meilleur (AIL donne éducation et soins aux femmes et enfants d'Afghanistan ; DAA est un école publique située dans le quartier le plus pauvre du Michigan et favorise l'exploration des arts et la diversité ; Raising Malawi dont on connait davantage l'activité parce que la plus médiatisée...)

    Madonna est entrée en studio pour l'enregistrement de son 14e opus et on tarde, il est vrai, d'en savoir plus ! Encore quelques mois de patience nous seront nécessaires je pense.

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • brèves#photos

     

    brèves#photos

    (c) instagramMadonnaOfficial


    votre commentaire
  •  

    Non, on ne recommence pas, on poursuit l'aventure. Cette rubrique reviendra désormais sous une nouvelle forme plus aérée, plus récurrente je l'espère et tant pis si l'actualité de Madonna n'est pas au rendez-vous, on improvisera ; quitte à lui inventer une actu. Faut bien dire que ces derniers mois, on a pas eu grand chose à se mettre sous la dent depuis la sortie en DVD et Bluray du Rebel Heart Tour, sauf peut-être la campagne publicitaire des cosmétiques MDNA/SKIN. Avec un lancement très médiatisé au Japon en 2014, la marque de cosmétiques fait son petit bonhomme de chemin dans le monde entier ; dernièrement encore la star en a fait sa promo à New-York, notamment dans des shows télévisés et des petites vidéos humoristiques du genre sketchs dont un avec « the fat Jew » en guest, de son vrai nom Josh Ostrovsky ; On voit nos 2 compères en pleine séance de relaxation au SPA se faire bichonner les ongles des pieds, le visage et la tête alouette... L'autre émission très attendue c'est le Jimmy Fallon Tonight Show où Madonna se livre en public à une démonstration live des bienfaits de sa crème à l'argile métallique dont on retire le masque à l'aide d'une espèce de poignée magnétique surmontée d'une capote !? Et c'est Jimmy himself qui fait le cobaye pour l'occasion, et ça à l'air de lui plaire d'être entre les mains experte de son idole. Dernière émission tv en date, le Kelly & Ryan Show où nous est apparue une Madonna engoncée dans une robe rose aux motifs too much, les fans immédiatement sur les réseaux hurlent et s'arrachent les cheveux : Madonna a grossie, elle a pris du ventre, un cul énorme et d'autres joyeusetées. Bah d'une part c'est humain de prendre du poids, je vois pas où est le mal, d'autre part c'est cette robe qui la boudine ; elle qui est tout de même entourée de conseillers en image, n'a-t-elle pas une personne compétente et franche qui aurait pu lui interdire de porter cette horreur ? Vous savez à présent ce que vous pouvez vous offrir à Noël (un masque à l'argile) et quoi offrir à Madonna (une nouvelle garde-robe) ! Bonnes fêtes à tous !

     

     


    votre commentaire
  • IT'S AMAZING les news devient IT'S AMAZING les brèves !

    En espérant pouvoir poster plus souvent ; avec dans l'idée l'actualité de Madonna et de son entourage, mais sous forme de brèves.

    ** It's amazing changes name but continues to exist as brief from now **


    votre commentaire
  •  

    Universal vient d'acquérir les droits pour tourner un biopic sur Madonna appelé Blond Ambition. Rien à voir avec la célèbre tournée mondiale de la chanteuse, mais plutôt un film retraçant les premières années de sa vie et de sa carrière. On se souvient du film de Michael J. Murray sorti en 1994 « innocence lost », assez bien réussi quoique très romancé, avec une Terumi Matthews campant une Madonna très convaincante dans l'attitude, la gouaille et un look bluffant de réalisme, en faisant presque son sosie ! Bond Ambition est un script d’Elyse Hollander, produit par Michael De Luca -connu pour 50 Nuances de Grey- en collaboration avec RatPac Entertainment. L’histoire se déroule dans le New York du début des années 80 alors que Madonna est en train de travailler sur son premier album, se démenant dans un milieu qui n’est pas tendre avec les femmes, avec en parallèle sa vie amoureuse tumultueuse et ses premiers pas vers la gloire.

     

    La principale intéressée n'est pas du tout d'accord avec ce projet de biopic et elle le fait savoir : « Personne ne sait ce que je sais et ce que j’ai vu. Je suis la seule à pouvoir raconter mon histoire. Celui qui essayerait est un charlatan cherchant une gratification instantanée sans avoir travaillé. C’est une maladie dans notre société. Mais je ne m'inquiète pas pour ceux parlent derrière mon dos ; s'ils sont derrière moi c'est qu'il y a une raison !»

    Pourquoi râle-elle après ce projet finalement ? Elle qui d'habitude laisse faire, du moment qu'on parle d'elle. Le problème est qu'il s'agit d'Universal qui veut produire ce biopic et que Madonna a signé chez Interscope, l'une de ses filiales. Sans doute un gros bras de fer entre l'artiste et sa maison de disques s'est engagé depuis ces dernières semaines et que la situation ne se décantera pas avant un petit moment. Qui va gagner ? On lançe les paris ; perso j'ai déjà ma petite idée.

     

    C'est sans doute l'une des raisons de sa longue absence dans les médias, ces derniers mois, Madonna profitant de sa famille nombreuse et elle a bien raison : Entre costume fantasmagorique à son 59e anniversaire le 16 août dernier, ou son séjour au Malawi, un passage obligé désormais, histoire de voir comment et à quelle vitesse les chantiers avançent, l'évènement internationale de cette rentrée 2017 reste la sortie du Rebel Heart Tour en 5 supports et de sa diffusion en intégralité sur NRJ hits.

    Il aura donc fallu patienter 18 mois (soit plus d'une année et demi après le dernier concert de la tournée) pour voir sortir dans les bacs les supports live du Rebel Heart Tour. Un an et demi, l'attente fut longue et on se demande pourquoi, vu que c'était silence radio dans l'entourage de Madonna, pas de projets en vue, très peu de sorties médiatiques ou de fake news à se mettre sous la dent, donc on se demande vraiment pourquoi ! Bref on ne va pas se lamenter, perso je voyais presque dans le Rebel Heart Tour un destin à la Blond Ambition, 27 ans après, toujours rien ! De ces 5 supports disponibles, j'en ai sagement pensé, sélectionné et acheté 2 (le double-CD 22 titres et le DVD) et je vais en rester là. Collectionner de multiples supports d'un même produit n'a plus d'intérêt. Je l'aurais fait il y a queques années encore oui, mais lorsqu'on vieillit, on travaille ou pas, on relativise beaucoup. Déjà que le budget doit suivre (là j'en ai pour 30€), et ensuite quel intérêt ? J'ai un support qui me donne le son et l'autre l'image (et le son) ça me suffit ! L'amour et la passion voués à l'artiste n'ont pas changés.

    Je vais faire probablement un article complet sur le Rebel Heart Tour, les coulisses, les collaborateurs... A suivre !

     

    Jugement rendu... Et on ne pas en débattre pendant des heures

    Souvenez-vous il y a plus d'un an, Brahim Zaibat avait posté sur les réseaux sociaux un selfie de lui-même dans un avion, et de Jean-Marie Le Pen endormi, assis devant. Le cliché a fait sourire toute la toile. Seulement le Président d'honneur du FN ne l'a pas entendu de cette oreille et a porté plainte pour atteinte à la vie privée et au droit à l'image... Le tribunal lui a donné raison et aujourd'hui Brahim doit payer 3000€ de dédommagement au vieux borgne, fin de l'histoire.

    Je peux comprendre Le Pen, oui je peux le comprendre : moi non plus je n'aimerais pas qu'on me photographie à mon insu pour me caricaturer ensuite, même si dans le cas du vieux, c'est très tentant j'avoue ; mais Brahim n'est pas idiot tout de même il connait la réputation procédurière du menhir, il pouvait se douter d'une telle réaction de sa part. Une nouvelle leçon vient d'être apprise, on ne tire pas la queue du diabe sans prendre le risque d'être transpercé de sa fourche.

     

    Rendez-vous très vite pour de nouvelles aventures, en attendant bonne rentrée à tous !

     

     

     

    © The Hollywood Report


    votre commentaire
  •  

    La scène se passe à Washington, à l'occasion de la marche des femmes, en ce 21 janvier 2017, à peine quelques heures après que Donald Trump soit devenu le 45e Président des USA : « Il nous rend un grand service parce qu’on ne peut pas aller plus bas”. Tout ce que l’on peut faire c’est remonter, donc qu’allons-nous faire? Nous avons deux choix, la destruction et la création. J’ai choisi la création.”

    Madonna qui critique ouvertement le gouvernement américain, on connait déjà. Rappelez-vous en 2003 après l'élection de Bush-fils, l'album American Life et sa chanson-titre en est un bel exemple contestataire, ce qui a d'ailleurs valu à la chanteuse engagée, de se voir boycotté par certains médias pro-Bush. Aujourd'hui le climat est différent, la guerre politico-religieuse est à nos portes, le terrorisme dans sa forme la plus inhumaine frappe dans tout les pays libres sans exception ou presque, ce qui donne raison aux quelques populistes, groupuscules et courant extrémistes de s'attaquer au sujet essentiel dont Madonna se fait le chevalier blanc depuis plus de 30 ans ; le rejet de l'autre ou plutôt ouvrir les bras à l'autre. Nouvellement élu, il laisse une autoroute à tout les Marine Le Pen et autres Geert Wilders d'Europe, car si l'Amérique se dote d'un dirigeant tel que lui, c'est plus qu'un symbole, c'est une révolution... mais pas de l'amour çà c'est sûr ! Suite à l'élection de Coin-coin, Madonna avait eu des mots très violents vis à vis du nouveau propriétaire de la Maison Blanche :

     

    Je crois vraiment que Trump a été élu pour une raison, pour nous montrer à quel point nous sommes devenus désunis et flegmatiques, et que nous avons tenu pour acquis nos liberté et nos droits. » Mais son discours ne concernait pas uniquement la politique. Madonna a également expliqué pourquoi elle se considérait comme féministe : “Les femmes ont le droit d’être traitées avec les mêmes droits que les hommes. J’ai l’impression que nous sommes encore très loin derrière.”

     

    Devant une foule de 500 000 personnes, aux côtés de nombreuses personnalités du cinéma et du showbiz, la star a rappelé son combat pour une révolution de l'amour, de solidarité et de respect envers les femmes. Le discours fut diffusé en direct sur CNN et alors qu'elle incita les détracteurs de la marche a aller se faire foutre et menacé de faire sauter la maison blanche, la chaîne de télé a brusquement cessé d'émettre, considérant que trois fuck c'était deux de trop, Madonna a dû aussi s'expliquer sur son compte Instagram quant à ses propos perçu comme une incitation au troule à l'ordre public et à la violence : « Je ne suis pas une personne violente, il est important que les gens écoutent et comprennent mon discours dans son intégralité plutôt qu’une phrase sortie largement de son contexte. Mon discours a débuté avec “Je veux commencer une révolution de l’amour” J’ai ensuite continué à saisir cette opportunité pour encourager les femmes et toutes les personnes marginalisées à ne pas sombrer dans le désespoir mais plutôt à se rassembler et créer un changement positif dans le monde. Je m’exprimais métaphoriquement et j’ai partagé deux façons de voir les choses la première, garder espoir et l’autre, se sentir en colère et indigné, ce que j’ai ressenti personnellement.Cependant, je sais qu’agir par colère ne résout rien ; la seule façon de changer les choses pour le mieux c’est de le faire avec amour. »

    Après son discours vigoureux et engagé, la chanteuse a interprêtée « Express Yourself » ça tombe sous le sens je crois que le message est clair, et « Human Nature » dont les paroles ont généreusement étés dédiés à Donald Trump. Madonna était accompagnée sur scène par Monte Pittman à la guitare. Vous retrouverez par ailleurs, quelques scans-écran d'organes de presse du web relatant l'évènement, dans la rubrique « presse » de ce blog, en cliquant dans le menu de droite On ne mélange pas T et S

    actu février/mars 2017

     

    Kirikou le retour (ouais, elle est limite celle-ci!)

    Madonna-qui-veut-sauver-l'Afrique a encore adopté ! Tout d'abord la procédure a été démentie par la principale intéressée, se justifiant d'aller au Malawi pour voir l'avancée de ses projets humanitaires : Ce qui est vrai aussi ! Mais pourquoi mentir si c'est pour revenir ensuite sur sa parole et confirmer l'adoption de jumelles via son compte instagram début février. « je suis au Malawi pour voir où en sont le centre hospitalier pour enfants à Blantyre et mes autres projets avec Raising Malawi, ensuite je rentrerai chez moi. Les rumeurs concernant une procédure d’adoption sont fausses. » Une semaine plus tard, la chanteuse opère une rétropédalage dans la choucroute assez flagrant : via son compte Instagram, elle confirme l’information qui circule dans les médias depuis plusieurs jours : « Je peux officiellement confirmer que j’ai finalisé le processus d’adoption de jumelles malawites et je suis folle de joie qu’elles fassent maintenant partie de notre famille blabla... » suivi de remerciements à ses proches.

    Le tribunal de Lilongwe a donc donné l'autorisation à Madonna d'adopter ces jumelles de quatre ans Esther et Stella, d'un orphelinat du centre-ouest du pays, près de la frontière du Zambie.

     

    Si cette démarche semble désintéressée, pour but de sortir des enfants de la misère, on peut y voir aussi une manière ehontée de la milliardaire-type pour qui le fait de vouloir posséder les choses en claquant des doigts est une seconde nature. Madonna serait-elle devenue de ces gens sans foi ni loi pour l'argent peut tout acheter, même un enfant ? Je ne veux pas le croire. Je comprend son désir d'offrir de nouveaux compagnons de jeux à David et Mercy, même culture, même pays d'origine mais néanmoins l'éthique et la morale y prennent un sacré coup. Vu Outre-Atlantique, ce comportement peut choquer et je le comprend. Je voyais encore récemment un reportage sur le caprice des riches à qui personne jamais ne refuse aucune demande. Madonna est de celle qui a tendance a se friter sévère avec quiconque lui tiendrait tête, mais aussi secrètement imposerait son respect. Vu de l'extérieur, ç'est l'impression que cela donne, après évidemment je ne détiens pas la vérité, tout n'est que spéculation et écriture facile en vue d'un billet d'humeur.

     

    Je ne suis cependant pas le seul à me poser des questions sur sa démarche caritative, et même si la majorité de ses fans restent muets sur le sujet, cette nouvelle adoption est loin de faire l'unanimité dans le petit pays d'Afrique australe. Maxwell Matewere, directeur de l'organisme des Yeux pour les Enfants pense que Madonna devrait « avoir une approche différente en aidant les familles démunies avec des enfants plutôt que d'adopter, car la plupart des familles aimeraient élever leurs propres enfants chez eux s'ils avaient un soutien financier". "Madonna donne l'impression que le Malawi a un marché d'enfants pauvres prêts à être adoptés", renchérit Ken Mhango, directeur pour le Malawi, du ANPPCAN. La décision de la superstar de materner -encore- fait décidément couler beaucoup d'encre mais pour la petite histoire, il est dit que les deux fillettes avaient été placées dans un orphelinat après la mort de leur mère peu après leur naissance, quant au père, il a donné son accord pour l'adoption certainement en échange d'un gros chèque (çà c'est ma langue de pute qui en remet une couche, mais je pense pas être loin de la vérité).

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique