•  

    12-10-12-madonna-wax-figure-masame-tussauds-las-vegas

    votre commentaire
  •  

    1984

     

     

    cinq prestations :

    1984 like a virgin en robe de mariée sur un gâteau géant 1989 express yourself accompagnée de ses deux choristes Nikki et Donna 1990 Vogue en Marie-Antoinette 1998 ray of light brune devant un public en transe 2003 Hollywood/LAV/into the hollywood groove (trio avec Britney, Christina et Missy)

     

    vingt consécrations :

    1986 : avant-gardisme pour l’ensemble de ses vidéos

    1987 : artiste féminine pour Papa don’t preach

    1989 : réalisation, direction artistique, photographie pour Express yourself + prix du public pour Like a Prayer

    1990 : réalisation, montage et photographie pour Vogue

    1991 : video format long pour Immaculate Collection

    1993 : direction artistique et photographie pour Rain

    1995 : artiste féminine pour Take a bow

    1998 : vidéo, artiste fém, réalisation, montage, choré pour RoL + effets spéciaux pour Frozen

    1999 : meilleur clip pour un film avec Beautiful Stranger

    .../...


    votre commentaire
  • madonna-pretty-on-the-outside


    votre commentaire
  •  

    interscope_logo

    votre commentaire
  •  

    superbowl
    C'est la finale du championnat de football américain. L'évènement sportif le plus regardé aux Etats-Unis. Les gagnants reçoivent le Vince Lombardi Trophy. Créé en 1967 sous le nom de « NFL-AFL » cette finale est suivie dans environ 200 pays et atteint une audience voisine des 100 millions de télespectateurs chaque année. Evènement majeur de la télévision américaine, les parts de marché hallucinants entre 40 et 60%, le coût des annonces de publicités atteignent des sommets. En France, le Super Bowl importé par Canal + en 1985 puis sur la 5 jusqu'à sa disparition en 1992 ; Canal + en a assuré la retransmission jusqu'en 2006 où c'est France Télévisions qui a repris le flambeau. En 2010 c'est W9 qui rediffuse l'évènement.
     
    43
     

    On notera les commentaires limites de l'un des animateurs sportifs dont « Madonna ne demandera pas à l'Argentine de pleurer ce soir » mais souligne aussi le fait que le père de la chanteuse est très fier que sa fille performe pour cet événement.

    Au moment de la mi-temps alors que le score est de 10 à 9, à 1h45 heure de Paris, on découvre une chanson du concert de la veille donné par le génial Lenny Kravitz, puis une dizaine de minutes plus tard, show must go on, un compte à rebours s'affiche donnant le top, le stade est plongé dans le noir, l'immense scène s'illumine ajoutée aux milliers de petites lumières blanches dans les gradins, la reine fait son apparition sur un char-à-la-Cléopâtre tiré par une armée de romains aux muscles saillants, tout les costumes sont signés Riccardo Tisci (maison Givenchi) ; les baskets et joggings blancs des danseurs sur « music » portent la griffe de Jérémy Scott pour Adidas.

     

    tenu-

     

    Le show est exceptionnel, extravagant, du jamais vu ! Je n'ai pas assez de mots pour décrire mon état d'esprit durant ces 13 minutes de bonheur : inquiet je fus, hystérique j'étais, impatient et soulagé je suis quant à son retour en promo pour le nouvel album et les prochains concerts. Tout les titres sont enchaînés les uns derrière les autres, chacuns sait exactement où il doit se placer, le show est réglé au millimètre, la synchronisation est juste parfaite, du grand professionnalisme, aucunes fausses notes !

    1, Introduction majestueuse en costume « viking ou cléopâtre » sur VOGUE ;

    2, Une choré renversante pour MUSIC où Madonna manque de perdre l'équilibre sur le haut des gradins de la scène ; mashup sur un titre du duo américan LFMAO + un numéro du cirque du soleil ;

    3, Un playback vivement critiqué pour GIVE ME ALL YOUR LUVIN' accompagnée de ses girls, une grosse polémique autour du « fuck » de M.I.A. pour lequel la chaîne a du présenter ses excuses via un communiqué

    4, L'interlude sur OPEN YOUR HEART & EXPRESS YOURSELF avec le chanteur Cee Lo, un espèce battle dans lequel Madonna et lui se « clashent » à coups de refrains, le tout emmené par un ensemble de musiciens-tambours

    5, LIKE A PRAYER à couper le souffle, une scène-écran superbe, un dégradé de lumières, un choeur et le chanteur Cee Lo toujours en featuring, Madonna disparaît dans une fumée blanche, presque trop précipitemment...

     

    m.superbowl

     

    Ce show de 13min30 a été estimé autour des 10 millions de dollars !

     

    Les bios express de M.I.A. et de Nicki Minaj visibles à la rubrique ACT OF CONTRITION

     

    www.cirquedusoleil.com

    www.lmfaomusic.com

    www.ceelogreen.com

     

    toutes les photos de ce show exceptionnel>>> http://www.madonna-electronica.com/site/2012/02/photos-video-madonna-enflamme-le-super-bowl-2012/

    le remix officiel de « gmayl » par les LMFAO sera disponible sur l'édition deluxe du nouvel album MDNA

    THE LIVE :  http://www.youtube.com/watch?v=ROkhklj0ZGs

    This has happened before; site paris-confidential.com exclusively reveals that you have not seen on TV: How the stage was assembled  http://www.paris-confidential.com/2012/02/10296-madonna-ce-quil-sest-passe-avant-son-show-du-super-bowl#more-10296

     

    world peace

    votre commentaire
  •  

    live_nation_logo

    Société qui organise et promeut des spectacles, le siège est basé à Beverly Hills en Californie ainsi que dans 28 autres pays. Créée en 2005 après une scission de Clear Channel Communications, Live Nation fusionne cinq ans plus tard avec Ticketmaster pour devenir Live Nation Entertainment. Au départ organisateur de concerts, Live Nation s'est transformé petit à petit en une véritable holding spécialisée dans 5 filières ;

    • promotion de concerts et gestion de salles ;

    • billetterie ;

    • gestion d'artistes (contrats publicitaires, gestion de fan-clubs, produits dérivés) ;

    • e-commerce ;

    • et divers partenariats.

    En 2007, c'est Madonna la première artiste à signer avec Live Nation un contrat de 120 millions de dollars pour la production et la distribution de ses futurs albums. L'an prochain en 2012, Live Nation a signé un partenariat avec Universal Music Group, pour les futurs albums de la star. Le deal inclut toutes les musiques à venir que ce soit d'opus originaux, de bandes-originales, d'inédits, etc mais aussi les concerts et prestations diverses, les tournées, le merchandising, le fan club, les sites web, les DVD, les projets liés à la télévision et au cinéma, enfin concerne les accords entrepris avec les différents commanditaires associés.

    Sa filiale Artist Nation représente 250 artistes parmi lesquels Shakira, U2, les Rolling Stones, George Michael, Joe Cocker...

     En 2010, Live Nation rassemble 200 millions de spectateurs dans plus de 40 pays. Côté en bourse (Nasdaq) elle réalise un C.A. de 5 milliards de dollars en employant 6 500 salariés (màj au 31 décembre 2010). A cette date, Live Nation possède, gère ou dispose d'une part de participation dans 128 lieux dans le monde.

     

     

     

    logo_clear_channel
     

    Type : multinationale Origine : Américaine Création : 1972

     

    Présente dans l'audiovisuel, la publicité urbaine et l'organisation de concerts et de festivals.  A l'origine spécialisée dans l'affichage urbain ; le jour où un client texan des espaces publicitaires Clear Channel fut mis en faillite, le groupe récupéra deux radios en paiement des dettes. Le PDG vit alors les synergies possibles entre la publicité radio et publicité urbaine.

     

    2000 : groupe SFX Entertainment (important organisateur de concerts aux USA)

    - rachat de salles de concerts et négociations d'exclusivité avec certains artistes

    2005 : division en 3 sociétés distinctes :

    • Clear Channel Communications (diffuseur radio)

    • Clear Channel Outdoor (publicité urbaine)

    • Live Nation (organisateur d'événements et de spectacles)

    2011 : devient le numéro 2 mondial dans le mobilier urbain

    • possède plus de 1200 stations de radios et 38 de télévisions sur le territoire américain essentiellement.

     

    Informations recueillies depuis Wikipedia

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  •  

    ventes d'albums
     
     
     
    légende zoomée...  VENTES OFFICIELLES CHIFFRES DES ALBUMS DE MADONNA / GRAPHIQUE TRES APPROXIMATIF

    votre commentaire
  •  


  •  

     

     Ce musée institutionnel archive et honore les carrières des plus grandes personnalitées du monde musical de la catégorie « rock » : chanteurs, musiciens, producteurs, etc. Il est situé à Cliveland dans l'Ohio (U.S.A.) et a été créé par l'architecte Leoh Ming Pei en 1983 mais le public n'a pu y être convié qu'à partir de 1995, le 2 septembre plus précisément.

    Chaque année, certains artistes deviennent membres du « panthéon du rock » lors de la cérémonie officielle qui a lieue au sein même du musée. Les premiers membres ont étés élus en janvier 1986, il s'agissaient entre-autres de James BROWN, Chuck BERRY, Ray CHARLES, Elvis PRESLEY, Little RICHARD et Jerry LEE LEWIS.

     

     

     

    Ont suivis bon nombres de stars planétaires depuis...

    Aretha FRANKLIN

    The BEATLES

    Elton JOHN

    John LENNON

    Tina TURNER

    Janis JOPLIN

    SANTANA

    Eric CLAPTON

    AC/DC

    Michaël JACKSON

    Bruce SPRINGSTEEN

    QUEEN

    U2

    PRINCE .../...

     

    Une vive polémique suscite pourtant des remous depuis ces nombreuses années ; les artistes de « rock progressif et de heavy metal n'ont pas droit de citer et revendiquent eux aussi une place au soleil ; alors que paradoxalement la Rn'RHF accepte dans ses rangs le style musical « reggae » alors que ces artistes-ci n'ont rien apporté au rock, eux !!

     

     

     
     

     

    C'est le 10 mars 2008, il y a trois ans maintenant, que Madonna a été elle aussi introduite au Rock N'Roll Hall of Fame. Justin Timberlake s'est chargé non sans humour de rendre hommage à celle qui a fait tant parlé d'elle durant ces 27 dernières années, après quoi Madonna en personne venue récupérer son prix, s'est lançée dans un long discours de remerciements, un monologue durant lequel elle remerciait les principales personnes de sa vie personnelle et professionnelle, passées et présentes. C'est Iggy Pop qui clôtura la séquence en revisitant le tube de Madonna datant de 1982 « Burning Up ».

     

    LA VIDEO DE LA CEREMONIE :

     http://rockhall.com/inductees/madonna/video/1102/

     

     

    le site officiel propose une biographie non-exhaustive mais néanmoins complète de sa carrière


    votre commentaire
  •  

     

     Création en 1929 des Academy Awards (ou Oscars) ; sont décernés par the Academy of Motion Picture Art & Sciences pour les productions cinématographiques mondiales, américains et anglo-saxons en particulier -réalisation, interprêtation, scénario, technique-

    Le trophée est constitué de britannium plaqué d'Or. Il fait 34 cm de hauteur pour 3 kilos et a été sculpté par George Stanley.

    Actuellement les récompenses vont aux meilleurs films ; réalisateur, acteur, scénario, direction artistique, photographies, documentaires, montage, mixage, maquillage, musique, effets visuels... Par ailleurs il existe l'Oscar d'honneur, l'Oscar pour une contribution spéciale et l'Oscar scientifique et technique.

     

    Records : le plus grand nombre de récompenses obtenus pour un seul film est de 11. Il s'agit de « Ben-Hur » ; « Titanic » et « Le seigneur des anneaux III »

     

    Faits marquants :

    en 1932 Walt Disney reçoit un oscar d'honneur pour avoir créé Mickey Mouse ; deux ans plus tard il est le premier à utiliser le terme d' »Oscar » dans son discours de remerciements.

    1964 : Sidney Poitier est le premier acteur noir à obtenir le prix du meilleur interprête masculin

    1968 : Première diffusion télévisuelle de la cérémonie

    1973 : Marlon Brando refuse son prix pour son rôle dans « le parrain », il envoie sur scène à sa place une jeune indienne, afin de dénoncer le sort réservés aux indiens dans les films de l'Amérique du Nord

    1994 : Woopi Goldberg est la première femme noire à présenter la cérémonie

    2008 : Marion Cotillard est la première actrice française oscarisé pour son rôle dans « la môme »

     

     

    Création en 1944 des Golden Globes ; sont décernés par le Hollywood Foreign Press Association pour les meilleurs films, oeuvres de fictions télévisuelles et les meilleurs professionnels du cinéma et de la télévision.

    La première cérémonie a eu lieue dans les studios de la 20th Century Fox et organisée depuis dans divers endroits ; depuis les années 2000 elle a pris place au Beverly Hills Hotel et au Roosevelt Hotel.

    Le record des récompenses appartiennent à Meryl Streep ; Jack Nicholson et Angela Lunsbury

     

    Création en 1949 des Emmy Awards (ou Emmy's) ; sont décernés par l'Académie des Arts et des Sciences de la télévision qui s'occupent aussi de l'organisation de la cérémonie. Elle récompense les meilleures émissions et meilleurs professionnels de la télévision américaine. Il existe plusieurs catégories :

    primetime emmy award ; daytime emmy award ; sports emmy award ; international emmy award ; creative arts emmy award

    Le terme « emmy » vient de la féminisation de « Immy » surnom donné au tube des caméras vidéos servant à convertir (à l'époque) l'image en signal électrique.

    La statuette représentant une femme ailée tenant à bout de bras un atome est en fait l'allégorie symbolisant le désir de soutenir et d'exalter l'art et la science télévisuelle.

     

    Les autres récompenses : news&documentary emmys ; student emmys ; technology&engineering emmys ; regional emmys

     

     

    Création en 1973 des American Music Awards par Dick Clark ; supposée concurrencer les Emmys, c'est néanmoins l'une des plus importantes cérémonies de remises de prix aux U.S.A. Sont décernés des prix musicaux, les récompenses sont attribués par une équipe d'achteurs contrairement à d'autres cérémonies où ce sont les votes des membres de l'industrie du loisir.

     

    Création en 1975 des People's Choice Awards ; comme son nom l'indique c'est le public qui vote pour son chanteur, acteur et comédien favori de l'année ! Une cérémonie du même genre voit le jour en 1988 : les Nickelodeon Kid's Choice Awards où même principe sauf que ce sont les enfants qui votent !

     

    Création en 1977 des Brit Awards où sont récompensés les artistes pop de la scène musicale britannique.

     

    Création en 1980 des Golden Raspberry Awards (ou Razzi Awards) par John Wilson. C'est une parodie de cérémonie officielle qui récompense les pires prestations d'acteurs/comédiens dans les productions U.S. Prenant du coup les Oscars à contre-pied.

    Le trophée est une framboise posée sur une bobine de film super 8 ; le tout peint en jaune doré.

     

     Création en 1984 des MTV Video Music Awards par la chaîne musicale MTV. Cette cérémonie récompense chaque année les meilleurs clips vidéos d'artistes internationaux. C'est la toute jeune Madonna qui eu le privilège d'introduire la première cérémonie en sortant d'un gâteau, habillée en mariée et chantant « like a virgin ».

    Dix ans plus tard en 1994, ce sont les MTV Europe Music Awards qui seront créés et récompenseront les meilleurs clips vidéos d'artistes européens ; à la différence que ce les votes seront soumis aux télespectateurs et que le lieu où se déroule la cérémonie change chaque année.

     

     

    Création en 1989 des World Music Awards sous le parrainage de son Altesse Albert II de Monaco ; cette cérémonie récompense chaque année les artistes internationaux à partir des chiffres de ventes mondiales fournis par la IFPI

     

    Création en 1990 des Billboard Music Awards qui récompensent la popularité des gagnants dans le classement annuel du Billboard.

     

    Création en l'an 2000 des NRJ Music Awards par la radio NRJ en partenariat avec TFI en direct de Cannes au Palais des Festivals & des Congrès en guise d'ouverture du MIDEM de Cannes. Purement commerciale et mercantile, la cérémonie récompense les artistes francophones et internationaux « tendance » du moment. Ce sont les votes des télespectateurs par SMS ou par internet qui sont validés.

    Critiques, polémiques autour de l'émission... (copié-collé depuis Wikipedia)

    Il a été reproché à la cérémonie de n'être devenue qu'un simple exercice d'autopromotion, destiné à récompenser les artistes "maison" avec qui TF1 et NRJ ont passé un partenariat4. Les organisateurs de la soirée, qui appartiennent au groupe NRJ, choisissent en effet la liste des nommés, ayant tout loisir de privilégier les artistes qui leur sont proches. Jenifer, par exemple, a souvent été récompensée alors que la chanteuse n'avait aucune actualité l'année précédant la cérémonie.

    Le directeur de la rédaction de Télé 7 jours dénonçait ainsi « une vaste plaisanterie », en qualifiant la cérémonie de « grande plage publicitaire ». Le site Charts in France décrivait quant à lui la cérémonie comme « une grande mascarade auto-promotionnelle », rajoutant que « c'en est presque une honte tellement la supercherie est énorme »8.

    En 2011, le palmarès de la cérémonie suscite la perplexité. Journalistes, internautes ou responsables de maison de disque s'étonnent de voir Jenifer et M. Pokora rafler plusieurs prix alors que leurs carrières semblent s'essouffler. Cité par Le Parisien, un producteur déclare : « Ce sont de petits arrangements entre amis. M. Pokora repart avec deux prix importants, dans une émission sur TF1, alors qu’il va bientôt être membre du jury d’un nouveau télé crochet, Dancing with the Stars, diffusé sur la Une. Curieux hasard, non ? ».

     

    Madonna récompensée sur l'ensemble de sa carrière (liste non-exhaustive - màj au 29/09/2013) :

    39 Billboard Awards

    30 MTV Music Awards

    17 Rolling Stone Awards

    9 Razzi Awards

    9 Grammy's

    9 International Dance Music Awards

    7 ASCAP Awards

    6 NRJ Music Awards

    4 VH1 Fashion Awards

    3 American Music Awards

    2 Brit Awards

    2 Golden Globes

    1 World Music Awards


    votre commentaire
  •  

     
     Les classements/classification des singles et albums appelé « charts » existent depuis les années 50 mais il faudra attendre le début des 80's pour que l'équivalent arrive en France ; cependant dès le début les titres retenus pour les hits-parade ne reflètent pas toujours le goût du public, c'est souvent un mélange de préférences des animateurs/programmateurs influencés par la pression des maisons de disques. Au départ en 1984, Nielsen, spécialiste des relevés de ventes en hypermarchés, relevait manuellement les différences de stock dans les bacs et non pas les sorties caisse, Ipsos s'occupaient des disquaires. L'étude se concentrait sur une liste de 70 titres élaborée par les maisons de disques vendus chez un certain nombre de détaillants et grandes surfaces tenus secrets.

     

    En novembre 1984 le TOP 50 arrive en France, l'émission est le classement réel des cinquantes 45 tours les plus vendus dans l'hexagone en référente conformité avec la réalité du marché, le tout est orchestré par la CODEGEP. Son élaboration est confiée aux instituts de sondages Nielsen et Ipsos de sa création le 4 novembre 1984 jusqu'à l'automne 1993. Depuis cette date, c'est IFOP / Tite Live pour le SNEP qui établit ce classement. Ce dernier se décline en plusieurs catégories, le Top des 50 meilleures ventes de singles, le Top albums et le classement des compilations.

    La naissance du top français en 84 coïncide avec la sortie du single « like a virgin » aux U.S.A. Et la naissance des MTV Music Awards. « like a virgin » est donc tout naturellement le premier single de Madonna à se classer au TOP 50 français en 8e position. Malgré l'immense succès de la reine de la pop dans notre pays, la France n'a accueillie que 15 chansons au TOP 10 et seulement 2 numéros UN © snep 2001. Notre pays est loin d'être celui où la chanteuse obtient les meilleurs classements. Le nombre de ses prestations se comptant sur les 10 doigts d'une main, expliquent peut-être ce manque :

    1983 « holiday »

    1987 « who's that girl tour » au parc des Sceaux

    1990 au festival de Cannes pour « in bed with Madonna »

    1992 chez Anne Sinclair à « 7 sur 7 » et chez Dechavanne à « Madonna c'est Madonna »

    1994 chez Michel Drucker à « Studio Gabriel »

    1998 chez J-Pierre Foucault

    2000 en show-case à Canal+ .../...

     

     

     
     En musique populaire, le hit-parade (chart en anglais) est un classement permanent des chansons à la mode, en rapport avec les meilleures ventes de disques. Pendant les années 1960, le plus significatif en France était celui de Radio Luxembourg. Depuis les années 1980, le Top 50 a pris le relais. Le mot « hit-parade » désigne aussi les différents classements effectués par des radios, des chaînes de télévision ou des magazines, sans rapport avec les ventes du disques, mais correspondant plus particulièrement au goût de leur public. Le mot Top est utilisé pour les premières places du classement ; le monde anglo-saxon a opté pour le Top 40. Les charts sont déterminés pour un pays et une période donnés, généralement par pays et par semaine. Aux États-Unis, le Billboard magazine distingue en plus les charts pop (tous publics), les charts rhythm and blues et les charts country and western. En Grande-Bretagne, ils sont édités par le magazine New Musical Express.

    Voici quelques-uns des hits-parade parmi les plus connus dans le monde du disque :

    ARIA charts pour l'Argentine ; le Billboard hot 100 pour les U.S.A. ; le FIMI singles charts pour l'Italie ; le Japan hot 100 singles pour le Japon ; le U.K. Albums & Singles charts pour le Royaum-Uni, etc.

    .......................S.N.E.P.....................

    Le Syndicat national de l'édition phonographique (abrégé en SNEP) est une association interprofessionnelle qui défend les intérêts de l'industrie française du disque créé en 1922. Il est affilié au MEDEF et est également membre de la fédération internationale de l'industrie du disque. En 2004, il regroupe 48 membres dont les quatre majors Sony BMG, Universal, Warner et EMI. Ses membres représentent environ 80% du chiffre d'affaires de l'industrie du disque en France.

    C'est le SNEP qui assure la certification argent, or, platine ou diamant des disques et clips-vidéos en France. Le SNEP est aussi responsable de l'élaboration des classements des meilleures ventes de disques en France :

    • classement des 100 meilleures ventes de singles

    • classement des 150 meilleures ventes d'albums nouveautés vendus à plein tarif

    • classement des 40 meilleures ventes de compilations nouveautés vendues à plein tarif

    • classement des 40 meilleures ventes de formats longs (albums et compilations) vendus à prix réduit

     

    sources : Wikipedia / Spotlight magazine et autres recherches personnelles

     

     

     billboard / billboard

     

    Le Billboard magazine est un magazine hebdomadaire américain dédié à l'industrie du disque. Il maintient plusieurs classements internationalement reconnus qui reflètent chaque semaine le succès des titres musicaux et albums les plus populaires. Son chart le plus fameux est le Billboard Hot 100 qui classe les 100 meilleurs titres indépendamment de leur genre musical. Il est fréquemment cité comme référence aux États-Unis. Le Billboard 200, pour les ventes d'albums.  Le premier Hit parade a été publié le 4 janvier 1936, suivi par le Music Popularity Chart (classement de popularité) le 20 juillet1940. Depuis 1958, le classement du Billboard Hot 100 est calculé en fonction des ventes de singles et de la fréquence de leur passage à la radio.

    Le magazine Billboard utilise le système Nielsen SoundScan pour classer les singles et les albums. De manière générale, ce système comptabilise les achats d'albums ou de singles dans les magasins équipés. Un autre système, le BDS, est également utilisé mais pour la diffusion radio. Lorsqu'une radio passe un titre, il est comptabilisé et permet d'en déterminer la fréquence de diffusion. Sur la base de ces informations, Billboard établit ses charts hebdomadaires, chacun ayant ses spécificités et son système de notation différents. Cela peut entraîner des différences notables entre les charts: le plus fameux exemple est le titre "Into The Groove" de Madonna, qui était seulement disponible en single 12 pouces à l'époque. Il a été refusé pour cette raison par le Billboard Hot 100, mais a été classé dans le chart des singles R&B, qui n'avait pas cette limitation. Pendant longtemps, il fallait qu'un single soit sorti sur le marché avant de pouvoir figurer dans un chart du Billboard. En effet, SoundScan et BDS n'étaient pas encore inventés et les classements se basaient sur les résultats des ventes et des rapports des stations radios. En 1990, le chart country est le premier à utiliser les systèmes SoundScan et BDS, suivi du Hot 100 et du chart R&B en 1991. Aujourd'hui, tous les charts du Billboard se basent sur ces systèmes.

    Avant 1998 un single n'était classé qu'après la première semaine de vente. Cela permettait à un titre d'atteindre la première place dès son entrée dans les charts. En décembre de cette année-là, cette règle fut modifiée : Décision prise afin de mieux correspondre aux changements de l'industrie musicale: en effet, dès les années 1980, certains hits n'ont jamais été édités en single, dans l'espoir de faire gonfler les ventes de l'album correspondant. Dès lors, ces titres ne sont jamais apparu dans le Hot 100 et depuis 2005, le Billboard magazine a adapté sa méthodologie pour inclure également le nombre de téléchargements internet sur des sites comme iTunes.

    www.billboard.com/

     

     Madonna détient 12 singles numéro un au classement du Billboard's Hot 100 Singles. Elle a également le record du plus grand nombre de singles vendus dans les années 1980 par une artiste féminine .

    Madonna détient aussi les records suivants:

    28 singles ayant été classés au top 5 par une artiste féminine

    37 singles ayant été classés au top 10

    43 singles ayant été classés au top 20 par une artiste féminine

    45 singles ayant été classés au top 30 par une artiste féminine

    48 singles ayant été classés au top 40 par une artiste féminine

     

    En 2008, elle obtient son 37e Top 10 au classement du Billboard's Hot 100 avec le single 4 Minutes et bat ainsi le record du nombre de Top 10 US, détenu alors par Elvis Presley

    _______________________________________

     

    >>O.C.C.

     L'O.C.C. (Official Charts Compagny) est appelée ainsi depuis 2008 avant quoi on la nommait C.I.N. (Charts Information Network) puis Official U.K. Charts Cie entre 1990 et 2007.

    Il édite les différents classements officiels de ventes de disques au Royaume-Uni ainsi que le classement par genres musicaux, de singles et d'albums écossais et gallois.

     

     

    sources : copié-collé de Wikipedia


    votre commentaire
  •  

    source : wikipedia

    Voici les différentes maisons de disques et filiales pour lesquelles Madonna a travaillé depuis ces 27 dernières années.

     
     (1981-1982) GOTHAM MANAGEMENT

    Petite société de disques présidée par Camille Barbone

     

    (1982-2008) WB

    activité : filiale du puissant conglomérat Time Warner spécialisé dans le domaine musical, télévisuel et cinématographique

    fondateurs : les frères Warner

    année de création : 1923

    C.A. : 11,7 Milliards de dollars en 2007.

    La Warner est tout simplement l'une des plus importantes sociétés de production et de distribution au monde.

     

    SIRE RECORDS / WARNER MUSIC (1982-1992)

    Sire Records Company est une filiale de Warner Music Group et distribué par Warner Bros. Records aux États-Unis, et par WEA International en dehors. Fondé en 1966, le label s'est distingué vers la fin des années 1970 en signant des groupes issus des scènes punk rock et new wave alors en pleine effervescence. Sire a été racheté par Warner Bros. Records en 1978. Au cours des années 80, le label connut un grand succès commercial, notamment suite au lancement des carrières d'artistes importants tels que Madonna, Depeche Mode et The Cure. La tendance se confirma dans les années 1990 avec des artistes comme Alanis Morissette ou encore Seal.

    Warner Music Group (anciennement WEA Records) est un groupe d'édition de disques appartenant à Edgar Bronfman Jr. L'origine du groupe remonte à octobre 1972, date à laquelle le groupe Warner Communications Inc. pu regrouper ses trois compagnies de disques sous le nom de WEA Records. Le nom WEA est constitué par les initiales de chaque compagnie du groupe :

    • Warner Bros. Records ;

    • Elektra Records ;

    • et Atlantic Records.

    En 1989, WEA se retrouve au sein de Time Warner et c'est en novembre 2003 que Time Warner se désengage du Warner Music Group.


     

    MAVERICK/SIRE RECORDS / WARNER MUSIC (1992-1995)

    Activité : maison de disques

    Fondateurs associés : Guy Oseary, Madonna, Frederick DeMann, Ronnie Dashev et Warner Bros. Records

    Année de création : 1992

    Après avoir signé quelques artistes underground, Maverick touche le jackpot avec la chanteuse Alanis Morissette qui signa son troisième album parut en 1995. Le succès fut instantané et l'artiste enrichit la société grandement. Des divergences apparurent entre Madonna et son gérant au milieu des années 1990 et elle se départit de ses compétences de Frederick DeMann et Warner Bros. Records racheta les parts de ce dernier. Madonna redevint la vache à lait de Maverick à la fin des années 1990 et au début des années 2000 et en mars 2004, Madonna et Ronnie Dashev poursuivirent Warner Music Group pour mauvaise gestion de la société résultant d'une perte nette de plusieurs millions de dollars. La société se vengea en déposant une poursuite soutenant les mêmes allégations. Une entente intervint et la totalité des actions que Madonna et M. Dashev détenaient a été revendue à Warner Music Group. L'étiquette fut donc refondue à même la maison mère la même année et au final Madonna, toujours sous contrat chez Warner cessa d'être produite sous l'étiquette qu'elle avait elle-même contribué à mettre sur pied.

    Pour la petite histoire, le nom Maverick vient de MAdonna VEronica et fredeRICK DeMann ; elle comprend une écurie d'une dizaine d'artistes connus et moins connus comme Alanis Morissette, Muse, Deftones, The Prodigy, Michelle Branch, Paul Oakenfold, William Orbit, etc.


    MAVERICK / WARNER MUSIC (1995-2004)

    WARNER MUSIC (2004-2008)

     

    (depuis 2008...) LIVE NATION

    activité : société d'organisation évènementielle

    lieu : Beverly Hills (Californie)

    date de création : 2005

    Président actuel : Michael Rapino

    En 2005, Live Nation a assuré la promotion de 28.500 évènements incluant des concerts, des shows théâtraux ou de sports mécaniques auxquels plus de 61 millions de personnes ont assisté. Live Nation en septembre 2005 possédait 39 amphithéâtres, 58 théâtres, 14 clubs, 4 arènes et 2 sites de festival. Il possède aussi les droits sur la billetterie de 33 autres lieux et contrôle ainsi l'Appolo Theatre de New York ou la Wembley Arena de Londres. Live Nation s'est transformé par des rachats successifs en société intégrée contrôlant toute la chaîne du spectacle avec également la ventes de billets, la gestion de fans clubs, de produits dérivés ou de contrats publicitaires d'artistes (Barbra Streisand, Joe Cocker, George Michael, U2 ou les Rolling Stones).

    En octobre 2007, Madonna signe un contrat exclusif avec Live Nation de 120 millions de dollars, incluant la production de ses disques, l'organisation de ses concerts et la gestion de ses contrats publicitaires.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique