•  
     
     Il est des rencontres inattendues et originales qui mériteraient d’êtres vécues tellement elles sont passionnantes mais celle que j’ai décidé de vous exposer ne se fera jamais puisque qu’il s’agit de celle d’une icône mondiale de la musique et d’un dieu de la mythologie grecque : Madonna et Dionysos ! oui oui c’est tout à fait sérieux, ce n’est en rien un délire d’auteur illuminé !! Pourquoi ces deux-là me direz-vous et surtout comment en suis-je venu à faire un travail au sujet de ces deux-là précisément ? l’envie de se faire se confronter deux mondes que tout oppose et dont personne ne soupsonnerait le moindre parrallèle ; l’envie peut-être aussi de faire un article de fond (pour une fois) sur la chanteuse américaine et de l’additionner à des connaissances basiques de filosofia et de mythos.
     
    Voilà pour l’introduction, mais entrons dans le vif du sujet en dressant un bref portrait des nos deux intéressés : Dyonisos est un jeune homme enjoué, imberbe, une longue tresse blonde aux reflets d’or surmontées de cornes, symbole de la jeunesse éternelle. Surnommé « liber » (libre) et « bromius » (bruyant) il connait une enfance difficile, rejeté par les uns et malmené par les autres, capturé par des pirates auxquels il parvient a échapper en usant de stratèges, même en grandissant il devra lutter contre ceux qui refusent de l’accueillir et de le reconnaître comme un dieu. Considéré comme le dieu de la folie (mania) que provoque le vin, cadeau des dieux aux hommes, les Bacchantes célèbrent ainsi le culte libre et joyeux où on se laisse aller à la danse, musique et boissons.

    Madonna icône et pop star planétaire depuis bientôt 30 ans blessé dans la chair quand petite fille elle perd sa mère, se jure de mordre la vie à pleines dents, de combler cet amour maternel par celui de millions de personnes et ce, par tout les moyens. Elève douée et précoce, elle manifeste très tôt des dons pour le chant et la danse, sa rage de vaincre la conduira à se faire quelques ennemis dans le métier et dans la presse à scandales. Le seul domaine qui lui résiste est le cinéma, elle se battra là aussi sans vraiment réussir à percer, tous refusent de la reconnaître comme une grande actrice. On parle aussi de « madonna-mania » lorsqu’on assiste à la horde de ses fans hystériques à chacunes de ses apparitions publiques, à la première période de sa carrière, les wanabees devenus fans et collectionneurs célèbrent également son culte au travers de fans-club, sites internet et autres soirées à thèmes, le point commun le plus flagrant avec Dionysos étant peut-être le fait que Sylvio Ciccone, paternel de Madonna, possède un domaine viticole et en est le propriétaire !!

     

     

    Dionysos est sans cesse entouré ou accompagné systématiquement, beaucoup de monde plus ou moins influents évoluent à ses côtés et punissait tout ceux qui n’obéissait pas à son culte ; à l’égal de Madonna, la chanteuse a toujours s’entourer des plus grands producteurs de la scène musicale, designers, photographes pour glorifier son image et la faire entrer dans la légende. Elle non plus, n’hésite pas à « zapper » assez facilement celles et ceux dont elle ne parvient pas à diriger comme elle le voudrait ou sur un simple désaccord, Madonna a pu se montrer rancunière, garce, vile, intransigeante, parfois même hypocrite diront certains… Jusqu’à son propre frère Christopher dans son livre « ma sœur, la femme la plus grande star du monde » aux éditions du Toucan qui n’hésite pas en toute objectivité à critiquer la reine sur son caractère. Madonna aurait pu interdire la sortie de ce livre mais elle ne l’a pas fait, c’est dire à qu’elle point tout est fait dans le but de servir son image. Par ailleurs, elle a contribué aussi à faire connaître des nouveaux talents de tout milieux confondus. Là où le dieu grec a conquis les Indes, terre d’accueil et d’espoir pour beaucoup, Madonna a su conquérir le monde et changé les mentalitées.

    Autre point commun et de taille : dans le mythe, on sait que Dionysos se transforme en lion pour aller combattre les géants. Madonna née le 16 août est du signe du lion et les géants peuvent très bien être apparentés aux géants de la presse à scandale aux USA et en Angleterre qui sont une véritable institution et ont énormément d’impact sur l’opinion public, on ne compte plus les bras de fer, les démélés et les scandales médiatico-éditorialistes dont Madonna a tour à tour été la victime ou l’instigatrice… en est toujours sortie gagnante au final. A ce jour combien de détracteurs sont près à lui reconnaître du talent et à l’encencer, ceux qui il y a encore 15 ans, la trainait dans la boue et faisaient courir sur elle, les pires rumeurs…

     

     

    D’antan, il était de tradition bacchique, d’organiser d’immenses orgies ou l’ivresse mêlé au sexe faisaient les soirées de la Grêce antique, les femmes de Dionysos s’y promenaient nues, étaient indécentes et vulgaires, quant aux hommes la plupart du temps se travestissaient et s’adonner aux plaisirs homosexuels ou bisexuels.  Madonna a longtemps construit sa légende autour de la provocation, mélant la religion au sexe, elle laissait entendre qu’elle aimait aussi bien les hommes que les femmes. A l’apogée de sa carrière que ce soit dans le documentaire « true or dare » ou dans le tryptique « Justify my love-SEX-Girlie Show » de sa période faste 1990 à 1993, la chanteuse étaient soumise à deux punkettes et semblait y prendre un certain plaisir, embrassait à pleine bouche la top-modèle Naomi Campbell, mimait la fellation sur une bouteille de coca ou encore simulait une partouze sur scène avec ses danseurs et choristes. Le scandale par le sexe fut longtemps sa marque de fabrique, au-delà des mots et des images, ce domaine a toujours dominé dans un monde fait par l’homme pour l’homme… et qu’une femme empiète sur ce terrain-là en y apportant sa dose de sex-appeal assumée, use de ces règles-là en tant qu’objet marketing tout en faisant tourner l’économie : là était le véritable scandale pour beaucoup, à ce moment-là on l’a boycotté, censuré, traitée de tout les noms d’oiseau mais n’empêche sa démarche a toujours été savamment et intelligemment calculée si bien, qu’à force de changer son image et de racheter une conduite, elle a pu rebondir et regagner confiance et légitimité auprès du grand public et de la majorité des médias internationaux.

     

    Pour finir avec les frasques de Dionysos, nous savons également que son père, Zeus –le dieu des dieux- avait un pouvoir sur tous les fils et que le comportement de Dionysos a entrainé ses foudres au sens propre du terme. Sylvio le père de Madonna lui non plus n’approuvait pas du tout le comportement outrancier et blasphématoire de sa star de fille, tout deux ont étés assez souvent brouillés d’ailleurs mais l’amour fraternel plus fort que tout, a fait les réconcilier.

    A tout ces parrallèles il y en a un seul d’évident : Dionysos est un homme, Madonna une femme mais qui revendiquait quand même son côté masculin, lorsque adolescente elle jalousait ses frères qui pouvaient « pisser debout »… Ils étaient tellement plus libres disait-elle... Madonna –mythe vivant- a acquis cette liberté a force de travail et de courage, et comme son égal masculin le dieu Dionysos, des siècles ou des décennies après, de leur légendaire épopée, on s’en souviendra encore.

     

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  • † Caresse HENRY
    1966 - 2010

     CNN received the information via Liz Rosenberg: ex-manager of Madonna, Caresses Henry committed suicide at her in Irvine (California) March 31st of this year. Born in Los Angeles in 1966, she managed the career of Madonna during the years of the "revival" I would say: 1994-2004. She had so briefly taken care of the career of Ricky Martin and of Paula Abdul. Caress leash behind her, her parents, brothers and sisters and her children Honnem Kristen Le Normand and Ava Caresse Hirojosa. The ceremony funeral had league on April 9th at 11 am in the church St-Paul to Westwood, she was 44 years old.

    4 of the biggest moments of the career of Madonna through a management without for lack of the work made by Caress Henry:
    - The great success of the movie EVITA where the actress Madonna is finally recognized is greeted by her peers;
    - The electric return with sublime album in the techno sonoritées - ambient " Ray Of Light ";
    - Both tours except standards and spectacular "drowned worlt tour" in 2001 and "reinvention tour" in 2004...
     It was moreover the same year of 2004 when he decided to put an end to his collaboration from the Madonna's staff, because according to his words " little enthused by the direction in which the interests of Madonna had brought her ". This separation between the queen of the pop and the ex-manager was in a most neutral possible way, the spokeswoman had noted it in the following way " Caress and Madonna decided unanimously to stop their collaboration and will not make comments for this subject ".
     
    A few days which followed the sad piece of news, the singer Jimmy Demers (bosom friend of Caress) gave a deeply moving interview: (  (c) Huffington Post )

    On March 29th, the moon was so magnificent I couldn't just see it alone. So I took out my blackberry and sent a text to a few friends I thought might appreciate sharing that sacred glow of the moon. One of them was my former manager, Caresse Henry. It had been awhile since we'd seen each other but I always carried Caresse in my heart. So it came as no surprise that I would reach out to share with her that moonlit moment. We sent several texts back and forth that night, and planned to spend Easter Sunday together. My last text read: "Done, Easter Sunday it is. Breakfast, lunch, dinner, a walk in Runyon Canyon, whatever you like. I can't imagine a more beautiful Easter Sunday than seeing you."

    She told me she'd be free after 2pm and I was really looking forward to seeing her again.

    A couple days later, I was at my friend's home in Montecito when I got an email that hit me like a ton of bricks... Maybe it was a really bad joke, after all, it was April Fool's Day.

    But, it was no joke, and my Easter Sunday with Caresse was not to be.

    My friend had written me that Caresse had taken her life.

    If in fact this is true, I'm not sure what details lead her to this dark moment of hopelessness, and I'm not sure there was anything anyone could have done to save her... All I knew, is I suddenly felt paralyzed reading Diane's words. I was in shock and sick to my stomach and couldn't imagine what her children were going through.

    I feel empty and sad thinking about how empty and sad a soul has to be to take their own life. And if in fact we discover Caresse did take her own life, I know there are those who might think, "How could someone have done this to their children?" But it's hard to believe anyone in that state of mind would really be thinking about anyone else, even their own child, when all they want is to get out of their own pain.

    I know from where I write, because when I tried to take my own life, I didn't think about the pain I'd be putting those I loved through. I was in a coma for a week, was read my last rites, and doctors told my parents if I lived, I'd never speak again.

    I think back on that difficult time and wonder, "How could I have done something so horrible to the people I loved?"

    How sad and empty to have done something so horrible to myself.

    I'm sensitive to the pain of wanting to take your own life, because I've been there. For some reason, I was given the grace and gift to get through it. Most people don't have a second chance, and if in fact Caresse did take her life, I know she certainly didn't get one. I'm not sure why that is, why one gets to see again and why one doesn't. However the cause of Caresse's death, I'd like to believe that Angels are now surrounding her ~ wherever she may be. I'd like to believe she is finally at peace, and that somehow, through the grace of G-d, given the opportunity to somehow, somewhere, begin again...

    When my record company wouldn't pay for my video, "There She Goes", Caresse brought it to life and paid for it out of her own pocket.

    My Easter Sunday with Caresse was not meant to be, but whenever I see the sacred glow of the moon, or listen to the words of "There She Goes", I will remember her smile. And I will remember the tenderness of a fragile heart, that for whatever reason to be determined, no longer continues to beat in a sometimes lonely world, where too many, too often forget why they came in the first place....

    "There She Goes, there she goes, breaking my heart and I know that she knows. There she goes, there she goes, taking my life with her, and there she goes......"

    -------------------------------------------------------

     Petit clin d'oeil : lors des MTV Music Awards de 2003, à l'ouverture du fameux numéro du baiser échangé entre Madonna, Britney Spoears & Christina Aguilera, à l'intro on voyait une fillette du même âge que Lourdes, cette seconde p'iote à ses côtés était bien celle de Caresse, c'est dire à quel point elle et Madonna étaient intimes.

     

    sources : purepeople, madonnatribe,  madonna-electronica

    traduit par reverso/

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  •  

     
    Chanteuse, compositrice et actrice islandaise.
     Dotée d'une voix puissante, ses chansons envoûtantes venus d'ailleurs et sa façon si particulière de scander les syllabes, Björk fait figure d'OVNI dans le paysage musical international. Elle signe le titre « Bedtime Story » sur l'album du même nom Bedtime Stories (à trois lettres près) de Madonna en 1994

     Elle grandit aux côtés de sa mère dans une communauté hippie. Toute petite, elle apprend la piano et la flûte. Entre 1983 et 1992 elle évolue dans deux groupes, KUKL et The Sugarcubes, ce dernier eut un succès considérable à travers le monde à l'époque. Elle part à Londres en 1993 enregistrer son premier album « Debut » en collaboration avec Nellee Hooper, alors producteur de Massive Attack et qui travaillera également sur l'album « Bedtime Stories » de Madonna.

    Björk a toujours su s'entourer de collaborateurs venus d'horizons divers (vocalistes, percussionnistes, remixeurs, choeurs...) et puise son inspiration dans des univers à mille lieux des conventions. Par ailleurs ses clips sont toujours à la pointe de la technologie, riches de références, esthétiques, futuristes et déroutants.

    deux photos extraites du clip "bedtime story" ; certainement la vidéo la plus audacieuse de Madonna en terme d'effets spéciaux surréalistes !

     


    votre commentaire
  • babyface
     
    Kenneth EDMONDS est né à Indianapolis le 10 avril 1958, surnommé Babyface (visage de bébé) il est auteur, compositeur, producteur et chanteur américain de soul et r n'b, il a collaboré avec les plus grands (Michaël Jackson, Mariah Carey, Whitney Houston, Marie J. Blige ou encore Eric Clapton). Sa participation d'avec Madonna date de 1994 lors de l'enregistrement de l'album « Bedtime Stories » où il co-écrit et produit «take a bow » et « forbidden love » – ce dernier n'étant pas à confondre avec le titre éponyme figurant sur « cotdf » de 2008 qui est beaucoup plus dansant... – Il interprête aux côtés de Madonna le titre « take a bow » en tant que seconde voix lors des American Music Awards en 1995 et du Festival de San Remo la même année.
     
     
     
     

    votre commentaire
  • babyface
     
     
     Chanteuse charismatique durant les années 80 du groupe Eurythmics puis en solo dans les 90's sa collaboration d'avec Madonna tient plutôt de l'anecdote sur le titre « Sing » de son best-of « Songs of Mass Destruction » paru en 2007, la madone y interprête la seconde moitié du morceau. Les bénéfices de vente du CD iront à la lutte contre le S.I.D.A. Mais le single tient aussi d'une collaboration d'avec 23 actrices et chanteuses US. Voici les paroles de « SING »

    sing my sister, sing

    Let your voice be heard  

    What won't kill you will make you strong  
    Sing, my sister, sing  
     
    You don't need to disrespect yourself again  
    Don't hide your light behind your fear  
    Now women can be strong  
    You've known it all along  
    What you need is what you haven't found, so'  
     

    repeat


    Women are the mothers of the world, my friend  
    I tell you womankind is strong  
    Take your beautiful self up to the heights again  (Ooh)  
    Back to the place where you belong  So'  

    repeat


    Sing out  
    Sing loud  
    Sing proud  
     
    Sing, my sister, sing  
    Let your voice be heard  

     

    clip-vidéo "sing"


    votre commentaire