• BRAHIM

     

    Ouais c'est çà, danse avec mon mec sal***

    Pas facile de parler d'une émission qu'on ne regarde pas, pour x raisons que je ne vais pas détailler, mais de ce que je vois sur les vidéos postées sur les forums et sur youtube, ç'est juste magnifique. Le principe premier de Danse avec les stars étant de coupler une personnalité qui ne soit pas danseur avec un(e) professionnel(le) de sexe opposé qui l'est. Il y a toujours une exception qui confirme la règle, et cette exception c'est la présence de Monsieur Boy-Toy à l'émission qui la rend, cette année si exceptionnelle. Et pour cause, il danse bien Brahim Zaibat, même dans un registre qui ne soit pas du break-dance, ses gestes apportent à sa performance en duo avec Katrina Patchett quelque chose à la fois de poétique et de terriblement audacieux. Il faut bien l'avouer si le programme de TFI atteint des pics d'audimat c'est un peu aussi parce que le petit ami chorégraphe et danseur de Madonna y est présent. On ne sait pas si cette dernière va venir soutenir son chéri lors des prochaines émissions, mais c'est le pari un peu fou que la première chaîne a décidée de relever, afin d'en faire un événement, le couple Madonna-Brahim en France à Paris, j'imagine dejà les gros titres des journaux à sensations, un deal scabreux de derrière les fagots dont j'espère, Madonna sera assez intelligente pour ne pas tomber dans le piège : Le seul but de TFI étant de récolter tout le bénéfice de ce déplacement dans la capitale de la mégastar, en panne d'exclu à la tour de verre peut-être ?

    Avec le temps d'antenne que çà va mettre, certains donne déjà pour terminée la relation entre notre Madone et son chéri, à moins qu'elle vienne s'installer en France ou en Angleterre pour faire des allés-retours, çà ne va pas être évident. Nous verrons.

    Not easy to talk about an issue that is not looking. The principle of Dancing with the Stars is to couple a personality that is not a professional dancer with the opposite sex who is. There is always an exception that proves the rule , and this exception is the presence of Mr. Boy -Toy in the program that makes this year so special . And because he dances well Brahim Zaibat , even in a register that is not the break-dance , gestures bring his duet performance with Katrina Patchett something both poetic and incredibly daring. It must be admitted if the program TFI reached peak viewership is a bit too small because the choreographer and dancer friend Madonna is present. We do not know if it will come to support her boyfriend in future emissions, but it is a wild bet that the first chain has decided to meet in order to make an event , the couple Madonna Brahim in France in Paris, I can already imagine the headlines to sensations, a sleazy deal of his store which I hope Madonna will be smart enough not to fall into the trap : the sole purpose of TFI is to reap the full benefit of this shift in the capital of the megastar , down exclusive perhaps?

     

    Charts...

    Parlons peu mais parlons bien, côté business le ciel est dégagé et Madonna peut dormir sur ses deux oreilles... Quoique dormir sur ses deux oreilles simultanément -ou pas- je vois pas trop comment çà peut être possible, enfin bref ! Les chiffres du MDNA TOUR 2012 sont corrects, là encore l'analyse des chiffres n'étant pas ma spécialité, je peux dire que le Live 2012 au-delà des espérances a atteint la 1e place de façon disparate en fonction des pays que ce soit en Europe (Belgique-wallonie, Italie...) ou ailleurs dans le monde, mais dès la 4e semaine ce n'est plus le cas, le dvd perd en moyenne 4 places tout en gardant un net avantage en dépit des problèmes de lecture rencontrés sur certains lecteur dvd. Ce dernier se serait déjà vendu à plus de 100 000 exemplaires.

    Dans le reste d'une actualité brûlante, la revue de presse avec une interview exceptionnelle dans le magazine harper's bazaar notamment avec un shooting somptueux signé Terry Richardson que je développerai lors d'un prochain billet début novembre. Enfin, l'ami et producteur de toujours Pat Leonard sorti de son silence a été interrogé au sujet de Madonna, il n'a cessé de l'encenser de mots doux et de doux mots, ce qui est pareil je vous l'accorde mais ce billet est tellement pauvre, qu'il faut bien meubler. Donc, Pat Leonard a déclaré avoir très envie de retravailler avec sa star de muse sur son futur nouvel album dont on sussure déjà qu'il serait programmé pour 2014... Dans plus de deux mois alors ? Déjà ? Ah bon, tiens ! Bon, je retourne sur la piste danser avec Brahim, trop envie d'enfiler mon tutu pour virvolter dans ses bras aaaaaaAAAAAAAAAAAAAHHHHHH

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • Madonna-Secret-Project
     

    « Mon objectif est de montrer mon engagement créatif à travers le secret project revolution afin de pousser au changement dans le monde. J’espère que mon film, ainsi que ceux qui seront soumis au site Art For Freedom décideront les gens à agir et à exprimer leur opinion, afin d’aider à combattre l’oppression, l’intolérance et la complaisance. » MADONNA

     

    QUOI ?

    Jamais projet n'aura été annoncé si longtemps à l'avance. On le disait confidentiel mais à force de tweets et de messages subliminaux sur instagram depuis des mois, çà l'est devenu de moins en moins... Madonna y promettait une révolution de l'amour (littéralement) on ne savait pas encore sous quelle forme mais on se doutait que çà devait être un tout petit peu politique. La forme on la connaît à présent ; il s'agit d'une vidéo esthétiquement très réussie, images léchées, tournée en noir et blanc : prison, maltraitance, intolérance, et espoir tels sont les mots-clés qui en ressort. Madonna campe une jeune femme d'apparence bourgeoise, sexy et manipulatrice vêtue de noir dans un ensemble strict, ses cheveux blonds très clairs lui tombent jusqu'aux épaules, le front coiffé d'une frange parfaite. Derrière les barreaux d'une cellule, son regard fixe l'objectif devant elle, la voix-off est la sienne : clameurs d'une foule et un discours parfaitement rodé comme un appel à un humanisme manichéen de paix dans le monde, message éclairé pourtant jugé souvent utopiste.

    Flash-back sur la scène d'homicides : une musique burlesque ajoutée à des applaudissements pré-enregistrés montre bien l'absurdité totale que d'acclamer l'horreur est devenu chose banale et donc dangereuse, lorsque toutes les consciences endormies ne parviennent plus à faire le distingo, elles deviennent d'abord complices puis victimes consentantes et un jour... bourreaux à leur tour. Les monstres engendrent les monstres.

    La seconde partie de la vidéo possède un vrai aspect poétique, sur fond musical de l'oeuvre d'Abel Korzeniowsky « abdication » puisé dans la BOF du film W.E. Un danseur asiatique quasi-nu éxecute de larges mouvements empreints de danse classique sous le regard impassiblement froid des gardiens de la prison. De ces 17 minutes, le spectateur fait la connaissance des qualités acrobatiques, artistiques du staff de la madone, et c'est assez plaisant de les voir évoluer dans leur art, chacun le sien. Cette vidéo est un support aussi pour leur CV, une opportunité supplémentaire du potentiel dont ils sont capables. Madonna reste une excellente référence pour une candidature et une carrière.

     

    COMMENT ?

    Artforfreedom.com est un concept confidentiel, un projet artistique et un site internet C'est Madonna qui a ouvert le bal le 24 septembre dernier comme quoi « it's only one queen » et tout les autres suivent la cadence. C'est un peu çà d'ailleurs, dès la page d'accueil la question est posée « que signifie la liberté pour vous » les artistes (confirmés à priori) participants proposent leurs performances filmées -vidéos, photos...- et donnent leur conception de la liberté. L'idée originale repose sur le fait que la seconde partie de cette page d'accueil ressemble à un calendrier « programmé » jusqu'en août 2014 dont les jours se dévoilent quotidiennement et Oh! C'est la surprise à chaque fois ; une excellent manière aussi de faire découvrir de nouveaux talents sur la scène artistique contemporain au travers des réseaux sociaux, est également présent un wall avec des posts régulièrement mis à jour. Enfin, une plateforme de 100 vidéos toutes époques confondues qui fera plaisir à tout les fans, çà ressemble à une redite de ce que l'on trouve sur youtube par exemple mais les vidéos présentées ont l'avantage d'avoir été choisies par Madonna herself, mélangeant ses dernières activitées musicales, scéniques et de businesswoman mais aussi quelques belles pépites rétro, à savoir dans l'ordre d'apparence mais de manière non-exhaustives, je rappelle qu'il y en a 100 et je ne les aient pas tous listés ici :

    la vidéo du film SECRET PROJECT REVOLUTION ;

    différents trailers du SECRET PROJECT REVOLUTION ;

    la diffusion des 17min à NYC et LA avec réactions du public dans les rues ;

    trailers du MDNA TOUR sur epix

    vidéo remix NOTHING REALLY MATTERS

    TURN UP THE RADIO chanté en choeur avec le public du triangle d'or au concert de Medellin

    coulisses du MDNA TOUR, prière pour Barack Obama

    EVERYBODY prestations playback diverses émissions TV (italie, espagne...)

    reportage sur le lancement du parfum TRUTH OR DARE

    trailers du film W./E.

    Vidéos sur le Superbowl

    EXPRESS YOURSELF aux MTV Awards 1989

    IMAGINE Tsunami Aid 2005

    LIVE 8

    .../...

     
    madonna-secret-project2

    OU ?

    A la Big Apple bien sûr, à la Gagosian Gallery de New-York le 24 septembre dernier, on y a vu Sean Penn avec qui Mado pose en photo, un cliché qui fait énormément plaisir aux fans, ils sont toujours aussi chou ces deux-là ! Mais aussi Lindsay Lohan ou encore le comédien Zachary Quinto. Quelques jours avant ce grand soir, le « secret project revolution » a été diffusé en plein air la plupart du temps dans des métropoles stratégiques d'Europe et du monde : les USA, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France et aussi l'Italie. L'information a été largement relayée sur les comptes facebook et instagram officiels. Une mise en scène étonnante savamment orchestrée ; deux « policiers » traînent Madonna sur scène sans ménagement et de manière assez brutale la forçent à prendre le micro (larsens et petits couacs techniques font le charme du direct) la star donne une reprise superbement émouvante de Chris Garneau « between the bars » entre les barreaux -chanson de circonstance- la version originale est d'Elliott Smith. Un titre qui enchanta le public et les fans que nous sommes ; un sondage du site Madonnarama recueille à ce jour (au 06/10/13) 44 750 votants qui souhaitent que la chanteuse sorte sa version en format single ou digital contre 260 qui n'y tiennent pas. Pour info les paroles et la vidéo sont visibles sur ce blog à la rubrique get up on the dancefloor.

     

    chris-garneau-casinoparis2010

     

    Chris Garneau est né en 1982 à Boston, il est auteur-compo-interprête. Après une enfance de globe-trotteur il étudie la musique au Berklee College Of Music durant un seul semestre. A Brooklyn il joue en public à East Village, son premier album paraît en 2006 chez Absolutely Kosher Records.

    De son nom complet Steven Paul Smith (06/08/1969-21/10/2003) il fut auteur-compo-interprête au sein du groupe Heatmiser puis s'essaie en solo en 1994, révélé au grand public en 98 grâce à la chanson « miss misery » pour la BO de Will Hunting, il est nommé aux Oscars la même année dans la catégorie meilleure chanson originale. Il meurt à seulement 34 ans de deux de couteau dans le coeur -suicidé ou assassiné !!?? L'enquète suit son cours dix ans plus tard- Il était diplômé par ailleurs de sciences politiques et de philosophie.

     

    ET DONC...

    Amour et paix, pas de violence, pas de racisme ni d'homophobie, tout le monde s'aiment et se respectent : Vive le pays des bisounours : Une démarche artistique et politique, une de plus, qui dégouline de bons sentiments, çà ne changera pas le monde mais çà y contribue peut-être un peu. aussi faudrait-il que ces bonnes prêches dépassent le tapis rouge des soirées de gala pour qu'elles soient réellement entendues par les dirigeants de nos pays, ce sont eux qui sont aux commandes, non ?

     

    Franck Schweitzer


    1 commentaire
  • MDNA LIVE 2012 : impressions et analyse personnelle

     

    On a déjà tout dit sur ce live, de bonnes comme de moins bonnes choses, moi-même j'ai pas hésité à critiquer ce visuel et ce logo jaune poussin, comme tout le reste il me faudra du temps pour lui trouver des qualités esthétiques. J'ai sans doute été puni de cet excès de méchanceté gratuite car mon DVD, je ne peux pas le lire depuis mon PC personnel HAHA bien fait, in your face ! Ce n'est pas une fuite envers mes responsabilités de webmaster, rien ne m'aurais fait plus plaisir que de critiquer le spectacle, vous le savez je suis un gentil fan pervers : J'ai le son (un très bon son) mais pas l'image (dépixellisation) et c'est déjà le second DVD que j'échange à la FNAC mais je pense que c'est mon ordinateur qui déconne car le concert je l'ai visionné en partie sur l'ordinateur de mon lieu de travail et il a l'air de très bien fonctionner. La France a été elle aussi l'un des pays touché par ce problème, une série complète de DVD sortie des chaînes comporte un bug au niveau de l'image ; que faire, vers qui se tourner : Live Nation ? Polydor ? Cette histoire ne sera pas sans suite et le public voudra en savoir un peu plus, dès que possible je reviendrai complèter ce billet.

     

    SAM0763
    SAM07

     

    pochette et visuel

    J'ai acheté au final le coffret dvd+2CD et uniquement ce seul support, ne trouvant pas l'intérêt d'acheter en sus le double album live dans son format « cd » l'ayant déjà dans le coffret ! Mon dieu, je crois que je deviens amer, je viellis ou que sais-je, je n'ai même plus ni le goût ni le plaisir de la collection, peut-être que si mes finances étaient meilleures, cela me motiverai davantage. J'avoue que ma vision des choses a été galvaudée par ce que j'ai lu sur le net qui m'a convaincu que ce visuel était laid, du reste c'est bien le logo qui l'est mais pas la photo en elle-même, un gros plan de Madonna (oeil, nez, bouche) on l'a déjà vu par le passé notamment les visuels entourant la promo d'Erotica, du Drowned World Tour ou du GHV2. Les 14 pages intérieures ne réservent pas plus de surprises, ce sont des clichés noir et blanc de Madonna durant la partie intimiste d'après strip-tease au sol en salto arrière et vu sous différents angles, un cliché LE cliché du crucifix géant gravé MDNA avec à son pied Madonna couché la main levée au cieux et en pages centrales un patchwork couleurs cette fois-ci de petites photos reprenant tout les tableaux du spectacle, là encore ce type de patchwork a déjà été utilisé dans le livret du GHV2 édition collector. C'est vraiment sur le live en lui-même qu'il faut concentrer toute notre attention et notre admiration, autan niveau son que image, le résultat semble très réussi pour les quelques minutes dont j'ai pu voir (au boulot ; oui je sais, je me suis permis de regarder le dvd pendant mes horaires de travail) mais pas longtemps, juste parce que j'ai pas pu attendre d'être rentré chez moi le soir venu pour le faire tel le gamin que je suis resté déballant avec enthousiasme son cadeaux de Noël... Si j'avais su les problèmes de lectures rencontrées, jme serai tapé les deux heures d'une traite quitte à fermer le magasin ou à inviter les clients à le regarder avec moi.

    Autour du tour

    Les soucis de lecture du DVD sur certains lecteurs n'ont pas découragés les fans pour propulser le live au plus haut dans les charts : Il se retrouve en première position en Australie, en Finlande, en Israël, au Pays-Bas, au Royaume-Uni mais aussi en France cocoricooo !

    Pour promouvoir tout cela, rien de mieux qu'un bon vieux documentaire comme il est de coutume, « workshop » dont je travaille le sujet plus en profondeur dans le but d'un dossier spécial à lire dans la rubrique On Tour nous montre les coulisses de l'entrainement intensif des danseuses et danseurs de la troupe ainsi que du témoignage de certains d'entre-eux. La presse spécialisée-Madonna n'en est pas en reste puisque Spotlight nous offre une fois encore un double numéro (#53 et #54) entièrement consacré à l'évènement live. Tribu Move y consacre lui aussi quelques pages dans son numéro actuel.

    Reddit moi çà...

    Créé en 2005 par deux jeunes américains étudiants geeks, cette plateforme permet à tout un chacun d'y poster liens, vidéos, photos et commentaires : Ils sont tour à tour soumis aux votes des internautes et jugés, l'on peut aussi bien être porté aux nues que lyncher en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Tout naturellement attirée par les nouvelles tendances ayant le vent en poupe, Madonna a pris au vol cet outil et avec l'aide de son staff, organisée une soirée de 2h où elle communiquait en direct avec ses fans, à question bête réponse bête, je retrouve la Madonne so bitchy que j'aime tant à moins que promo oblige (elle finit par en être lassée) mais bien obligée de jouer le jeu parce que Polydor en a décidé ainsi... On ne le saura jamais. Toujours anti-langue de bois et adepte du franc-parler, lorsqu'un fan lui demande où mettre ces hortencias, elle réponds « dans ton cul » et c'est un festival ! Elle évoque son amour toujours intacte pour Frida Khalo, sa préférence à Carl Jung plutôt qu'à Sigmund Freud, son album préféré reste Ray Of Light qu'elle conseille à toute personne qui n'aurait jamais écouté une seule de ses chansons -s'il en existe- On sait aussi à présent qu'elle s'est photographiée elle-même pour ce qui est devenu la cover du dvd live aaah voilà, on comprend mieux pourquoi c'est tout pourri quant on l'a laisse s'occuper de graphisme... Madonna si tu lis ce billet, puis-je me permettre un conseil de fan averti : chante... et tiens-toi en à çà s'il te plait ! Justement concernant la chanson et la musique en général, une question dont la réponse a retenue toute mon attention : quelqu'un lui demande si elle envisagerait de faire un album 100% rock elle réponds « 100% non » alors voilà mon interprêtation ; soit la ponctualisation n'a pas été respectée et sa réponse suppose que non, jamais plus elle ne fera d'album rock ; secundo, un point d'interrogation a été omis et là çà change tout, car dans le « 100% ? non » elle laisse apercevoir la possibilité d'un album à forte couleur rock, quand même !

    Ne pas oublier les autres

    Les autres s'appellent Brahim et Matthieu, deux profils, deux parcours mais un projet. Monsieur Madonna est chorégraphe et consultant artistique sur la comédie musicale « robin des bois » dans laquelle M.Pokora est le personnage principal, mais comme des photos valent mieux qu'un long discours.... Aah ben non, j'essaie d'héberger les photos des deux jeunes hommes tatoués, imberbes torses nus et de me les coller ici, çà fonctionne pas, fichu bug !!

     

    Franck Schweitzer

    votre commentaire
  •  

    une casquette nommée reine... fallait bien trouver un titre

     

    a-reine

     

    Depuis plus de 15 jours, mon ordinateur est envahi (le mot est faible) de pop-up montrant le gros plan de l'oeil gauche d'une femme et d'un logo jaune poussin en plein milieu, je ne comprends pas pourquoi un tel harcèlement publicitaire, c'est pas comme si je téléchargeai ou simplement cliquai sur des liens et sur des photos, bref passons. Un petit mot au passage pour dire que Madonna a une nouvelle lubie, celle de porter un grillz, cet espèce rail que les caillera wesh-wesh portent nuit et jour dans leurs vidéos et autres, je n'aime pas du tout, çà ne veut rien dire : Elle l'aurait porté en 2008 durant la promo de Hard Candy là oui, ç'est dans le thème mais on a beau dire, c'est laid et inutile sinon de faire parler de soi et même çà, elle n'en pas besoin en ce moment au vu de l'actu dans les bacs. Au pire, elle qui dit vouloir continuer à le porter, soit ! C'est bientôt sa période de latence, cette période habituellement où Mamie part au bout du monde voir comment avancent les travaux de construction d'écoles pour filles ou visite les sportifs du dimanche transpirer sur les vélos d'appartement dans ses centres de fitness à Sydney, Rome ou Berlin ; calà laissera reposer nos portefeuilles après l'argent dépensé en Fnac, Carrefour et disquaires lambdas.

    For over 15 days, my computer is invaded (to say the least) pop-up showing the closeup of the left eye of a woman and a yellow chick logo, I do not understand why such advertising harassment it's not as if I clicked on links and pictures. I must say that Madonna has a new fad, the wearing of a grillz, this kind of track that chav gangsta gangsta-wear day and night in their videos, I do not like it, does not mean anything here: It the would have paid in 2008 for the promotion of Hard Candy then yes, ç'est in the theme but it was nice to say, it's ugly and useless except to talk about yourself and it does not need at this time given the news in the trays. At worst, she said, would continue to wear it, either! It's almost the latency period, this period usually Mamie hand side of the world see how advance the construction of schools for girls or visit its fitness centers in Sydney, Rome and Berlin, it let us rest our wallet .

     

    C'est donc « Vogue » et son ambiance masculin-féminin qui a remporté tout les suffrages en devenant porte-parole de ce cathédralissime spectacle 2012, plus simplement le premier extrait live destiné à promouvoir la sortie en dvd, bluray et 2cd du MDNA Tour. Pourquoi « Vogue » ? Sans doute parce qu'il a su s'affranchir de l'étiquette sonore très marqué années 90 en se déclinant de manière sans cesse renouvellé au cours des années, qu'à chacuns de ses derniers spectacles Madonna a su lui redonner vie en changeant la mise en scène, les costumes, l'ambiance générale, passant de la période Renaissance où tout le staff scénique fut pouponné en mode « Marie-Antoinette » en 2004, ou à la sauce hip-hop/techtonik en 2009 ;

    Parce qu'aussi le voguing reste terriblement tendance dans la rue et ailleurs, qu'il s'est vulgarisé au-delà d'une simple chorégraphie des mains et du corps et au-delà même des milieux underground ciblés gays, sur les plateaux tels que Xfactor, des vidéos postées sur les plateformes par des danseurs-amateurs, etc.

    Parce que tout bêtement « Vogue » est l'un des 5 plus gros tubes de Madonna vendu à plus de 8,5 millions d'exemplaires et qu'il embrase une salle de concert comme « Désenchantée » pour Farmer, « Highway to hell » pour ACDC ou « Bécassine » pour Goya -et je vais m'arrêter là-

    Les spots télévisés pour la sortie de ce live sont très bien faits malgré des rumeurs autour de la qualité d'images, un retard dans la livraison a même été annoncé pour certains pays, la marchandise a dû être retournée faute de bon pressage. Il vaudrait mieux que le film du concert ne présente pas autant de rayures noires dégueus que sur la cover du dvd, c'est clair ! Enfin question promo française, une projection privée a été donnée jeudi 05 septembre dernier à 20h au cinéma Elysées Biarritz tout près du Georges V dans le quartier bourg' du VIIIe arrondissement de la Capitale. Fans et guests triés sur le volet ont pu assister à la première du MDNA dans une ambiance surchauffée nous dit-on ! Certains ont payés leur place, d'autres les ont gagnés sur concours du trio Polydor-NRJ-Fnac. C'est beau la fraternité ! >>ci-après, un petit reportage+réactions de fans  here 

     

    So "Vogue" and male-female atmosphere that won all the votes, becoming spokesman MDNA Tour. Why "Vogue"? Probably because he was able to overcome the very strong 90s sound label is declining so constantly renewed over the years, as chacuns of his last shows Madonna was able to revive it by changing the staging, the costumes, the general atmosphere from the Renaissance period where all the scenic staff was disguised as "Marie Antoinette" in 2004, or hip-hop/techtonik in 2009;
    Because as the voguing is incredibly trendy in the street and elsewhere, it has been popularized beyond simple choreography of hands and body beyond even underground gay community focused on the trays as that Xfactor, videos posted on the platforms by amateur dancers, etc..
    Because quite simply "Vogue" is one of the five biggest hits of Madonna sold over 8.5 million copies and it ignites a concert hall as "Disenchanted" for Farmer, or "Highway to hell 'for ACDC.
    TV spots for the release of this live are very well done despite rumors about the image quality, a delay in delivery was even announced for some countries, the goods had to be returned due to lack of good press. It would be better than the film of the concert does not have many black stripes on the cover of the DVD. Finally, a private screening was given last Thursday, Sept. 5 at 20h at Cinema Elysées Biarritz close to the Georges V in the district town 'of the eighth district of the capital. Fans and guests were handpicked to attend the premiere of MDNA in an overheated atmosphere we are told! Some have paid their place, others have earned the trio of contests Polydor-NRJ-Fnac. It's beautiful fellowship!

     

    Cette descente dans la Capitale n'a rien d'innoncent puisque le bien-aimé toy-boy Brahim est consultant artistique sur la comédie musicale Robin des Bois avec M Pokora en sauveur des sdf (pas le stade de france, les autres), de la veuve-poignet et des deux orphelines. Le chanteur blondinet joue le personnage que François Hollande devrait ne pas avoir à jouer en tant que socialiste, prendre aux plus riches pour redistribuer aux moins riches, Madonna n'hésite pas, à mettre la main au portefeuille lorsque le besoin s'en fait ressentir, ni même de lancer des appels à la paix via son compte Instagram sur le sujet épineux de l'imminente entrée en guerre des USA en Syrie.

     

    Je vous retrouve très vite sur XYZ pour une analyse perso et poussée de ce qui va sortir... dans les bacs et rentrer... dans mon gros lecteur ;-D

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • DIEU QUE C'EST LAID !

    mise en bouche

    Madonna était en France en ce début août, c'est Nice Matin qui a donné la nouvelle : Elle a fait une apparition très remarquée au récital donné par ses nouvelles amies Katia et Marielle Labèque lors du festival de musique classique de Menton. Le trio Kalakan que nous connaissons bien à présent, les ont rejoint sur scène pour le final. Elegante avec un look discret de ville, une petite laine blanche tricotée main, dessous, une robe noire à points blancs, un minimum de maquillage et ses cheveux blonds ondulés lâchés (voir photos dans la rubrique in/out). C'est comme çà aussi que je l'aime notre madone internationale, simple et authentique, se baladant en ville avec sa famille loin des obligations du showbizz ou en vélo au bord de la mer en totale combinaison blanche, rien de mieux pour passer incognito. Le 11 août pour le 13e anniversaire de son fils, elle a même participé à un tournoi de paintball en forêt là encore dans une combi très glamour qui mets en avant sa féminité ; casque de GI.Joe et treillis, elle a pu fêter ainsi à sa manière le dizième anniversaire de son album American Life les cernes creusées comme des tranchées en sus, elle a une sacrée touche nom d'un ranger !

    Madonna was in France in early August, Nice Matin gives news: She made ​​an appearance in recital by her new friends Katia and Marielle Labèque at the classical music festival in Menton. The trio Kalakan that we know now, joined them on stage for the finale. Elegant with a discreet look, a small white hand knitted wool and below, a black dress with white polka dots, a minimum of makeup and wavy blond hair dropped (see photos in the in / out section). This is so as I love our international Madonna, simple and authentic, strolling into town with his family away from the obligations of showbiz or bike to the sea in a white suit, nothing better to go incognito. August 11 for the 13th anniversary of her son, she even participated in a tournament paintball in the woods again very glamorous; GI.Joe helmet and military clothes, she was able to celebrate its tenth anniversary as the American Life !

     

    madonna

     

    rétro

    Une exclusivité de Buzzfeed.c om/ repris sur Madonnarama : Petit retour en 1985 lors de la première émission du Saturday Night Live, Madonna eu l'honneur d'ouvrir les hostilitées, pour l'occasion elle s'improvisa présentatrice et comédienne en direct, face au public. Notons ici l'importance de l'exclusivité autour de ces photos, publiées aujourd'hui pour la première fois et rarement connues du grand public ou des fans eux-mêmes.

    Exclusive Buzzfeed.c om /: Small back in 1985 when the first issue of Saturday Night Live, Madonna had the honor of opening the hostilitées for the occasion she improvised live presenter and actress, facing public. Note here the importance of exclusivity around these photos, published today for the first time and rarely known to the general public or the fans themselves.

     

    1
    2
    3
     

    visuels et formats

    Alors, voyons voir à quoi çà ressemble............ Heeuuu ouais ok ! Plus rien ne m'étonne : C'est clairement laid au premier abord, mais comme avec Madonna il ne faut jamais rester sur une première impression, on se dit qu'à la longue on va s'y faire mais je m'interroge tout de même, comment a-t-elle pu valider une telle horreur à comparer à la beauté et l'esthétisme mille fois encencé du spectacle en lui-même, peut-être justement pour jouer la contradiction dans les superlatifs : live sublime – visuel du dvd médiocre. Même les fan-made les moins réussi auraient fait l'affaire. Madonna aurait pu demander à ses fans une fois encore de créer la pochette de son live et qu'un tirage au sort désigne le gagnant, mais on a vu ce que çà a donné pour le single Superstar sorti au Brésil. Faut-il croire que désormais tout n'est qu'une question d'argent, que le soin apporté à une pochette de single, d'album ou de dvd soit relégué au second plan : du chiffre rien que du chiffre, car ne nous y trompons pas, sur les forums et les réseaux sociaux la gronde des fans est virulente mais cela ne les empêchera pas -moi le premier- d'acheter un ou plusieurs supports ; venons-en à ces supports justement. Les prix d'abord, comptez une fourchette entre 16 et 27€, tout dépends de ce que vous allez prendre, moi je sais déjà : le DVD et l'édition DVD+2CD comme çà j'aurai à la fois les deux types de visuels (le très raté et le très réussi) mais encore deux fois deux supports différents dans ma collection. Le visuel à présent, diffère un peu dans la luminosité et la couleur des yeux -de l'oeil- le rectangle jaune au centre comportant le nom du produit n'est pas le plus horribilant, moi ce que je ne comprends pas c'est l'amateurisme tout droit sorti d'un logiciel type paintbrush pour cet artwork-ci ! Ya-t-il vraiment une équipe de professionnels derrière tout çà ? Ce visuel méritait-il un report dans les dates de sortie (d'abord septembre, puis août puis à nouveau septembre) ?  L'artwork est dvd est nettement plus médiocre que celui du bluray, les 2€ de différence ne valent pas qu'on sacrifia à la qualité quand même, symboliquement j'interprête cela comme un déni du format dvd, prompt à disparaître définitivement du marché, donc pourquoi soigner encore un support déjà obsolète ?

     

    mdna tour en dvd

    1=bluray ; 2= double cd ; 3= dvd ; 4=édition deluxe

     

    Les sorties sont prévues les 6, 9 et 10 septembre selon les pays. Une dernière chose m'inquiète, c'est le contenu plus que le contenant : Les rumeurs les plus persistantes parlent d'un montage de plusieurs dates, c'est à dire qu'on aura droit à un spectacle bancal et inégal et qu'avec nos yeux d'analystes on pourra apprécier, arrêts sur images et ralentis à volo, une mêche de cheveux pas pareil d'une chanson à l'autre, etc.

     

    Bref, qui vivra verra en attendant, à vos agendas (et vos portes-monnaie), çà va souvent de pair...

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  •  

    TOUR D'HORIZON DE NEWS ESTIVALES

    J'aurai pu attendre jusqu'à la fin août pour vous pondre un nouveau billet mais même en tirant sur l'actualité, celle-ci reste peu importante dans l'univers madonesque. Que dire sinon que Madonna poursuit son engagement humanitaire à travers la défense des droits des femmes et des jeunes filles dans le monde et plus précisément dans les pays en voie de développement, qu'on a vu la star aller et venir au du Centre de la Kabbale de New-York toujours très simplement vêtue, que le « petit » David Bantha a bien grandi et qu'il va certainement dépasser son demi-frère Rocco, et que mami-donna tweete désespérément des bouts de slogans pour nous faire patienter jusqu'au dévoilement final du secret project ; on finit par ne plus y croire tant il est repoussé, mais on nous rassure en nous disant qu'il existe bien et qu'il verra le jour... un jour !

     

    Sakeena Yacoobi

    Née en Afghanistan, elle est venue aux États-Unis dans les années 1970, diplômée d'un baccalauréat en sciences biologiques de l'Université du Pacifique et titulaire d'une maîtrise en santé publique, elle a été professeur à l'Université et consultante en santé. Tout en travaillant avec les réfugiés au Pakistan, elle a publié 8 guides de formation des enseignants de langue dari. Sakeena a aussi été au Conseil de coordination des secours à l'Afghanistan (ACBAR) délégué de travail sur la partie de l'éducation du Plan de réhabilitation de l'ONU pour l'Afghanistan. Grâce à tout ses efforts, 350 000 femmes et enfants chaque année obtiennent des programmes de formation, des centres d'apprentissage éducatif, des écoles et des cliniques en Afghanistan et au Pakistan. Depuis 1996, plus de 7,7 millions d'Afghans ont bénéficié des programmes de santé d'éducation. Son parcours n'en reste pas là, on pourrait continuer à énumérer comme cela les différentes choses qu'elle fait à ce jour, ce n'est d'ailleurs pas étonnant si Madonna a tenu à rendre hommage et soutient cette grande dame pleine de coeur et de courage, les deux femmes ont naturellement des atomes crochus dans le domaine de l'humanitaire.

     

    Le dvd live repoussé en septembre

    Le dvd live du MDNA TOUR est repoussé à septembre pour contretemps techniques a-t-on appris, plusieurs formats seront proposés et c'est sans doute cette multiplication de supports qui explique le retard ; en dehors du bonus de 19min appelé « workshop » ainsi que du documentaire, sera en vente le DVD seul dans son étui classique, le bluray, un coffret 2 CD (à supposer le premier en audio et le second en vidéo) et une édition deluxe 1 CD / 1 DVD

     

    Happy B-Day

    Nous sommes 2013 et qu'est ce qu'on fête en 2013 ? Eh bien des anniversaires, alors je ne vais pas vous en dresser une liste, vous n'avez qu'à piocher dans votre discothèque et vidéothèque et vous faire un week-end Madonna, le choix est large :

    Nous fêtons donc les dix ans de l'album American Life, les vingt ans du Girlie Show et plus proche dans le temps ce 27 juillet 2013, nous fêtons les trente ans du premier album de Madonna « the first album » qui déboula dans les charts avec des tubes indémodablement disco et funky « everybody », « lucky star », « bordeline », « burning up » et le cultissime « holiday ». Remercions au passage les producteurs Jellybean et Reggie Lucas ainsi que Maripol pour la ligne de fringues spécialement créée qui assura le premier look de Madonna entre 1981 et 1985.

     

    Ne pas oublier les autres>>> L'expo rétrospective en hommage à Keith Haring (1958-1990) est toujours visible au Musée d'Arts Moderne à Paris jusqu'au 18 août.

    Sans transition et sans rapport, Romain le webmaster de MadonnaFrance vient d'annoncer il y a quelques jours que son site allait fermer après 9 ans « de bons et loyaux services »... çà fera plus de visiteurs pour les autres sites hihi ! Naaan je plaisante, c'est méchant. Pour finir ce billet très dense (!?) vous dire que je me suis fais un plat de pâtes bolognaise sur un fond de « like a virgin » ; si j'en viens à vous parler de mes expériences gustatives c'est que vraiment je n'ai plus rien à dire et qu'il vaut mieux en rester là pour le moment. N'oubliez pas, notez dans vos agendas : le dvd live sort courant septembre, oui je l'ai déjà dit mais ces choses-là, faut les répéter.

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  • Rocco's bar mitzvah

    10

    votre commentaire
  • "FUCK YEAH !"

     

    Çà sent bon les vacances qui pointent malgré un temps capricieux et Madonna termine parfaitement son promo-tour toujours aussi prompt à jouer la carte du show. Entre sorties officielles et interviews en tout genre : la sortie du DVD live, sa promotion, le documentaire de la tournée, des nouvelles du projet secret de Steven Klein... Voici pêle-mêle les dernières news de la Madonna-sphère et l'omniprésence du MDNA Tour sur toutes les ondes et sur toutes les lèvres, jamais tournée mondiale n'a été autant mise en avant depuis le Blond Ambition, un bonheur immense pour tout ses fans qui attendaient depuis longtemps un tel retour comme argument de vente.

     

    AMAZING

     

    Interviewée sur la chaîne ABC dans l'émission « good morning America » notre blonde sulfureuse nous apprend que toutes les chorégraphies du show ont étés apprises en baskets !! avant de faire porter à ses danseurs des talons haut, c'est plus drôle de l'apprendre comme çà car un homme straight jonché sur talons est assez cocasse pour que la nouvelle soit dite et su de tous. Concernant la violence et le port d'armes, Madonna le justifie de façon très sereine « ce ne sont pas les armes qui tuent mais les gens qui les utilisent pour s'entre-tuer » ; oui c'est vrai après tout, ce n'est pas non plus le tabac qui provoque le cancer mais le fait d'en fumer !

    On apprend ensuite que sa fille Lourdes a pris très au sérieux son rôle de Cendrillon dans les coulisses du Tour, c'est elle qui du haut de ses 16 ans habillait et deshabillait les danseurs trempés de sueur et souvent « malpolis » ; ce job de 2h/soir en moyenne çà fait quelque chose comme 12h semaine et donc payé des cacahuettes, quoique la fille s'en sort pas mal à défaut d'une rémunération largement méritée pour ce job d'été ou d'apprentissage devrais-je dire, il est vrai que Mademoiselle a déjà un orteil dans le monde des affaires et de la mode, sa mère lui a offert un I-Phone et depuis ce jour, Lola ne lui adresserait même plus la parole, quelle ingratitude ces adolescents : Des milliers d'applis et pas un merci !

    La megastar confie enfin que peut-être elle se remariera un jour, mais ce qui est certain c'est qu'elle ne s'imagine pas s'arrêter de danser et de chanter, elle veut finir comme Martha Graham a 90 ans faisant des pilates au sol.

     

    Première du MDNA TOUR au cinéma « le paris » à nyc

    Superbement costumée à la Marlène Dietrich, costume tailleur, escarpins noirs et chapeau haut-de-forme. Notons au passage que la chanteuse a vraisemblablement coupé ses cheveux au niveau du bas de la nuque, Madonna a sorti le grand jeu et pousser son talent de perfectionniste jusque dans les moindres détails, parce que sortir un dvd de son spectacle n'est pas exercice compliqué, et quelques autres artistes n'y voient là que l'aspect commercial, notre madone participe pleinement et artistiquement à son développement. L'on retrouve le plan marketing très prisé dans les années 90 à l'instar de son look Marilyn Monroe lorsqu'elle promeut le Blond Ambition ou le film Dick Tracy. La star se prête non sans humour et leadership légendaire à l'exercice des questions-réponses de ses fans dont les interrogations sont « inspirées et intelligemment posées » (un papa une maman... pardon un garçon une fille, histoire que les questions posées reflètent aussi les règles de parité) ya qu'à voir :

    fan... blonde - vous avez un corps absolument superbe, vous faites toujours autant de sport ?

    M roulant des yeux et de la langue pour ne pas dire se mord la langue - je déteste cette question ! Je suis sur scène 2h tout les putains de soirs ok ? Je suis épuisée lorsque je sors de scène et n'ai plus le temps ni l'envie de faire quoique ce soit après. C'est la tournée le plus dure et éprouvante que j'ai jamais faite, demandez à mon manager je perdais 5kg tout les soirs, si tu ne perds pas du poids dans ce métier c'est que tu ne le fais pas bien ! Hard work baby !

    fan – votre fils était présent comme breaker sur scène à différents moments et sur différentes dates

    M – oui Rocco déborde d'énergie, il est à l'aise sur scène, c'est un lion comme sa mère

    fan – quels sont vos moments favoris ?

    M – « sagarra jo » pour l'ambiance festive de convivialité et durant le speech où il y a un vrai message humaniste ; « love spent » pour l'immense émotion et le côté intimiste qui en découle et enfin « gang bang » parce que j'ai pu me défouler même si je faisais semblant j'ai vraiment pris du plaisir à l'aggressivité, c'était fun.

    On entend un « fuck y... » dans le public

    M – tu viens de me dire « fuck you ? »

    le public – non, « fuck yeah ! »

    sur quoi Madonna secoue son veston dans le genre « j'ai eu chaud » situation très drôle qui provoqua un fou rire mêlé à l'ovation d'un public conquis

    La fin de la soirée est ponctuée par la diffusion exclusive du trailer officiel complet de « secret project » réalisé par l'ami Steven Klein, projet (qui n'est d'ailleurs plus tellement secret à force d'en parler sur tout les réeaux sociaux et d'en diffuser extraits vidéos et clichés à tout-va, on vient à se dire que ce dernier est porté par la promo du DVD live, il perd ainsi son potentiel intimiste qui aurait pu être intéressant pour Madonna et son public, justement parce qu'elle fait parler d'elle depuis 30 ans à coups de grandes annonces commerciales et publicitaires, proposer un projet artistique qui ne le soit pas lui donnerait un nouvel angle de carrière à exploiter). Le tout mené tambours battants par une batterie d'hommes costumés de rouge et de blanc ; une prestation bruyante mais inattendue à ce moment-là de la soirée. La fête durera jusqu'à 3h du matin environ avec une Madonna pleine d'énergie

    invités John Travolta, Debi Mazar, Adam Lambert et Kelly Osborne.

    Le concert sur Epix finalement j'ai décidé de ne pas le visionner pour une raison évidente, garder la surprise intacte ! L'audio live -de plus ou moins bonne qualité- est disponible en téléchargement sur le site madonnarama notamment pour les plus impatients.

     

    MDNA-TOUR-PREMIE

     

    Voici néanmoins traduit de l'anglais, le témoignage d'un fan qui a assisté à cette première à New-York et nous livre quelques exclusivités et ses impressions générales :

    Ce soir, j'ai eu le plaisir d'assister à la tournée MDNA Projection au Théâtre de Paris à New York. Les fans sont arrivés dans le théâtre vers 19h30. Une fois à l'intérieur une vingtaine de personnes ont eu accès aux deux premières rangées de sièges dans la zone du bas. Les autres sont allés au balcon. Un représentant de chez EPIX est venu distribuer des feuilles de papier à certains fans avec des questions pré-approuvés pour le Q & A qui aura lieu après le film. Entre 19h30 et 20h30 le théâtre se rempli de nombreux membres de l'équipe, danseurs et célébrités dont Martha Stewart, Debi Mazar et Anderson Cooper. En 10 minutes, Madonna était dans l'auditorium accueillie par des tonnes d'applaudissements. Elle a embrassé quelques amis et a rapidement pris sa place. Le film a commencé peu de temps après.

    Le film commence par un montage des danseurs se préparant pour le spectacle (cheveux et maquillage) tandis qu'une superposition graphique de ce qui ressemble à des blocs en mouvement de la célébration remplit l'écran, le titre MDNA apparaît et le spectacle commence. Sans dévoiler trop de spoilers, je dirai que le film ne ressemble à aucun concert DVD réalisé jusqu'ici. Les fans seront heureux de savoir que le mixage sonore est incroyable. La voix de Madonna est forte, claire et pas trop transformée. Le son dans la salle de cinéma était incroyable et le mélange des deux a ajouté plusieurs détails qui n'étaient pas perceptibles dans le spectacle tel qu'on la vu en live. Ce que certains fans pourraient moins aimer, c'est qu'il ya un manque évident de continuité d'un plan à l'autre. Il existe des plans, des chansons complètes de différentes dates américaines et européennes, des extraits du spectacle donné à l'Olympia sont très évident quand il y a par exemple une passerelle qui s'avance. La section "Prophecy" de l'exposition présente différentes variations de Madonna dans sa robe en cuir tressé avec ou sans manches.

    Il ya aussi quelques moments très surprenants et uniques. Pour la première fois depuis le Virgin Tour, les fans obtiennent de petits aperçus de ce qui se passe en coulisses tandis que Madonna et les danseurs évoluent entre les chansons. Le film est très bien fait et doit être vu en totalité. Like a Virgin est fait entièrement en noir et blanc et uniquement des mots ne peuvent tout simplement pas décrire le ressenti. Les fans seront ravis de savoir que le montage est magnifiquement cinématographique. Il ya des gros plans superbes dont certaines durent plus de 10 secondes. Les caméras panoramiques sont incroyables et offrent une vue incroyables et unique. Hung up est caractéristique des images de ce qui semble être une caméra au plafond, offrant des angles que le public n'a jamais vu du spectacle. Les couleurs sont si brillantes et éclatantes et n'ont pas eu ce regard trop saturé que les aperçus pour Give Me All Your Luvin avaient.

    Je pourrais essayer et choisir les points forts mais littéralement chaque chanson a une qualité unique et étonnant à cela. Un fan a entendu sortant de la salle en disant «Je n'ai vu le spectacle deux fois, ce qui me fait aimer tellement plus. J'ai remarqué beaucoup plus de détails que je ne voyant vivre. Chansons que je n'ai pas aimé J'ai aimé voir dans le film. "J'ai demandé à un autre fan tard s'ils ont remarqué des problèmes de continuité et on m'a dit" pas du tout ". Peut-être que c'est mon attention aux détails, après avoir vu le spectacle tant de fois. Les fans ont maintenant plus qu'à attendre quelques jours de plus avant de faire leur propre opinion. Mais dans l'ensemble la réponse du film a été exceptionnellement positive.

    Une fois le film terminé, un corps de tambour plein est sorti dans le théâtre et a joué un rythme fou optimiste alors que les crédits roulé. Quand ils ont fini Madonna a été introduit pour le Q & A. Elle sortit en montrant les fans Elle a reconnu dans le Triangle d'or et était très bavard avec certains. Madonna a expliqué que sa tenue a été inspiré par Marlene Dietrich qui a été à l'inauguration du Théâtre Paris où ils se trouvaient en ce moment même. Elle a estimé que cette première marque la fin de l'ère MDNA. Elle a parlé des danseurs, la collaboration avec ses enfants sur le Tour, son sens du style. Après environ 10 minutes de questions, la dernière question - Quel est votre prochain projet - a été accueillie avec un teaser du « secret project » après quoi Madonna était déjà hors de scène.

     

     

    ...Et sinon, « secret project » de quoi çà cause ?

    Tout le monde l'ayant visionné, je ne vais pas m'étendre sur les brides de son contenu, entre la scène où l'on voit Madonna asséner le coup de grâce à un homme à terre (ce qui rappelle le final « je t'aime moi non plus » du mini-show à l'Olympia), des gros plans sur un oeil (qui me font penser à l'intro du Live 2006 de Mylène Farmer), des scènes de torture dans un couloir ou une prison (cf. le clip de Die another day) ou encore Madonna masquée sur un lit (cf. intro backdrop RIT) avec en toile de fond un énorme crucifix posé là sur un meuble ancien, enfin, un danseur asiatique uniquement vêtu d'un slip moulant couleur chair qui rappelle l'univers de RedOne. Voilà pour le pitch, une analyse plus poussée et plus personnelle sera nécessaire dès qu'on y verra plus clair dans les semaines ou mois à venir.

    Idem pour le documentaire en noir et blanc d'une vingtaine de minutes présent dans les bonus du DVD live à venir, vous dire qu'il sera bien évidemment centré sur le travail de scène et de chorégraphies entre Madonna, le trio kalakan et les danseurs. Un sujet complet sur la sortie commercial du live 2012 viendra égayer la rubrique On Tour de ce blog, restez connectés tout l'été ; d'ici là bien d'autres sujets vous attendent un peu partout sur Xpress Your Zest.

     

    Franck Schweitzer

     

    "Mon spectacle est un voyage, le voyage de l'âme des ténèbres à la lumière. Il fait partie du l'univers du cinéma, du théâtre et de la comédie musicale. La partie grand spectacle se marie à l'art de la performance parfois jusqu'à l'intime. C'est le voyage de la colère à l'amour et du chaos à l'ordre, il y a tout naturellement des bons et des méchants pour aider à illustrer ce propos, parfois je joue les deux à la fois. Ce show doit être regardé à cœur ouvert. Je suis sûr que s'il est perçu de cette façon vous en ressortirez fortement inspiré, revigoré et voudrez contribuer à faire du monde, un endroit meilleur. " MADONNA à propos du MDNA Tour 2012


    votre commentaire
  •  

    TOUR D’HORIZON DE NEWS PRINTANIERES

     

    Laissons de côté ET la sortie prochaine (en septembre) du MDNA TOUR 2012 en DVD, ET du « secret project » de Steven Klein, car nous aurons largement l’occasion d’en reparler dans les semaines à venir sur ce blog. Concentrons-nous plutôt sur le reste de l’actualité –parce qu’il y en a- de la madone car j’ai décidé d’aller voir plus loin sur la toile, d’autres sources américano-anglo-saxonnes consacrés à la chanteuse, afin d’en tirer un maximum d’infos via le gravitationna madonica, entendez : ce qui la touche de près comme de loin ! …et non pas CEUX qui la touche… bande de pervers ;)

     

    aux enchères

    Central Park West à NY : Le luxueux appartement dans lequel Madonna et Sean Penn ont résidés durant leur mariage tumultueux dans les années 80, vient d'être vendu à un gestionnaire de fonds du nom de Deepak Narula pour 23,5 millions d'euros, beaucoup moins cher que le prix initial, avant que celui ne soit introduit en bourse ces temps-ci. Ce duplex de 14 pièces dont 8 salles de bains avaient été entièrement redécoré par le fidèle Christopher, frère et souffre douleur de la star. Le dit appartement a d'abord été sur un seul niveau, Madonna a par la suite acheté les deux étages du dessus pour l'agrandir, casser les plafonds, créer des escaliers, voulait-elle sans doute monter au 7e ciel avec son mari d'alors ? L'histoire de l'échec de leur mariage est bien connu puisqu'il finira avec 7 points de suture. Les 8 salles de bains supposent 8 chambres doubles/simples servent traditionnellement à héberger les ami(e)s et c'est vrai que lorsque vous êtes au sommet de votre gloire, des ami(e)s vous en avez beaucoup, car sinon à quoi bon avoir autant de salle d'eau pour deux personnes ? On sait que les Penn à l'époque, inauguraient de leur fougeuses étreintes, toutes les pièces de la maison, les voisins s'en souviennent encore quand vous leur demandez. Ils se souviennent aussi que les cris du couple d'enfants terribles n'étaient pas seulement des cris de plaisir, les 8 baignoires-jacuzzi servaient autant à l'intérieur qu'en surface, les traces de sang révélés à la lumière noire, c'est dur à ravoir, l'homme d'affaires Narula pourra passer ses week-ends à frotter du spontex. Ces dernières lignes de remplissage -bien qu'étant proches de la réalité- ne sont que pure affabulation. Ceci dit, la violence, le sang sont autant de thématiques évoqués par Madonna dans les clips-vidéos « die another day » ; « what it feels like for a girl » que dans la mise en scène « gang bang » du MDNA Tour. Catharsis ? Thérapie ?

     

    destroy & glamour

    Revenons à des choses plus gaies, hormis le fait que Madonna ait fêté l'adoption par la France du mariage pour tous, on ne l'a pas encore entendue sur le sujet, l'a-t-on interviewée ? Non mais tout porte à croire qu'elle adhère à 100% la connaissant. Alors que nous sommes sûr qu'à l'heure actuelle, aucunes nouvelles chansons n'ai été enregistrée, ce qui ne veut pas dire qu'aucunes n'ai été écrites, Steven Klein a révélé davantage de détails à propos du si mystérieux projet secret qui n'a jamais aussi bien porté son nom : Je vais entretenir ce mystère encore un peu et vais plutôt évoquer le look qui a fait couler beaucoup d'encre lors de la cérémonie des Billboard Awards, tout à peu près a été dit : trash, glamour, vieille rombière ou carrément dans l'air du temps... Je dois avouer qu'un mois plus tard je ne sais toujours pas comment apprécier la chose, quels qualificatifs lui donner. Madonna court toujours après ses 30 ans mais a bientôt 55, elle peut se targuer d'avoir encore de superbes jambes et des cuisses galbées à faire pâlir toutes les Tina Turner. Ce look destroy s'il ne concurrence pas avec les excentricités vestimentaires des Gaga et consorts, il délivre un message on ne peut plus clair, quitte à le claironner encore : « it's only one queen » et c'est bien elle ! Vous retrouverez dans la rubrique « materialistgirl » un sujet s'y rapportant, photos et commentaires à l'appui.

     

     

    Erotic... erotic

    Avec un look so bitch Madonna pourra certainement participer à la fête d'anniversaire organisée par la communauté de ses fans pour ses 55 printemps, le 18 août prochain à Londres, au 33 Rathbone Place pour la soirée hybride « the Erotica Ball ». Hybride parce que mi-gala de charité, mi-soirée costumée typique des plus grandes partouzes privées avec plein de beau monde, on baise mais qu'entre riches et avec de bonnes manières en sus. Afin de soutenir l'association de lutte contre le sida « St-Stephens Aid Trust » bon nombre d'activités-spectacles sont proposés : performances érotiques sur scène, jardin-labyrinthe, par d'attraction du plaisir, un théatre SM, une discothèque... Le dress-code parle de lui-même : burlesque, chapeau haut-de-forme et queue de pie, drag-queen, SM, cuir, latex. Dans les rangs des VIP le champion-culturiste David Robson, Jelena Rozenko, Craig Eursolution ou encore Neil Prince... voilà de quoi bien faire la fête de façon coquine tout en faisant une bonne action : Comment dédramatiser la maladie en la tournant en dérision, the show must go on comme les américains savent si bien le faire en se donnant des airs de bienfaisance.

     

    the erotica ball

     

    Ne pas oublier les autres... Ceux qui souffrent dans le monde, les petits vieux de la chaleur, les pauvres de la précarité, les affamés de la faim, les femmes du manque d'éducation !!! Un vrai scandale dont Madonna s'offusque « 2/3 des analphabètes dans le monde sont des femmes, je n'accepte pas cela, nous allons changer celà » car entre deux albums, Esther est une politicienne qui découvre jour après jour que le monde va à volo, mieux vaut tard que jamais. Elle qui a maintes fois soutenu Obama, pourrait aussi soutenir et verser ses millions à l'entraide des victimes de l'attentat de Boston, pourquoi lever des lièvres sur des sujets que mêmes les dirigeants politiques laissent de marbre ? Le vrai changement c'est maintenant : Si Madonna voulait réellement devenir une icône sociale et passer son temps libre à prêcher la tolérance, la liberté et l'amour, qu'elle commence par les Etats-Unis, cette vaste et anonyme fourmillière techno-industrialisée qui l'a vu naître et grandir. Il y a tant de sujets politiques à remettre en question : le port d'armes, la ségrégation, l'existence (toujours) des camps de Guantanamo, la sécurité sociale pour tous... Là oui je dirai bravo Miss Ciccone, car user de sa notoriété et de ses milliards pour soutenir de grandes causes ponctuellement qu'en restera-il ? Quel sera le véritable impact ? Le monde entier retiendra-t-il d'elle plus facilement l'anecdote de la petite culotte que ses combats humanistes ? Elle ne peut pas s'engager comme cela de manière désintéressée (car elle ne l'est pas !) à 200% comme elle le fait une fois tout les deux ans en participant çà et là à des manifestations diverses, prestations scéniques et autres galas de bienfaisance à grands renforts de réseaux sociaux et de sur-médiatisation. Qu'elle arrête définitivement la chanson dans ce cas-là, mais qu'elle fasse un choix et s'y tienne et là, oui, son choix sera bénéfique.

     

    SAM_0703

     

    C'est sur ce coup de gueule militant car nécessaire que je referme ce billet, « it's amazing » donnera à nouveau de sa verve au lendemain du 22 juin prochain, date à laquelle EPIX diffuse en exclusivité le MDNA Tour, ben oui, vous n'aviez pas oublié quand même ?

    edit au 06/06

    Franck Schweitzer


    4 commentaires
  • FANS GO WILD

     

    DVD du MDNA Tour : entre infos exclusives et pétard mouillé

    La chaîne américaine EPIX diffusera en exclusivité le MDNA tour le 22 juin prochain, l’information exclusive est tombée il y a moins d’une semaine provoquant le buzz sur la toile et auprès de la communauté des fans de la chanteuse. Se relayant les uns les autres, Instagram y va de ses clichés officiels (qui ne le sont plus vraiment, nous verrons pourquoi).

    La patience des fans de Madonna doit absolument être récompensée car sinon dieu sait jusqu'où ils sont capables d'aller et ce qu'ils sont amenés à faire et c’est là le drame : tous ont déjà vus l’intégralité du MDNA Tour via le téléchargement illégal et autres fuites sur internet, alors mis à part le plaisir des fans atteints de collectionnite aigüe –ce qui est normal- quel intérêt d’en faire un évènement télévisuel et vidéo ? Bien sûr la sortie de ce DVD/Bluray est attendu, TFI nous diffusera 30 secondes d’un spot publicitaire aux heures de grande écoute et les internautes talentueux suivront. Youtube a déjà donné de la voix par le passé aux fans de la Ciccone qui ont, il faut le dire, un talent certain ; pour rappel les couleurs roses-violaçées du Confessions Tour avaient submergé la plateforme de partage vidéo sur toute la période pré-DVD.

    Le problème est ailleurs, le public a soif d’exclusivité immédiate, il ne sait plus, ne veut plus attendre, à une époque où tout s’obtient en un claquement de doigt et où la technologie multimédia ne cesse d’évoluer, il n’y a plus de place aux vertus telles que la patience, c’est la société du « tout, tout de suite » et cette tendance s’opère dans tout les domaines qu’ils soient d’information, sociale, politique ou financier. Alors oui, c’était mieux avant, les journaux et les radios libres avaient un vrai pouvoir d’information et d’exclusivité, l’on attendait fébrilement la moindre bride avec une excitation telle que rien ne laissait place au désabusement, les médias sérieux eux savaient y faire aussi pour nous tenir en haleine et nous faire saliver.

     

    The patience of Madonna fans should definitely be rewarded otherwise god knows how far they can go and what they are required to do and what is the drama all have seen the entire MDNA Tour through illegal downloading and other leaks on the internet, then apart from the delight of fans with acute collectionnite this is normal, what's the point of making a video and television event? Of course the release of this DVD / Bluray is expected TFI we broadcast 30 seconds of a commercial for primetime and talented users follow. Youtube has given voice in the past fans of the Ciccone who, it must be said, a certain talent to recall the pink-purple colors Confessions Tour had submerged platform video sharing across the pre-DVD.

    The problem lies elsewhere, the public thirst immediate exclusivity, he does not know, does not want to wait, at a time when everything gets in a snap and where multimedia technology is constantly evolving, it n 'there is more room for virtues such as patience is the company "everything at once" and this trend occurs in all areas of information whether social, political or financial. So yes, it was better before, newspapers and free radios had a real power of information and exclusivity, we eagerly awaited the lower flange with such excitement that there was no way to disillusionment, serious media they knew it to also keep us in suspense and make us salivate.

     

    Exhibition

    Non, ce n'est pas une version rebooté du livre scandale de 1992, « exhibition » signifie « exposition » en anglais ; le Madonna pop up exhibit 2013 est une opération commerciale en collaboration avec Material Girl + Macy's qui a eu lieu au Macy's Century City de Los Angeles : De la veste en jeans custumisée boy-toy datant des années 1982 au t-shirt noir « italians do it better » de papa don't preach en passant par les corsets coniques de Gaultier... les costumes les plus emblématiques de la madone y figurent pour le plus grand bonheur des fétichistes bedonnants.

     

    Ne pas oublier les autres

    Un petit mot en hommage à Paul Rauhofer qui est décédé début avril 2013 à même pas 50 ans. Ce fut l'un des DJ remixeurs de talent avec qui Madonna avait travaillé notamment sur des morceaux de l'album Ray Of Light ou encore Confessions on the Dancefloor. Vous retrouverez sa bio express dans la rubrique Act Of Contrition/R.I.P. de ce blog.

    Sans transition aucune et pour revenir au DVD, ce sont Stéphane Sennoun et Danny Tull qui ont étés en charge de mettre en boite le film du MDNA -concert en lui-même mais également le documentaire intitulé « behind the scenes » dont tout le monde connait déjà le contenant et le contenu, çà rejoint d'ailleurs ce que je dénonçais plus haut. Néanmoins parce que ce blog se veut un minimum professionnel, j'aurais le plaisir de vous poster à l'occasion de la sortie du bijou un résumé tout ce qu'il y a de subjectif avec des anecdotes et des surprises comme vous aimez. Avec Stef et Dan, Mamydonna s’est donc entourée d'un duo qui a déjà fait ses preuves par le passé, pour mémoire Tull a été 2e directeur de prod sur le Sticky&Sweet Tour et le Confessions Tour quant à Stéphane Sennoun il est le producteur exécutif, et associé chez domyprod, un collectif de talents réalisateurs, graphistes et monteurs.

     

    Voilà, avec ce concentré d'infos juteuses, vous allez pouvoir tenir jusqu'au mois prochain j'espère ?

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique