• Scandaleusement EXplicite

     

    2. Scandaleusement EXplicite
     

    Sulfureux à plus d'un titre, le livre SEX de Madonna sort le 21 octobre 1992, le lendemain même du nouvel album Erotica ; double scandale ! La star y expose ses fantasmes, assume sa féminité et ses choix, asseoit son autorité et sa liberté au monde. Seule erreur de stratégie, elle se tire une balle dans le pied en sortant à un jour près, et son nouvel album et son livre de photos cochonnes ; à votre avis sur lequel de ces deux objets le public va se jeter en boudant l'autre ? Bin go ! SEX se vendra à un nombre record d'exemplaires dans la seule journée du 21/10, plusieurs libraires seront en rupture de stock très rapidement. Le bouquin fera ombrage au CD, pourtant excellent. Si l'on pouvait encore avoir un doute, la preuve en est : le grand public se fout pas mal de la musique de Madonna, tout ce qu'il veut, c'est de la voir le cul et les seins à l'air si possible dans des positions suggestives. Ses détracteurs diront « vous voyez Madonna est une salope et elle le prouve une fois de plus »... pour aller dans leur sens j'ajouterai « ...qu'elle l'assume pleinement, que ses mêmes détracteurs achètent pourtant le bouquin et qu'elle s'en met pleins les poches au passage ! »

    L'analyse qui suit prend le contrepied de la situation, c'est à dire qu'elle va mettre en avant le texte plutôt que l'image et aussi parce que sur Eklablog, ce genre de photo çà ne passerait sans doute pas. J'élude volontiers certains passages du livre pour ne pas trop spoiler (pour ceux qui voudraient l'acheter, il est toujours dispo mais très cher !)

    Je pose tout de même un avertissement -18

     

    01

    SM / LESBIA / BONDAGE / URO Les amateurs vont êtres ravis, les premières pages du livre leur sont consacrés. On y voit Madonna-Dita soumise à un couple de lesbiennes skinhead vêtues de cuir, de sky. On devine sa silhouette attachée aux barreaux d'un lit par les poignets, seins nus ; elle prend un plaisir non dissimulé lorsque l'une d'L l'embrasse dans le cou, la bouche lorsque la tête en arrière, ficelée sur une chaise, elle s'abandonne en fermant les yeux, se laissant aller à une petite mort. Après toutes ces émotions, rien de mieux que de se désaltérer, pareil à l'oeuvre ready-made de Duchamp, Dita la femme fontaine pose debout dos au mur carrelé et abreuve d'eau fraîche sa partenaire ; double allégorie de l'urinoir et de la fontaine qu'on trouve un peu partout dans les lieux publics.

    Le Sado-masochisme lesbien : en voilà deux sujets scabreux. Déjà qu'avouer publiquement aimer dominer ou se faire dominer reste hyper-tabou mais en plus entre deux personnes de même sexe, çà c'est intolérable. Vous remarquerez que la madone n'y va pas avec le dos de la cuillère, lorsqu'elle dit vouloir faire un livre de photos relatant ses fantasmes, ses fantaisies ou son imagination, elle sait se faire entendre, décrier, détester.

     

    Pissing-illustrationL'ondinisme ou pissing est l'action d'uriner sur une partie du corps ou dans la bouche de son/sa partenaire. Dit comme çà ç'est dégueu mais il faut bien avouer que sur cette photo, le simple délire entre filles dévie sur du hard assumé même s'il passe par l'allégorie d'une fontaine comme il coutume d'en voir dans les couloirs de lycée des teenage movies outre-atlantique.

     

     

    02
     

    "L'amour n'est pas le sexe, le sexe n'est pas l'amour. Le meilleur des deux mondes est réuni lorsque les deux se rencontrent. Vous pouvez aimer Dieu, la planète, la race humaine ou d'autres choses mais la meilleure façon pour les êtres humains de montrer ce qu'est l'amour, est d'aimer l'autre : c'est la façon dont nous diffusons l'amour dans l'univers. L'amour est une chose naturelle que nous faisons. Les photos de ce livre tolère les rapports sexuels non protégés mais ce sont des fantaisies sexuelles que j'ai imaginées, des fantasmes. Comme la plupart des êtres humains quand je laisse mon esprit vagabonder, je pense rarement aux préservatifs, mes fantasmes se déroulent dans un monde parfait, sans sida. Malheureusement le monde n'est pas parfait et je sais que les préservatifs ne sont pas seulement nécessaire, mais obligatoire. Donc, tout ce que vous vous apprêtez à lire est un fantasme, un rêve, je fait semblant. Si je devais réaliser mes rêves je serais certainement autour de l'utilisation du préservatif dit « safe sex » car il sauve des vies.

    Toute similitude entre les personnages et les événements décrits dans ce livre n'est que une pure coïncidence... C'est ridicule, rien dans ce livre n'est vrai, tout est le fruit de mon imagination." MADONNA

     

    Bondage est traduit de l'anglais par esclavage ou encore servitude mais dans le langage sexuel il est évident que ce jeu SM reste consentant, les deux parties se mettent d'accord pour faire « mal » et « avoir mal » mais toujours par plaisir. 

    « Je ne vois pas ce qu'il y a de dégradant à feuilletter un magazine de charme. Chacun a sa sexualité. C'est la façon dont vous traitez les gens dans leur vie quotidienne qui compte et non pas ce qui excite l'imagination. Quelqu'un qui avoue n'avoir jamais été attiré par du porno n'est pas équilibré sexuellement, mais je ne pense pas que ce soit malsain. On m'a dit il y avait quelques bons films de Traci Lords, je n'en ai jamais vu, mais je ne pense pas que la pornographie dégrade l'image des femmes. La femme est libre de faire ce qu'elle veut, personne ne lui tient un flingue sur la tempe. Je ne comprends pas cette vision des choses. J'aime regarder Playboy parce que la femme a une allure fière, dénudée. »

    -------------

    "nous pourrions utiliser la cage. J'ai été souvent violée mais je ne suis pas pleine de rage. Je suis pleine d'espoir, je vais allumer la bougie..."

    Scandaleusement EXplicite

     (c) le viol de Lucrèce

     

     soumission / domination : Est-ce encore un jeu de rôle ou une perversion ? Ici, est érigée la position sociale de la femme qui inverse les rôles avec l'homme qui d'habitude tient ce rôle-ci : Sexe fort contre sexe faible. Le livre SEX est bel et bien un outil de lutte politico-féministe avant l'heue ; en cela cet ouvrage a 20 ans d'avance sur le mouvement mee too ! Le cunnilingus a cette image hautement érotique dans un lieu habituellement clean comme on le voit sur l'image léchée des magazines spécialisés ou des sites internet. Ici nous sommes visiblement dans les sous-sol d'un sex-club ou d'une boite à partouze, Madonna seins nus, a la tête d'un homme entre les cuisses, sur sa veste en cuir noir est gravé Lucifer N.Y.C. (le diable est dans la -grosse- pomme). Les photos suivantes sont de petits formats et retracent le shooting de ce lieu de débauche où est cuir ; de la casquette au slip moulant.

     

    « seul celui qui vous fait mal peut vous réconforter; seul celui qui inflige la douleur peut l'enlever »

    Puis vient le fantasme -s'il en est- de l'agression sexuelle (ou viol) par des bad-guy dans le gymnase d'un établissement scolaire. La photographie est prise de loin en plan large ; les deux hommes se mettent en scène avec Madonna au milieu, deux qui la tiennent... La scène ne va pas plus loin mais on peut imaginer où la Ciccone veut nous emmener. Il est clair qu'elle a voulu dénoncer l'agression des femmes dans des lieux publics, seulement vu le contexte de l'époque (la sortie à l'automne 1992 d'un livre de photos hot par une célèbre chanteuse américaine) les critiques n'ont pas voulu voir cet aspect-là du message et ont préférés appuyer sur le scandale voire le cautionnement de la dite agression. Il est toujours plus facile de faire l'amalgame entre voyeurisme malsain et témoin visuel. Ce cliché très net cependant, peut faire penser à une preuve rapportée par un tiers dans une enquête.

     

    « Je ne pense que tu sais ce qu'est la douleur. Je peux te donner tant de plaisir. Je viendrais pour toi quand tu voudras. Je ne te ferais aucun mal, ferme les yeux. »

     

     

    Scandaleusement EXplicite

     Madonna va encore plus loin avec son personnage sulfureux qu'elle a choisie d'illustrer ; elle évoque le sujet sensible d'avoir des relations sexuelles avec un adolescent prépubère sans donner d'âge, (elle va très loin dans la provoc) probablement vierge et qui lui refilé des morpions. La chanteuse lève vraiment tout les tabous en parlant de tout les sujets : « il était en moi et j'ai joui en 2 secondes. Ce fut probablement l'une des expériences les meilleures que j'ai eues. »

    Scandaleusement EXplicite

    Le fantasme de l'urinoir ; une rangée de 4 mecs culs nus aux pissotières qui se reluquent mutuellement (comparer la taille, toucher, se faire toucher) visiblement Madonna évoque ici le fait qu'une femme peut aussi trouver du plaisir à ce genre de scène. Ce n'est pas réservé qu'à un public gay.

    --------------

    Un bal d'éphèbes totalement nus qui dansent, debouts ou à 4 pattes ; se laissant chevauchés comme des animaux par des hommes en costar. Madonna habillée en robe blanche moulante à-la-Marilyn prise au jeu du gang bang, tour à tour maitresse de cérémonie, et soumise à la meute.

      

    Scandaleusement EXplicite

     

    "ma chatte a neuf vies. J'aime ma chatte, parfois je la regarde dans un miroir quand je me déshabille et me demande comment elle fut sans poils, lorsque j'étais gamine. J'imagine ce que les autres peuvent voir.../... c'est l'endroit où toutes les choses douloureuses sont arrivées mais aussi là où j'ai eu beaucoup de plaisir. Ma chatte est le temple de la connaissance." 

     

    S'en suivent des clichés beaux, simples, intimes ; des clichés de vies partagées et ambigus dans des lieux publics, sur l'autoroute, dans une pizzeria ou à la mer. Tant de clichés qui ont servis de toile de fond au clip Erotica ; avec des VIP comme Isabelle Rossellini, Vanilla Ice ou encore le top model Naomi Campell dans un triolisme chaud-bouillant. Sorte d'ode à l'anti-racisme et à l'amour et au respect universel.

    Scandaleusement EXplicite

    Scandaleusement EXplicite

    Scandaleusement EXplicite

    ...Bien sûr l'iconique photo de Madonna faisant du stop entièrement à poil !

    --------------------

    Franck Schweitzer


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    marialis
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 13:21
    C'est Madonna, avec tous ses fantasmes et ceux quelle déclenche! Elle le sait et en joue...
      • luukee1 Profil de luukee1
        Vendredi 11 Octobre 2013 à 22:51
        c'est clair !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :