•  

    « elle chante faux depuis 1984 » ; « on est nombreux à avoir les oreilles qui saignent » tels sont les commentaires peu élogieux qu'on peut lire sur twitter à l'endroit de la reine de la pop. Madonna a effectivement chanté faux durant sa prestation de l'Eurovision mais ya vraiment pas de quoi fouetter un chat. Tout ses fans savent depuis longtemps qu'elle n'a ni le coffre ni la justesse vocale de Céline Dion malgré le fait qu'elle soient petites-petites-petites (fillote?) cousines, mais si on aime Madonna ce n'est pas pour ce qui sort de sa bouche (plutôt ce qui y rentre). Les médias traditionnels s'en sont donné à cœur joie eux aussi les bougres, en reprenant à leur compte ce qui traîne dans les poubelles d'Internet (je suis sûr que la moitié d'entre-eux ne l'ont pas vu chanter)

     

    Le journal la dépêche note que la vidéo de la prestation d'origine n'est plus disponible sur le web et que Madonna n'assume pas ses fausses notes. Il est vrai que son interprêtation de « like a prayer » était loin d'être la meilleure qu'elle est faite, mais maintenant c'est devenu tendance de taper sur Madonna car on ne supporte plus ni son âge, ni sa longévité, ni son audace à toujours proposer des trucs intéressants du point de vue créatif. RTL a titrée « Madonna a fait pleuvoir les fausses notes » mais est allé plus loin ; la station de radio est allé jusqu'à faire un comparatif de la version « chantée faux » avec la version autotunée. Si LCI donne le gentil sobriquet de « petite coquine » à Madonna, BFM est beaucoup plus cassant en parlant de « prestation calamiteuse ». pour le journal gratuit 20minutes c'est moins l'utilisation d'un logiciel qu'ils pointent que la sortie politisée de la chanteuse ; selon eux ce fut « une erreur de vouloir mélanger la politique à un événement culturel. » deux danseurs se tenant la main, arborent au dos de leur costume les drapeaux israélien et palestinien, le symbole est très fort même s'il ne dure que quelques secondes ! Ne vous l'avais-je pas dit dans l'un de mes précédents billet d'humeur qu'elle allait nous pondre un truc de ce genre ?

    Là où elle me déçois c'est qu'on a l'impression qu'elle n'assume plus son travail, elle a fait quelques fausses notes OK so what ? Ca ne valait pas la peine de tout reformater grâce à de l'autotune, le truc qui pêche c'est que la cérémonie a été regardée partout dans le monde par des millions de télespectateurs, sans compter le public présent. C'est un peu la honte, c'est vrai et lorsqu'on sait que Madonna a été payée 1 millions de dollars pour proposer ça ! c'est juste scandaleux. Elle aurait dû laisser couler, assumer la semi-débâcle telle quelle et les moqueries pendant deux jours, puis basta, on serait passé à autre chose ! La fatigue, le trac... on aurait tout accepté.

    Au total c'est finalement pas moins de 4 singles qui seront sortis avant la sortie de l'album « Madame X » toujours prévu pour le 14 juin (afin de couper l'herbe sous le pied aux agités du leak, je présume) ; après le tube « medellin » suivent « i rise » comme le nouvel hymne gay, le superbe « crave » avec de la guitare -mon morceau préféré pour le moment- et plus récemment « future » aux accents reggae. Un support audio-visuel illustre « i rise » où l'on voit la chanteuse évoluer doucement dans les airs (?) en bougeant les bras ; la même séquence est répétée encore et encore tout au long des de la chanson. Je vous le dit clairement, on aurait préféré un vrai clip-vidéo, mais « Madame X » ne s'embarrasse plus du superflu. Je dois avouer que le clip vidéo de « crave » ayant fuité par je ne sais quel moyen sur youtube, c'est par un total hasard que je suis tombé dessus ya quelques jours. Pour ne pas spoiler l'affaire (il sera officiellement visible sur toutes plaformes dès 18h ce 22 mai), je n'en dirais pas plus mais j'aime vraiment beaucoup ce clip. Madame X est une caillera avec un C majuscule, dont la gestuelle lui va bien et le look aussi ; ça lui donne une allure années 90 pas piqué des hannetons, come à l'époque du Blond Ambition Tour en backstage : Insousciante, blonde ambieuse au carré, touffe à l'effet mouillé-ondulé comme sortant de la douche ; et ce rouge à lèvres très rouge, que l'on reconnaît sur ses lèvres parmi mille ; parfaite !

    Voilà voilà c'est tout pour ce billet-ci. J'en posterai encore un d'ici la fin du mois de Mai... fais ce qu'il te plait

     ------------------------------

    "Many of us have bleeding ears" are the unflattering comments that can be read on twitter about the queen of pop. Madonna has actually sung fake during her performance of Eurovision but there is really nothing to whip a cat. All her fans have known for a long time that she has neither the trunk nor the vocal accuracy of Celine Dion despite the fact that they are small-cousins, but if we love Madonna it is not for what comes out of his mouth (rather what comes in). The traditional media have given themselves to their heart's joy as well, taking over what is lying in the garbage of the Internet (I am sure that half of them have not seen it sing)

    Most write that the original service is no longer available on the web and that Madonna does not assume her false notes. It is true that her interpretation of "like a prayer" was far from the best she is made, but now it has become a tendency to hit Madonna because we can not stand her age, longevity or his daring to always offer interesting things from the creative point of view. If the channel info (LCI) gives him the nickname of "little naughty", the free newspaper 20minutes point the politicized approach of the singer; according to them it was "a mistake to want to mix politics with a cultural event. "Two dancers holding hands, wear on the back of their suit the Israeli and Palestinian flags, the symbol is very strong even if it only lasts a few seconds! Did not I tell you in one of my previous ticket mood that she was going to lay something like this?

    Where she dislikes me is that we have the impression that she no longer assumes her job, she made some false notes OK so what? It was not worth reformatting everything with autotune, the thing is that the ceremony was watched all over the world by millions of viewers, not to mention the audience. Shame ! And Madonna was paid $ 1 million to offer that! She should have let it go, then we would have moved on.

    In total it is finally no less than 4 singles that will be released before the release of the album "Madame X" still scheduled for June 14 (to cut the grass under the foot agitated leak, I presume); after the tube "medellin" follow "i rise" as the new gay anthem, the superb "crave" with guitar - my favorite piece for the moment - and more recently "future" with reggae accents. An audio-visual support illustrates "i rise" where we see the singer evolve slowly in the air (?); the same sequence is repeated again and again throughout the song. I tell you clearly, we would have preferred a real video clip, but "Madame X" does not bother anymore superfluous. I must admit that the video clip of "crave" having leaked by I do not know what means on youtube, it is by a total coincidence that I fell on it a few days ago. To not spoiler, I would not say more but I really like this clip. Madame X has a look of 90s: Insousciante, ambiant blonde squared, bunch with wet-wavy effect; and that very red lipstick, which one recognizes on his lips among a thousand; perfect !

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  •  

    La 30e cérémonie des GLAAD Awards s'est déroulée à New-York le 4 mai dernier. Dans le tourbillon de sa tournée promotionnelle pour son nouvel album, Madonna a pris le temps de lire un discours empli d'émotion et d'humour dont elle a le secret. Entre parenthèses, concernant ces moments d'émotion, je la soupçonne de surjouer un tout petit peu, mais c'est juste mon avis, non pas qu'elle est insincère dans sa démarche bien au contraire mais lorsqu'elle ferme les yeux, marque des temps de silence et parle avec des trémolos dans la voix, je ne peux m'empêcher de sourire ironiquement. C'est bien connaître Madonna que de dire cela, car à plusieurs reprises elle a pu prendre cette posture car elle sait que pour ce genre d'évènements, il est toujours bien vu de faire dans le pathos, le public et le métier adorent ; Madonna sait leur donner ce qu'ils attendent.

     

    Elle débute donc ce discours par des remerciements d'usage avant d'entamer le cœur de son propos, rappelant au passage diverses périodes de sa carrière, et forcément ses débuts dans le Michigan : Christopher Flynn fut le premier homme à croire en elle, le premier à l'emmener dans un club gay pour la première fois. Elle dû d'ailleurs mentir à son père prétextant aller dormir chez une amie, ce qui lui valu d'être punie tout l'été, pas bête le papa Ciccone. Si Flynn a vu en elle tout le potentiel d'une star, elle c'est l'esprit de fête et la bonne humeur constante de la communauté lgbt dont elle a de suite compris l'universalité du message ; être fier de la différence et dire merde ! Madonna n'oublie cependant pas qu'il y existe dès lors un côté plus sombre : le Sida qui rend les rapports humains plus complexes ; elle dénonce le tabou autour de cette maladie, elle qui a perdu tant d'amis tels que Keith Haring ou Martin Burgoyne.

     

    Elle explique ensuite quel agréable surprise a été l'impact du documentaire « truth or dare » : « je ne savais pas que j'allais apprendre comment tailler une pipe à une bouteille et secundo, aider les gays à faire leur coming out ». elle se dit fière d'être l'égérie des gays et ne peut décemment pas tourner le dos à tout ceux qu'elle inspire et qui lui font confiance depuis si longtemps. Madonna parle enfin d'une chanson de son nouvel album, « extrême occident » dont elle cite quelques paroles et en résumé ; la perte et la mort font partie du cycle de la vie, c'est le devoir de tout être humain que d'aimer son prochain. Après l'acclamation du public, elle termine son speech avec ces mots : « Madame X est une combattante de la liberté ».

     

    La star accorde un nouvelle interview après la cérémonie, sur la chaîne NBC

    Interrogée par un journaliste, elle dit se sentir la porte-parole de la cause lgbt depuis de nombreuses années et parce qu'à titre personnel elle a vu bons nombres de ses amis mourir du sida (bis repetita). Le journaliste lui apprend qu'elle est la 2e personne à recevoir ce prix « Advocate for change » et quand elle demande dans une grimace qui fut la première personne à l'avoir, il lui répond qu'il s'agit de Bill Clinton, ce qui la rassure.

    Le travail qu'elle a entrepris au Malawi est similaire dans son combat politique et idéologique. Elle s'est sentie appelée à faire quelque chose pour ses enfants malades. En 30 ans, il y a eu évolution de la cause gay mais le combat continue, car dans certains endroits du monde, la torture, la prison et la mort reste le châtiment pour les homosexuels.

    Elle reparle de son mentor Christopher Flynn, premier homme gay qu'elle a connu et qui a cru en son talent. A quel point ça dû être dur pour lui dans le Michigan des années 70 de cacher sa différence. Elle se rend compte de la grande liberté de nos jours de pouvoir discuter sereinement de tout ses sujets, ce trophée est le couronnement de toute une vie militante. Mais le combat n'est pas fini.

    La chanson « I rise » est l'expression d'une société. Il faut trouver la lumière en soi pour grandir et ne jamais perdre espoir. Tel est son mot de la fin.

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • brèves 9

     

    Nous y sommes ; la grande rassrah a commençée ; en avant Guingamp... Je ne vais pas toutes les faire mais croyez bien que l'excitation du retour de Madonna est palpable chez tout ses fans. Jamais promo n'a connue pareil engouement, Madonna ne se donne même plus le temps de laisser respirer le public ni les médias ; à peine le premier single « Medellin » de cartonner dans les charts et les téléchargements, qu'un second single pointe le bout de son nez ; les séances photos et les sorties s'enchaînent à un rythme effréné, la cover d'un grand magazine, une prestation tout en hologrammes à couper le souffle, une mise à jour de son compte instagram quasi-instantanée et maintenant, la mise en vente imminente des billets pour sa nouvelle tourné mondiale... j'appréhende même d'aller me coucher de peur de rater une info, c'est vous dire !

     

    Faisons les choses dans l'ordre ; tout d'abord mi-janvier sur internet est annoncé le nouveau single de Madonna au mois de Mai, un album en été et une tournée qui démarre à l'automne ! Et c'est tout ! Rien d'autre ne filtre. Le calendrier est bref, précis on l'ignore encore mais l'histoire a déjà prouvée qu'on pouvait ce fier à ce type d'agenda laconique et venu de nulle part. Puis tout s'enchaîne, le teaser du futur clip-vidéo «medellin » en featuring avec Maluma et puis surtout une série de photos de Madonna « redevenue » brune... le temps du clip malheureusement (et encore, c'est une perruque) mais cette couleur de cheveux lui va si bien ! Et puis arrive le superbe clip-vidéo sobrement intitulé « Medellin » comme un hommage à la Capitale de l'un des départements de Colombie les plus peuplé avec plus de 2 millions d'habitants. Remarquez que le baron de la mafia et de la drogue, Pablo Escobar est soigneusement évité pour le moment... Je dis pour le moment car je suppose que Madonna en parlera à un moment ou à un autre, ce qui fera encore scandale, etc mais n'anticipons pas.

    Le clip nous raconte la rencontre totalement débridée et non-traditionnelle de deux amants, l'une est prof de danse, l'autre élève ; le meilleur de sa promo on va dire sur qui la cougarde jette son dévolu. C'est vrai qu'il est hyper-sex, elle sait les choisir c'est clair et on connait les goûts de madonna pour les beaux bruns plus jeunes et bien foutus. Etonnant par ailleurs qu'aucune campagne de presse n'ait été faite autour d'une éventuelle idylle. On remarquera que Madonna est magnifique dans un costume très près du corps, notez qu'elle n'a de gros cul et c'est heureux ! Vous imaginez l'énorme gâchis du plan promo autour du nouvel album avec Madonna ayant pris 15 kilos dans les fesses et les cuisses ! Quelle horreur !

    Dans la seconde partie de la vidéo, on les retrouve au pieu dans un style totalement bling-bling débraillé, alcool et tabac et Madonna qui lèche le gros orteil de son amant, sans doute la partie la plus érotique ; on ne nous dit pas si Maluma pue des ieps ou s'il a un champignon qui lui déforme l'ongle... histoire de pimenter le scénario et que la romance torride tourne en film gore !? (beurk)

    La 3e et dernière partie c'est le moment des noces ; Madonna qui ne peut s'empêcher de foutre le bordel et qui ne fait décidément rien comme tout le monde, marche et danse sur la longue tablée d'invités, en direction de son mari. Tout au long de la vidéo, 3 couleurs reviennent systématiquement chez Madonna et Maluma ; le blanc, le noir et le rouge ; les deux premières comme lumière et ombre, telles les deux faces d'un damier, le ying et le yang, et puis la 3e couleur chaude, vive, l'amour et le sang se mélangent (le sang de la mariée dans sa robe blanche, vous aurez compris la métaphore) et puis l'amour je le redis très rouge comme le chorizo qui pique sous la langue, toutes les saveurs du Sud pimentent leurs ébats. Le couple finit par filer à l'anglaise à cheval dans les vastes plaines, des paysages à perte de vue, d'ailleurs la caméra s'éloigne de plus en plus comme pour montrer l'immensité des lieux, connotation là encore à la sensation de liberté, ou vivre intensément à 100 à l'heure !

    brèves 9

     

    Puis vint la 30e cérémonie des Billboard Music Awards : Ce qui m'a bluffé et que j'ai trouvé très bien foutu, c'est ce jeu d'hologrammes des différents profils que Madame X veut donner d'elle ; tantôt prof de danse latina, tantôt mariée. Parfaite illustration avec le clip-vidéo pour rappel, tout le décor et la mise en scène rappellent l'espagne, l'ambiance caliente des soirées interminables autour des musiques de là-bas, de danses endiablées, de jeux de séduction moites, une coupe de margarita à la main et le cigare au bord des lèvres (pas celui de Maluma, un vrai cigare!) Le public était évidemment en délire et charmé de tout cet entrain hispanique, sauf peut-être le jeune chanteur qui semblait un peu dépassé par la chose, le pas de danse hésitant, même si au final il s'en sort très bien. C'est bien Madonna qui mène la danse au sens propre comme au sens figuré et malgré les paroles très viriles limite machistes de « medellin » (je vous invite à aller voir la traduction du morceau dans le rubrique words) pour la partie chantée de Maluma, c'est bien notre blonde ambitieuse qui a le plus souvent le dernier mot. Tout dans cet univers est un perpétuel jeu de danse, de qui va réussir à séduire l'autre, comportement que l'on retrouve toujours dans les pays latins. Le grand show donné par nos deux protagonistes ce soir-là est un prélude évident à ce qui nous attend d'ici l'automne lors du lancement de la tournée mondiale. C'est aussi un formidable coup marketing pour l'album qui sortira à la mi-juin sous divers formats, j'aurais l'occasion d'en reparler dans un prochain billet d'humeur !

    brèves 9

     Madonna does not even give herself time to let us breathe; just the first single "Medellin" is a hit in the charts and downloads, a second single is the tip of his nose; the photo shoots and the outings follow each other at a furious pace, the cover of a big magazine, a service all in breathtaking holograms, an update of his almost instant instagram account and now, the sale imminent tickets for his new world tour ... I even dread going to bed for fear of missing an info is to tell you!

    Let's do things in order; first mid-January on the internet is announced the new single of Madonna in May, an album in summer and a tour that starts in the fall, that's all! The calendar is brief, but history has already proven that we can be proud of this type of agenda. Then everything is linked, the teaser of "medellin" featuring Maluma and especially a series of photos of Madonna in brown, the time of the clip unfortunately (and again, it's a wig) but this color suits him so well!

    The clip tells us about the unrestrained meeting of two lovers: one is a dance teacher, the other is a student on whom the cougarde sets his sights: We know the likes of madonna for the beautiful and well-behaved young brunettes; It is also surprising that no press campaign was carried out around a possible idyll. Note that Madonna is beautiful in a suit very close to the body, note that she no longer has her big ass! You imagine the huge mess around the new album with Madonna having taken 15 pounds in the buttocks and thighs? The horror !

    In the second part of the video, we find them in bed all disheveled with alcohol, tobacco and Madonna licking the big toe of her lover; we are not told if Maluma stinks or not. Finally, it is the moment of the wedding; Madonna who does nothing like everyone else, dances on the long table in the direction of her husband. The couple finishes on horseback with landscapes as far as the eye can see, a metaphor of total and wild freedom.

     

    Then came the 30th ceremony of the Billboard Music Awards: What bluffed me is this game of holograms of different profiles that Madame X, I found it just amazing and so new! I'm sure Lady Gaga will copy it soon. ; The decor and the setting recall the caliente atmosphere of the Spanish evenings, wild dances, games of seduction, a cup of margarita in hand and cigar on the edge of the lips (not that of Maluma, a real cigar!) The public was obviously delirious, except the young singer a little outdated with the step of hesitant dance, even if in the end he is doing very well. It is Madonna who leads the dance literally as well as figuratively and despite the very manly lyrics limit macho. Everything is a perpetual dance game, namely who will succeed in seducing the other. The show given by our two protagonists that evening is a clear prelude to what awaits us here for the world tour. It's also a great marketing move for the album that will be released in mid-June in various formats

    -------------------

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  •  

    Qui l'eue cru ? Mamy et Lady Gogole en train de se rouler des galoches ? A près d'une décennie à s'envoyer des politesses par chansons ou interviews interposés, les deux superstars auraient finalement enterré la hache de guerre lors d'une soirée privée post-Oscars, à Los Angeles. Sauver les apparences sans doute ou peut-être que La jeune starlette a compris qu'elle n'arrivera jamais à la cheveille de son ainée, et qu'elle a de fait, gagnée en sagesse. Dans ce genre de compétition stérilo-débile, il n'y a pas de réelles gagnantes, alors autant arrêter les frais maintenant. Il y a bien d'autres tragédies dans le monde pour s'étriper à savoir qui des deux est la plus talentueuse, la plus belle... C'est Madonna évidement LOL sur le cliché qui réunit nos deux blondes ambitieuses, Madonna a le regard de celle qui va ou qui veut étrangler sa rivale alors que cette dernière a un regard serein et apaisé. La guerre est-elle donc bien finie ? Réponse dans le prochain acte qui nous réserve j'en suis sûr de belles surprises... ou pas !

     

    GLAAD a annoncé que Madonna allait recevoir le trophée Advocate for Change Award lors de la 30éme cérémonie annuelle des GLAAD Media Awards à New York le 4 mai prochain. Sarah Kate ELLIS, la Présidente de l'association parle de Madonna en ces termes : « Elle a toujours été et sera toujours la plus grande alliée de la communauté LGBTQ et cela va de soit d’honorer et de célébrer notre plus grande avocate lors de la plus grande soirée de GLAAD. Sa musique et son art ont été des échappatoires qui ont sauvés des vies au sein de la communauté LGBTQ au fil des ans et ses discours et actions de soutien ont changé d’innombrables cœurs et esprits. »

    C'est vrai que Mamy soutient cette cause depuis le début de la déferlante SIDA au dbut des années 80 ; elle a chanté lors de concerts de charité, est à l’origine d’un marathon de danse caritatif, a pris la parole pour tordre le cou à la rumeur selon laquelle c'était une maladie d'homosexuel, même dans son album Like a Prayer (dont on fête cette année les 30 ans) était inséré à l'intérieur du livret un tract intitulé “Ce qu’il faut savoir sur le Sida” dans lequel elle donnait à ses fans des informations sur cette maladie, etc. Lors du dernier nouvel an, Madonna y avait fait une apparition-surprise pour célébrer son anniversaire à venir et avec ses mots, “cinquante ans de révolution”.

    La Gay & Lesbian Alliance Against Defamation ou GLAAD (« Alliance gay et lesbienne contre la diffamation ») est une association américaine de veille médiatique œuvrant à dénoncer les discriminations à l'encontre des personnes LGBT au sein des médias. Le GLAAD œuvre également à contribuer à l'acceptation des homosexuels dans la société. Elle remet chaque année depuis 1990 un trophée aux personnalités qui représentent la communauté dans leurs actions. RDV le mois prochain pour la suite de l'évènement.

     

    L'évènement qu'on attendait plus c'est le nouvel opus studio de la star prévu dans les bacs en juin prochain ! Elle est en studio à L-A avec Maluma -chanteur barbu beaugosse de 25 ans- depuis un an et aurait enregistré une 50aine de titres. Décidément elle aime toujours autant les jeunes... professionnellement parlant j'entends ! Le grand retour de Madonna s'amorce. Partie vivre à Lisbonne, pour accompagner son fils David qui a intégré un club de foot, elle en a profité pour s'imprégner de la douceur de vivre de la capitale portugaise «J'ai rencontré tout un tas de musiciens incroyables, et j'ai fini par travailler avec eux sur mon nouveau disque. Lisbonne a influencé ma musique et mon travail. Comment en serait-il autrement ? Je ne vois pas comment j'aurais pu vivre cette année sans être abreuvée par cette culture ». Elle a tourné le clip du premier single (dont je tairai le nom pour le moment) non sans créer des tensions avec la municipalité. En effet, mamy voulait qu'un pur sang arabe (non, rien à voir avec Daesh! Je parle d'un cheval!) entre au galop la bave aux babines, dans le Palais Quinta Nova dè Assunçào, édifice protégé du XVIIIe siècle mais le Maire ET le ministre ayant tout deux refusé pour raison évidente : ni une ni deux, la blonde s'en est allée, ravalant sa fierté et sa langue (pour une fois qu'elle n'a pas le dernier mot, ça fait -presque- du bien ! Serais-t-elle humaine après tout ?).

    Pour s'assurer une importante visibilité, la chanteuse était en négociations pour chanter à l'Eurovision le 18 mai prochain. Un événement de taille qui se paie : Madonna aurait demandé à être payée à hauteur de 1,3 million d'€ pour faire le show à peine 10 minutes. Sa venue est à présent confirmée et son cachet astronomique actée, on espère seulement une prestation à la hauteur de ce million. Connaissant Madonna et sa capacité à drainer les foules, on peut lui faire confiance ; si elle nous offre un show à-la-superbowl, ce serait sensas ! Seuls les fans se réjouissent de sa venue car sa présence à l'Eurovision ET à Tel Aviv n'est pas du goût de tout le monde ; on suppose déjà qu'elle va utiliser cette tribune musicale et festive à des fins politiques, pour dénoncer on ne sait quelles revendications : les élections à Israël par exemple. Rien d'étonnant à ce qu'elle fasse encore scandale pour à la fois se faire de la pub, promouvoir son futur album et ramasser le pactole au passage ; cynisme quand tu nous tient !

     

    On reste dans le thème « nouvel album » avec la B.O. de « fashion freak show » par JPG qui est sorti dans les bacs à la mi-mars et contient 38 titres aussi électiques qu'étonnants ; de Zazie à Marilyn Manson en passant par Sheila ou encore Jacques Dutronc. C'est du grand J-Paul tout craché ! Faire s'unir l'improbable. Concernant l'objet en tant que tel, à part promouvoir le show excentrique (encore aux folies bergères jusqu'au 16 juin) de l'enfant-terrible de la mode, il n'apporte rien de nouveau, sinon une compilation regroupant la sélection perso du couturier ; sorte de playlist de printemps !

     

    Franck Schweitzer

    © charts in france © libération © madonnarama © madonnatribe © nrj © bfmtv


    votre commentaire
  • Brèves en bulle


    votre commentaire
  • décembre 2018

    Pas très inspiré, j'ai pas trouvé de titre plus court, navré ! Cette année 2018 n'a pas été riche en événement et on est en droit de se demander si Madonna n'a pas décidé de mettre sa carrière sur (longue) pause, pas encore retraitée néanmoins mais un de mes vieux ami (pas du tout fan de Madonna) m'a demandé des nouvelles de la reine de la pop, c'est dire que même si lui se demande pourquoi on n'entend plus parler d'elle, ya de quoi s'inquiéter, non ?

    2018 aura marqué le 20ème anniversaire de l'excellent Ray Of Light (février 1998), mais aussi le 10e anniversaire de Hard Candy (2008), le bonbon dur dégoulinant de rn'b, un ovni dans la carrière de Madonna. A mon sens, la session photo entourant la promo de cet album jusqu'au choix de sa coupe de cheveux lors de la cérémonie du Rock&Roll Hall of Fame, en passant par 80% des titres de l'album, rien ne me plait réellement dans cette période.

    Continuons avec les anniversaires, l'année prochaine nous fêteront les 50 ans d'un club gay et on a demandé à Madonna d'en être l'ambassadrice de l'évènement, le « Stonewall Inn » qui en 1969 connu des émeutes qui ont fait de ce lieu le symbole de libération des gays et la lutte pour le droits de la communauté homosexuelle aux USA. Ouvert en 1966 le Stonewall Inn est devenu rapidement le plus grand établissement gay des Etats-Unis. Les descentes de police étaient courantes à l'époque ; saisies d'alcool, répression et arrestations diverses étaient au rendez-vous. C'est à l'été 1969 que tout bascula dans une violence inouie lorsque les clients du bar et des alentours en eurent assez de se faire emmerder par la volaille et le firent savoir ; suivirent des interpellations et des violences de grandes envergures, qui firent les Unes des journaux.

    Après maintes fermetures et travaux de rénovation, le bâtiment a été réouvert en mars 2007 pour y accueillir des soirées-débats, des spectacles, karaokés, etc. en juin 2016 Barack Obama créa une zone de 7 ha autour du site qui devint le premier Parc National des LGBT des U.S.A.

    décembre 2018

    Sans transition aucune, et même si les fêtes de Noël sont passés vous pourrez toujours offrir à votre chéri(e) un bijou de la nouvelle collection de Jade JAGGER (fille de Mike) d'inspiration byzantine, faite de pierres précieuses -le rubis, l'émeraude...- et dont l'univers est directement inspiré par Madonna herself.

    Enfin, je fais le vœu pour 2019 que vous lecteurs, alliez jeter un œil de temps à autre à la page facebook du blog, et vice-versa ; il est vrai que je ne poste pas régulièrement mais c'est pas une raison ! Allez à toutes et à tous une merveilleuse année pleines de bonnes choses à manger, à boire et à sucer.

    décembre 2018

     

    Franck Schweitzer

     

    * BONNE  ANNEE  2019 *


    votre commentaire
  •  

    On pensait que ça ne finirait plus, ce 60e anniversaire. L'évènement fut de taille ; 50 invités, amis intimes, famille(s) et professionnels furent tris sur le volet pour accompagner Madonna à Marrakech afin d'y passer un séjour dans un établissement étoilé, le Kashba Tamarot, dont le proprio n'est que le milliardaire patron du groupe Virgin, Richard Branson. A ce prix-là (qu'on imagine très bien) le séjour a dû être inoubliable ! Ceci dit, ce ne sont pas les membres du personnel de l'hôtel qui ont pu témoigner vu que la sécurité leur a confisqué les téléphones portables et autres tablettes, et gare à celui qui oserait prendre un cliché de la star ! Elle s'en est chargée elle-même ; fana-addict des réseaux-sociaux, la jeune soixantenaire n'a pas arrêté de poster des photos et vidéos sur son compte instagram. Le pays en effervescence, les médias ne surent plus où donner de la tête, sur les starting-blocks ; la police traquait ces derniers et leur ont même donné de fausses pistes quant aux endroits où Mamy pourrait se rendre.

     

    Le HuffpostMaghreb notait que sur les 50 invités de nombreuses têtes étaient connus ; Lenny Kravitz ou encore Debi Mazar. Quelques danseurs et chorégraphes présents sur scène lors des dernières tournées dont Sofia Bouteille, Adrien Gallo, Loic Mabanza, Marvin Gofin et Megan Lawson. Le magicien David Blaine, le danseur marocain Amine Messaoudi et une danseuse de fado. En parlant de cette danse spécifique au Portugal et dont Madonna raffole, elle a confiée lors de la présentation de sa dernière gamme de produit « mdna-skin » que c'est dans un bar du nom de Tejo à Lisbonne qu'elle a trouvée l'inspiration et la couleur pour son prochain album qui sortira en 2019. Les choses se précisent mais il est vrai que mamy prend son temps hein !! oui oui ouuiiiiii

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • brèves 5

     

    Les longues pauses dans la carrière de Madonna sont souvent dûes à la mise en route de nouveaux projets, mais il est vrai qu'avec les grosses chaleurs de ces dernières semaines on aurait pu penser que mémé s'était désydratée au point de ne plus pouvoir se photographier en selfie des étoiles dans les yeux, la bouche en cœur et du rose sur les joues ! Il n'en est rien, preuve en est, son compte instagram. Heureusement elle met en scène aussi ses enfants et le reste de ses proches. Parce que franchement ça va bien deux minutes ses délires de gamine avec les petits cœurs, les nounours ou que sais-je encore. A bientôt 60 ans elle nous fait un grave trip régressif ; même Lady Gaga fait plus adulte dans ses échanges avec ses fans, c'est dire ! Tout ce temps perdu au lieu de se concentrer soit davantage sur sa vie personnelle, soit professionnelle parce que son dernier album Rebel Heart date d'il y a 3 ans et 4 mois et que ça commence à faire long, maintenant !

    Le retour de la diva semble imminent à en croire le plan promo, je pense à sa prestation-surprise lors du MET GALA mais c'est dans la presse européenne où elle fait son retour remarquée avec une séance photo magnifique aux accents latina, télé-Magazine qui se demande si a 60 ans elle est vraiment indétrônable ; l'encart gratuit du Sun, le « fabulous » qui revient sur l'ensemble de sa carrière, mais c'est surtout l'édition italienne du Vogue qui attire l'attention avec un shooting made in Mert and Atlas et la longue interview qui suit ; Madonna y évoque son emménagement récent à Lisbonne, son amour de la musique jazz-latino-cubaine, la relation saine et simple qu'elle a avec les gens, sa passion de l'équitation... Tout cela laisse supposer des accents hispaniques de banjo et d'harmonica dans son prochain album dont on sussure déjà le nom ; au choix « beautiful game » ou « magic »

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • brèves#4

     

    Tout à l'Ouest de l'Afrique, un pays parmi les plus pauvres du monde selon l'IDH, bordé par l'Océan Atlantique, le Sierra Leone. Sa géographie se conjugue entre marécages, vastes étendues de forêts et une saison des pluies allant de Mai à Décembre. Après que le pays obtint son indépendance en 1961, de nombreux conflits politiques vinrent bouleverser les choses parfois dans le sang : une série de coups d'Etat, de luttes entre ethnies, etc. mais l'activité la plus controversée et qui déchirent les passions reste l'exploitation des mines de diamants. Vu comme ça, il est clair que n'importe quel enfant du pays rêve d'une vie meilleure ; mais pour mieux comprendre un pays il faut s'en référer à son histoire :

     

    Née dans une famille musulmane Michaela a grandi orpheline en Sierra Leone après que son oncle l'ait placée en orphelinat pendant la guerre civile. Son père fut abattu par le Front Révolutionnaire Uni lorsqu'elle avait trois ans et sa mère morte de malnutrition peu de temps après. Maltraitée et atteinte de vitiligo, elle était surnommé «l'enfant du diable» petite. A l'âge de quatre ans, elle et une autre fille, Mia, ont été adoptées par Elaine et Charles DePrince, un couple juif du New Jersey. Les DePrince ont 11 enfants en tout, dont 9 issus d'adoption.

    Inspirée par une couverture de magazine d'une ballerine qu'elle a trouvée et conservée en Sierra Leone, elle gravit tout les échelons, les auditions et décroche les distinctions nécessaires pour arriver au sommet et ce, malgré le racisme et les discriminations à son encontre : Pêle-même le Grand Prix de Youth America ; l'école Rock de Philadelphie, ; obtient son diplôme d'études secondaires à la Keystone National High School ; une bourse pour étudier à l'école de ballet Jacqueline Kennedy Onassis de l'American Ballet Theatre...

    La jeune et talentueuse Michaela cite volontiers Lauren Anderson, l'une des premières ballerines afro-américaines, comme son modèle.

     

    Il y a trois ans que le studio MGM a acquis les droits du film « Taking light / de War Orphan à DePrince Star Ballerina » mais c'est cette année 2018 que Madonna dirigera un biopic sur la vie et la carrière de la jeune femme. En attendant vous pouvez toujours lire « et maintenant je vole » paru en 2016 aux éditions La Cité, ou la parcours et la vie tragico-extraordinaire de Michaela. En attendant d'en savoir plus, je peux déjà vous dire que passionnée comme est notre Madonna, le film en préparation a des chances d'etre un chef-d'oeuvre poignant mélant émotion, polémique et controverses en tout genre.

     

    brèves#4

    brèves#4

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  •  

    Brittany Talia Hazzard voit le jour au printemps 1990, connue sous le pseudo Starrah, elle est une compositrice, chanteuse et rappeuse américaine. Elle a collaboré avec des pointures du milieu, la nouvelle génération avec laquelle Madonna est devenue bonne copine ces 10 dernières années ; à savoir Rihanna, Nicki Minaj, Pharrell Williams ou encore Katy Perry. Quelques démos sur lesquels elle a juste poser sa voix mais qui auraient dû échoir à d'autres, ont fuitées. La jeune Starrah a donc connu les mêmes déboires que mamy pour l'album Rebel Heart ; toutes deux ont annoncé récemment vouloir collaborer pour le prochain album de la Ciccone. Leur probable collaboration est une rumeur pour l'instant (même si elle postent des selfies sur instagram) mais entre une bouillabaisse et un thé au jasmin elles ont dû se trouver des points communs ; l'amour de l'Afrique, les enfants, les hand-spinners. En 1998 Brittany avait 8 ans ! Elle a dû rêver de son idole de petite fille et sauter dans le salon de ses parents sur les rythmes hypnotisants de William Orbit, planant au passage avec un joint fraichement roulé au coin du bec. Voilà une bonne raison de sortir en boite entre filles et danser aux rythmes de Nothing really matters, faire des gestes bizarres avec les mains sur Frozen ou encore pleurer sur Substitute for love. Madonna pourrait pourquoi pas l'embaucher comme choriste lors d'un Live spécial 20e anniversaire de l'album aux 4 Grammy's, comme le rêverait Guy Oseary (en bon producteur qu'il est). En deux décennies l'album Ray Of Light (ou ROL) a gagné en postérité, il est considéré aujourd'hui comme étant l'un des meilleurs, des plus personnel et des plus abouti de la madone, tant par ses fans que par la critique.

    Ray of Light est aussi une vaste entreprise associative et humanitaire créée par la même Madonna, association qui vise à promouvoir la paix, l'égalité et l'éducation pour tous au travers de diverses associations intitulée Bienvenue dans le monde de l'empathie et de l'avenir meilleur (AIL donne éducation et soins aux femmes et enfants d'Afghanistan ; DAA est un école publique située dans le quartier le plus pauvre du Michigan et favorise l'exploration des arts et la diversité ; Raising Malawi dont on connait davantage l'activité parce que la plus médiatisée...)

    Madonna est entrée en studio pour l'enregistrement de son 14e opus et on tarde, il est vrai, d'en savoir plus ! Encore quelques mois de patience nous seront nécessaires je pense.

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique