• fanmade "dark ballet" & "god control"

    fanmade "dark ballet" & "god control"

    (c) EBOY for XYZ

     


    votre commentaire
  • BREVES#15

     

    Enorme album, énorme tournée promo : Petit retour en arrière sur ces dernières semaines riches en prestation en tout genre. Madonna nous offre une ribambelle d'interviews et de passages tv mais je ne vais pas tous les faire, seules les émissions les plus emblématiques, à commencer par :

    BREVES#15

    Le Graham Show tout d'abord, émission dont elle a l'habitude de venir désormais, étant devenue amie de son animateur-vedette, elle est entourée entres-autres de Sir Ian McKellen dont elle se dit fan !

    Les cheveux blonds plaqués en arrière, deux macarons à la princesse leia à la base de la nuque, et un cache-oeil marqué d'un X. Rouge à lèvres éclatant. Son corset la serre et la gène, laissant remonter sa poitrine et provoquant rires et sifflets machistes dans le public du genre « eh poupée t'es bonne ». A un détail près, ce look fait furieusement penser à la promo d'Erotica et du livre S.E.X. Dita se métamorphose en Madame X, pendant féminin de John Doe, à la fois célèbre et anonyme ; célère parce que Madonna of course, et anonyme comme le témoignage qu'elle en apporte pour expliquer le nom et l'univers de ce nouvel album, son arrivée au Portugal, le fait qu'elle se sente perdue, ne connaissant personne. Comme il y a 35 ans lorsque Louise Ciccone arriva à New-York... L'histoire se répète, le rôle-titre se réinvente... Encore !

    Nous savons désormais que le X Tour ne sera pas acoustique, Madonna précise que par moment elle sera sur scène accompagnée de tout ses danseurs et parfois seule assise au piano... Elle joue du piano maintenant ? Elle aime l'idée de faire ses concerts au sein de théatres et cinémas car il y a l'intimité et la proximité avec le public qu'elle n'aura jamais dans un stade.

    Défilent enfin des photos de ses jeunes années dont une avec Jellybean « un ex-petit copain merdique » rires de la foule ; enfin Graham lui pose la question au sujet d'un biopic « personne d'autre que moi ne le fera » une fois encore acclamation de la foule.

     

    Dans Reuters, Madonna déclare être horrifiée par les mesures visant à restreindre les droits des LGTBQ et des femmes, aux États-Unis. Toujours engagée dans ses œuvres caritatives avec le Malawi, elle déclare que « la pauvreté est encore énorme, et que si le taux de VIH a considérablement diminué, il n’a pas disparu».

    Concernant son nouveau cheval de bataille, la lutte contre les armes à feu, "Je me soucie profondément de ça, donc je ne pourrais pas ne pas écrire à ce sujet", dit-elle. «Lorsque vous pensez au nombre de personnes qui sont mortes, dont la vie a été irréversiblement changée en raison du manque de contrôle des armes à feu en Amérique, c’est un problème tellement énorme. »

    Elle décrit "Madame X" comme un "caméléon", un reflet. Madonna se décrit elle, comme «une personne curieuse, qui cherche constamment des réponses, de la sagesse, des connaissances pour comprendre en quoi consiste la vie».

     

    interview de Steven Bellery « laissez-vous tenter » sur RTL

    - Madonna est interrogée sur la solitude qu'elle a ressentie à Lisbonne à son arrivée. Elle raconte la légende selon laquelle une reine aurait été punie par le peuple pour avoir commis je ne sais quelle faute, et fut enfermée dans une maison sans fenêtres. Chaque soir en regardant dehors depuis sa maison, Madonna avait vu sur cette demeure et s'imaginait à la place de cette reine solitaire.

    - Son statut de reine de la pop et tout ses tubes, est-ce un fardeau pour continuer à avancer ? Elle répond lucide, que personne ne peut dire 'je suis une légende' car quand on est artiste on doit faire partager ses rêves avec le public et s'il se reconnaît dans mon travail, ça me touche. Je les inspire et ils m'inspirent.

    - Lorsque Bellery évoque la place de la république où elle a chantée pour rendre hommage aux victimes du terrorisme, elle répond qu'elle se devait d'être là et qu'il faudrait interdire la vente d'armes partout.

    BREVES#15

    L'interview d'Andrew Denton sur le Channel7 de la télé australienne a ceci de particulier qu'elle a tournée essentiellement autour de Madonna la femme, l'artiste et la mère, ce qui est agréablement bienvenue car ça nous permet de sortir du cadre interview centrée sur l'album et la tournée. On apprend qu'être maman de 6 enfants permet de se rendre compte à quel point le temps est précieux. Elle s'est sentie devenir meilleure mère au fur et à mesure des enfants qu'elle a eu. A la question « vous en voulez d'autres » elle répond qu'il ne faut jamais dire jamais, il paraît que 7 est un chiffre porte-bonheur !! (à bon entendeur)

    BREVES#15

    Jimmy Fallon Show

    Mis à part de tout petits extraits, la vidéo dans son intégralité n'est pas disponible pour le moment. Notons au passage la tenue sexy et excentrique de Madonna qui lui va plutôt bien, met ses nichons en valeur sans la rendre ridicule. Premier extrait disponible, « le neon dance battle » où l'on voit les coulisses de l'émission : Madonna est nerveuse quant à ce challenge et le fait savoir : On ne voit pas pourquoi ! Il suffit d'enfiler une combi qui brille dans le noir et d'effectuer des pas de danse. Toujours prête à mettre l'ambiance, elle demande à Jimmy-Jimy de se coucher sur le dos et de lever les jambes pour qu'elle puisse s'asseoir sur ses pieds et s'échauffer comme sur un vélo d'appartement. Après quelques vannes bien senties avec l'animateur et son orchestre, elle se dit reconnaissante et choquée du succès inattendu de « Madame X » numéro 1 dans 60 pays. Jimmy Fallon raconte le jour où Madonna a rencontrée le président Barack Obama, puis vient la leçon de 'chachacha' avec la participation du public.

    BREVES#15

    iHeart Radio Icons en plateau et en public, Christine Nagy et Paul Brian ne tarissent pas d'éloges en félicitant sa carrière et son nouvel album. L'émission est ponctuée par des extraits de chansons de « madame x » mais également de quelques anciens tubes. Madonna parle de son arrivée à Lisbonne, seule et anonyme, cela lui rappella son arrivée à New-York en 1979 alors qu'elle ne connaissait personne mais de l'ambition à revendre ; alors qu'elle rêvait d'une carrière de danseuse dans l'école de Martha Graham qu'elle considère comme son idole, celle qui bouscula tout les codes de la danse dite classique, pour se faire remarquer elle venait en cours chaque jours dans une tenue et une coiffure différente, Martha Graham lui aurait donné le surnom de « Madame X ». elle nous présente Madame X à la fois comme une énigme et un livre ouvert. C'est un paradoxe : Elle est unique et toutes les femmes à la fois. Concernant l'album, on apprend que « extreme occident » et « god control » sont ses deux morceaux préférés. A propos de sa tournée prochaine, elle dit aimer l'idée de salles plus intimistes car elle aime pouvoir voir les gens et leur parler, peut-être même en faire monter sur scène.

    L'émission se termine avec « i rise » une chanson très importante pour elle qui évoque les sentiments connectés à toute cette minorité visible et comment survivre malgré l'humiliation. Elle rappelle aussi le 50e anniversaire de la Gay Pride et le fait qu'elle va y faire une prestation.

    BREVES#15

    Sur les ondes de Chérie FM, il y a redite. Les mêmes questions pour les mêmes réponses, je fais court ; elle desire vouvoir transmettre à travers cet album tout ce que Lisbonne lui a appris ainsi que les gens qu'elle y a rencontré. Pour sa tournée des théatres elle dit avoir déjà tout expérimenté (stdes, grandes salles) elle voulait quelque chose de différents, de plus intime.

     

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • MYKKI BLANCO

    Michael David Quattlebaum Jr. est né le 2 avril 1986 en Californie. C'est un rappeur, poète et militant LGBT. Son père, était informaticien avant de se tourner vers la voyance. Sa mère quant à elle était parachutiste au North Carolina Patent and Trademark Office. Ses parents divorcent lorsqu'il a deux ans. Enfant, il réside près de ses grands-parents paternels avant d'emménager en Caroline du Nord. À 15 ans, il remporte un Indies Spirit Award pour le collectif qu'il a formé. À 16 ans après avoir fugué, il obtient une bourse d'étude complète pour l'École de l'Institut d'art de Chicago, mais arrête après deux trimestres en 2006.

    Son premier album paraît en 2016 sobrement intitulé « Mykki » ; ses influences vont de Rihanna à Marilyn Manson. En juin 2015 il annonce qu'il est séropo depuis 2011.

    En 2019 il apparaît dans le clip « dark ballet » de madonna, où il tient le rôle de Jeanne d'arc.

     

     


    votre commentaire
  • BREVES#14

     

    violence VS violence :

    Finalement on en revient toujours au même problème ; la violence comme moyen d'oppresser les minorités, faire taire les récalcitrants, blâmer ceux qui revendiquent leur liberté ; gays, femmes, noirs... Tous subissent et ont subit la violence, parce qu'ils sont différents. C'est la violence à travers les revendications politiques et associatifs que Madonna a voulu pointer du doigt, et sans doute qu'elle parviendra mieux à faire passer le message autrement qu'en attaquant directement Trump et son gouvernement qu'elle ne l'a fait à l'époque d'American Life avec Bush Jr. dans les vidéos et la paroles de « i rise », « god control » et « dark ballet ». Les deux premières évoquent le sujet du terrorisme et l'utilisation des armes à feu ; alors que le troisième est un hommage à Jeanne d'Arc, soldat et martyr qui fut punie par la justice de son époque qui nous paraissent aujourd'hui totalement absurde et profondément injuste. Si de son temps, on condamna sur le bûcher les hérétiques, les hystériques et les sorcières, aujourd'hui on tente de soigner les uns et de comprendre les autres ; parce que la liberté d'opinion est la première des libertés, et qu'aujourd'hui quelqu'un qui dit entendre des voix, on va d'abord s'assurer qu'il ne constitue pas un danger pour lui-même ou pour les autres, et ensuite il va créer le buzz sur les plateformes pendant un temps, puis retomber dans l'anonymat.

    BREVES#14

     

    « Une vie est tout ce que nous avons et nous la vivons comme nous croyons la vivre : Mais sacrifier ce que vous êtes et vivre sans foi est un destin plus terrible que la mort. » De nos jours la citation de Jeanne d'Arc est un mantra empli de sagesse. Au Moyen-Age, ces paroles étaient blasphématoires, insultantes parce que trop en avance sur leur temps. Pour « dark ballet » L'artiste lgbt Mykki Blanco interprête la pucelle tout en suppliques et en émotions (très bon comédien qui se donne à fond pour un clip-vidéo, chapeau!) dans une version musclée, tatoué et plus contemporaine ; le décor est une arène, symbole de lutte et de mise à mort dans l'Antiquité, mais là les fauves sont des représentants religieux. Loin derrière dans le cortège funeste apparaissent des femmes, veuves ? Mères ? Leur visage sont fermés mais parfois de micro-expressions laissent deviner leur souffrance face au condamné à mort... Et s'il/elle était innocent ? Seul moment du clip où l'on voit Madonna par ailleurs, dont le visage est recouvert d'un voile noir. Tout du long on suit le couloir de la mort qui mène aux flammes avec des flashforward çà et là. L'interlude « casse-noisette » est un souffle d'air frais (c'est le cas de le dire) dans cette descente aux enfers ; une dernière danse du condamné. Il est Jeanne d'Arc mais il est noir, gay et artiste et on le brûle aussi pour ça, sous les rires de la foule ! Parce que extrémistes, non-informés ou tout simplement idiots. Madonna prouve une fois encore son incroyable créativité dans une mise en scène poétique et historique, dénonçant magnifique tout les ostracismes. Elle-même aurait pu jouer le rôle-titre mais a préférée humblement se mettre en retrait laissant aux autres le soin d'être mis en lumière, parce que le sujet est trop grave et le message trop important pour juste donner au monde une « nouvelle-vidéo-de-Madonna». elle a compris qu'il fallait parfois ne pas se montrer pour mieux montrer ! L'épilogue de ce ballet sombre tient en une phrase, celle de Mykki Blanco, l'homme blessé qui a vécu dans sa chair toute l'injustice et les briades qu'il dénonce : aucune transgression contre moi n'a été aussi puissante que l'espoir que je porte en moi ».

     

    Une nouvelle vidéo (pour ainsi dire une vraie vidéo) de « i rise » vient d'être mis en ligne ; sorte de docu-choc mettant en scène le peuple, tout les peuples de toutes nationalités, origines sexuelles ou classes sociales. Des opprimés d'Afriques à qui on amène de la nourriture, des réfugiés politiques aux actions para-militaires, des blessés de guerre aux femmes défilant pour leur indépendance... Le message et fort, univrsel mais aussi hélas répétitif. Souvenons-nous sur les écrans géants des précédents shows de Madonna, la chanteuse a déjà dénoncé l'horreur, preuve en est que rien ou peu de choses changent, l'oppression n'est pas finie. Il faut continuer à se battre pour nos droits mais aussi être dans la résilience, le pardon et l'amour du prochain. Levons-nous ! Emma Gonzales survivante de la tuerie terroriste au Stonewan Douglas High School est un pilier de ce combat, après les atrocités, des centaines d'étudiants descendus dans les rues contre l'usage d'armes. Aux USA l'usage des armes à feu est monnaie courante dans les familles depuis toujours. Association « never again » est en soi une mini-révolution, un changement total des mentalités, et c'est une fois encore cette jeunesse qu'on essaie de faire taire, qui se lève et réagit la première. Le clip-vidéo de « god control » en est le témoignage direct mais aussi l'acte 2.

    BREVES#14

     « l'histoire que vous allez voir est très perturbante ; elle montre des scènes de violence avec des armes à feu. Mais ça arrive tout les jours ! Et il faut que ça cesse! »

    New-York, 2h10 du matin. Dans un appartement, la radio diffuse l'information relatant une tuerie dans le célèbre club Globe du centre-ville. Plusieurs portraits au mur dont un de Frida Khalo. Un 33T est lancé sur la platine ; Madame X est assise à sa machine à écrire et tape son article se remémorant la tragédie, brouillon après brouillon elle est en larmes, choquée, ne sachant pas ni comment ni quoi écrire.

    Un choeur d'enfants vêtus de rouge, l'allée centrale d'une église où sont alignés des cercueils à n'en plus finir.

    Le clip relate l'horreur en remontant le temps dans la première partie. A partir de la seconde moitié de la vidéo, on peut voir des images d'actualité comme celles que l'on voit tout les jours dans les journaux télévisés aux USA en ce moment ; des manifestations contre les armes à feu. Le clip se clôture avec Madame X en larmes face caméra, qui retire ses lunettes et verse des larmes.

     

    Et puis ces deux mots répétés at lib « wake up » / « réveillez-vous »

    ...Un clin-d'oeil totalement hors-sujet, lorsque Madonna arrive en boite de nuit entourée de sa cour, elle retire son chapeau pour le poser sur la tête d'un jeune homme à sa droite ; la scène est directement calquée sur le clip "music" en 2000, il y a 19 ans !!

    BREVES#14

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • GOD CONTROL

     

    INTRO LES DENTS SERRES

    Everybody knows the damn truth our nation lied, we lost respect
    When we wake up, what can we do? Get the kids ready, take them to school
    Everybody knows they don't have a chance, to get a decent job, to have a normal life
    When they talk reforms, it makes me laugh they pretend to help, it makes me laugh
    I think I understand why people get a gun, I think I understand why we all give up
    Every day they have a kind of victory, blood of innocence, spread everywhere
    They say that we need love, but we need more than this

     

    CHOEUR 7X

    We lost God control

     

    INTRO PARLEE DISCO

    This is your wake-up call
    I'm like your nightmare, I'm here to start your day

     

    COUPLET

    This is your wake-up call

    We don't have to fall A new democracy,

    God and pornography, A new democracy

     

    RAP

    People think that I'm insane
    The only gun is in my brain each new birth, it gives me hope
    That's why I don't smoke that dope, insane people think I am
    Brain inside my only friend hope it gives me birth each new
    That dope I don't smoke it's true

    (chuchoté)

    Everybody knows the damn truth 2x (wake up)

    REFRAIN

    We need to wake up (x10) We need to make up (x10)

    (chuchoté)

    It's a hustle, yeah, It's a hustle
    It's a con, It's a hustle


    PONT

    It's a weird kind of energy, A bizarre thing that happens to be
    An abnormal fraternity and I feel more than sympathy

     

    REFRAIN REPEAT

    RAP REPEAT

    REFRAIN REPEAT

     

    REPEAT INTRO CHUCHOTE (début seulement)

     

    CHOEURS x8

    We lost God control

     

    OUTRO CHUCHOTE AT LIB

    Wake up

     

    ---------------------

    TRADUCTION CONTROLEE

     

    Tout le monde connaît la foutue vérité que notre nation a menti, nous avons perdu le respect

    Que pouvons-nous faire au réveil ? Préparez les enfants, amenez-les à l'école

    Tout le monde sait qu’ils n’ont aucune chance de trouver un emploi décent, de mener une vie normale

    Quand ils parlent de réformes, ça me fait rire ils prétendent aider, ça me fait rire

    Je pense que je comprends pourquoi les gens ont une arme à feu, je pense que je comprends pourquoi nous baissons les bras. Chaque jour, ils ont une sorte de victoire, du sang d'innocents répandu partout

    Ils disent que nous avons besoin d'amour, mais nous avons besoin de plus que cela

     

    Nous avons perdu le contrôle de Dieu, ceci est votre réveil

    Je suis comme ton cauchemar, je suis ici pour commencer ta journée

    Nous n'avons pas à tomber : Une nouvelle démocratie,

    Dieu et la pornographie : une nouvelle démocratie

     

    Les gens pensent que je suis folle, le seul pistolet est dans mon cerveau

    A chaque nouvelle naissance, cela me donne de l'espoir

    C'est pourquoi je ne fume pas cette drogue, les aliénés pensent que je suis folle du cerveau

    Mon seul ami espère que cela donne naissance

    Je ne fume pas cette drogue, c'est vrai, tout le monde connaît la foutue vérité

     

    C'est un tourbillon, ouais un tourbillon ; c'est un bousculement

    C'est une sorte d'énergie étrange, une chose étrange qui se trouve être une fraternité anormale pour qui je ressens plus que de la sympathie


    votre commentaire