•  

    4. pk Mado écrit-elle

     

     

    La question du jour, d'une vie, d'une carrière : Pourquoi Madonna écrit-elle ? On tient là un vrai sujet de dissertation, vous avez 4 heures ! Quelques pistes pour vous aider. Je ne vais pas traiter moi-même le sujet, cette question parmi d'autres que je poserai dans la rubrique LOUDER demandera une aide extérieure, ya pas de raison que je sois le seul à bosser ;-D à défaut d'avoir des rédacteurs, je fais appels aux internautes que vous êtes pour faire jouer l'interactivité : première motivation que je souhaite pour ce blog !

    Entendez bien la question ; certes Louise Veronica Ciccone écrit depuis qu'elle est en âge d'écrire mais pour quelles obscures raisons Madonna écrit-elle les chansons qui berçent nos tympans et fait bouger nos popotins sur les dancefloors depuis ces 30 dernières années ? A contrario, pourquoi certaines chansons ont étés écrites par d'autres (notamment sur les deux premiers albums) ? Pour mettre le pied à l'étrier à la jeune chanteuse ? Lui imposer les choix musicaux de la maison de disques dans un but purement commercial ?

     

    Envoyez moi vos réponses, réflexions, analyses... Mêmes les plus insolites, toutes seront publiées !

    -------------------------------------------

     

    The question of the day, a life, a career: Why Madonna wrote it? It takes a real subject of this essay, you have four hours! Some tips to help you. I'm not going to treat myself the subject, this question among others that I will put in the section LOUDER seekoutside help, there is no reason that I am the only one to work;-D failing to have editors I make calls to users you are to playinteractivity: the first motivation that I want for this blog!

    Hear the question well, certainly since Louise Veronica Ciccone writes that she is old enough to write but for some reasonMadonna what she writes the songs that rock our eardrums and our ass moves on the dance floor for the last 30 years? In contrast, why certain songs were written by other summers (including the first two albums)? To set foot in the stirrup to the young singer? Give it the musical choices of the record company for purely commercial?

    Send me your answers, thoughts, analyzes ... Even the most unusual, all will be published!

     

     

    La pregunta del día, una vida, una carrera: ¿Por qué lo escribió Madonna? Se necesita un verdadero tema de este ensayo, que tiene cuatro horas! Algunos consejos que te ayudarán. No voy a tratar yo el tema, esta cuestión entre otras, que voy a poner en los FUERTE título buscar ayuda externa, no hay ninguna razón que yo soy el único al trabajo;-D no contar con los editores Puedo hacer llamadas a los usuarios que van a jugar la interactividad: la primera motivación que quiero para este blog!

    Escucha la pregunta, así, al menos desde Louise Veronica Ciccone escribe que ella tiene la edad suficiente para escribir, peropor alguna razón, Madonna lo que ella escribe las canciones que el rock nuestros tímpanos y nuestros movimientos culos en lapista de baile durante los últimos 30 años? Por el contrario, ¿por qué algunas canciones fueron escritas por otros veranos(incluyendo los dos primeros discos)? Para poner un pie en el estribo a la joven cantante? Dale las opciones musicales de la compañía discográfica para la puramente comercial?

    Manden sus respuestas, pensamientos, analiza ... Incluso las más inusuales, todo será publicada! 


    votre commentaire
  •  

    bbb and www
     
     
    White is the color of purity, virginity and innocence. This color is always associated with the point of Christianity to the religion in most countries. It takes its symbolism in the avatars that are the Holy Father and the Virgin therefore the color purity is immaculate: it is the Immaculate Conception, etc.. The white refers to purity instinctively, at the beginning of all things, it allows creativity. The need is evident among white people who want to go a different direction in their lives, when you feel the urge to be free and light, when you have to be available, this fresh and dynamic.
     
    Madonna has often alternated between black and white clothes as far as I can remember, the line between 1981 and 1985 Maripol the look that best represents his career: a set of ribbons, lace, chains and black leather often predominated. Because it gave the aggressive, transgression, rebellion and the first phase of contradiction, for it is believed puritanical and traditional, white is a sign of cleanliness, the singer decided to give the exact opposite of what expected of her, the image of a flapper, disheveled and "dirty" except for the period "like a virgin" where she wears a wedding dress but we know that his plan is full of ugly thoughts filthy.
     
    The black has a strong power of attraction of youth, intellectuals, creative. Black evokes the career, choose to dress in black returns to reflect a radical change of personality, a need for solitude, a willingness to take some distance and get free from external interference . The other two opposite universes are clammy darkness of the times "Erotica" when all the most perverse fantasies were allowed while for the next epoch "bedtime stories" Madonna made his mea culpa with an unusual wisdom and salvation, the white color becomes self-denial even if the singer chanted on all the roofs, I have no regrets'. In the era of "ray of light" sees its light refreshing its opposite in the dark and mystical "frozen" whose video clip and dresses give the advantage to the color black.
     
    black is the color of power, luxury, he evokes the dark, the end, death, absence. This provides the color retained, but the black is synonymous with aristocracy, elegance and refined simplicity and seductive, she has a certain attraction. To choose when you want to provide a self-image refined, elegant and sophisticated. The second half of the 2000s, the singer gave bling in the dark and she wears when traveling is always the claw of a great designer, cosmetics and advertising campaigns speak for themselves: H & M , Versace, Gucci ... JPG or the French fashion has always favors when it comes to the stage, the world tour right now proves; black and white still invite the male-female mixed dear to Gaultier.

    votre commentaire
  •  

    miracle !
     

    « Je veux rétablir la vérité sur la femme que je suis réellement ; presque toutes les aventures qu'on m'a prêtées relèvent de la science-fiction ou du coup de pub. J'ai beaucoup souffert d'être une femme seule, je rêvais d'un homme stable et compréhensif mais une fois que je l'avais trouvé je lui en voulais d'être aussi peu ambitieux et aussi sage.../... Je ne suis ni lesbienne ni séropositive et je veux faire un bébé avant qu'il ne soit trop tard »

     

    Elle l'a voulue, elle l'a eue son enfant ; une fille appelée Lourdes Maria, très vite surnommée Lola. Fruit de son union avec son prof de fitness cubain d'alors, Carlos Leon de presque dix ans son cadet. Nos tourtereaux se sont rencontrés dans la salle de sport de ce dernier, il lui a offert un thé au gingembre, elle lui a montré ses tatouages au henné et après quelques pilates et poiriers, neuf mois plus tard est née la divine enfant. Tout portait à croire que ces deux-là étaient prédestinés à se rencontrer, leur point commun ? L'obsession du corps musclé parfait et un goût immodéré pour la cuisine méditerranéenne. Carlos fut-il de ces hommes qui profitant des spotlights que la madone attire sur sa personne, joue les opportunistes pour monter sa propre carrière, je ne pense pas sinon elle ne l'aurait pas garder dans son sillon, de toute façon il fallait bien qu'elle trouve le bon parti (bien gaulé, mangeant sain, ne fumant pas et avec une dentition parfaitemennt blanche) qui lui assure une descendance car a 36 ans passés il était plus qu'urgent pour Madonna d'avoir un enfant, au moins UN, avant que son horloge biologique casse définitivement ses aiguilles. Ensuite il était hors de question que Carlos disparaisse totalement de la vie de sa fille, Madonna en a pris conscience dès le départ, malgré les déplacements et les aléas du showbizz, en février 98 on peut lire dans la presse que Madonna veut que tout le monde sache que Carlos Leon est le père de sa fille. « j'ai été très amoureuse, beaucoup de gens pensent qu'il n'a été que mon donneur de sperme, nous sommes très bons amis, je ne veux pas que Lourdes grandisse sans un père. J'ai grandi sans l'un de mes parents. »

    Leur relation aura donc réellement durée un peu plus de deux années, juste le temps de se faire faire un enfant ? Carlos lui aussi n'a été qu'une parenthèse amoureuse sur le planning chargé de la queen, avec une pension alimentaire certes. C'est durant la période « bedtime stories » et « something to remember » qu'ont les vis bras dessus-dessous, la deuxième partie de l'année 94 Carlos fut celui qui vint calmer la tigresse tout juste séparée de sa relation sulfureuse avec le basketteur bi, tatoué piercé Dennis Rodman et c'est naturellement qu'elle prendra le temps de vivre, de faire des petites apparitions dans des courts-métrages et pousser la vocalise sur ses plus belles chansons d'amour, pour une bête de scène, son absence des stades et des grandes salles aura été la plus grande de toute sa carrière, il y a eu on peut le dire un avant et un après « Girlie Show » de 1993 à 2001 une absence relative mais remarquée : 8 ans. Elle qui ne jurait que par sa carrière prendra désormais le temps de faire les choses et de réfléchir au sens de la vie, de la mort. La naissance de sa fille, plus qu'un coup marketing a été une vraie révélation, une renaissance.

     

    She wanted, she had her child, a girl named Maria Lourdes, nicknamed Lola quickly. Fruit of her union with her fitness teacher Cuban Carlos Leon almost ten years her junior. Our lovebirds met in the gym of the latter, he offered him a ginger tea, she showed him her henna tattoos and after some pilates, nine months later the divine child was born. Every reason to believe that these two were predestined to meet their common obsession of the perfect muscular body and a taste for Mediterranean cuisine. Carlos was he of those men who enjoys the spotlights that attracts Madonna on it to start his own career, I do not think otherwise it would not keep in its wake, anyway it was found that she the right party (although Gaul, eating healthy, not smoking and with perfectly white teeth) that ensures descent for a 36 years it was more urgent for Madonna to have a child before her biological clock breaks definitely needles. Then he was out of the question that Carlos disappears completely from the life of her daughter, Madonna has realized from the start, despite the vagaries of travel and showbiz in February 98 we read in the press that Madonna wants all world know that Carlos Leon is the father of her daughter. "I was very much in love, a lot of people think it was that my sperm donor, we are very good friends, I do not want Lourdes grow up without a father. I grew up without one of my parents. '

    Their relationship will have a little more time actually two years, just long enough to be a child? Carlos also was a parenthesis love the busy schedule of the queen, with a maintenance course. It is during the "bedtime stories" and "something to remember" they have the screw arm in arm, the second part of the year 94 Carlos was the one who came to calm the tiger just separated from her relationship with sulphurous and bisexual tattooed basketball player Dennis Rodman is naturally it will take time to live, to make small appearances in shorts and push the vocalise of his most beautiful songs of love for a showman, absence stadiums and halls have been the longest of his career, but noted the relative absence: 8 years. She swore by his career will now take the time to do things and ponder the meaning of life, death. The birth of her daughter, plus a marketing coup was a revelation, a rebirth.

     

    Voici donc Madonna qui pouponne qui l'eu cru ? Elle avoue sans regret ne plus sortir aussi souvent qu'avant, passer toutes ses soirées avec sa fille, l'une des soeurs Ciccone déjà maman d'un petit garçon à cette époque, l'aide beaucoup en la conseillant. Lourdes sera une petite jeune fille respectueuse, qui lira la Bible et respectera son prochain mais surtout restera vierge jusqu'au mariage : Moi je dis LOOOLLLLL, par ailleurs petite anecdote à savoir ; les rumeurs autour de la musique de Madonna parlaient d'une berceuse qu'elle aurait écrite pour sa fille, nous sommes fin 96 début 97 en pleine promo Evita et cette berceuse s'apparente à ce qui deviendra « little star » superbe ballade figurant sur l'album Ray Of Light en 1998. Autre anecdote puisque je parlais du film Evita, sachez -pour les non-fans qui lisent mon blog, les autres je sais que vous savez !- que durant les 3 ou 4 premiers mois Madonna a caché sa grossesse au réalisateur et à tout le monde en fait, de peur de compromettre le tournage, à partir du moment où çà s'est vu, les plans du films se sont faits plus serrés juste au-dessous de la poitrine ou vu de dos ou vu de loin.

    La mauvaise presse a longtemps ironisé sur le fait que Madonna attende son premier enfant, non pas forcément sur son âge mais sur « qui peut bien être le père » alors que dans le même temps on la savait maquée avec mister cubain, ces vautours ne peuvent s'empêcher de chercher des poux dans la tête, ben oui Madonna est bien connue depuis des années comme étant la Marie-couche-toi-là de la musique pop, alors ce serait pas étonnant qu'elle ignore qui est son donneur de semence ! Dennis Rodman ? Sean Penn ? La pire rumeur à son sujet c'est ce repris de justice qui déclara « Madonna m'a payé pour que je lui fasse un enfant, mais j'ai refusé » ce que l'on sait et qui s'avéra officiel c'est que Carlos leon signa un papier où il renonce à demander le droit de garde de sa fille mais restant libre de la voir quand bon lui semble, l'histoire fera qu'il est depuis le premier jour un père attentionné et aimant pour sa petite Lourdes.

     

    Si ce n'est pas un miracle que Madonna, the star parmi the stars devint maman, on peut penser ironiquement que son agenda fut drôlement bien géré à moins qu'il ne s'agissa d'un fantastique coup du sort, regardez plutôt : le tournage d'Evita à peine terminé, Madonna accouche dans la plus grande discrétion le 16 octobre 1996 d'une petite fille non sans complications, remise d'aplomb elle commence une tournée promotionnelle vêtue en l'icône argentine qu'elle incarne à l'écran la ressemblance est si frappante qu'on ne sait même plus qui est qui, « who's what girl ? », Madonna court les plateaux télés et enchaîne les interviews sur près d'une année entière, on est en pleine période Evita-mania !

    « la vie est une fête, profitons-en tant que l'orchestre joue encore »

    Ultime note humoristique très peu galant pour Madonna mais très métaphorique, je vous demande donc de relire la citation de Madonna ci-dessus et de remplacer les mots-clés par des termes médicaux endocriniens qu'on pourrait aisément traduire par « j'ovule chéri ! Fais-moi des gosses tant que mon hymen fonctionne encore » ; vous avez aussi la métaphore plus prompt aux fêtes de fin d'année « tant qu'il ya de la neige sur le toit, il y a du feu dans la cheminée » On pourrait continuer pendant des heures comme çà...

     

    Madonna admits no regrets no longer go out as often as before, spend all his evenings with his daughter, a sister Ciccone already the mother of a little boy at that time with a lot of the advice. Lourdes is a small friendly girl, who reads the Bible and respect his neighbor but also remain a virgin until marriage LOOOLLLLL I say, moreover anecdote namely; rumors around the music of Madonna spoke of a lullaby she would have written for his daughter, we are late 96 early 97 and in full promo Evita this lullaby is similar to what would become "little star" beautiful ballad on the album Ray Of Light in 1998. Another anecdote because I spoke the film Evita, know for non-fans who read my blog, others I know you know! - That during the first 3 or 4 months Madonna has hidden her pregnancy to the director and to everybody in fact, for fear of compromising the shoot, from the moment here is seen the plans of films are made tighter to just below the chest or back or seen from a distance.

    The bad press has long joked about the fact that Madonna expected her first child, not necessarily about her age but "who can be the father" while at the same time she was known with Carlos Leon, these vultures can s prevent searching for lice in the head, Madonna is well known for years as the Marie-layer-you-there of pop music, then it would not be surprising that she does not know who his donor semen! Dennis Rodman? Sean Penn? The worst rumor about her is what convicts who said "Madonna has paid me for I will make him a child, but I refused" what we know and who proved it Official Carlos Leon signed a paper in which he waives the right to seek custody of his daughter but is free to view whenever he wants, it will be history since the first day a caring father and loving to his little Lourdes .

    If it is not a miracle that Madonna, the star among the stars became mom can think ironically that his agenda was really well managed unless it agissa a fantastic twist of fate, look for yourself: filming Evita barely finished, Madonna gave birth to the greatest discretion 16 October 1996 of a little girl not without complications, delivery plumb she began a promotional tour dressed in perfect Argentine icon and the resemblance is so striking that we do not even know who is who, "who's what girl? "Madonna and tv trays short string of interviews on almost a full year, we are in the midst Evita-mania!

    "Life is a party, take advantage as the orchestra plays again"

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  •  

    LOUDER l'arche de noni - aout-
     

     

    Du lion de LAV aux corbeaux de Frozen en passant par le chat de Bad Girl, quel est la signification de ces animaux dans les vidéos de Madonna et qu'est ce que leur présence veut-elle dire ?

    chats madonna

     

    LE FELIN / FELINE / FELINO

    Qu'il soit apprivoisé, sauvage ou en peluche, le félin est l'animal le plus représenté dans les clips vidéos de Madonna. Le Lion de « Like A Virgin » est un symbole fort qui a été mis en lumière dans le premier vrai grand inoubliable clip-vidéo de la chanteuse, elle a l'ambition de venir la reine de la jungle musicale et compte bien le faire savoir à tous, dès le début. Le lion est aussi l'allégorie de l'homme-prince charmant dont on ne verra jamais le visage et qui prend (au sens propre comme au sens figuré) sa dulcinée à bord de sa pirogue pour l'emmener au loin sur les eaux de Venise une nuit de pleine lune. C'est la douceur de l'enfance qui est rappelée dans « Papa don't preach » pendant un très court instant on voit la peluche d'une panthère rose dans la bras de la petite fille -blonde- qui est fait pour nous rappeler le personnage blond platine incarnée par Madonna et non pas Madonna elle-même, on sait qu'elle est brune au naturel. Pour le puma du clip de « Who's that girl » c'est en fait des extraits DU film où il apparaît, donc sa présence n'a pas lieu à donner plus d'explications. Enfin, pour « Express yourself » et « Bad girl » le chat tient une place peut-être anecdotique mais essentiel dans la trame du clip car sa présence intervient à chaque fois à un point crucial du scénarii qui bouleverse les évènements ; dans « ey » il joue le rôle du messager qui va chercher l'homme-maillon de la chaine pour monter rejoindre et libérer la femme captive et dans « bg » le gros matou angora surprend de sa présence la maitresse de maison pour lui dire « eh je suis là, j'ai faim et je veux une caresse » et plus tard on voit le félin cracher quant au danger qui menace la vie de la dite mauvaise fille // It is tamed, wild stuffed animal the cat is the most represented in video clips of Madonna. The Lion Like A Virgin is a powerful symbol that has been highlighted in the first real memorable video clip of the singer, she has the ambition to be the queen of the jungle music and intends to let everyone know from the beginning. The lion is also an allegory of man-prince which we never see the face and takes (literally and figuratively) his sweetheart aboard his boat to take off on the water Venice night of a full moon. It is the sweetness of childhood is recalled in "Papa do not preach" for a very short time you can see the plush pink panther in the arms of the girl-blonde-who reminded the character platinum blonde embodied by Madonna Madonna and not itself, is known to be natural brunette. Puma on the clip "Who's that girl" is actually extracted THE movie where it appears, so its presence does not give rise to further explanation. Finally, for "Express Yourself" and "Bad Girl" plays a chat may be anecdotal, but essential in the frame of the clip as its presence occurs each time the crux of scenarios for upset events, in "ey" he plays the role of the messenger who fetches the link man to reach up and release the captive woman and "bg" the big cat surprise his presence the hostess to say "hey I'm here, I'm hungry and I want a hug "and later we see the cat spit on the danger which threatens the life of the so-called bad girl // Está domesticado, salvaje animal de peluche del gato es el más representado en videoclips de Madonna. El León Like A Virgin es un poderoso símbolo que se ha destacado en el primer clip de vídeo memorable verdadero del cantante, que tiene la ambición de ser la reina de la música de la selva y tiene la intención de que todos lo sepan desde el principio. El león es también una alegoría del hombre-príncipe que nunca vemos el rostro y toma (literal y figuradamente) a su novia a bordo de su barco para despegar en el agua Venecia de noche de la luna llena. Es la dulzura de la infancia se recuerda en "Papá no me regañes" por un tiempo muy corto se puede ver la pantera rosa de peluche en los brazos de la rubia-chica-que recuerda a la rubia platino carácter encarnada por Madonna Madonna y no en sí, se sabe que es natural, morena. Puma en el clip de "¿Quién es esa chica" es en realidad extraída la película donde aparece, por lo que su presencia no da lugar a una explicación más detallada. Por último, para "Express Yourself" y "Bad Girl" juega un chat puede ser anecdótico, pero esencial en el marco de la pinza ya que su presencia se produce cada vez que el quid de escenarios para eventos malestar, en "ey" que desempeña el papel del mensajero que trae el hombre enlace para acceder y liberar a la mujer cautiva y "bg" la sorpresa gato grande su presencia la anfitriona de decir "hey estoy aquí, tengo hambre y quiero un abrazo "y después vemos la saliva del gato sobre el peligro que amenaza la vida de la niña mala.

     

    ELEPHANT ROSE / PINK ELEFANT / ELEFANTE ROSA

    Madonna nous emmène encore dans le monde doux et sucré de l'enfance avec son clip « dear jessie » en 1989, c'est un dessin animé qui illustre l'avant-dernier single de l'album Like A Prayer d'où les instruments et les animaux prennent vie mais les éléphants roses qui volent c'est quand même le must, un artefact de l'imaginaire enfantin comme peut l'être la sirène, le dragon ou encore la licorne. // Madonna takes us further into the world of soft and sweet childhood with her ​​clip "dear jessie" in 1989, this is a cartoon that illustrates the penultimate single from the album Like A Prayer where instruments and animals come to life, but the pink elephants flying is still a must, an artifact of the imagination can be as siren, dragon or unicorn. // Madonna nos lleva más lejos en el mundo de la infancia suave y dulce con su clip "Dear Jessie" en 1989, se trata de una caricatura que ilustra el único penúltimo del álbum Like A Prayer donde los instrumentos y los animales cobran vida, pero los elefantes rosas volando sigue siendo una necesidad, un artefacto de la imaginación puede ser tan sirena, unicornio o un dragón.

     

    LE TAUREAU / THE BULL / EL TORO

    En 1995 pour le clip très controversé « take a bow » Madonna s'attaque si j'ose dire à la tauromachie de manière très subtile en illustrant la parade amoureuse d'un homme et d'une femme depuis le simple désir jusqu'à la jouissance finale. Lorsque le toréador joue de son drap rouge jusqu'à l'épuisement avant la mise à mort. Une métaphore qui valu à la chanteuse la colère d'associations contre la souffrance des animaux, comme quoi tout ces braves gens n'ont absolument compris, Madonna n'a jamais cautionnée cette tradition ancestrale pratiqué dans le sud de la France et en Espagne, bien au contraire elle dénonce ce sport cruel et inhumain. // In 1995 for the very controversial clip "take a bow" Madonna tackles bullfighting very subtly illustrating the courtship between a man and a woman from the simple desire to enjoy the final. When the bullfighter plays his red cloth to exhaustion before the killing. A metaphor that the singer earned the wrath of associations against the suffering of animals, like what all these brave people have absolutely understood, Madonna has never condoned this ancient tradition practiced in the south of France and Spain, the contrary, it condemns the sport cruel and inhumane. // En 1995, para el clip muy controversial "Take a Bow" Madonna aborda toreo muy sutilmente que ilustra el cortejo entre un hombre y una mujer de la simple deseo de disfrutar de la final. Cuando el torero juega su paño rojo hasta el agotamiento antes de la matanza. Una metáfora que el cantante ganó la ira de las asociaciones contra el sufrimiento de los animales, al igual que lo que todas estas personas valientes han entendido absolutamente, Madonna nunca ha tolerado esta antigua tradición practicada en el sur de Francia y España, al contrario, condena el deporte cruel e inhumano.

     

    CHIEN & OISEAUX / DOG & BIRDS / PERRO & AVES

    En 1998 pour son grand retour musical, Madonna fait appel au talentueux Chris Cunningham pour lui créer un univers empreint de mystère et de sorcellerie. Les corbeaux, oiseaux de mauvaise augure selon la légende qui dénotent d'ailleurs avec les pigeons immaculés du clip « bedtime story », annonciateurs de bonheur. La chanteuse a toujours su jouer de l'obscur au clair dans ses clips en ce qui concerne l'amour et les sentiments partagés ; pour « frozen » elle interpelle son 'homme' en lui demandant de ne pas resté de glace face à l'amour qu'elle lui envoie. Au milieu du clip, grâce à de nouveaux effets spéciaux, sa silhouette se transforme en chien, un doberman gardien protecteur aux aguets, qui regarde passiblement la silhouette de sa maîtresse en lévitation face à un ciel changeant. // In 1998 for his musical comeback, Madonna is the talented Chris Cunningham for him to create a world full of mystery and magic. Crows, birds of ill omen according to legend denote also with pigeons immaculate clip "bedtime story" heralding happiness. The singer has always played from dark to light in his videos regarding love and feelings, for "frozen" she calls her 'man' asking not remained ice against the she sends her love. In the middle of the clip, with new special effects, its silhouette is transformed into a dog, a Doberman guard protector alert, watching the silhouette of his mistress levitated against a changing sky. // En 1998 por su regreso musical, Madonna es el talentoso Chris Cunningham para él para crear un mundo lleno de misterio y magia. Los cuervos, aves de mal agüero, según la leyenda denotar también con palomas inmaculadas clip "Bedtime Story" heraldos de la felicidad. La cantante ha jugado siempre de la oscuridad a la luz en sus videos sobre el amor y los sentimientos, para "frozen" que llama no es su "hombre" se mantuvo pidiendo hielo contra el ella envía su amor. En el centro de la pinza, con nuevos efectos especiales, su silueta se transforma en un perro, un doberman Protector alerta, observando la silueta de su amante levitar sobre un cielo cambiante.

     

    Franck Schweitzer.

     
    animx madonna

    2 commentaires
  •  

    LOUDER ! underground ! octobre 2012
     

    1978

    J'ai 20 ans et je veux conquérir le monde mais ce n'est pas évident car pour commencer avec le peu d'argent que j'ai sur moi je dois encore régler ce p****n de taxi pour la course jusqu'à Time Square, je parie qu'il n'a même pas fait 54 bornes ! Bon maintenant que j'y suis dans la place, qu'est-ce-que je fais ? Où vais-je aller dormir cette nuit et les prochaines ? Que vais-je manger ? J'ai entendu parler de la prestifieuse école de danse classique de Pearl Lang, peut-être que je devrai m'y inscrire pour suivre des cours, affiner ma silhouette et sculpter mon corps pour le rendre plus souple, ya moyen que l'effort physique devienne mon principal allié dans cette Amérique qui court à la dérive avec tout ces obèses bourrés de mauvais cholestérol, je ne veux jamais devenir comme eux, jamais ! Je veux réussir à n'importe quel prix, même s'il faut vendre des beignets ou poser à poil pour un photographe crasseux.

     

    1979

    Il y a six mois j'ai rencontrée Dan et nos filons le parfait amour, je suis bassiste et guitariste dans son groupe, le Breakfast Club, son frère ne m'aime pas trop et moi non plus mais jm'en fous je veux vivre de la musique avec Dan pour toujours. Il s'en est passé des choses depuis l'an dernier j'ai mûri et me suis même créer mon propre look : je déchire un bout de mon t-shirt délavé pour m'en faire un ruban dans mes cheveux méchés décolorés et gras (c'est pratique pour leur donner un effet mouillé en pétard, dès le matin au réveil je suis déjà coiffée), mes maigres cachets nous permettent tout juste de manger et de payer le loyer -oui car c'est moi la star qui ramène la thune à la maison- sinon j'ai laissé tombé mes cours de danse, c'était épuisant, j'avais mal partout, tout le temps et je me prenais souvent la tête avec la vieille... La grande nouvelle vient de l'autre côté de l'Atlantique, des producteurs m'ont vus sur scène et veulent me faire venir en France pour être la choriste d'un jeune chanteur disco avec un canne qui chante en anglais ; aaah la France !

     

    1980

    En octobre de l'an dernier après un court-métrage à petit budget, j'ai travaillé d'arrache-pied et réussi à former un petit groupe, notre musique est du style post-punk avec une pointe de funky, l'inspiration des textes me vient assez rapidement mais le plus contraignant c'est d'y poser un son, ensuite de trouver un studio pour le montage et le mixage. Notre son ne serait pas assez mainstream selon certains et trop selon d'autres mais qu'importe j'ai l'oreille et le flair pour savoir ce que veut le public et celui-ci me le rend bien ; il danse et se trémousse jusqu'au bout de la nuit, ma musique aujourd'hui underground traversera tout les clubs et dancings de l'Etat pour qu'enfin un jour prochain, elle décroche un tube international qui séduira les radios et les charts du monde entier. Les quelques groupies des clubs glauques commençent à copier mon look et çà me plaît, elles m'attendent à la sortie de scène : les garçons m'embrassent dans le creux de la nuque et me glissent leur numéro quant aux filles, elles me jalousent et me méprisent. Le temps de prendre un cocktail et je redescend sur la piste m'amuser sous les flashs.

    1981

    Mon groupe ne me suffit plus, nous nous séparons et sans perdre de temps j'envoie l'une de mes cassettes de démo à Camille Barbone la co-présidente de Gotham Management, elle me promet alors une carrière rock du style Pat Benatar, et produit 10 de mes titres. La chance me sourit enfin et elle et moi devenons de grandes amies. Près d'un an à ses côtés je peaufine encore et encore les mêmes morceaux et Camille n'a plus vraiment les moyens de me contenter, je retourne voir Stephen Bray avec qui je commence une relation, ensembles nous produisont une maquette de titres inspirés de la rue : Everybody, Ain't No Big Deal, Burning Up et Stay, que nous tentons de faire jouer au club new-yorkais La Danceteria. C'est le DJ des lieux Mark Kamins que je force à faire jouer ma démo pour avoir la réaction immédiate du public, en bas. L'effet est immédiat, il me dit qu'il va peut-être me présenter au Président de la célèbre maison de disques Sire Records, j'espère que çà va aller, j'ai un peu le trac, je dois choisir un morceau à utiliser comme « produit de lançement » pour figurer sur un éventuel premier album en vu du marché américain. Ce sera « Everybody » j'ai foi en ce premier hit, il a déjà fait ses preuves dans les charts des clubs où je me produisait avant... La roue tourne, je crois que là, vraiment ma carrière se profile et que je vais vivre une expérience extraordinaire qui durera je l'espère, 30 ans et plus. Qui sait ?

    -----------------------------

    1978

    I'm 20 and I want to conquer the world but it is not clear as to start with the little money I have on me I still have to deal with this fucking taxi to the race to Time Square, I bet he has not even made 54 terminals! Well now that I'm in the place, what does I do? Where will I go to sleep that night and the next? What will I eat? I've heard of the prestigious school of classical dance Pearl Lang, maybe I will have to register for courses, refine your figure and sculpt my body to make it more flexible means is that the effort Physical become my chief ally in this America that runs adrift with all these obese stuffed of bad cholesterol, I never want to become like them, ever! I want to succeed at any cost, even if it means selling donuts or pose naked for a photographer filthy.

    1979

    Six months ago I met Dan and our veins the perfect love, I'm bassist and guitarist in his band, the Breakfast Club, his brother does not like me too and I no longer jm'en crazy but I want to live music with Dan forever. This has happened a lot since last year I matured and found myself creating my own look, I tore a piece of my faded t-shirt to make me a ribbon in my hair streaked and discolored fat (this is useful to give them a wet firecracker in early in the morning upon awakening I'm already wearing), my meager fees allow us just to eat and pay the rent, because yes I'm the star that brings thune the home-if I dropped my dance classes, it was exhausting, I hurt everywhere, all the time and I often took the lead with the old ... The big news coming from the other side of the Atlantic, producers have seen me on stage and want me to come to France to be the singer of a young singer with a disco stick who sings in English, France, aaah !

    1980

    In October of last year after a short film on a budget, I worked hard and managed to form a small group, our music style is post-punk with a touch of funky, inspiration texts comes fairly quickly but the binding is to lay a sound, then to find a studio for editing and mixing. Our sound is not quite as mainstream as some others, too but what I ear and eye for what the public wants and it makes me well, he dances and wiggles up at the end of the night, my music now crosses all underground clubs and dance halls of the State so that finally one day soon, she landed a tube seduce international radio and the charts worldwide. Few groupies clubs glaucous start copying my look and I like it here, they are waiting for me to exit stage: boys kiss me in the hollow of the neck and slip me their number as girls, and they envy me despise me. Time to take a cocktail and I descend on the track have fun under the flashes.

    1981

    My group does me enough, without wasting time I send one of my demo tapes Camille Barbone co-president of Gotham Management, she then promised a career rock style of Pat Benatar, and Product 10 of my titles. Luck finally smiled at me and she and I become great friends. Almost a year with him I refine again and again the same songs and Camille does not really afford to settle, I go back Stephen Bray, with whom I started a relationship together we produisont a model inspired titles Street: Everybody, Is not No Big Deal, Burning Up and Stay, we are trying to play New York club The Danceteria. This is the DJ Mark Kamins places that I force to play my demo for the immediate reaction of the public down. The effect is immediate, he said he will perhaps introduce myself to the President of the famous record label Sire Records, I hope that will go here, I'm a little nervous, I must choose a piece to use as a "product launch" to appear on a possible first album saw the U.S. market. This will "Everybody" I have faith in this first hit, it has already been proven in the club charts where I happen before ... The wheel turns, I think there really my career profile and I will live an extraordinary experience that I hope will last, 30 years and over. Who knows?

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  •  

    AIDS octobre
     

    Aux Etats-Unis, il est de bon ton d'allier carrière professionnelle et engagement humanitaire ou caritative pour un chanteur, un acteur ou un animateur de télévision. Ceci donne une bonne image et un gage d'intégrité sociale lorsqu'on fréquente les plus grands noms du showbizz passant des spots au chevet d'un malade, il n'est pas de promotion quelquonque ou de misérabilisme comme on serait tenté d'accuser les stars en France ; chez nous les Mylène, J-Jacques et Johnny se font très discret sur le pourquoi de leurs engagements lorsqu'il y en a, on ne saurait en faire de la publicité sur le dos des malades, ç'est immédiatement mal vu, mal interprêté, à des fins merchantiles dirait-on ! Madonna dès le début de sa carrière a compris qu'il lui fallait non pas changer son image mais parce qu'aussi elle avait une image légère et provoc, montrer un intérêt sincère et désintéressé à des grandes causes, son cheval de bataille fut la lutte contre le SIDA et les MST. Certains de ses mentors et amis (Christopher Flynn, Martin Burgoyne...) en sont décédés au début des années 80 lorsque les grands observateurs sérieux pensaient que le sida était une maladie d'homosexuels, grand tirade moralisatrice de la droite conservatrice et réact alliée fréquemment à l'église Catho qui prône la tradition familiale : un père, une mère, un enfant et du sexe uniquement après la mariage en vue de procréation.

     

    Dès 1985 en pleine effervescence « virgin tour » la madone participe au Live Aid, un concert exceptionnel organisé par Bob Geldof le 13 juillet, donné conjointement à Londres et à Philadelphie, cette prestation à vocation humanitaire a réunit les plus grandes stars de la planète et non des moindres puisqu'une telle brochette est inimaginable de nos jours tant les conditions évoquées dans les contrats d'artistes sont complexes ; à noter que parmi les artistes présents à ce concert, aujourd'hui certains d'entre-eux, groupes ou solos, sont séparés (Dire Straits) ou décédés (Freddy Mercury) : tina turner, elton john, dire straits, U2, inxs, queen, santana, sting, sade, phil collins, bryan adams, eric clapton, duran duran, mick jagger, bob dylan... lors de ce concert, Madonna a interprêtée « into the groove », « holiday », « love makes the world go round » et « revolution » un duo avec Thompson Twins.

    Lors de sa campagne électorale et sur les conseils de sa fille Claude, le maire de Paris de l'époque Jacques Chirac obtient un regain de popularité notamment chez les jeunes malgré une photo où on le voit en jeans un walkman autour du cou, en invitant Madonna à venir chanter au Parc des Sceaux à Paris lors de sa première tournée internationale en 1987 le « who's that girl tour » puis sur le podium, caméras et gros coup de pub aidant, un chèque de plus de 76 000€ fut remis à Line Renaud marraine d'une association de lutte contre la maladie, Madonna faisant les bises à Chirac qui déclarait alors « c'est une grande et belle artiste » Opération marketing réussie.

    -------------------------------

     

    United States, it is fashionable to combine career and commitment to humanitarian or charitable singer, actor or TV host. This gives a good picture and a sign of social integrity when attending the biggest names in showbiz through spots at the bedside of a patient, there is no promotion or sordid as it is tempting to blame stars in France at our artists are very secretive about their commitments when there is, because it is immediately frowned misinterpreted, for merchantiles might say! Madonna early in his career knew he was not changing his image, but because as she had a light image and provocative, show genuine interest and selfless major causes, its workhorse was the struggle against AIDS and STDs. Some of his mentors and friends (Christopher Flynn, Martin Burgoyne ...) died in the early 80s when the big serious observers thought that AIDS was a gay disease, high moralistic tirade right ally conservative and reactionary frequently to church that preaches family tradition: a father, a mother, a child and sex only after marriage for procreation.

     

    Booming since 1985 "virgin tour" the Madonna participates in Live Aid, a concert organized by Bob Geldof July 13, given jointly in London and Philadelphia, this benefit humanitarian brought together the biggest stars on the planet and not least because such a skewer is unimaginable today as the conditions mentioned in the artists' contracts are complex and noteworthy that among the artists present this concert, now some of them, groups or solos are separated (Dire Straits) or dead (Freddy Mercury): tina turner, elton john, dire straits, u2, inxs, queen, santana, sting, sade, phil collins, bryan adams, eric clapton, duran duran, mick jagger, bob dylan ... at this concert, Madonna has interpreted "into the groove", "holiday", "love makes the world go round" and "revolution" a duet with Thompson Twins.

    During his election campaign and on the advice of his daughter Claude, the mayor of Paris Jacques Chirac at the time gets renewed popularity especially among young people, despite a photo which can be seen in jeans a walkman around his neck, inviting Madonna to sing at the Parc des Sceaux in Paris during his first international tour in 1987 "who's that girl tour" and then on the podium, cameras and big publicity stunt helping a check for over € 76,000 was given to Line Renaud sponsor of an association to fight against the disease, making the Madonna kisses to Chirac then declared that "this is a great and beautiful artist" Operation successful marketing.

     

    Deux ans plus tard on retrouve la star désormais confirmée à New-York aux côtés de Sandra Bernhard pour un dance-a-thon à l'occasion de « don't bungle the jungle -ne sabotez pas la forêt- » en français dans le texte (!!!??) pour chanter I've got you babe le tube de Sonny & Cher, entre tapes dans le dos et complicité partagée, la presse s'étonnera d'une potentielle relation entre les deux femmes, rumeur plus ou moins vérifiée que bien entendu nos deux consoeurs entretiendront quelques années. Madonna évoque également la mort d'amis homosexuels dans sa chanson « in this life » en 1992 dans les dernières pistes du très underground et controversé Erotica, une superbe ballade dont elle fera un an plus tard une interprêtation poignante dans le Girlie Show en version intimiste, proche du public, assise sur les marches de la scène avec un spot de lumière seul pour l'éclairer.

     

    Sans compter les nombreuses interventions en faveur d'un prévention acharnée dont la star fait preuve durant toutes ces années en privé ou en public, il faudra néanmoins attendre 2005 avec la seconde édition évènementielle organisée par Bob Geldof, le « Live 8 » cette fois Madonna au top de son charisme performe à Londres trois titres parmi ses plus récentes chansons « ray of light » et « music » et le classique « like a prayer » ; enfin en mars 2009 Madonna écrit, narre et produit le documentaire « i am because we are » réalisé par Nathan Rissman, l'objectif étant de sensibiliser les grandes puissances et le grand public sur la situation précaire des enfants d'Afrique atteint du SIDA, le Malawi est le pays d'Afrique de coeur où la star a vocation d'en devenir ambassadrice et actrice sur le terrain en créant des écoles et des structures pour les femmes et les enfants. Pour rappel Madonna a adoptée les petits David et Mercy au milieu des années 2000

     

    Two years later there are now confirmed to star in New York alongside Sandra Bernhard for a dance-a-thon on the occasion of "do not bungle the jungle-not sabotage-forest" in French in the text (!?) to sing I've got you babe tube Sonny & Cher, backslapping between complicity and shared the surprising news of a potential relationship between the two women, rumor or more unless of course checked that our two sisters neatly few years. Madonna also mentioned the death of gay friends in his song "in this life" in 1992 in the latest underground tracks and very controversial Erotica, a beautiful ballad which it will be a year later a poignant interpretation in the intimate version Girlie Show close to the public, sitting on the steps of the stage with a single spotlight to shine.

    Besides the many interventions for prevention of a star whose fierce demonstrated during all these years in private or in public, it will still wait until 2005 with the second edition Event organized by Bob Geldof, the "Live 8" this time Madonna at the top of his charisma performs in London three titles from his latest songs "ray of light" and "music" and the classic "like a prayer" Madonna finally in March 2009 wrote, narrates and produced the documentary "I Am Because We are "directed by Nathan Rissman, the aim being to raise the great powers and the general public about the plight of children in Africa with AIDS, Malawi is the heart of African countries where the star role of become ambassador and actress on the ground by creating schools and facilities for women and children. To recall Madonna adopted David and Mercy small to mid-2000s

     

    Se tiendra le Sidaction, pour sa 18e édition, le traditionnel 1er décembre, journée mondiale de lutte contre la maladie, l'occasion de poursuivre les efforts dans la lutte pour la prévention, le soutien aux malades et à leurs familles. Le combat n'est pas terminé, sortez couverts, unissons-nous.

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  •  
     

    Après une tournée une fois encore marathon « le Girlie Show » Madonna est passée dans la tête des gens de l'icône glamour de la pop à la salope exhibitionniste qui est allée trop loin, ses fans la boudent ne comprennent plus qui elle est et où va sa carrière, elle vient d'enfoncer le clou en proposant à la suite un livre qualifié de porno-chic, un album « Erotica » où elle livre ses fantasmes et le film « body » ultra-médiatisé mais pas pour les bonnes raisons, son comportement outrageant et ses excès en tout genre l'ont semble-il décrédibilisée dans les médias et les plus viles langues la disent finie, piégée à son propre jeu (je ne parle même pas de ses dérapages lors du Letterman Show) il ne lui reste qu'une alternative, donner dans exactement le contraire de ce qu'on attend d'elle pour remonter dans l'estime du public et dans les classements mondiaux, il va falloir passer par toute une époque transitoire qui toujours en alliant musique et cinéma, cela prendra tout de même 4 longues années.

     

    Madonna profite de cette époque pour sortir s'amuser entres ami(e)s, à des expos, concerts, restaurants, l'objectif étant de se faire voir et dans le même temps se faire un peu oublier dans les médias : c'est l'époque où les interventions télévisées ne donnent plus tellement lieues à des débordements scandaleux et où les interviews sont méticuleusement calculés (cf. celle donnée à une télévision suèdoise par exemple). Tout le staff de Madonna est en veille pour permettre un retour en douceur sans choquer les consciences, dans un climat plus serein, fallait-il donc se soumettre à ce revirement comportemental et d'esprit pour retrouver une virginité et une paix intérieure « j'en ai finis avec ma révolution sexuelle, regardez-moi autrement » dira-t-elle plus tard. On verra donc la chanteuse en compagnie répétée de Ingrid Casares & Magic Johnson à un match de basket ou encore Alek Keshishian où elle se rendra à la sortie de la première du film « With Honors » pour lequel elle interprêtera comme chanson originale à la B.O. la superbe ballade « I'll remember » dont le clip-vidéo connaître certaines critiques dûes au look qu'elle aborde, sa coupe et couleur de cheveux (noir très profond) très proche du clip « Rain ».

     

    Côté look, Madonna donne dans le glamour-négligé-débraillé, prend un peu de poids qui lui arrondissent visage et silhouette, accentuant paradoxalement son charisme déjà rayonnant. Niveau maquillage, le contour des yeux est charbonneux faisant ressortir son bleu-vert, le rouge à lèvres est souvent rouge prune ou cramoisi, pour ses cheveux elle retrouve son blond légendaire en laissant volontairement de grosses racines apparentes ; elle alterne raie au milieu, sur le côté ou coiffés en arrière à l'aide de pinces, l'ensemble une fois encore laissant des mèches folles négligemment. La nouveauté réside dans la tendance de l'époque, elle fut l'une des premières artistes à surfer sur la vague du piercing qu'elle arbore au nombril et à la narine (diamant ou boucle) son influence es telle que depuis, lorsqu'on veut se faire percer au-dessus de la lèvre supérieure droite, on dit qu'on s'est fait mettre « un Madonna » parce qu'il se situe au niveau de son célèbre grain de beauté, qui d'ailleurs a su lui aussi se faire discret, grâce à du maquillage ou peut-être au laser, 1994 restera l'année où le grain de beauté de Madonna viendra à disparaître. La touche finale possède 4 pattes et s'appelle Pepito, un chihuahua dont Madonna ne se sépare plus et conclut ainsi l'apanage du nouveau look de Madonna pour son procain album, tout y est, même si on est encore loin de l'aspect caillera de « hard candy » l'album Bedtime Stories qui suivra proposera déjà tout les ingrédients d'un univers groove, soul et hip-hop sur lequel les producteurs les plus en vogue ont su en tirer partie : Babyface, Nellee Hooper ou encore Dallas Austin entres-autre. La nouvelle Madonna s'attirera la compréhension du public européen plus enclin à lui pardonner ses exentricités passées et à comprendre sa quète de sens, c'est en cela qu'on est fort, nous au moins !! haha

     

    madonna_1994

     

    People parmi les peoples, Madonna retrouve son ami et couturier préféré JP Gaultier pour la soirée de lancement de son nouveau parfum et une autre fois on la voit porter une robe assez transparente toujours par Gaultier, poussant un landeau dans lequel se trouve non pas Pepito mais un bichon tout mimi sur lequel elle viendra poser un doux baiser. A cette même période on la verra aux côtés de Sting et de son épouse, Elton John quand ils s'entendaient encore, Courtney Love souvent à la ramasse, le regretté Gianni Versace et sa soeur Donatella, Carlos Leon qui deviendra le père de Lourdes Maria.

    Cependant cette période trop calme en scandales pour être honnête connaîtra quand même deux dérapages à ajouter à la longue liste des provocations de la chanteuse, mais ces deux-là sont sans doute soit passés inaperçus soit pas assez choquant pour qu'on y fasse tout un camembert :

    - la première a lieu lors de la soirée de lancement de l'album « bedtime stories » comme son nom l'indique et pour coller au mieux à l'image de l'opus, fut organisé une pyjama-party durant laquelle Madonna raconte ce qui sera commercialisé en CD une histoire insignifiante d'insectes, elle aura bien du mal à débuter son histoire à cause de l'hystérie du public « je ne commence pas avant que vous la fermiez » mais ce n'est pas cela le plus coquin dans l'histoire, c'est lorsqu'elle danse sur scène à un moment dans une robe bleu clair dont l'avant est fendu jusqu'à l'entre-jambe, au moment où elle lève les bras et se déhanche son sein droit se fait la malle, d'un geste pudique elle remet en place sous le tissu ;

    - la seconde est un shooting sulfureux réalisé par la photographe Melody McDaniel : Madonna et le basketteur Dennis Rodman jouent une partie de « mets-moi la main au panier » bandana sur la tête, sucette dans la bouche, robe rose très courte laissant largement entrevoir un sous-vêtement en cuir noir ; ajoutés à cela des prétendues lettres d'amour enflammées où madonna surnomme le joueur de NBA « papa longue jambe » on se demande pourquoi, bref ! On oubliera cette session-photo qui semble être une erreur de parcours à ce moment-là de sa carrière, une vraie faute d'un goût... douteux.

    Comme ma mère dis toujours « décidément elle ne peut pas s'en empêcher » ; puis-je la blâmer de penser une telle chose ?

    ------------------------------------

     

    After a marathon tour again "The Girlie Show" Madonna is passed into the minds of the people of the glamorous icon to pop the exhibitionist slut has gone too far, shunning the fans do not understand who she is and where will her career, she has to drive the nail in offering following a book called porno-chic album "Erotica" where she delivers her fantasies and the film "body" ultra-publicized but not for the right reasons, his outrageous behavior and excesses of all kinds seems to have discredited it in the media and say the most vile language over, trapped in his own game (I do not even talk about his excesses at the Letterman Show) he only remains an alternative to in exactly the opposite of what is expected of them to go up in the esteem of the public and in the world rankings, he will have to go through a transitional period still combining music and cinema , it will still four long years. Madonna to take this time out to have fun among friends (e) s, exhibitions, concerts, restaurants, the goal being to see and do at the same time make a little mention in the media is the days when television interventions do more leagues so outrageous excesses and where interviews are meticulously calculated (see that given a Swedish television for example). All the staff of Madonna is idle to allow a smooth return without shocking the conscience, in a calmer atmosphere, should we therefore submit to this behavioral shift and mind to regain virginity and inner peace 'j' 'm finished with my sexual revolution, look at me differently "she says later. We will therefore singer Ingrid Casares company repeatedly & Magic Johnson to a basketball game or Alek Keshishian where she will attend the release of the first film "With Honors" for which she will perform original song as the soundtrack to the beautiful ballad "I'll remember" whose video clip know some criticism due to look it addresses, cut and hair color (deep black) very close to the clip "Rain".

    Side look, Madonna gives in-glamor-neglected scruffy, takes a bit of weight round her face and figure, accentuating his charisma paradoxically already shining. Level makeup, smoky eye is showing its blue-green lipstick is often red or crimson plum for his blond hair she finds her legendary voluntarily leaving large exposed roots, she alternates parted in the middle, on side or combed back with pliers, all once again leaving wisps carelessly. The novelty lies in the trend of the time, she was one of the first artists to ride the wave of navel piercing she wears and the nostril (diamond or loop) are such that its influence since when you want to pierce above the upper lip right, it says that has been put a "Madonna" because it is located at the famous beauty spot, which also has its also be discreet with makeup or perhaps laser, the year 1994 will the mole Madonna will disappear. The final touch has four legs and is called Pepito, a Chihuahua with Madonna no longer separated and concludes the prerogative of Madonna's new look for his album procain, everything is there, even if it is far from the appearance chav "hard candy" album Bedtime Stories which will already offer all the ingredients of a world groove, soul and hip-hop producers on which the most popular were able to take part: Babyface, or Nellee Hooper Dallas Austin-among other. Madonna attract new understanding of the European public more inclined to forgive his past exentricités and understand his quest for meaning, this is where we are strong, we at least! haha

    People among Peoples, Madonna finds his friend and favorite designer JP Gaultier for the launch party of her new fragrance, and once you see her wearing a dress by Gaultier always transparent enough, pushing a pram in which there is not but Pepito a bichon cute everything on which she will lay a gentle kiss. At the same time we will see alongside Sting and his wife, Elton John when they heard again, Courtney Love often picks it up, the late Gianni Versace and his sister Donatella, Carlos Leon who became the father of Maria Lourdes .

    However, this period too quiet to be honest scandals still know two skids to add to the long list of provocations of the singer, but those two are probably gone unnoticed is not shocking enough for you to make a whole Camembert:

    - The first place at the launch party for the album "bedtime stories" as its name suggests and stick to better the image of the album, was organized a pajama party, during which it tells Madonna which will be marketed in a story CD insignificant insect, it will be hard to start because of its history of public hysteria "I do not start until you close" but this is not the most rascal in the story is when she dances on stage at a time in a light blue dress with slit up the front crotch, when she raises her arms and sways her right breast is the trunk of a modest gesture it back into place in the fabric;

    - The second is shooting sulfur produced by the photographer Melody McDaniel: Madonna and basketball player Dennis Rodman play a game of "put my hand to Cart" bandana on his head, pacifier in mouth, pink dress leaving very short glimpse widely underwear in black leather, added to this so-called passionate love letters that madonna NBA player nicknamed "daddy long legs" one wonders why, in short! We forget this session photo that appears to be an error of course this time of his career, a real lack of taste ... doubtful.

    As my mother always say "it definitely can not help it", then I think the blame for such a thing?

     

    Franck Schweitzer.


    1 commentaire
  •  

    et la lumière fuse- décembre
     

    Février 1998, Madonna revient sur le devant de la scène avec un tout nouvel opus qu'on qualifiera d'électro-techno-ambient teinté de sons orientaux. Collaborant notamment avec le génial William Orbit, elle élargit ainsi son public et la communauté de ses fans, l'album et ses singles sont maintes fois récompensés par la profession et vivement salué par les critiques. La chanteuse effectue un retour triomphal dont la promo radio/télé/presse durera deux bonnes années, « ray of light » est à ce jour l'un de ses albums les plus personnels parce que très bien produit mais aussi un virage considérable dans sa carrière, ouvrant ainsi la voie à toute une nouvelle génération de DJ, Madonna enfin, marquera de son empreinte un tournant professionnel fait de spiritualité, d'engagements humanitaires et politiques comme jamais auparavant.

     

    L'album « ray of light » sort le 22 février au Japon et les 2 et 3 mars 1998 aux Etats-Unis et dans le reste du monde. Les nippons ont donc étés appelés les premiers à sonder en quelque sorte ce nouvel album. Très vite de semaine en semaine de nombreux médias se relayent scéances photos et interviews, il y a du bon et du moins bon comme d'habitude, une certaine presse s'étonne de ses aspirations kabbalistiques quant aux mauvaises langues ils chercheront en vain la petite provocation dont Madonna nous avaient habitués jusqu'àlors ; n'y trouvant rien ils n'auront de cesse que de comparer la « nouvelle » et « l'ancienne » Madonna. Voici donc ci-après une liste non-exhaustive des différents médias ayant parlé de ce nouvel opus:

    au printemps 1998 d'avril à juin, Madonna fait la première de couv des magazines « campus » en Espagne, de « max » en France, « music life » en Grèce, « tendance » en Italie, le « elle » singapour et le célèbre  « spin » d'outre-atlantique

    En avril 98 la chanteuse fait une apparition au Roxy Club durant laquelle elle performe à l'occasion de la 9e « Rainforest Foundation Benefit Concert »

    En juillet et août elle fait la couverture de « keyboard » et de « Rolling Stone » aux USA, le magazine « Rock » en France, et le « El Dominical » espagnol

    En septembre et octobre se sontles magazines Billboard (USA), Biguine (France) et Portofolio (UK) qui s'intéressent à elle

     

    les émissions télévisées où elle performe les singles de son album :

    Hey, hey, hey ! Music Champ (Japon).... Frozen

    National Lottery Show (U.K.)... Frozen

    Les années tubes (France)... Frozen

    Wetten dass ? (Allemagne)... Frozen

    Rosie O'Donnell Show (USA)... Frozen

    The Oprah Show (USA)... Ray of light, Little star

    MTV Video Music Awards (USA).... Ray of light / Shanti-ashtangi

    VH1 Fashion Awards (USA)... The power of goodbye

    Wetten dass ? (Allemagne).... The power of goodbye

    Sacrées femmes (France)... The power of goodbye, Drowned World

    MTV Music Awards (USA)...The power of goodbye

    Sen kväll med luuk (Suède).... The power of goodbye

    El Septimo de Caballeria (Espagne)... The power of goodbye, Drowned World

    Top of the pops (UK).... The power of goodbye

     

    Elle fut présente aux cérémonies des...

    70e Oscars (mars 98)

    11e annual nickelodeon's kid's choice

    14e annual AIDS walk L-A (septembre 98)

     

    En novembre 98 elle fait la promo de « the power of goodbye » en Europe avec un superbe shooting en compagnie de sa fille Lourdes Maria, âgée alors de 2 ans,

     

    Début 1999 lors des Grammy Awards elle interprête « Nothing really matters » dernier single, dans un décor et costumes pareils au clip-vidéo.

     

    En parallèle à ces cérémonies, elle a remporté

    6 mtv video music awards

    2 vh1 fashion awards

    2 mtv european music awards

    et 4 grammy's


    votre commentaire
  •  

    NUDE
    Sous forme littéraire, un petit tour d'horizon de la nudité à travers les siècles, avec le nu dans la carrière de Madonna-Dita en toile de fond
     
    venus-medicis
    venus-medicis0

    votre commentaire
  •  

    lapcov03
     

    Depuis le début de sa carrière, Madonna a toujours usé de deux sujets à controverse dans le monde occidental, le sexe et la religion catholique, et parfois aussi mélangé les deux. Dans une amérique puritaine bien pensante, une petite brune d'origine italo-canadienne, débarquée de sa province avec six sous en poche et qui se trémousse en dentelles et crucifix géant en guise de collier, çà fait plutôt mauvais genre, et comme elle ne se contente pas de chanter mais qu'en plus elle parle et donne son opinion alors là c'est la goutte d'eau. Like A Prayer, son 4e album studio sort au printemps 1989 soutenu par un partenariat juteux avec la marque Pepsi, on l'appelle rapidement l'album de la maturité tant au niveau des thèmes évoqués, du son, que de l'image de jeune femme blessée de son interprête ; car il s'agit là sans aucun doute de son album le plus personnel, le plus autobiographique, loin des filles matérialistes ou des vierges effarouchées, les thèmes abordés sont intimes et profonds : la mort, l'amour maternelle, la séparation, la famille, le couple, Dieu.

    Il faut dire que Madonna sort d'une période sombre, son divorce hypra-médiatique avec Sean Penn (devenu entre-temps mari alcoolique et violent) , brouillée avec son père, et sur le plan professionnel elle essuie un gros échec avec la pièce de théatre « speed the plow » dans laquelle elle s'était investie pleinement et espérait acquérir ce statut de comédienne tant recherché.

     

    Since the beginning of her career, Madonna has always worn two controversial in the Western world, sex and the Catholic religion, and sometimes mixed the two. In an orthodox Puritan America, a small brown Italian-Canadian origin, arrived from his province with six slot pocket wriggles lace and crucifix as a necklace, here is rather bad form. as it not only sing but also that it gives its opinion then it's the last straw. Like A Prayer, her fourth studio album, released in the spring 1989 supported by a lucrative partnership with the Pepsi brand, we quickly called the album of maturity both in terms of topics discussed, the sound, the image of that young woman injured his interpreter, for this is undoubtedly his most personal album, the most autobiographical away from materialistic girls or virgins, the themes are intimate and profound: death, maternal love the separation, the family, the couple, God.

    I must say that Madonna out of a dark period, his divorce Sean Penn (meanwhile become alcoholic and abusive husband), quarreled with his father, and on the professional level she wipes a big failure with the theater play "speed the plow "in which she was fully invested and hoped to acquire the status of an actress as desired.

     

    Au stade même de la production et de l'enregistrement de l'opus, Madonna est sur les nerfs. Fragile mais néanmoins combative, elle cherche à donner une image confessionnelle à Like A Prayer, n'hésitant pas à écarter deux titres qu'on lui propose parce qu'ils ne l'étaient pas suffisamment. La première chanson de l'album (éponyme) possède un double sens, autant elle suggère la soumission de la femme devant l'autorité machiste que la grenouille de bénitier agenouillée devant son créateur ; la suivante en revanche « express yourself » comme son titre l'indique encourage son prochain à s'exprimer pour obtenir satisfaction, en s'affranchissant d'un système tout en persévérant dans l'effort pour que ces derniers soient récompensés. « cherish » est la chanson bleuete et légère, question d'équilibre, « till death do us part » ironise sur l'engagement mutuel, « oh father » est une lettre ouverte à son père, un témoignage d'amour, de ressenti et de pardon, sorte de catharsis qu'un artiste ne peut exprimer qu'en chanson et enfin, « keep it together » est un hymne à la fraternité et à la famille... 11 titres 11 tubes 11 témoignages poignants et sincères qui ont fait de cet album un bijou d'une grande qualité reconnu 24 ans plus tard digne d'hériter du titre de meilleur album pop-rock de tout les temps pour une artiste féminine.

    At the same stage of the production and recording of the album, Madonna is on the nerves. Fragile yet combative it seeks to give a religious image Like A Prayer, not hesitating to dismiss two titles offered to him because they were not enough. The first song on the album (self-titled) has a double meaning, as it suggests the subjugation of women to the macho that clam frog kneeling before her creator authority follows however "Express Yourself" as its title indicates encourages the next to speak for satisfaction in getting rid of a system while persevering in efforts to ensure that they are rewarded. "Cherish" is lightly song about balance, "till death do us part" quips on mutual commitment, "oh father" is an open letter to his father, a testimony of love, feel and forgiveness , a kind of catharsis that an artist can not express in song and finally, "keep it together" is a hymn to the brotherhood and family ... 11 songs, 11 stories poignant and heartfelt that makes this album a gem of a quality recognized 24 years later worthy to inherit the title of the best pop-rock of all time by a female artist album.

    Mais comme rien n'est simple dans la dure loi de la jungle, à part l'outrage causé à papa Ciccone, ce comportement de vilaine fille méritait une fessée déculottée au plus haut lieu ; le Vatican appela au boycott suivi de près par des associations de familles conservatrices et autres réactionnaires de tout poils, MTV dû réagir également en modifiant les conditions de diffusion du clip-vidéo sur la chaîne et la marque Pepsi s'est retirée de l'affaire, de peur qu'elle ternisse l'image de la boisson auprès du public. Le mal était fait, ou plutôt ce que Madonna désirait, elle avait finit par l'obtenir : faire scandale pour vendre sa musique. La religion catholique est un bon prétexte à cela, elle a bon dos surtout qu'à part la censure, il n'y a aucunes mesures de rétorsions ou de menaces quelquonques. La chanteuse peut à loisir s'amuser sur ce terrain-là et l'histoire le prouvera quelques années plus tard, seulement là encore on lui pardonnera ses écarts, sachez-le même dans le monde du showbusiness, les voi(x) du seigneur sont... quoi déjà ?

    But as nothing is simple in the harsh law of the jungle, except outrage caused dad Ciccone, this behavior naughty girl deserves a spanking hammering at the highest place, the Vatican called for a boycott followed closely by associations conservative and reactionary of all other families hair, MTV also had to respond by changing the conditions of distribution of video clip on the chain and Pepsi withdrew from the case, lest it tarnish the image of beverage to the public. The damage was done, or rather what Madonna wanted, she ended up getting: a scandal to sell his music. The Catholic religion is a good reason for this, it is still good especially that apart censorship, there was no retaliatory measures or quelquonques threats. The singer can freely enjoy themselves on this ground and history will prove a few years later, again only we forgive him his errors, know the same in the world of showbusiness, the ways of the Lord are ... what already?

     

    Franck Schweitzer.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique