• Mark BLUM

     

    Mark Blum était un comédien et un acteur américain qui a trouvé le succès avec son rôle de Gary Glass dans le film Desperately Seeking Susan en 1985 aux côtés de Madonna, succès qui l'a suivi l'année suivante dans Crocodile Dundee.

     

    Originaire d'une famille juive dans le New Jersey, ses parents travaillaient dans le secteur des assurances. Il est diplômé de Columbia High School en 1968, a poursuivi ses études à l'Université de Pennsylvanie et a été intronisé en 2012.

    Il aura tourné dans 25 longs-métrages et apparu dans une quarantaine de séries TV (NYPD Blue, Frasier, Fringe, the Sopranos ou encore Mozart in the jungle...)

     

    Blum était marié à l'actrice Janet Zarish et était membre actif de la Screen Actors Guild. Le 25 mars 2020, il succombe à l'âge de 69 ans de complications respiratoires associées au COVID-19.

    Mark BLUM


    votre commentaire
  • Enorme tristesse dans l'univers underground new-yorkais ; le 1er producteur de Madonna est mort des suites de problèmes cardio-vasculaire !
    mark-kamins - Copie
     
     D.J. New-yorkais travaillant à la Danceteria, principalement connu pour avoir lancé la carrière musicale de Madonna en produisant « Everybody » le premier single de la chanteuse (voir la rubrique Dossier Spécial). Par la suite il travailla également avec Tommy Page, les Beastie Boys, Sinaed O'Connor et UB40.
     

    La légende veut que ce soit Mark qui ait présenté Madonna à Seymour Stein après avoir entendu la démo de son futur premier single “Everybody”. Lors d'un interview de décembre 2008 au média blackbookmag il déclarait :

    >>à propos de la retraite ; je ne pense pas prendre ma retraite, un Dj le reste jusqu'à sa mort.

    >>à propos des mashup ; c'est un nouveau type de musique, un DJ possède ses propres enregistrements, c'est sa façon de travailler qui est différente. La nouvelle génération veut écouter de la musique live et tuent ainsi ce qui fait le travail du DJ de la vieille école comme moi ou Jellybean.

    >>à propos de La Danceteria ; ce fut un endroit magique avec des moments magiques.

     

    Mark est décédé à l'âge de 57 ans des suites de problèmes cardio-vasculaires, il aurait dû se faire opérer d'un pontage corronarien ; ses amis le décrit comme quelqu'un de très présent et attentionné. Un grand homme !

     
    son myspace officiel :  www.myspace/markkamins
     
     
     
     
     
     
     Il y avait 3 Danceteria à Manhattan, N-Y. ; la première était dans la West 30, 37th Street ; la seconde au West 30, 21th Street (qui a d'ailleurs servi au tournage du premier film de Madonna « recherche susan desespérément en 1985) et le dernier établissement au East 29, 21th Street (près de Madison Park). De 1979 à 1986, les trois établissements rencontrèrent un succès fulgurant :
    La Danceteria fut la première discothèque à adopter le concept d'images et de vidéos projetés sur écrans géants pendant que mixaient les disc-jockeys.. Les D.J. les plus récurrents furent Sean Cassette, Bill Bahlman et Mark Kamins. Tout trois se partagèrent les salles, les horaires et les soirs de la semaine et du week-end. « Un jour nous avons ouverts à 20h00 et avons joué jusqu'à 8h00, la première fois où deux DJs jouaient ensembles pendant 12 heures d'affilées. » confesse-il. Cependant, il reconnaît aussi que beaucoup de drogues circulait et que les discothèques furent longtemps le repaires de mafieux, enfin que la Dancetaria ne possédait pas forcément de licence IV et vendait quand même de l'alcool en toute illégalité.

    www.danceteria.com/

     

    Ticket s'il vous plait...

     

     
    quelques-uns des nombreux Flyers de l'époque, annonçant les soirées à venir...
     

     Beaucoup de ceux qui devinrent connus plus tard, ont fait leur débuts à la Danceteria, entre-autres Madonna bien sur mais aussi Duran Duran, Cyndi Lauper, Wham, The Smiths, Sade, Billy Idol...

    L'établissement situé au 21th street a été transformé en immeuble de co-propriété en 2009. (voir photo ci-dessus)

     

     Sources : interview de Kamins datant de décembre 2008 : www.blackbookmag.com/

    http://lundissimo.info/

    Franck Schweitzer.


    votre commentaire
  •  

     
     Née en Pennsylvanie le 11 mai 1894 et décédée à New-York le 1er avril 1991. Elle fut une danseuse et chorégraphe américaine de grand talent et avant-gardiste.

    En 1925 elle enseigne la danse à la Eatmom School of Music à Rochester avant de fonder sa propre école : The Martha Graham Compagny et devient une figure important de la danse contemporaine (technique sur la respiration, détente du corps...)

    en 1981, elle obtient un prix spécial pour l'ensemble de sa carrière lors du American Dance Festival.

    En 1998 le magazine Forbes la qualifie de « danseuse du siècle » et l'une des personnalitées les plus importantes du XXe siècle. A plus de 90 ans, elle accompagnait encore ses danseuses à travers les Etats-Unis lors de leurs prestations, afin de superviser leur travail.

    Martha Graham a toujours été l'une des principales sources d'inspirations de Madonna qui a souvent évoqué son souvenir lors d'interviews. On la voit assise à ses cotés sur les photos ci-dessous datant de 1990/1991, certainement les dernières photographies de Martha Graham à l'âge déjà bien avançée, avant son dècès.

     
     
     
    Début 94, avec la complicité professionnelle de Peter Lindberg, Madonna rend hommage à Martha Graham au travers d'une scéance photo qui dévoile tout l'aspect esthétique par le mouvement du corps ; un shooting très épuré noir et blanc et une Madonna qui surprend... toujours !

    votre commentaire
  •  

     
     Vídeo montaje, homenaje a Michael Jackson
     
     
     
    Madonna avait rendu un dernier hommage sous forme de discours, lors des MTV Awards 2009 :

     « Michael Jackson est né en août 1958. Moi aussi. Michael Jackson a grandi dans une banlieue du Midwest. Moi aussi. Michael Jackson avait 8 frères et soeurs. Moi aussi. À 6 ans, Michael Jackson est devenu une super star et sans doute l'enfant le plus aimé du monde. À 6 ans, ma mère est morte. Je crois que c'est lui qui a eu le moins de chance. Je n'ai pas eu de mère mais lui n'a pas eu d'enfance. Et quand il vous manque quelque chose, cela vous obsède. J'ai passé mon enfance à chercher des signes de ma mère. Parfois j'en trouvais. Mais comment recréer son enfance quand le monde vous observe à la loupe ?


    Il est indéniable que Michael Jackson était l'un des plus grands talents que le monde ait jamais connu. Que, quand il chantait du haut de ses 8 ans, il pouvait, avec ses mots, vous toucher au coeur comme un adulte. Que, quand il bougeait, il avait l'élégance de Fred Astaire et le punch de Mohamed Ali. Que sa musique avait ce supplément de magie inexplicable qui ne vous donnait pas seulement envie de danser mais vous faisait vraiment croire que vous pouviez voler, oser rêver, être tout ce que vous aviez toujours voulu être. Car c'est cela que font les héros, et Michael Jackson était un héros.  Il s'est produit dans les stades de foot du monde entier, il a vendu des centaines de millions de disques, il a dîné avec des premiers ministres et des présidents, les filles tombaient amoureuses de lui, les garçons tombaient amoureux de lui, tout le monde voulait danser comme lui. Il semblait d'un autre monde, mais c'était un être humain.

    Comme la plupart des artistes, il était timide et manquait de confiance en lui. Je ne peux pas dire que nous étions de grands amis, mais en 1991, j'ai voulu mieux le connaître. Je lui ai proposé de sortir dîner. J'ait dit : "C'est moi qui invite, je conduirai, juste toi et moi." Il a accepté et il est venu chez moi sans gardes du corps. Nous sommes allés au restaurant avec ma voiture. Il faisait nuit dehors, mais il portait des lunettes noires. Je lui ai dit : "Michael, j'ai l'impression de parler à une limousine, tu ne pourrais pas enlever tes lunettes pour que je puisse voir tes yeux ?" Il ne dit rien pendant un moment, puis il jeta les lunettes par la fenêtre, me fit un clin d'oeil en souriant et dit : Tu peux me voir maintenant ? C'est mieux ?". À ce moment, j'ai pu voir sa vulnérabilité et son charme. Le reste du dîner je n'ai fait que le pousser à manger des frites, boire du vin, prendre un dessert et dire des gros mots. Des choses qu'il ne semblait pas s'autoriser à faire en temps normal. Plus tard nous sommes rentrés chez moi pour regarder un film sur le canapé comme deux enfants. Pendant le film, il bougea sa main et prit la mienne. Il me semble qu'il cherchait plus une amie qu'une histoire d'amour. Et j'était contente de lui apporter ça. À ce moment, il ne se voyait plus comme une star, mais comme un être humain.

    Nous sommes sortis ensemble plusieurs fois et puis, sans raisons, nous nous sommes perdus de vue. Puis, la chasse aux sorcières a commencé, et les affaires sur Michael se sont succédées. J'ai ressenti sa douleur, je sais ce que ça fait de marcher dans la rue et d'avoir le sentiment que tout le monde est contre vous. Je sais ce que ça fait de se sentir impuissant et incapable de se défendre parce que la clameur du lynchage est si forte que vous pensez que votre voix ne pourra jamais être entendue. Mais moi, j'ai eu une enfance. J'ai eu le droit de faire des erreurs et de trouver mon chemin dans ce monde, sans être sous le feu des projecteurs.

    Quand j'ai appris la mort de Michael, j'étais à Londres, à quelques jours du début de ma tournée. Michael devait se produire dans la même salle que moi un semaine plus tard. Ma première pensée fut que je l'avais abandonné, que nous l'avions abandonné. Que nous avions laissé s'échapper cette créature magnifique qui un jour avait embrasé le monde. Alors qu'il essayait de construire une famille et de relancer sa carrière, nous étions tous en train de juger. La plupart d'entre nous lui ont tourné le dos. J'ai désespérément voulu m'accrocher à son souvenir, alors je suis allé sur internet regarder des vieux clips où il dansait et chantait à la télé et sur scène et je me suis dit : "Mon Dieu. Il était tellement unique, tellement original, tellement rare, il n'y aura plus jamais quelqu'un comme lui."

    C'était un roi. Mais c'était aussi un être humain. Nous sommes tous des êtres humains et parfois nous avons besoin de perdre les choses avant de réaliser à quel point nous y tenions. Pour terminer positivement, sachez que mes enfants de 9 et 4 ans sont fous de Michael Jackson. C'est un festival de "mains entre les jambes" et de "Moon walking" chez moi. Il semble que toute une nouvelle génération d'enfants découvre son génie, et le ramène ainsi à la vie. Où que soit Michael à cet instant, j'espère que cela le fait sourire. Oui, Michael Jackson était un être humain, mais putain, c'était un roi ! Longue vie au roi. »


    votre commentaire
  •  

     
     Née le 29 mai 1921 à Chicago et décédée le 24 février 2009 Pearl Lack fut danseuse, chorégraphe et professeur.

    Elle débuta la danse dès le jeune plus jeune âge et a étudiée au Goodman Theatre. A 17 ans, inscrite à l'Université de Chicago de 1938 à 1941 puis part à New York. Elle prend le pseudo de « Lang » et rencontre Martha Graham pour qui elle devient soliste jusqu'en 1952 puis guest jusqu'à la fin des années 70. Elle fut la première interprête féminine sous le joug de Graham sur scène et provoqua respect et bonnes critiques de la part de ses pairs.

    En 1952 elle crée son école « The Pearl Lang Dance Theatre » dans lequel elle créera une 70aine d'oeuvres. Elle collabora tout au long de sa carrière avec la télévision, le cinéma et l'opéra. En 1970 elle s'associe avec Alvin Ailey à la construction d'un immeuble de trois étages pour y insérer son école : 229 East 59Th Street, Manhattan.

     

     

     
     
     
     Elle obtenu pas mal de prix et de récompenses pour l'ensemble de son travail tout au long des années.

    Madonna a été l'une de ses élèves les plus assidues les premières années où elle arriva à New York.

    Pearl meurt d'une crise cardiaque à l'aube de ses 88 ans.


    votre commentaire
  • Penny MARSHALL 

     
      Actrice-productrice-réalisatrice, Carole Penelope MASCIARELLI est née le 15 octobre 1942 dans le Bronx à New-York ; décédée à Los Angeles le 17 décembre 2018 d'un cancer. Originaire d'une famille baignant dans le showbizz : sa mère est prof de danse, son père Anthony Wallace Marshall est réalisateur de films industriels et producteur, quant à son frère Gary il est l'un des créateurs de la série culte « Happy Days ».

    Elle a étudiée au Walton High School de New York puis à l'Université du Nouveau Mexique à Albuquerque.

    Actrice de tv / cinéma dans « 1941 » ; « Hocus Pocus » ; « le monde merveilleux de Disney » (2 ép.) ; « Les Simpsons » ; « Nash Bridges » ; « Fraiser »

    Réalisatrice de « Big » ; « Opération Shakespeare » mais surtout...

     
     
     « Une équipe hors du commun » avec Madonna en 1992, pour lequel elle est également la productrice. Ce film (en v.o. A league of their Own ») relate la ligue féminine de baseball américain créée durant la Seconde Guerre Mondiale ; sont également au casting Geena Davis, Rosie O'Donnell et Tom Hanks.
    ----------------
    sur son compte instagram, Madonna a postée une photo d'elle et de Penny datant de 1992 lors du tournage du film, avec ce message "Tellement chanceuse de t'avoir connue et travaillée avec toi Penny Marshall !! ♥ ️ Ton talent était aussi gros que ton coeur ! Tu as été une pionnière pour les femmes à Hollywood ! Dieu te bénisse, toi et ta famille"

    votre commentaire
  •  

     
     D.J., producteur et remixeur né à Austria dans l'état de New-York il fait partie de la formation « club 69 » & « Size Queen » ; il a notamment travaillé avec Britney Spears, Whitney Houston, Christina Aguilera ou encore Mariah Carey.    D.J. Résident du Roxy Club, populaire dans la communauté gay new-yorkaise, il participe à divers festivals et manifestations. En 2000 il remporte un Grammy Awards pour son travail sur le tube « believe » de la chanteuse Cher.

    Sa participation sur les tubes de Madonna est relativement épisodique, parsemé çà et là d'albums en albums, regroupant la période 1998-2008 : « nothing really matters » ; « american life » ; « nothing fails » ; « nobody knows me » ; « get together » ; « impressive instant » ; « 4 minutes » ; « me against the music » (duo Britney Spears).

    Une vive polémique avait alimenté sa participation en 2011 à un festival gay, on lui reprochait notamment d'utiliser la cause homosexuelle et ce type d'évènement dans un seul but mercantile.

    Mi avril dernier la nouvelle était tombée ; on lui décela une tumeur au cerveau, à peine 15 jours plus tard, ce 7 mai 2013 il décède à l'âge de 48 ans, laissant derrière lui une carrière impressionnante et des collaborations fructueuses.

     

     

    peter-rauhofer-madonna

    votre commentaire
  • PRINCE

     

    On ne présente plus ce génie de la musique funk qui s'est également illustré en plus de 35 ans de carrière dans le pop-rock, la soul et même le r'nb. Compositeur-interprête-producteur et multi-instrumentiste, Prince a vendu plus de 100 millions de disques dans le monde. Une carrière récompensée notamment par 7 Grammy's, il fut intronisé en 2004 au Rock n'roll Hall of Fame. Le magazine Rolling Stone l'a élu 27e sur 100 des plus grands artistes de tout les temps. Prince trouvera la mort chez lui à l'âge de 57 ans au printemps dernier. Les sources officielles parleront d'une surdose de médicaments et d'un manque de sommeil de 48 heures consécutifs.

     

    Roger Nelson est né le 7 juin 1958 à Minneapolis. Surnommé « le nain pourpre » « le kid » ou encore « the artist » ce génie de la musique est aussi un performer hors pair, une véritable bête de scène visionnaire et avant-gardiste alliant tenues vestimentaires excentriques provocations sexuelles, Prince se comporte aussi comme une diva dont l'entourage doit céder aux caprices ; on ne compte plus les interviews avortées ou annulées sur un simple coup de tête. Par ailleurs il ést capable d'enchainer 3H de concert pour le plus grand plaisir de ses fans, tout comme improviser des prestations dans la rue, des places publiques...

     

    Tout le monde connait ses tubes : « purple rain » ; « cream » ; « kiss » ; « 1999 » etc. Il fut l'un des pionniers à produire, développer et commercialiser sa musique sur internet. Au milieu des années 80 il se fait construire un complexe d'enregistrement baptisé Paisley Park.

    En 1989 il écrit la B.O. du film Batman réalisé par Tim Burton.

    A partir 1991 il multiplie les prestations TV puis en 1993, après de nombreuses fâcheries, la rupture avec Warner est consommée. Prince devient Love Symbol et arbore le fameux logo masculin/féminin.

    Le triple album « Emancipation » sort en 1996 et marque un tournant dans la carrière du chanteur vu qu'il s'agit du premier album post-warner.

    En 1999 il reprend son nom de scène pour la sortie d'un nouvel album ; un grand concert à l'occasion de l'an 2000 est donné aux côtés de nombreux artistes.

    De 2000 à 2006 un site payant NPGOnlineLdt.com propose aux fans (ou pas) d'écouter des centaines de morceaux inédits.

    A partir de 2002, Prince ouvre les portes de son immense studio pour des vsites guidées.

    En 2007 il est choisi pour la mi-temps du Superbowl puis à partir de l'année suivante il se fera de plus en plus discret dans les médias, mais ne s'arrête pas pour autant. On compte des milliers de démos et d'inédits à ce jours jamais sortis sur aucune compilation ni album.

     

    Ses collaborations majeures avec d'autres artistes parmi les plus connus sont les Bangles et leur « manic monday » ou encore Sinead O'Connor pour le légendaire « nothing compares 2u » mais également Kate Bush, Celine Dion, No Doubt... et bien sur Madonna, pour la production de l'album Like A Prayer en 1989. La chanson « love song » est un superbe duo des deux monstres sacrés de la chanson.

     

    PRINCE

     

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • Reggie LUCAS

     
      Reginald Grant Lucas est né le 1er mars 1953 et décédé à New-York le 19 mai 2018 d'un infarctus. C'était un auteur-compositeur et producteur américain. Sa fille, Lisa est Directrice Exécutive du National Book Fundation à New-York.

     

    Reggie été le compositeur de « bordeline » de Madonna et producteur de son premier album en 1983.

    Au début de sa carrière il fut guitariste de jazz avec Billy Paul, puis avec Miles Davis entre 1972 et 1976. en 1986 il créé son propre studio d'enregistrement Quantum Sound où enregistreront parmi de grands noms de la pop et même du métal (Pet Shop Boys, Sépultura...)

     


    votre commentaire