•  

    21/09 : pot-pourri de la partie américaine du MDNA WORLD TOUR

    (partie IV)  PHILADELPHIE, QUEBEC, BOSTON, NEW-YORK, TORONTO, CHICAGO, WASHINGTON...

     

    le périple

    Elle persiste et elle signe, la date niçoise qui clôtura la partie européenne du MDNA Tour fut encore le théatre de positions politiques, Madonna portait sur ses bras « free pussy riot » et un tissu sur la tête lui cachant tout le visage et les cheveux à l'exception des yeux et de la bouche, que penser de son engagement s'il en est un, à peine arrivée au Canada elle affiche sur son dos cette fois-ci son soutien sans équivoque à Barack Obama en vue des prochaines élections présidentielles, etc. Une question se pose en tant qu'artiste et parce qu'aussi elle est l'une des seules à le faire, Madonna est-elle toujours vecteur d'opinion ou se ridiculise-t-elle en messant ainsi en scène ce qu'elle aime ou pas, ce qu'elle défend ou pas ? Il y a par contre un sujet sur lequel je ne plaisanterai pas et qui tient réellement à coeur de la chanteuse c'est la lutte contre l'intolérance et contre l'homophobie comme elle l'a aussi prouvée lors de l'interlude « nobody knows me » (encore) en rendant hommage à de jeunes adolescents qui se sont suicidés suite à des brimades et harcèlement de leurs camarades d'école, dont le jeune Brandon Bitner décédé en 2010 : Live Nation a fait don de 5000 dollars à l'association qui porte son nom et pour pouvoir utiliser sa photo lors de ce backdrop.

    Depuis le début de sa tournée il est bien un sujet qui fait polémique, c'est l'utilisation de guns, la violence et les projections de sang et qui appelle à la responsabilité de sa protagoniste qui a tardé à justifier son choix en publiant sur son site officiel un long communiqué dont vous pouvez lire la traduction à la rubrique « on tour – mdna tour » du blog ...et par esprit de contradiction, Madonna a réaffirmé ses positions pour la liberté et contre l'intolérance car la croix gammée est réapparue sur le front de la présidente du Front (l'autre) comme le pied de nez d'un gamin à qui on a interdit quelque chose et qui recommence dès que l'on a le dos tourné, moi je dis bravo Madonna, te laisses pas impressionner !

     

    30 ans de carrière

    L'année 2012 est une date historique et évènementielle vu qu'il s'agit des 30 ans de carrière de Madonna et donc, de ce fait le 30e anniversaire du premier single (premier album). « Everybody » fera date précisément tout début octobre -dans deux semaines- attendez vous à voir et à entendre un peu partout sur les radios, les télés, la presse et le net des hommages à la gloire de Madonna. Parmi ces hommages, les soirées à thème organisées par la grande communauté de ses fans à travers le monde, et plus proche de nous, la « queen of pop party 2012 » qui se tiendra le 1er décembre (parce que çà demande du temps à être organisé) au Club Haussman à Paris à partir de 23h30 et jusqu'au bout de la nuit : le tarif est d'environ 20€ les tickets sont en vente notamment chez Lucky Records, 66 rue de la Verrerie dans le 4e arr. La soirée sera riche en délires et en surprises, souhaitons à leurs organisateurs que tout se passe du mieux possible dans la joie, la bonne humeur et le respect entre les personnes. Je fais confiance aux fans car généralement ils le sont, respectueux.

    Retrouvez également mais plus modestement sur ce blog Xpress Your Zest, au travers de plusieurs sujets et rubriques, un hommage appuyé en rapport à ce 30e anniversaire ! Je ne dirai pas plus je vous laisse découvrir tout cela d'ici les prochains jours et semaines.

     

    en bref

    L'actualité autour du dernier single de la star, « turn up the radio » 3e extrait de MDNA sorti en cd single uniquement chez nos amis allemands à la mi-août dernier continue malgré tout à progresser dans les charts digitaux mondiaux, il atteint des records sans précédents en se positionnant le 43e single à être classé numéro 1 au Billboard Dance Club Play Songs Charts ; par ailleurs 5 singles de la période 80's sont classés en tête des meilleurs singles des années quatre-vingt selon Slant Magazine. Après la musique, un petit mot de cinéma avec le second film de Madonna-réalisatrice « W-E » qui sera disponible en DVD et en Bluray en France le 03 Octobre prochain.

    --------------------------

     

    It persists and sign, date which closed the Nice European part of MDNA Tower was still the theater of political positions, Madonna wore on her arm "free pussy riot" and a cloth over his head while hiding the face and hair except for the eyes and mouth, what about his commitment if there is one, just arrived in Canada it appears on his back this time its unequivocal support for Barack Obama in the upcoming presidential elections, etc.. A question arises as an artist and also because it is one of the few to do so, it is always Madonna vector opinion ridicules or she thus putting it on stage like it or not, it stands or not? There are cons by a subject on which I do not plaisanterai and really wants to the singer's heart is the fight against intolerance and against homophobia as it has also proven during the interlude "nobody knows me "(yet) paying tribute to young teenagers who have committed suicide due to bullying and harassment of their classmates, the young Brandon Bitner died in 2010: Live Nation has donated $ 5,000 to the association that bears his name and to use his photo in this backdrop.

    Since the beginning of his tour he is a subject that is controversial is the use of guns, violence and blood spatter and calls for responsibility for its protagonist was slow to justify his choice by publishing its official website a lengthy statement which you can read the translation in "on tour - mdna turn" blog ... and a spirit of contradiction, Madonna has reaffirmed its position for freedom and against intolerance because the swastika reappeared on the front of the President of the Front (the other) as the snub of a kid who was not something which begins as soon as it's back is turned, I say bravo Madonna let yourself be impressed!

     

    The year 2012 is a historic date and event since it is the 30 year career of Madonna and thus, it is the 30th anniversary of the first single (first album). "Everybody" landmark early October, just two weeks, you can expect to see and hear everywhere on radios, TVs, newspapers and the internet tributes to the glory of Madonna. Among these tributes, theme nights organized by the large community of fans around the world and closer to home, the "queen of pop party 2012" to be held on December 1 (because here takes time to be organized) Club Haussman in Paris from 23:30 until the end of the night: the price is about € 20 tickets are on sale especially at Lucky Records, 66 rue de la Verrerie in the 4th arr. The evening will be full of surprises and delusions, their organizers hope everything goes as well as possible in joy, good humor and respect between people. I trust the fans because they are generally respectful.

    Find more modest but also on this blog Xpress Your Zest, across several subjects and topics, related tribute to the 30th anniversary! I will not say more I'll let you discover it all in the coming days and weeks.

    News around the last single from the star, "turn up the radio" third extract MDNA cd single released in only in our German friends in mid-August, still continues to grow in the digital world charts, it reached records unprecedented positioning itself to be the 43rd single ranked # 1 on the Billboard Dance Club Play Songs Charts, also 5 singles of the 80's period are classified as head of the best singles of the eighties by Slant Magazine. After the music, a little word with the second film film-director Madonna "WE" will be available on DVD and Bluray in France next October 3.

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  •  

    20 août 2012 pot-pourri de la partie européenne du MDNA WORLD TOUR (partie III)

    ROYAUME-UNI IRLANDE POLOGNE RUSSIE FINLANDE NORVEGE...

     

    le périple

    Beaucoup d'actu en parrallèle de la tournée qui se poursuit sur les terres Est de l'Europe et dont le succès ne désemplit pas contrairement à tout ce qu'on peut lire, quelques chiffres mis à jour sont tombés, les pays visités entre le 07 et le 22 juillet auraient engendrés un chiffre d'affaires de plus de 30.112.280 dollars pour un total de 260.618 spectateurs ; cumulés aux chiffres des précédentes dates, ç'est plus que respectable, Madonna n'est pas loin de battre son propre record depuis le sticky and sweet tour, sa précédente tournée mondiale. L'incident de l'Olympia n'a pas été qu'un feu de paille, alors que la majorité de son public souhaite tourner la page et passer à autre chose -tout simplement continuer à aimer Madonna pour ce qu'elle est- certains qui ont la dent dure, alimentent la chose toujours et encore poussant la procédure jusqu'à se faire intégralement rembourser par Live Nation. La chanteuse pourtant n'est pas au bout de ses peines, sitôt elle commençà ses concerts ukrainiens et russes que c'est le lobby catholique qui lui tombe une nouvelle fois sur le bout du nez...

     

    Madonna dans la tourmente

    Entre revendications religieuses et prises de position politique, Madonna ne fait pas l'unanimité en Russie ou en Pologne, elle s'en souviendra longtemps de son passage en Europe de l'Est. Toujours un regard vif sur l'actualité, on a appris récemment que trois membres du groupe Pussy Riot ont étés appréhendés par les forces de l'ordre et emprisonnées pour « délit hooligan » ou quelque chose dans le genre, en fait ces chanteuses ont vivement critiqué la politique de Vladimir Poutine en appelant à la prière de rue, une performance scénique qui n'a pas plu au Kremlin ; ajouté à cela la politique homophobe largement assumée tout cela a suffi pour que la madone mette son grain de sel et fasse de son concert une tribune politique de défense de la liberté d'expression et de la tolérance. Chose somme toute qui a toujours été son cheval de bataille depuis quelques années mais les charges contre elle ont étés particulièrement violentes, presque autant que les réponses qui ont étés faites ; à la différence que ces charmantes jeunes femmes de 20 à 30 ans sont quelques peu agitées du chignon, elles font partie de VOINA, un groupuscule d'extrème gauche activiste et révolutionnaire qui a déjà plusieurs casiers judiciaires à son actif pour trouble à l'ordre public, exhibitions, aggressions physiques, dégradations de biens publics, et j'en passe. Notre Madone devrait se renseigner davantage avant de soutenir certaines causes ou cautionne-t-elle tout cela ?

    Autre pays, autre situation de crise qui cette fois-ci a trouvé son consensus : la Pologne qui accueilla le MDNA Tour le 1er août dernier ne s'est pas fait sans encombres, cette date est plus que symbolique c'est le 1er août 1944 qu'à eu lieu l'insurrection de Varsovie qui a provoqué la mort de 6 millions de personnes deux mois plus tard, à la fin de la guerre, bilan de l'horreur. C'est comme une provocation à la foi Catholique que le concert ce jour-là a été perçu car il est plus de mise de faire une minute de silence à la mémoire des disparus et d'y consacrer cette journée au recueillement... sauf si un arrangement est trouvé et c'est ainsi que les autorités et le staff Live Nation ont d'un commun accord proposé la diffusion de moins de trois minutes d'un film retraçant l'histoire de la Pologne. Ce choix a calmé les plus virulents opposants et tout s'est déroulé sans problèmes. De Madonna ou de son entourage, personne ne s'est renseigné sur la question. Là encore, choix délibéré de faire parler de soi ou simple coïcidence mêlée à de la crédulité ?

     

    bling-bling

    Plus fort que « Music » mais moins manifeste aussi, le clip vidéo de « turn up the radio » n'a pas coûté cher en soi mais tout l'attirail qui s'y prête, si ! en terme de publicité j'entends. Quelques grands noms d'accessoires et de fringues sont portés par Madonna et les figurants : Chanel, Cartier, D&G, Rayban, Dior, Prada, Borsalino, Hermès et j'en passe ; sans doute le prix à payer lorsqu'on a plus rien à dire niveau profondeur de texte et qu'on veut faire de l'argent facile dans de courts délais. Tel est la politique décomplexée de Live Nation, Madonna en signant chez eux n'est plus la même, elle se laisse totalement bouffer par la système, elle n'est plus une artiste mais une marque, ambassadrice et égérie de la mode depuis des années, elle s'est enfermée dans son propre piège et ne maitrise plus rien de son image ou si peu, d'autres s'en sont chargé pour elle, merci à eux pour leur intérêt si précieux.

     

    en bref...

    Brièvement ben disons que le chanteur Elton John est toujours aussi aigri et frustré, il continue d'insulter la madone la traitant maintenant de connasse et de strip-teaseuse ; plus intelligente que lui, elle a décidée de prendre les choses avec recul et sagesse, on va pas l'en blâmer.

    Côté business, les affaires marchent bien, la collection de chaussures Truth or Dare est un franc succès au Royaume-Uni, un article sera posté très rapidement dans la rubrique Materialistgirl pour en parler plus en détails. Enfin, la news certainement que beaucoup de fans attendent depuis dix ans, le retour de Madonna sur écran (petit ou grand peu importe du moment qu'elle joue la comédie, mal souvent !) ; en effet elle sera l'invitée d'une série tv « childrens hospital » une satire parodiant les séries hospitalières à succès tels que « Grey's Anatomy » ou encore « House », mais chuuut c'est secret défense la rumeur ne veux pas être ébruitée trop à la hâte, il y a de ces clauses de confidentialité qui ne sauraient être trahies.

     

    Vous voyez chers ami(e)s même dans une période houleuse où la reine s'en prend plein la tronche, le talent est toujours là et l'étincelle toujours intact. Qui arrêtera le bulldozer Madonna ?

    Franck Schweitzer.

     

     

    Many of the news in Parallel tour continues on lands east of Europe, and whose success is never empty unlike anything we read, some updated figures have fallen, countries visited between 07 and 22 July have generated a turnover of more than 30,112,280 dollars for a total of 260,618 spectators cumulative figures for the previous dates, it is more than respectable, Madonna is not far from his own beat record from the sticky and sweet tour, his previous world tour. The incident of the Olympia was not a flash in the pan, while the majority of his audience wants to turn the page and move on, just continue to love Madonna for what it is-some who takes the tooth, feed the thing again and again pushing the process until a full refund by Live Nation. But the singer is not out of the woods as soon as she started her concert Ukrainian and Russian that is the Catholic lobby which falls once again on the nose ...

    Claims between religious and political stances, Madonna does not unanimous in Russia or Poland, it will remember its long passage in Eastern Europe. Always a keen eye on the news, we recently learned that three members of the group Pussy Riot have summers apprehended by the police and imprisoned for "crime hooligan" or something in the genre, in fact, these singers were highly criticized the policy of Vladimir Putin calling for prayer Street, a stage performance that has not pleased the Kremlin added to this policy homophobic widely assumed that was enough for all that Madonna put its grain of salt and make his concert a political platform of freedom of expression and tolerance. Thing after all that has always been the workhorse for several years but the charges against her were particularly violent summer almost as much as the answers that have been made, with the difference that these charming young women aged 20 to 30 years are somewhat agitated the bun, they are part of VOINA, a small group of extreme left activist and revolutionary who has several criminal records to his credit for disturbing public order, exhibitions, physical assaults, vandalism of public property, and I password. Our Lady should learn more before supporting certain causes or endorse Does all this? Another country, another crisis situation this time has found consensus in Poland that the MDNA HomeThe Tour on August 1 has not been without problems, this date is more than symbolic, it is August 1, 1944 held at the Warsaw uprising which led to the death of 6 million two months later, at the end of the war, balance of horror. It's like a challenge to the Catholic faith that the concert that day was perceived as there is more than up to a minute of silence in memory of the dead and spend the day in contemplation ... unless an agreement is reached and thus the authorities and the staff have a Live Nation agreement proposed distribution of less than three minutes of a film on the history of Poland. This choice has calmed the most vocal opponents and everything went smoothly. Madonna or his entourage, nobody asked about the issue. Again, to deliberate self talk or simple coïcidence mixed with credulity?

    Stronger than "Music" but also less obvious, the video clip of "turn up the radio" was not costly in itself but all the paraphernalia that is right, though! in terms of publicity I mean. Some big names of accessories and clothes are worn by Madonna and extras: Chanel, Cartier, D & G, Rayban, Dior, Prada, Borsalino, Hermes and so on, probably the price to pay when you have nothing ie depth level of text and you want to make easy money in a short timeframe. This is politics uninhibited Live Nation, Madonna signing home is no longer the same, it leaves completely eaten by the system, it is not an artist but a brand ambassador and face of fashion years she locked herself in her own trap and mastery of his image nothing or very little, others are responsible for it, thank you to them for their interest so precious.

    News in brief, say that the singer Elton John is still bitter and frustrated, he continues to insult the Madonna attending the bitch now and stripper; smarter than him, she decided to take things back and wisdom, we will not blame him.

    Business side, business is good, the shoe collection Truth or Dare is a success in the UK, an article will be posted under the heading rapidly Materialistgirl to talk in more detail. Finally, the news certainly many fans have been waiting ten years for the return of Madonna on screen (big or small no matter the time it plays comedy, often wrong!), Because it will be the guest of a TV series "childrens hospital" satire parody hit hospital series such as "Grey's Anatomy" or "House", but it is top secret hush rumor leaked not want to be too hasty, there are such clauses privacy that can not be betrayed.

    You see dear friend (s) even in turbulent times where the Queen gets a face full of cum, the talent is still there and the spark still intact. Who will stop the bulldozer Madonna?


    votre commentaire
  •  

    --REFLEXION-- show-case de l'Olympia : fiasco ou coup de génie ?

     

    Suite à une nouvelle affaire qui enfle et dont la presse à scandales se réjouit vous allez me dire mais qu'est-ce-qu'elle a encore fait ? Madonna a donné une mini représentation ce Jeudi 26 juillet à l'Olympia dans le cadre promotionnel de sa tournée le MDNA World Tour 2012, ce ne fut pas un concert supplémentaire mais un show-case exceptionnel et promotionnel en hommage au public français qu'elle apprécie particulièrement. L'incident est maintenant clos et la pression est retombée (?!) mais le 26 juillet dernier à la fin de ce mini-concert des huées et des insultes se sont fait longuement entendre, sont mis en cause :

    • un retard d'1h40 non justifié et non excusé

    • des tickets vendus au même prix qu'un vrai concert de Madonna au sein d'un stade ou d'un Bercy, allant jusqu'à 276€

    • seules 8 chansons interprêtées pour 45 minutes de show en tout et pour tout

    • le manque total de transparence de la part de Live Nation quant au contenu et au contenant

     

    J'ai voulu le lendemain même de l'incident poster ce qui suit sur ce blog mais j'ai préféré attendre et prendre du recul afin de réunir davantage d'informations de différentes sources ; voici donc le premier jet que j'avais en tête :

     

    SHAME ON la partie du public la plus virulente et irrespectueuse ; soit on aime un artiste d'un amour inconditionnel, sans compter le budget qu'on mets dedans et on la ferme ; soit on tape un bon coup sur la table et on boycotte un cd, un show.... mais il faut rester logique ! On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, les fans qui le sont depuis de très longues dates savent que Madonna a ce caractère de bitch, qu'elle aime la thune, qu'elle ne dit pas bonjour, au revoir.... Est ce qu'il en faut si peu pour remettre en question la qualité d'un show et la traiter de tout les noms ? je ne crois pas. Maintenant je comprends tout à fait la frustation et la colère, mais personne n'oblige qui que ce soit à squatter les trottoirs pendant plusieurs heures, voire jours (ben oui il fait chaud, on est en juillet) et personne n'oblige quiquonque de s'endetter pour aller voir son idole, payer le train, l'essence, l'hotel que sais je encore... On a tous notre libre arbitre que je sache, justement durant le fameux speech tant décrié, il y a une phrase à retenir qui résume parfaitement la situation "toutes les fois ou tu pointes le doigt sur l'autre en le prenant comme cible de tes problèmes, tu peux le pointer sur toi-même" çà fait un peu mère-moralisatrice dans le fond c'est vrai mais qui a raison ? who is the master and who is the slave ??

     

    par contre là où je reste entièrement d'accord aujourd'hui encore c'est avec cela :

    SHAME ON Madonna elle-même qui ne maitrise plus rien j'ai l'impression qu'elle se fait entièrement manipuler par ET Live Nation ET surtout la secte, je dis bien la secte quoi qu'on en pense la Kabbale ; depuis 1998 sa nouvelle orientation spirituelle n'a eu de cesse de laver nos cerveaux à coups de messages humanitaires, politiques, de tolérance et blabla... Le témoignage du webmaster de Madonnarama est très juste : elle représente totalement la mouvance capitaliste, mondialiste et ultralibéral. A mon sens Madonna s'est fourvoyé dans un truc tellement énorme qu'elle en a perdue jusqu'à son âme, et il a fallu ce fisco pour éveiller nos consciences et admettre quand même quoiqu'on en dise, les fans de Madonna sont devenus malgré eux des vaches à lait qu'on n'a que trop abusé sur le long terme

     

    Liz Rosenberg reste cependant très prudente et très vague sur le communiqué qu'elle a sortie, Madonna et live Nation ne font guère mieux, ils évoque la présence de membres du front national dans la salle comme étant la cause de l'interruption du show qui était prévu pour durer plus longtemps ; ouais ouais... si cette affaire se finit vite, elle restera pendant longtemps dans le souvenir de nombreux fans comme étant une expérience à double tranchant, laissant un arrière-goût en bouche : divinement sucré puis atrocement amer.

    Toute cette agitation cache ou feint d'oublier quelque chose d'essentiel, Madonna a toujours jouer un personnage multiple tout au long de sa carrière, le fait de terminer son concert par une chanson inédite chantée en français jadis sussuré sulfureusement par le couple Birkin/Gainsbourg n'est pas anodin et de finir ce concert aussi brutalement laissant un sentiment immence de frustration, non plus : Et si c'était finalement cela sa relation avec ses fans, une relation aussi fusionnelle que masochiste : « j'aime te hair, j'adore quand tu joue la garce avec moi, plus tu joue avec mon coeur, plus j'ai mal et plus j'aime çà, çà fait 30 ans que çà dure, j'en souffre et tu aimes me voir tendre l'autre joue (quelle joue ?) alors oui je t'aime toi tu t'en fous et pourtant je sais que sans mon amour tu n'est plus rien ; tu le sais çà pourtant et tu en joue quand même salope, plus je te cherche plus tu t'éloignes, et plus je te retrouve plus tu me rejettes, honte à toi. Je t'aime, je t'aime et toi tu me réponds quoi ?... »

    ----------------------------------------------

     

    Following a new matter which swells and the tabloids welcomes you tell me-but what she has done? Madonna gave a quick performance this Thursday, July 26 at the Olympia as part of his promotional tour MDNA the World Tour in 2012, it was not a concert but an additional show-case and exceptional promotional tribute to the French public that particularly appreciate. The incident is now closed and the pressure fell (?) But on July 26 at the end of this mini-concert of boos and insults were heard, are involved:

    - a delay of 1:40 Unjustified excused

    - tickets sold at the same price as a true Madonna concert in a stadium or Bercy, up to €276

    - only eight songs performed for 45 minutes show

    - the total lack of transparency on the part of Live Nation for the content and containing

     

    I wanted the day after the incident the following post on this blog but I decided to wait and take a step back to acquire more information from different sources, here is the first draft that I had in mind :

     

    SHAME ON the public part of the most virulent and disrespectful, you either like an artist with an unconditional love, not to mention the budget we put in and it is closed, either you hit a good shot on the table and a boycott cd, a show .... but we must be logical! You can not have the cake and butter, the fans who are the dates for very long knows that Madonna has this character of bitch, she loves the dosh, it does not say hello, goodbye .... Is what it takes so little to question the quality of a show and deal with any names? I do not think so. Now I totally understand the frustration and anger, but nobody forces anyone to squat on sidewalks for several hours or even days (yes it's hot, it is in July) and nobody is forced to quiquonque go into debt to his idol, pay for the train, gasoline, hotel know that I still ... We all have our free will as I know, just in the famous speech much-maligned, there is a phrase to remember that perfectly summarizes the situation "or whenever you point your finger on the other, taking it as a target for your problems you can point it at yourself "here's a little judgmental mother-in bottom that's true but who is right? who is the master and who is the slave?

     

    by cons where I still totally agree with today is this:

    SHAME ON Madonna herself that mastering anything I feel it is entirely handled by Live Nation AND AND especially the sect, the sect I mean what one thinks about the Kabbalah, and since 1998 its new spiritual orientation has been constantly wash our brains with blows of humanitarian messages, political tolerance and blah ... The testimony of the webmaster of Madonnarama is very true: it is completely capitalist movement, ultra-liberal and globalist. To me Madonna strayed into something so huge that it has lost its soul up, and it took this fisco to awaken our consciences and still admit whatever is said, are the fans of Madonna despite themselves become cash cows that is long abused the long term

     

    Liz Rosenberg is still very cautious on the press release it, Madonna and Live Nation do little better, it evokes the presence of members of the political party of extreme right in the room as the cause of the interruption of show was planned to last longer, yeaaah sure ! if this case ends soon, it will remain for long in the memory of many fans as a double-edged experience, leaving an aftertaste in the mouth: divinely sweet and horribly bitter.

    All this agitation cache or pretended to forget something essential, Madonna has always played a multiple character throughout his career, the fact finished his concert with a new song once sung in French by the couple whispers sulfureusement Birkin / Gainsbourg is not trivial and end as abruptly leaving the concert immence feelings of frustration, either: and if that was it ultimately his relationship with his fans, a symbiotic relationship as masochistic as: "I love you hair, I love it when you play the bitch with me, the more you play with my heart, I hurt more and more I like here, here 30 years now here lasts, I suffer and you love me tender the other cheek then yes I love you you you do not care and yet I know that without you my love is nothing, you know here and yet you still bitch plays, the more I seek you the more you t 'distant, and I find you more you reject me, shame on you. I love you, I love you and you answer me what? ... "


    votre commentaire
  • Récit personnel au Stade de France

    & le nouveau clip « turn up the radio »

     

    le périple

    Et un concert de plus à mon curriculum de fan, les années passent à une vitesse mes aïeux : A la différence des quatres précédents que j'ai pu faire, je n'ai ressenti aucune excitation particulière à revoir la reine sur scène et j'ignore la raison, je dois être blasé ou préoccupé par je ne sais quoi : le stress, la mal de tête, le sale temps, les prix exhorbitants dans la Capitale, tout coûte la peau des fesses c'est fou : j'ai eu moins mal à dépenser des 30/35€ pour le programme du Tour et le bouquin « ciao italia 2012 » qu'à me payer un expresso (2,20€ pour info) mais bon, çà peut se comprendre quand on est fan on ne compte pas, sinon que ce qui n'a pas attrait à la dite passion.

    Samedi 14 en milieu d'aprèm je pars de Paris-Gare du Nord, je ne suis pas si loin que çà de la « plaine sdf » le ciel s'assombrit, quelques gouttes et beaucoup de vent frais malgré le timide soleil. Tout du long qui me sépare du stade, sont jonchés divers stands de boissons, de sandwicheries, de bonbons huummm mais rien ne me tente, ni soif ni faim je me dirige fissa au merchandising me procurer le programme car après le show ce sera mission impossible, tout le monde courra pour ne pas rater le dernier métro de la nuit. 17H30 j'y suis, debout, le parapluie ouvert à attendre que çà passe, lisant les messages qui défilent au dessus de la porte D (« madonna ce soir au stade de france » çà me rassure moi qui pensais voir Mariah Carey mdr !) regardant autour de moi si je vois des têtes connues comme par exemple des ami(e)s virtuel(le)s de facebook ou du forum MadonnAshtangi sur lequel je suis inscrit voilà 6 ans et demi maintenant. 18H30 les grilles s'ouvrent, je rejoins ma place numérotée dans la tribune basse et j'attends, un sandwich au poulet et un soda à la main, j'observe le stade se remplir peu à peu, un silence surprenant émanant du public que j'ai trouvé particulièrement peu enthousiaste sauf durant la traditionnelle Ola parfaitement synchronisée.

    Du côté de ma tribune la plus lente à se remplir de fans -ou devrais-je dire de public lambda- j'ai toujours le chic de me retrouver aux concerts de la madonne aux côtés de couples vieillissants ou de touristes curieux ne sachant le plus souvent qu'à la dernière minute qu'il s'agissa d'un show de Madonna... tout est fait exprès pour m'énerver, et à chaque fois c'est pareil :

    • en 2004 une dame commentait chaque tableau, ramenait sa science toutes les cinq minutes pour s'étonner à la toute fin du show « elle fait même pas de rappel, c'est malheureux » ;

    • en 2006 deux jeunes pétasses qui n'arrêtaient pas de hurler dans tout les sens, de rire et de parler à voix haute ;

    • en 2009 plusieurs personnes d'apparence coincé et bourg' qui tiraient la gueule tout du long, les bras croisés à se retourner et me faire des « chuuuuttt » chaque fois que je criais « ouuaaais Madoooonnnaaaaaa » et plus ils râlaient, plus je gueulais ! LOL

    Lors de la première partie, on a eu droit à Martin Solveig aux platines et à la présence exceptionnelle du chanteur des Black Eyed Peas, j'ai tapé des mains, fredonner les tubes les plus connus mais c'était pour mieux laisser ressortir mon énergie plus tard dans la soirée. Soirée qui d'ailleurs a pris plus d'une heure de retard, j'ai immédiatement pensé au fait que tant qu'il fait jour, le spectacle ne commencerait pas et ce n'est pas les huées de la foule qui aurait pu changer quelque chose... A la fin du concert, les tympans explosés, je me fond dans la masse anonyme et quitte le Stade St-Denis au pas pressé pour ne pas louper les dernières rames du RER-B ; si la madone n'avait commençée sa grand-messe en retard, si l'organisation était mieux agençée, si... si... Dans tout les cas je n'ai jamais été aussi pressé et heureux de retrouver un lit douillet que ce soir-là. J'en oubliais presque les promesses impossibles et stériles de certains fans des forums qui se voyaient déjà attendre la madone sur le seuil de sa suite royale au Ritz ou encore à pavaner leurs petites fesses musclés trempées de sueur en after au sein de la jet set parisienne bobo insupportable ! Je laisse çà à d'autres, portable et appareil photo que j'avais soigneusement laissés dans ma chambre d'hôtel, je n'eu qu'une envie à presque deux heures du matin, retrouver cette chère et tendre Morphée !

     

    And one more concert in my curriculum fan, the years pass at a speed: Unlike the previous four that I've done, I did not feel any particular excitement to see the queen on stage, I must be jaded concerned or whatever: stress, headache, evil days, the exorbitant prices in the capital, everything costs arm and a leg it's crazy: I had less trouble to spend € 35 for Tour of the program and the book "ciao italia 2012" to pay me an espresso (2.20 € for info) but hey, here is understandable when you're a fan you do not count, except that which has not appeal to the so-called passion.

    Saturday 14 to I go to Paris-Gare du Nord, I am not so far away, the sky darkened, a few drops and windy cool despite the sun shy. All along, various stands of drinks, sandwiches, sweets but I have no tent, no hunger or thirst I head merchandising at getting this program because after the show it will be mission impossible. 5:30 p.m. I am standing, the umbrella open to wait it out, looking around me if I see familiar faces such as the friend (s) Virtual (the) s facebook or forum on which I MadonnAshtangi 'm registered here six and a half years now. 6:30 p.m. the gates open, I join my numbered place in the gallery and I look low, a chicken sandwich and a soda in hand, I see the stadium fill up gradually, a surprising silence from the public that I found very little enthusiasm except during the traditional Ola perfectly synchronized. The side of my forum slowest to fill with fans, or should I say public lambda-I always find myself a knack for the Madonna concerts alongside older couples or curious tourists not knowing the most often at the last minute he's a show of Madonna ... everything is done on purpose to annoy me, and every time it's the same :

    In the first part, we were treated to Martin Solveig the turntables and the exceptional presence of the Black Eyed Peas singer, I typed hands, humming tubes the best known but it was better to let out my energy later in the evening. Evening which also took over an hour late, I immediately thought that as long it is day, the show would not start and it's not the boos of the crowd that could have changed something ... At the end of the concert, the eardrums exploded, I was back in the anonymous mass and left the Stade St-Denis in no hurry to not miss the last trains of the RER-B, if the Madonna had begun its high mass late, if the organization was better arranged, if ... if ... In any case I've never been so eager and happy to find a soft bed that night. I almost forgot the impossible promises and sterile forums some fans who expect already saw the Madonna on the threshold of his royal suite at the Ritz or to show off their little sweaty muscled buttocks in After within the jet set Parisian bobo unbearable! I leave here with other, portable camera that I had carefully left in my hotel room, I had one wish at almost two o'clock in the morning, find the dear and tender Morpheus!

     

    demandez le programme

    86 pages couleurs et noir&blanc composent le tour book de cette tournée cru 2012, ni plus ni moins. De superbes clichés pour la plupart connus issus du clip-vidéo « girl gone wild » ou du shooting qui a servi à la pochette intérieure de l'album MDNA. Les photos parfois assez suggestives pouvant presque figurer dans une édition bis d'un S.E.X. version soft 21e siècle, s'affichent pleines pages parfois simples parfois doubles, agrémentées ici et là de petites expressions ou plutôt extraits des chansons de l'album, en gros Madonna ne s'est pas foulée, elle a peut-être tout juste choisi les photos devant apparaître ou non dans le livre et les valider au final. Les dernières pages notent tout de même les villes par lesquelles la tournée est passée ou passera ainsi que les crédits Cast & Crew.

    Le sexe, la provoc Madonna ne fait plus vraiment recette avec son corps, mais elle en a pris son parti de nous rejouer la même tirade qui a fait sa légende dans les années 1990-1993 seulement les temps ont changés et tout porte à croire que le public aussi. Il serait terrible de voir un jour ses propres fans lui tourner le dos et ne plus adhérer à son numéro de charme, on entend déjà aujourd'hui les pires insultes à son encontre, les remarques les plus humiliantes qu'une femme ne devrait jamais avoir à entendre ; cette obsession de vouloir rester jeune à tout prix, à plus de 50 ans son corps est superbe il est vrai mais utiliser son cul et ses seins comme les dernières armes de séduction face à un monde toujours aussi machiste, à qui profite le crime ; mais réellement critique et cruel lorsqu'il s'agit de dénoncer le faux surtout si les rivales dont je tairais les noms par respect (oui, j'en ai encore) ont quasi-toutes moins de 30 ans et qu'elles sont prêtes à tout pour détrôner celle dont elles ont pourtant tout appris, tout volé !

     

    « p*****! t'as vu les miches qu'elle a ? »

    Cà ne s'arrange pas avec le nouveau clip qui arrive tout chaud dans nos écrans plasma, Madonna en fait des tonnes avec son body moulé sur elle et son décolleté rembourré mama miiiiaaa. On aime quand elle fait sa bitch froide et calculatrice, lunettes de soleil vissés sur le nez pointant du doigt qui est assez fun pour grimper dans son coupé sport très sixties afin de la suivre jusqu'au bout du monde ! Un danseur-contortionniste, une nenette-sosie sûrement un hommage à la regrettée Amy Winehouse, un latino beau gosse dragueur flambeur... La star fait sa star dans sa décapotable, poursuivie par des paparazzis et une horde de fans venus l'acclamer (la première scène du clip rappelle d'ailleurs énormément « substitute for love ») seul le chauffeur exaspéré par « the radio » et par les caprices de sa diva -la traite de 'conasse' en italien dans le texte- se voit dépouillé et littéralement jeté hors du véhicule chemise ouverte et en caleçon ; moralité si tu ne penses pas comme Madonna, tu dégages ! Belle leçon de pensée unique mais qui n'étonnera personne car fidèle à elle-même, Madonna a toujours été Madonna et ce n'est pas aujourd'hui qu'elle va changer, elle nous le prouve une fois encore. On espère que le single qui sort le 5 août, fera remonter l'album dans les classements mondiaux, le visuel du cd est visible depuis hier sur le web, c'est bêtement un visuel tiré du clip où l'on voit Madonna les mains jointes en signe de bravo, assise sur l'arrière de la décapotable. C'est tout le mal que je te souhaite très chère idole, de continuer à t'éclater et être applaudi à tout rompre, de tes fans les plus fidèles entendre très fort leurs claps-claps à s'en brûler la paume des mains, si ce n'est pour couvrir le sifflement aigüs et stridents des mauvaises langues qui n'ont qu'un seul souhait ; qu'on te coupe la tienne ! Gardes-toi de leur donner raison : Soit jeune et sublime à jamais !

     

    Franck Schweitzer.


    4 commentaires
  •  


    13/07/2012 pot-pourri de la partie européenne du MDNA WORLD TOUR (partie II) ALLEMAGNE / DANEMARK / SUEDE / PAYS-BAS / BELGIQUE

     

    J-1

    Le compte à rebours à commencé... encore ! Demain 14 juillet 2012 c'est le grand jour et l'excitation chez les fans français est à son comble comme à chaque fois que Madonna vient donner un concert à Paris, qu'il pleuve ou qu'il chauffe, si si ! Ils l'ont dit à la météo il pleuvra le 14 juillet, même que le traditionnel feu d'artifice est annulé, à Paris on a bien compris que le seul événement pour lequel les gens se déplaçent c'est Madonna et rien ni personne d'autre. Imaginez sinon le trafic énorme dans le métro, le RER et la rue pour un jour comme celui-ci, il est bon parfois d'être provincial. Pour ma part j'arrive à Paris-Est demain en début d'après-midi (je raconte ma vie hein !) et le stress de pouvoir rater le RER B ou d'arriver en retard à cause du trafic m'enlève tout le plaisir de l'évènement en lui-même. Un détour traditionnel par la boutique Lucky Records est d'ores et déjà prévu même sans forcément acheter quoique ce soit mais juste par plaisir de croiser les fans, comparer nos looks et tater la marchandise le merchandising... Et avis aux pick-pockets : je n'aurai pas mon portable ni mon appareil numérique avec moi lors du concert demain soir, vous voilà prévenus, maintenant si l'envie vous tente de mettre la main dans ma poche, je n'ai rien contre !

     

    le périple

    Et voilà les premiers chiffres officiels, sur la seule première quinzaine de concerts déjà donnés, Madonna une fois encore fait péter le baromètre : Près de 49.546 Millions de dollars de recettes. Que dire de plus ? La star continue sa tournée sans trop d'encombres accompagnée de son toy-boy Brahim qu'elle ne lâche plus, on les a vus tantôt se promener à pied ou en vélo à chacunes de villes parcourues. La tournée a été perturbée par un impressionnant accident de la route en Suède provoqué par l'un des camions du Tour transportant le matériel sono, l'engin à fait plusieurs tonneaux selon certaines sources non vérifiées, heureusement aucune victime grave n'est à déplorer ; un blessé et trois voitures endommagées.

     

    des pleurs et du gâteau

    Madonna pleure sur scène ; hein ? Quoi ? Comment ? J'ai eu du mal à y croire, elle n'est pas du genre à se laisser aller comme çà surtout pendant une chanson qui se veut légère et un rien provoc « like a virgin » voyez donc par vous-mêmes. Peut-être l'interprêtation magistrale qu'elle en a faite, sobre, grave, juste un piano et une voix. L'émotion de l'instant ajoutée à la chair de poule explique sans doute cela, à moins qu'il s'agisse encore de faire parler d'elle, après le sein, la larme. En parlant du sein à peine dévoilé mais qui a tant fait couler d'encre, le pâtissier-artiste Tony Albanese en a fait un gâteau fort appétissant à première vue, je vais commencer à aimer la cerise confite moi ! Visiblement fan de la chanteuse, le Tone-Tone n'en est pas à son premier essai (plus d'infos et d'images sur le profil facebook du jeune homme).

     

    227675_1975041384818_8015099_n

     

    je « turn up... » moi non plus

    Le prochain single est dans les cartons. « turn up the radio » 3e extrait de l'album MDNA aura la lourde tâche de succéder à « girl gone wild » et espérons que l'effet tournée aura des vertus positives sur les ventes car pour le moment l'album et ses singles font la gueule, du moins dans les charts. 30 secondes du clip-vidéo ont étés dévoilés pour entretenir le buzz pétard mouillé mais il faudra attendre le 16 juillet pour en connaître l'intégralité sur VEVO, qui en a l'exclusivité de diffusion quant au single c'est vers le 05 août qu'il sera dispo dans les rayons des disquaires et/ou en téléchargement. Pour finir sachez que la madone rendra hommage à Serge Gainsbourg si les sources sont suffisamment fiables ou si elle ne change pas d'avis à la dernière minute, lors de ses concerts français elle entonnera le sulfureux « je t'aime moi non plus » qui avait fait scandale lors de sa sortie en 1969. Bon allez passez un bon 14 juillet, un concert de dingue, sautez, dansez, chantez, soyez heureux !

     

    The countdown has begun ... yet! July 14, 2012 Tomorrow is the big day and the excitement among French fans was at its height as each time Madonna just give a concert in Paris, come rain or heat.

    And this is the first official figures on the only first two weeks of concerts already given: Nearly 49,546 million dollars in revenue. Need we say more? The star continues his tour with minimal hassle accompanied by Brahim she let go, they were seen walking on foot or by bike in chacunes of cities visited. The tour was disrupted by an impressive road accident in Sweden caused by one of the trucks transporting the tour sound equipment, the craft rolled over several times according to some unverified sources, fortunately no serious victim is to be deplored ; a wounded and damaged three cars. Madonna cries on stage I find it hard to believe, it is not one to let go like that especially during a song and wants a slight provocation "like a virgin," perhaps the interpretation she has made ​​masterful, sober, serious, just a piano and voice. The emotion and goose bumps may explain this, unless they are still talking to her. Speaking of the breast and that she had unveiled was speaking, the pastry chef-artist Tony Albanese has prepared a very appetizing cake at first sight, I began to love the candied cherry me! Obviously a fan of the singer, he is not on his first attempt (more info and pictures on the facebook profile of the young man).

    The next single is in the works. "Turn up the radio" the third single from the album MDNA will have the difficult task of succeeding "girl gone wild" and hope that the tour will have a positive virtues sales because right now the album and its singles made ​​the mouth , at least in the charts. 30 seconds of video clip summers have revealed to maintain the buzz but it was not until July 16 to learn the whole of VEVO, which has exclusive broadcast on the single it was around August 5 that will be available on the shelves of record stores, for download. Finally be aware that Madonna will pay tribute to Serge Gainsbourg (if it does not change his mind at the last minute) during his concerts French intone the sulfur it "I love you me either," which caused a scandal at its released in 1969. Good will have a great July 14, a concert crazy, jump, dance, sing, be happy!

     

    La cuenta atrás ha comenzado ... todavía! 14 de julio 2012 Mañana es el gran día y la emoción entre los aficionados franceses estaba en su apogeo, como cada vez que Madonna acaba de dar un concierto en París, llueva o haga calor.

    Y esto es las primeras cifras oficiales sobre los únicos dos primeras semanas de conciertos ya dados: Cerca de 49.546 millones de dólares en ganancias. ¿Necesitamos decir más? La estrella continúa su gira con las mínimas molestias acompañadas de Brahim se soltó, se les vio caminar a pie o en bicicleta en chacunes de ciudades visitadas. La gira fue interrumpida por un accidente de tráfico impresionante en Suecia, causada por uno de los camiones que transportan el equipo de sonido gira, la nave dio varias vueltas de acuerdo a algunas fuentes no verificadas, por suerte ninguna víctima grave es de lamentar , un herido y dañado tres coches. Madonna llora en el escenario me resulta difícil de creer, no es un dejar ir así sobre todo en una canción y quiere una ligera provocación "Like a Virgin", quizás la interpretación se ha hecho dominante, sobrio, serio, sólo un piano y voz. Los golpes emocionales y el ganso puede explicar esto, a menos que se sigue hablando con ella. Hablando de la mama y que ella había dado a conocer hablaba, el chef de pastelería-artista Tony Albanese ha preparado un pastel muy apetecible a primera vista, empecé a amar la cereza confitada mí! Es evidente que un fan de la cantante, que no está en su primer intento (más información y fotos en el perfil de Facebook de la joven).

    El siguiente single es en las obras. "Turn up the radio" el tercer single del álbum MDNA tendrá la difícil tarea de tener éxito "Girl Gone Wild" y la esperanza de que la gira tendrá una venta virtudes positivas porque en este momento el álbum y sus singles hizo la boca , al menos en los gráficos. 30 segundos de los veranos de fragmentos de vídeo han puesto de manifiesto para mantener el zumbido, pero no fue hasta el 16 de julio para conocer la totalidad de Vevo, que cuenta con transmisión exclusiva en el single que fue alrededor de 05 de agosto que estará disponible en las estanterías de las tiendas de discos, para su descarga. Por último tener en cuenta que Madonna rendirá tributo a Serge Gainsbourg (si no cambia de opinión en el último minuto) durante sus conciertos franceses entonan el azufre que "te amo yo tampoco", lo que provocó un escándalo en su lanzado en 1969. Bueno tendrá un gran 14 de julio de un loco concierto, saltar, bailar, cantar, ser felices!

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  • pot-pourri de la partie européenne du MDNA WORLD TOUR

    (partie I) ISRAEL/TURQUIE/CROATIE/ITALIE/ESPAGNE/PORTUGAL

     

    le périple

    La nouvelle tournée mondiale a débutée voilà presque un mois et déjà son lot de polémiques viennent égayer les discussions ; après la charge contre Marine Le Pen (qui finalement ne donnera probablement aucunes suites, au nom de la liberté d'expression) voilà que la chanteuse se déshabille sur scène (c'est bien la première fois) dévoile un bout de son anatomie pour que le monde entier s'en donne à coeur joie en la traitant de mamie sur le retour, jalouse du succès de la nouvelle scène, ne sachant plus quoi faire pour attirer l'attention sur elle et j'en passe des plus insultantes. Le MDNA World Tour est loin d'être terminé, on en a jusqu'à la mi-décembre c'est dire mais déjà je remarque que plusieurs choses differt des précédentes tournées du millenium : l'impressionnant jeu de scène, les costumes beaucoup plus personnalisés, les références et surtout un espace privilégié aux chorégraphies pour notre plus grand plaisir. Le point crucial aussi à mettre en avant c'est que les images diffusées sur grand écran font partie intégrante du script, de l'histoire qui se passe sur scène, comme çà à pu l'être pour le RIT en 2004. Je ne veux toujours pas mettre de vidéos ou de photos pour le moment, je vous laisse la liberté d'aller de vous-même sur la toile voir de quoi il retourne, plutôt juste en parler, privilégier le mot à l'image. Pour l'heure, après l'Italie, l'Espagne et le Portugal, la chanteuse arrive en Allemagne et dans d'autres pays du nord de l'Europe pour donner la suite de la messe.

    cachez-moi ce sein...

    Les tweets et autres commentaires ne sont pas tendres avec Madonna, mais qu'à-t-elle donc fait pour qu'on lui en veuille à ce point ? Elle a montré un sein en public lors de son concert d'Istanbul en Turquie ; ah ouais quel scoop ! Rappellez-vous que lors d'anciennes prestations elle l'à déjà fait (en 1992 lors du défilé pour JPGaultier et en 1994 lors de la pyjama party) pour ne citer que deux exemples. Le fait est qu'on lui reproche de surfer sur la provoc dont elle n'est plus l'instigatrice de nos jours, beaucoup d'artistes -notamment féminines- utilisent la provocation sexuelle comme un outil de promo. En devient-elle pour autant ringarde, « finie » ? Personnellement je trouve qu'elle aurait pu s'en passer de cette démonstration surtout si c'est pour faire parler de sa tournée mondiale, elle n'en avait nullement besoin.

    laisse-moi zoum dans ta benz

    Entre trois concerts italiens à Rome, Milan et Florence, Madonna et son équipe ont tournés le clip-vidéo du 3e single de l'album « turn up the radio ». Au bord d'une cadillac des années 50 Madonna arbore un look très post-rétro : maquillage marqué, tenue noire courte et sexy avec décolleté généreux et un serre-tête sur des cheveux blonds coiffés brushingés vers l'arrière leur donnant un bon gros volume. Dans moins d'une semaine maintenant ce clip sera sur toutes les plateformes visuelles et on lui souhaite une longue carrière, déjà esthétiquement çà à l'air réussi, reste à savoir ce qu'elle en fait mis à part le fait de la voir avec une casquette de cuir façon Tom of Finland dans les rues de Florence en Italie. i forgive you Florence ;-D

    marre des spoilers à répétition

    En guise de conclusion j'aimerai pousser un petit coup de gueule concernant les spoilers (traduisez par « exclusivité d'un texte, d'une photo ou d'une vidéo» dans le texte) nous sommes depuis quelques années déjà tour à tour les promoteurs ou les victimes de ces épiphénomènes qui ne font parler d'eux qu'un court instant tellement ils sont éphémères et rapidement désuets mais qui pourtant font et défont l'actualité toute chaude en frustrant ceux qui ont trainé à être les plus prompts à les diffuser tout en agaçants qui ne veulent pas en être mais qui en sont, malgré eux, le plus souvent. Je dis stop ! A trop vouloir être les premiers à diffuser une info pour une large audience on finit par s'y brûler les ailes au pire à regretter l'époque où internet n'existait pas. Quitte à être taxé de looser ringard et réactionnaire je veux couper court à tout effet publicitaire visant à être informé de la chose en temps et en heure, si bien que le jour du concert dont j'ai payé la place pour être là, je n'y trouve plus aucun intérêt parce que j'aurai déjà des mois auparavant, télécharger l'intégralité du show en haute qualité sur rapidshare. Pour ma part je continuerai à boycotter tout spoilers quel qu'il soit et ce, jusqu'au 14 juillet prochain.

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  •  

    first round

    Majestueux et totalement mégalo l'entrée en scène de Madonna, lors du tout premier concert donné le 31 mai dernier à Tel Aviv en Israël. Le restant du spectacle je sais pas, j'ai pas voulu en savoir davantage, normalement l'entrée donne le LA pour tout le reste du show. Un immense écran central pour toile de fond propose divers types d'architectures gothiques et baroques évoquant la Cathédrale (tour à tour le portail, le vitrail ou l'intérieur même), les effets visuels sont très élaborés jusque dans les moindres détails au niveau des faisceaux de lumière qui traversent les vitraux donnant une atmosphère fantasmagorique et surnaturelle. Des moines encagoulés sous capes rouges sonnent le glas, puis c'est un énorme encensoir suspendu dans le vide par ses chaînettes que ces mêmes hommes font balancer de gauche à droite à l'aide d'un ensemble de cordes, trois silhouettes en costumes traditionnels arrivent sur le devant de la scène du dessous, c'est le trio basque Kalakan qui chantent à l'unisson un hymne aussi solennel que mystique quand soudain on entend la voix si familière de the Queen reprendre les vers de Act Of Contrition à moins que ce soit l'intro de Girl Gone Wild « oh my God » ce qui semble logique vu que c'est la chanson suivante...

     

    Toute cette mise en scène sent merveilleusement le souffre, scandalisera le Vatican, les conservateurs orthodoxes et catholiques de tout poils, mais Madonnant en quelques minutes d'introduction fait à nouveau jouer la controverse et la Une de nos coeurs. La reine est de retour dans ce qu'elle sait faire de mieux, la performance scénique ; Le MDNA Tour c'est un peu le Blond Ambition Tour du XXIe siècle. Il est juste regretable que ses 2 derniers albums studios ne fassent plus l'évènement comme par le passé, que ce soit une tournée mondiale qui mette en valeur ses récentes chansons alors qu'auparavent ses concerts -controversés aussi- mais donnaient une dimension autre à ses mélodies tout en affirmant leur indépendance propre. Aujourd'hui ce n'est plus « madonna part en tournée » c'est plutôt « madonna part en tournée pour sauver son album du flop ». Dans le cas présent, bien plus qu'un simple faire-valoir, le MDNA World Tour semble être le projet numéro 1 pour qui Madonna a donné toute son énergie et son temps, l'album éponyme n'aura été qu'un prétexte donnant à boire au public de nouvelles chansons au sein du répertoire déjà bien complet, au diable la promo et avec la crise de l'industrie du disque, une bonne promo -traditionnelle certes- aurait été la bienvenue : A part certaines valeurs sûres qui font date « masterpiece » « bang bang » ou « falling free » par exemple, le dernier album de la chanteuse possède des titres dance-réchauffés qui auraient pu faire partie des opus passés, comme « i'm addicted » ; « turn up the radio » ; « superstar » ; « i'm a sinner » ; « b-day song » mais qui gardent tout leur potentiel, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.

     

    All this staging suffers feels wonderfully, scandalized the Vatican, the Orthodox and Catholic conservatives, but Madonna within minutes of introduction is again playing the controversy. Queen is back in what she does best, live performance. The MDNA Tour is a bit the Blond Ambition Tour twenty-first century. It's just unfortunate that his last two studio albums will not make the event as before, be it a world tour that highlights his recent songs then gave concerts qu'auparavent another dimension to his songs while affirming their own independence.

     

    Pour l'heure, la tournée est déjà passée par 3 des 4 dates du Moyen-Orient, le prochain concert aura lieu ce jeudi 7 juin en Turquie, après quoi la star débutera sa série de concerts sur le continent européen avec Rome en tête de lice le 12 juin prochain, j'imagine déjà Benoit XVI s'arracher les quelques cheveux qui lui restent et le scandale qui va en découler, le boycott, l'interdiction que sais-je encore !? Le presse à scandale s'en fera de toute évidence ses choux gras. L'autre nouvelle qui risque fort de faire fureur (sic !!) c'est la vidéo-interlude à caractère politique que Madonna a pris désormais l'habitude de mettre dans ses dernières tournées, en anglais on appelle çà un background, il y a eu confessions en 2006 et get stupid en 2008/09 où l'on a droit à chaque reprise, à des messages visuels un rien démago du style un enfant qui pleure, des bombardements et une lueur d'espoir en une mère thérésa ou un Barack Obama. Pour cette fois, c'est le titre nobody knows me qui a été choisi pour background et si jadis la photo de Georges Bush a été mis côte à côte avec Hitler, c'est au tour de Marine Le Pen d'être affublée d'une petite et charmante moustache, seulement voilà la nouvelle est venue aux oreilles de la présidente du FN, ses sbires étant aux aguets de tout ce qui se dit et se fait, le moindre mouvement de cils est devenu prétexte à monter au créneau, et s'il y a procès pour diffamation c'est encore mieux, du moment que ces gens-là font parler d'eux surtout en périodes électorales. Maintenant je pense que Madonna est assez renseigné pour savoir que le FN est un danger pour la démocratie et que toute attaque envers le parti d'extrême-droite ne fait que le renforcer, la chanteuse aurait pu franchement s'abstenir d'une telle démarche, nous voilà bien maintenant, non seulement en ayant réalisé un bon score aux dernières présidentielles le nationalisme se renforce un peu partout en Europe, mais maintenant la notoriété de Marien Le Pen et du nationalisme à la française va atteindre une renommée internationale car cette affaire-ci n'est pas terminée, on peut compter sur la blonde -pas Madonna, l'autre- pour continuer la victimisation à grande échelle un peu partout, la réponse de la principale intéressée concernant ce rapprochement idéologique « si elle fait çà lors de son passage en France, on l'attendra au tournant... C'est une vieille chanteuse qui ne sait plus comment se faire remarquer, vu que ses chansons ne se vendent plus très bien... » Charmant ! A gauche la ministre du droit des femmes Najat V-Belkacem a qualifiée cette sortie de « malheureux » de la part de Madonna.

    Pour être tout à fait exact, la vidéo-interlude ne montre pas directement marine affublée d'une moustache, même si le rapprochement entre les deux photos est fortement tendentieuse, et se suivent voyez ci dessous :

     

    madonna polémique le pen
     
    ah oui désolé pour ceux qui ne voulaient rien voir du show, j'aurais du préciser que c'est un spoiler, trop tard !!

    votre commentaire
  •  

    25/05/2012 M.D.N.A. WORLD TOUR 2012 : Mises en bouche et petit tour d'horizon à l'aurore de la première ! (ben quoi ? J'ai dis que je ne donnerai aucunes infos ou photos exclusives, j'ai jamais dis que je n'en parlerais pas du tout...)

     

    Le premier concert de la nouvelle tournée de la madone aura donc connu sa modif de dernière minute en étant décalée de deux jours, prévu à l'agenda ce 31 mai en lieu et place du second concert de Tel Aviv, au final le peuple d'Israël en aura qu'un seul au lieu de deux. Israël, terre sainte et persécutée, référence politique et idéologique pour qui Madonna donne toute son attention et tout son argent à travers la bienveillante secte dont elle est l'ambassadrice depuis maintenant 15 ans, la Kabbale. Des retards dans la production de Live Nation ont conduits les organisateurs de l'évènement de changer leurs plans fissa. Les heureux détenteurs des billets du concert annulé ne sont pas pénalisé (pas totalement) pour autant, leurs entrées restent valables pour le 31 sauf que, il n'est techniquement pas possible d'échanger avec d'autres sous prétexte que le camarade a une place plus haut dans les gradins alors que j'ai une parcelle de gazon en pelouse debout 2h durant, parfois des jours entiers debout, accroupi, assis en attendant le jour J. Pas moyen de gruger sur ce coup-là ; sorry guys. Pour les fans désirants se faire rembourser ou se renseigner il reste le mail et le téléphone.

    Le logo de la tournée, voilà du lourd, on revient aux fondamentaux avec la lettre M marqué au fer tout scintillant, aux pics acérés et portant en son sein le nom de la tournée mondiale, sobre et majestueux à la fois, « the MDNA tour » tout simplement. La forme de ce M fait bien sûr écho au costume et à la coiffe de Madonna durant le Superbowl, mais vient rappeler aussi les logos déjà utilisés à de nombreuses reprises dans sa carrière, comme pour le visuel de la pochette du Immaculate Collection ou du Drowned World Tour, du Reinvention Tour... un logo, une lettre comme pour résumer à eux seuls quelque chose de non résumable tellement c'est énorme.

     

    LOGOS

     

    Madonna et ses danseurs répètent sans relâche depuis plusieurs semaines le show dans son intégralité ; armée, en équilibre sur un fil, cicatrices, écorchures tout y passe, faut souffrir pour que la Belle exulte. Je peux m'imaginer un show digne de la star, grandiose avec pleins de références politiques entres-autres comme mes préférés que j'ai cité ci-dessus (respectivement 2001 et 2004) çà va être géantissime bien sûr mais j'osai espérer quelque chose de différent parce que là on est reparti « made in Jamie King » avec pyrotechnie, Madonna affublée d'une guitare lançant des fuck-off à la foule hystérique, des écrans géants diffusant des photos de John Lennon et d'Hitler (manichéisme quand tu nous tiens), d'anciens tubes revisités du moment que ce ne sont pas les répétitifs « ray of light » et autre « music » dont on a eu droit à toute les sauces et que franchement je ne supporterai plus la moindre note en live ; les deux grandes et bonnes nouvelles sont d'une part marketing et de référence d'autre part :

    4 titres interprêtés lors de ce premier show de Tel Aviv seront filmés et utilisés pour promouvoir la tournée en elle-même à travers le monde durant toute la durée... de la tournée, soit jusqu'à l'automne/hiver prochain. Alors, après je pense que ce soit sous forme de clips-vidéos, d'un DVD, de bonus live dans une nouvelle mouture de l'album M.D.N.A. qui ressortirai d'ici l'été que sais-je, tout est possible ne zappez pas ! Enfin, seconde et dernière révélation en ce qui me concerne pour l'instant, c'est qu'une place importante sera faite à notre bonne vieille gaulle, en effet, suite à la collaboration d'avec le collectif basque Kalakan qui n'en est qu'à ses débuts, la danse et le costume traditionnel s'inviteront à la partie.

    Je ne demande pas mieux de voir notre reine le bérêt vissé sur la tête (même si elle l'a déjà fait dans American Life) et la baguette sous le bras (même elle transpire) nous dire qu'elle nous « embrwasse parltuuuut » ; le MDNA World Tour marquera aussi à l'automne les 30 ans de sa carrière. La boucle sera ainsi bouclée ? S'arrêtera-t-elle un jour ? On lui souhaite juste d'être heureuse, en bonne santé et de continuer à nous faire fantasm.... pardon, rêver le plus longtemps possible ! Amen

     

     

    The first concert tour of the new Madonna will have experienced its last-minute change, being out of two days scheduled this May 31 instead of the second concert in Tel Aviv.Israel, holy land and persecuted, political and ideological reference to Madonna whogives all his attention and all his money through the benevolent sect of which she is the ambassador for 15 years now, the Kabbalah. Delays in the production of Live Nation ledthe organizers of the event to change their plans. The lucky ticket holders of the canceledconcert are not penalized (not completely) so far, their entries remain valid for 31 except that it is not technically possible to exchange. For fans desiring a refund or to learn it is the mail and telephone. The logo of the tour, that's heavy, it comes back to basics with the letter M branded oneverything sparkling, with sharp peaks and bearing within it the name of the world tour,sober and majestic at the same time, "the tower MDNA ". The shape of the M echoes thesuit and cap Madonna during the Superbowl, but also reminds those already used many times in his career, like the visual of the sleeve Immaculate Collection or the Drowned World Tour, the Reinvention Tour ... a logo, a letter as if to sum alone something so huge.

    Madonna and her dancers rehearse tirelessly for several weeks the show in its entirety;army, balancing on a wire, scars ... Must suffer for the Belle exults. I can imagine a show worthy of the star, full of grandiose political references ENTERED-like my other favoritethat I quoted above (respectively 2001 and 2004) will be here géantissime course, but I dared hope for some something different because here we go again "made in Jamie King" with pyrotechnics, Madonna decked out with a guitar throwing fuck-off to the hysterical crowd, giant screens broadcasting images of John Lennon and Hitler (whenManichaeism you hold us), of old hits revisited as long as they are not repeating the "rayof light" and other "music" which we were treated to all the sauces and frankly I can not bear the slightest notes live . 4 songs performed during the first show in Tel Aviv will be filmed and used to promotethe tour itself throughout the world for the duration ... of the tour. So, after I think it is as clips-videos, DVD, bonus live in a new version of the album MDNA by the summer what do I know anything is possible not only zap! Finally, second and final revelation for me is that Importance will be given to our good old gaulle, in fact, following collaboration with the Basque group, dance and traditional dress will invite to part. 

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  • I saw W / E last night, I'll give you my personal review...

    w-e-2011-19968-1965264519

     

     

     

     

     

     

    Le second film de Madonna-réalisatrice est sorti sur les écrans français dans quelques grandes villes (Paris, Bordeaux, Lille, Toulouse, Rouen, Marseille...) et échelonné à différentes dates depuis ce 9 mai 2012. A Metz il est en salle au Palace depuis le 11 dernier aux scéances de 20h et de 22h pour le premier jour et c'est lors de cette première scéance que j'ai pu découvrir ce chef-d'oeuvre du 7e art. La salle est vide, archi vide, ils diffusent le film pour moi seul durant deux heures. Pourquoi donc un tel désintérêt pour une production anglo-saxonne, une histoire d'amour impossible mais classique entre la roturière et le souverain, une grosse production pompeuse, clichée, blig-bling, un film à costumes et en V.O.S.T. , même le fait que la réalisatrice soit accessoirement l'une des pop-stars les plus célèbres de ces trentes dernières années n'aura fait déplacer les foules en tout cas dans mon cinéma et à cette scéance-ci ! Tant bien que mal je vais tenter de trouver çà et là quelques compliments à faire sur W./E car je le dis, non je n'ai pas vraiment accroché à cette deuxième réalisation de ma chanteuse préférée, à bien y réfléchir je préfère encore le bancal et léger « Obscénité & Vertu ». Du point de vue scénaristique, les allés-retours incessants entre l'Amérique d'aujourd'hui et l'Angleterre des années 30 noyaient complètement la chronologie de l'histoire d'amour de Wallis et d'Edouard au profit de la lubie d'une jeune femme passionnée du XXe siècle. Jours après jours, cette amoureuse contemporaine revient au musée découvrir tour à tour l'exposition puis la vente aux enchères d'objets ayant appartenus au couple W./E objets pour lesquels elle dilapide l'argent de son psychologue fou-furieux de mari aussi soiffard qu'impuissant ; un mal pour un bien. Au hasard d'une rencontre avec un agent de sécurité russe qui tombe sous son charme, c'est l'histoire dans l'histoire qu'on a du mal à pénétrer du moins, dans la première partie du film ; je ne retiens que l'irritante interprêtation d'Andrea Riseborough dont les tics et l'accent m'ont très vite lassés, je trouve son jeu d'actrice assez mauvais, où alors je ne connais rien au cinéma. Çà aussi c'est fort possible.

     

    The second film from director-Madonna was released on French screens in some major cities (Paris, Bordeaux, Lille, Toulouse, Rouen, Marseille ...) and sequenced at different times since May 9, 2012. In Metz there is room for the last 11 to 20 hours scéances and 22h for the first day and it was during this first session which I discovered this masterpiece of the 7th art. The room is empty, empty architecture, they broadcast the film for me alone for two hours. Why such a lack of interest among English-language, an impossible love story between a commoner and king, a movie costumes and VOSTEven the fact that the director is incidentally one of the pop stars the most famous of these last thirty years will have been moving crowds at least in my film and this set it!Somehow I will try to find here and there some praise for the W / E as I say, no I have not really hooked to this second embodiment of my favorite singer, come to think I still prefer"Obscenity & Virtue." From the perspective of screenwriting, and went back and forth between contemporary America and England for 30 years completely drowned the chronology of the love story of Wallis and Edward in favor of the fad of a passionate young woman of the twentieth century. Day after day, this contemporary love back into the museum experience turns exposure and the auction of objects that belonged to the couple W / E objects for which it squanders money from her husband impotent and alcoholic psychologist. A chance encounter with a Russian security officer who falls under her spell, is the story in the history of which it is hard to get used to, at least in the first part of the film, I do remember that the interpretation of Andrea Riseborough irritating whose mannerisms and the accent very quickly tired of me, I find her acting quite bad, or I know nothing about cinema here as it is quite possible.

    La seconde moitié du film est beaucoup plus prenante, plus inventive. Quand Wallis rencontre Wally pour la raisonner en lui fichant une bonne paire de gifles, la romance très bien filmée entre la new-yorkaise esseulée et le vigile bienveillant qui essaie de comprendre ce qui l'à torture et certains autres moment qui m'échappent, là... Il faudra que j'aille le revoir. Je me souviens qu'à certains moment c'était too much, comme lors de l'identification pousssée à l'extrême où l'une copie trait pour trait son icône jusqu'à la coiffure et au style vestimentaire, j'ai pas pu m'empêcher de penser qu'on avait à faire à du Madonna pur jus, je veux dire du Madonna qui se ré-invente encore et encore, l'histoire qui se répète dans le fond ; une mise en abîme qui va jusqu'à crever l'écran, sans jeux de mots :

    Madonna parle de sa propre vie, obsédée par le sujet des petites gens ambitieux bouffés par la réussite sociale et la respectabilité à n'importe quel prix : Madonna elle-même a 20 ans débarquée de Détroit avec ses fameux 35 dollards en poche, hier c'était Evita Peron et aujourd'hui Wallis. Demain ce sera le tour de n'importe lequel de ses fans névrosé-passionné-collectionneur, d'ici quelques années lorsqu'un événement de la taille d'une exposition retracera la vie et la carrière sulfureuse de Louise Veronica Ciccone, serait-ce vous ou peut-être moi qui participerait de cette joyeuse masquarade ?

    Madonna signe avec ce film un projet audacieux, consensuel et convenu mais ne prend aucun risque, elle est plus que jamais désireuse d'entrer au panthéon des femmes réalisatrices, qui plus est, d'abord classée dans la catégorie des chanteuses qui n'ont pas réussi à être aussi considérée comme actrice, elle ne devait surtout pas faire de vague afin d'être acceptée sinon obtenir un passeport pour une nouvelle carrière, derrière la caméra, accepter de ne pas être LA star que tout le monde regarde ; être crédible aux yeux des critiques, là est le vrai challenge ; le verdict est dans le box office ! On attend de voir.

    The second half of the film is much more involved, more inventive. When Wally Wallis meeting to reason with him hoot a good slap, very well filmed romance between New York and lonely vigil benevolent trying to understand what the torture and to some other moments that escape me. .. I must go see him again. I remember at some point it was too much, as when identifying pousssée to the extreme where a copy every feature its icon to the hair and clothing style, I could not help thinking we had to do with Madonna's pure juice, I mean the Madonna who reinvents again and again, an abyss that will set up the screen die, no pun intended: Madonna talks about her own life, obsessed by the subject of ambitious people eaten by small social success and respectability at any price: Madonna herself has 20 years landed in Detroit, with its famous 35 dollards in hand, yesterday Evita Peron and today Wallis. Tomorrow will be the turn of any of his neurotic-passionate fans-collector, a few years when an event the size of an exhibition will trace the life and career of sulphurous Louise Veronica Ciccone, would it Perhaps you or me who participate in this joyous masquerade?
    Madonna signs with this film a bold, consensus and agreed but taking no chances, she is more willing than ever to enter the pantheon of female directors, more importantly, first classified in the category of singers who have failed to be considered as an actress, she was not supposed to wave to be accepted if not get a passport for a new career behind the camera, agree not to be THE star that everyone looks; be credible the eyes of critics, there is the real challenge, the verdict is in the box office! Expected to see.

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  •  

    03/05/2012 ROCK THE VOTE

     

    Je n'attendrai pas dimanche pour aller voter la seule candidate capable d'emporter tout les suffrages auprès du public ; Madonna reine de la pop qui a vendue des millions d'albums à travers le monde en une trentaine d'années et tout le blabla... et qui sans trop de promo réussi à faire grimper son dernier album dans les classements rien qu'en distillant ses apparitions télés et presse mais quand même ; perso j'aurai bien aimé qu'elle ne gâche pas trop vite la promotion autour de MDNA parce que du coup que nous reste-il à part la perf du Superbowl, le tchat facebook/twitter et deux interviews ? Rien. Je reste sur ma faim, j'aurai bien voulu qu'en bonne candidate elle parcourt les villes et les campagnes à la recherche de sa voie, nous fasse tout un vivement dimanche, un direct au JT de Claire Chazal et un live au Grand Journal de Denisot... là oui, çà aurait eu de la gueule ! Une bonne vieille promo à l'ancienne, un retour aux fondamentaux agrémentée çà et là de deux ou trois showcases aux USA, au Royaume-Uni et à Paris histoire de préambuler (je viens de l'inventer, ce mot n'existe pas, je répète ce mot n'existe pas) le MDNA World Tour 2012.

     

    En bonne candidate présidentiable, elle s'attaque à tout les sujet sauf le principal qui demanderait réellement l'attention du moment : son nouvel album. C'est pour çà qu'on a attendu les 4 dernières années, de nouvelles chansons à ajouter à son répertoire. Au lieu de çà, Madonna fait des plans sur la comète, sort un parfum, monte sur les podiums pour recevoir des prix pour son film, se prépare physiquement et mentalement à sa prochaine série de concerts à travers le monde, prend des coups, se fait des bleus, trouve çà sexy... Elle est folle à lier ma parole. Cà brasse du vent, prêche la bonne parole, pendant que nous ses pauvres fans, millions de chômeurs en puissance à dépenser notre argent pour satisfaire son aura, concourir à des battle de dance comme l'émission « america's best dance crew », publier des magazines (« spotlight » double issue), éditer des DVD à sa gloire (« l'essence d'une reine ») etc. Ya bien le magazine Paris Match qui propose un article comme je les aime ; élogieux mais pas trop, nuancé et teinté d'humour.

     

    Il faudrait que je fasse le calcul de ce que j'ai déjà dépensé comme argent pour soutenir ma candidate, entre les éditions limités, commerce, cds et vinyles ; mon billet de concert pour le stade de france (sdf porte bien son nom, c'est dans cette situation que je risque de me retrouver bientôt sous les ponts de Paris, dormir à la belle étoile la scintillante tour eiffel comme toile de fond, ya un côté romantique) mes tickets de train allé-retour sans compter les dépenses sur place, une vie faite de sigles qui résumerait fort bien la seconde moitié de cette année de campagne 2012 : M.D.N.A. S.N.C.F. R.E.R. B S.D.F. J'oubliais, j'ajoute à mon budget prochain un flacon du parfum disponible en France exclusivement dans les instituts Nocibe et qu'importe les ragots sur le fait que je sois un homme qui achète et essaie un parfum de femme, c'est mon fric que je dépense, je ne vole rien à personne. A l'avenir c'est la fragrance pour homme que je me procurerais, puis les sacs, les porte-jaretelles truth or dare, les bustiers truth or dare, les strings, le viagra truth or dare.... J'ai le temps de voir venir, à peine la trentaine j'ai encore l'aiguille qui pointe midi sans trop d'effort, pas de souci majeur de ce côté-là.

     

    Aux dernières nouvelles le premier show du MDNA World Tour s'ouvrira toujours à Tel Aviv mais a été décalé de trois jours le 31 mai prochain pour causes de retard de production à Live Nation. Toute la fine équipe bosse et sue d'arrache pied pour nous donner le meilleur d'eux-mêmes, on sussure ici et là un show gargantuesque (comme toujours effet d'annonce obige) mais je vois pas comment on peut faire mieux que les 3 derniers spectacles de Madonna où l'émotion, la frénésie et la pyrotechnie étaient déjà à leur apogées. De nouvelles dates viennnent peu à peu se greffer à la feuille de route et ce, jusqu'à la fin décembre, autrement dit que l'actualité de la chanteuse ne réserve plus tellement de surprises à part des anecdotes croustillantes émanants du spectacle en soi, on peut dire que 2012 est plié. Ah si, le film W/E sort sur nos écrans français le 9 de ce mois, donc là, dans même pas une semaine quoi ! Tout est réglé comme du papier à musique, quand je vous disais que notre madone avait l'âme d'une politicienne, rien ne peut entacher ses projets, ce que Madonna dit, Madonna fait.. C'est d'ailleurs la chose qui la différencie totalement de tout(e) vrai(e)s candidat(e)s à la Présidentielle, Madonna a toujours tenue ses promesses, elle ! Comme elle le dit si bien avec son délicieux accent so frenglish « vive la Frwlance »

    ---------------------------------------

     

    Madonna Queen of Pop has sold millions of albums around the world in thirty years andwithout much promotion managed to climb his latest album in the charts just by distillingits TVs and press appearances. .. I wish I they do not mess around too fast promotion of MDNA since we left it except for the Superbowl, chat facebook / twitter and two interviews? Nothing. I stay on my hunger, I have liked it goes through the cities and countryside, we do a promo in French, a good promotion to the old, a return to fundamentals embellished here and there with three showcases in the U.S. the UK and Paris history in the preamble of MDNA World Tour 2012.

    She attacks everything except the main topic that really require the attention of the moment: his new album. That's why we waited until the last 4 years, new songs to add to his repertoire. Instead, Madonna made ​​upon a star, released a fragrance, ascended the podium to receive awards for his film, is preparing physically and mentally for the nextseries of concerts around the world, taking blows, made of blue, here is sexy... She's crazy to tie my word. Breaststroke wind, preaching the good word, while we her poorfans, millions of unemployed in power spend our money to satisfy his will, concur in"america's best dance crew", publish magazines, DVDs publish his glory.

    I would have done the calculation of what I have already spent as money to support my candidate, among the limited editions, trade, cds and vinyl; my concert ticket for theStade de France, my train tickets round trip excluding expenditures on site, a life full ofacronyms that would summarize well the second half of this year. I add to my budget nextone bottle of perfume in France exclusively available in the institutes and Nocibe matterof gossip that I am a man who buys and tries a woman's perfume, it's my money I spend Ido not steal anything to anyone. In the future it is the fragrance for men that I will buy, thenbags, door-suspenders truth or dare, truth or dare corsets, thongs.

     

    The last I heard the first show of the MDNA World Tour will open in Tel Aviv but was shifted to three days on May 31 for causes of production delays at Live Nation. The whole team is working hard to give us the best of themselves, it whispers a gargantuanshow but I do not see how we can do better than the last 3 shows of Madonna where emotion and pyrotechnics were already in their heydays. New dates viennnent graduallybe added to the roadmap, until the end of December, ie the news of the singer is more subject to so many surprises from the show itself, it can say that2012 is folded. Everything is like clockwork music, nothing can tarnish its projects, said that Madonna, Madonna does : This is also the thing that differentiates it fromPresidential candidates, Madonna has always kept its promises. As she puts it with hisdelicious accent so Frenglish "vive la Frwlance" 

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique