• TRUTH OR DARE 1991

    film-documentaire tourné courant 1990 / U.S.A.
    Les extraits live proviennent du Palais Omnisports de Paris-Bercy, filmés le 06/07/1990
     
    :kiss
    the most moving
     
     
    "si jamais vous m'entendez dire un jour que je ne referai plus jamais de tournée... Ne me croyez pas !" Madonna.
     
    videos of backstage backstage
     
     
    look in any order, the truth is in front of your eyes !
     
     
    the dancers past and now !
     
     
    erratum : ci-dessus "truth or dare" et non pas "true or dare"
     
     
    Alek Keshishian, the guy !
     
     
    Producteurs : Tim Clawson, Steve Golin, Lisa Hollingshead, Madonna, Daniel Radford, Jay Roewe, Sigurjon Sighvatsson
     
     
    Le poème sur les pets :
     Le pet est une flatulence qui émane de la panse,

    vous traverse le futal et éclate comme une balle,

    Péter n'est pas un embarras

    car cela vous comble l'anus,

    L'hiver il réchauffe les draps

    et sert à asphyxier les puces.

     

     cliches the hottest

     

     
     
    SCENE BY SCENE
     la fatigue de la tournée et les separations du staff anticipée

    l'arrivée au Japon

    la sono déconne sur les répèts de Papa don't preach

    Nikki se fait coiffer

    Madonna se maquille et explique le concept de la sonde a Oliver

    scéance de relaxation

    la saison des pluies au Japon

    EXPRESS YOURSELF LIVE

    dans l'avion, distribution de chapelets

    la maman du danseur Carlton est présentée à Madonna

    dans les loges, distribution de t-shirts et danse improvisée avec la troupe

    retrouvailles entre Oliver et son père après plusieurs années

    OH FATHER LIVE

    Madonna téléphone à son père pour inviter la famille à ses concerts

    problèmes techniques durant KEEP IT TOGETHER

    retouches maquillage et discussion avec Freddy

    rencontre avec le showbiz ; scène avec Kévin Costner

    sortie avec Warren Beatty

    la police est présente à Toronto et veut embarquer la star suite à des plaintes pour attentat à la pudeur

    LIKE A VIRGIN LIVE

    reportage tv à propos des dites plaintes

    répétitions, Madonna fête l'anniversaire de son père sur scène, poème sur les pets

    Madonna retrouve son amie d'enfance Moira

    Madonna visite la tombe de sa mère

    LIKE A PRAYER LIVE (extrait)

    le médecin examine la gorge de Madonna, Donna passe à la radio, les danseurs participent à la gay pride, la coiffeuse se fait violer en boite de nuit, les danseurs charrient l'un des leurs

    HOLIDAY LIVE

    escale à Paris, shopping chez Chanel

    Madonna lis un poème pour l'anniversaire de son assistante Melissa

    LIVE TO TELL LIVE + déclaration à la presse

    rencontre avec Sandra Benhard et Antonio Banderas

    les fans hurlent sous les fenêtres + VOGUE LIVE

    action ou vérité

    discussions entre Madonna, Donna et Nikki

    au lit avec tout les danseurs et choristes (calins, plaisanteries)

    KEEP IT TOGETHER + adieux

     

     guest-stars except staff & families

    Pedro ALMODOVAR

    Antonio BANDERAS

    Warren BEATTY

    Sandra BENHARD

    Kévin COSTNER

    Matt DILLON

    Olivia NEWTON-JOHN

    Jean-Paul GAULTIER

    Al PACINO

    Lionel RITCHIE

    Alan WILDER

     

    20 ans après... Ce que pense la presse :

     

    « ...Au plus près de ce sacré bout de femme, narcissique assumée, vraie perfectionniste, provocante et boy-scout, le cœur sur la main et la main sur le pubis. Il y a presque vingt ans, ce film prouvait déjà que Madonna était increvable, faite pour durer, et nous étonner encore et encore. » TELERAMA

     

    « ...Elle incarne alors «l’époque» et une vision esthétique de la déviance, des adeptes des pratiques S&M, des clubbeurs. Louise Ciccone est devenue Madonna, ce monstre pop à sang-froid, control freak. Ce personnage est visible dans le documentaire In Bed With Madonna, tourné en 1991 par Alek Keshishian sur sa tournée Blond Ambition Tour. On y voit la jeune femme avec ses danseurs, ses choristes, mi-dictateur, mi-girl next door. Elle vit alors avec Warren Beatty qui, dans le film, semble perdu face à cette surexposition, presque plus caricaturale que tout ce que le bellâtre connut à Hollywood. Dans une interview, Madonna déclara un jour : «Je suis dure, je suis ambitieuse, je sais exactement ce que je veux. Si ça fait de moi une salope, okay.» Bitch ultime donc, mais bitch dans l’air du temps. Capable d’incarner à elle toute seule la complexité de l’époque : pornochoc quand il faut l’être, mère de famille ou accro au sport. Et toujours capable de renverser l’image que l’on avait d’elle. » LIBERATION

     

     

    « ...Ainsi, on pénètre dans l’intimité de cette diva qui, à l’époque, était numéro une incontestée dans les charts. Le documentaire n’utilise aucune voix-off pour expliquer ou narrer le propos. Les réactions de l’artiste et de sa troupe sont les seuls fils conducteurs. On voit alors la plus grande star du monde entier affronter les épreuves une par une. Les quolibets de la presse people, le puritanisme canadien, les menaces du Vatican, une tournée physiquement et mentalement harassante,… on découvre alors petit à petit l’humanité de cette vedette que certains considéraient comme une déesse. On se rend compte de la pression qu’elle a à affronter et de tout ce que son personnage ultra provocant évoque peut lui susciter comme soucis. « In Bed With Madonna » s’avère finalement être un documentaire d’une simplicité flagrante pour une star à la notoriété internationale. Il est parfaitement efficace mais sera tout de même à réserver aux fans de la Madone. Les autres risquent de n’y trouver aucun intérêt. » ECRAN LARGE


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :