• brèves 5

     

    Les longues pauses dans la carrière de Madonna sont souvent dûes à la mise en route de nouveaux projets, mais il est vrai qu'avec les grosses chaleurs de ces dernières semaines on aurait pu penser que mémé s'était désydratée au point de ne plus pouvoir se photographier en selfie des étoiles dans les yeux, la bouche en cœur et du rose sur les joues ! Il n'en est rien, preuve en est, son compte instagram. Heureusement elle met en scène aussi ses enfants et le reste de ses proches. Parce que franchement ça va bien deux minutes ses délires de gamine avec les petits cœurs, les nounours ou que sais-je encore. A bientôt 60 ans elle nous fait un grave trip régressif ; même Lady Gaga fait plus adulte dans ses échanges avec ses fans, c'est dire ! Tout ce temps perdu au lieu de se concentrer soit davantage sur sa vie personnelle, soit professionnelle parce que son dernier album Rebel Heart date d'il y a 3 ans et 4 mois et que ça commence à faire long, maintenant !

    Le retour de la diva semble imminent à en croire le plan promo, je pense à sa prestation-surprise lors du MET GALA mais c'est dans la presse européenne où elle fait son retour remarquée avec une séance photo magnifique aux accents latina, télé-Magazine qui se demande si a 60 ans elle est vraiment indétrônable ; l'encart gratuit du Sun, le « fabulous » qui revient sur l'ensemble de sa carrière, mais c'est surtout l'édition italienne du Vogue qui attire l'attention avec un shooting made in Mert and Atlas et la longue interview qui suit ; Madonna y évoque son emménagement récent à Lisbonne, son amour de la musique jazz-latino-cubaine, la relation saine et simple qu'elle a avec les gens, sa passion de l'équitation... Tout cela laisse supposer des accents hispaniques de banjo et d'harmonica dans son prochain album dont on sussure déjà le nom ; au choix « beautiful game » ou « magic »

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  • 08/2018

     

    MADONNA reprenant un poème de l'indo-canadienne Rupi KAUR, dans l'esprit de la journée de la femme


    votre commentaire
  • brèves#4

     

    Tout à l'Ouest de l'Afrique, un pays parmi les plus pauvres du monde selon l'IDH, bordé par l'Océan Atlantique, le Sierra Leone. Sa géographie se conjugue entre marécages, vastes étendues de forêts et une saison des pluies allant de Mai à Décembre. Après que le pays obtint son indépendance en 1961, de nombreux conflits politiques vinrent bouleverser les choses parfois dans le sang : une série de coups d'Etat, de luttes entre ethnies, etc. mais l'activité la plus controversée et qui déchirent les passions reste l'exploitation des mines de diamants. Vu comme ça, il est clair que n'importe quel enfant du pays rêve d'une vie meilleure ; mais pour mieux comprendre un pays il faut s'en référer à son histoire :

     

    Née dans une famille musulmane Michaela a grandi orpheline en Sierra Leone après que son oncle l'ait placée en orphelinat pendant la guerre civile. Son père fut abattu par le Front Révolutionnaire Uni lorsqu'elle avait trois ans et sa mère morte de malnutrition peu de temps après. Maltraitée et atteinte de vitiligo, elle était surnommé «l'enfant du diable» petite. A l'âge de quatre ans, elle et une autre fille, Mia, ont été adoptées par Elaine et Charles DePrince, un couple juif du New Jersey. Les DePrince ont 11 enfants en tout, dont 9 issus d'adoption.

    Inspirée par une couverture de magazine d'une ballerine qu'elle a trouvée et conservée en Sierra Leone, elle gravit tout les échelons, les auditions et décroche les distinctions nécessaires pour arriver au sommet et ce, malgré le racisme et les discriminations à son encontre : Pêle-même le Grand Prix de Youth America ; l'école Rock de Philadelphie, ; obtient son diplôme d'études secondaires à la Keystone National High School ; une bourse pour étudier à l'école de ballet Jacqueline Kennedy Onassis de l'American Ballet Theatre...

    La jeune et talentueuse Michaela cite volontiers Lauren Anderson, l'une des premières ballerines afro-américaines, comme son modèle.

     

    Il y a trois ans que le studio MGM a acquis les droits du film « Taking light / de War Orphan à DePrince Star Ballerina » mais c'est cette année 2018 que Madonna dirigera un biopic sur la vie et la carrière de la jeune femme. En attendant vous pouvez toujours lire « et maintenant je vole » paru en 2016 aux éditions La Cité, ou la parcours et la vie tragico-extraordinaire de Michaela. En attendant d'en savoir plus, je peux déjà vous dire que passionnée comme est notre Madonna, le film en préparation a des chances d'etre un chef-d'oeuvre poignant mélant émotion, polémique et controverses en tout genre.

     

    brèves#4

    brèves#4

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire
  •  

    Brittany Talia Hazzard voit le jour au printemps 1990, connue sous le pseudo Starrah, elle est une compositrice, chanteuse et rappeuse américaine. Elle a collaboré avec des pointures du milieu, la nouvelle génération avec laquelle Madonna est devenue bonne copine ces 10 dernières années ; à savoir Rihanna, Nicki Minaj, Pharrell Williams ou encore Katy Perry. Quelques démos sur lesquels elle a juste poser sa voix mais qui auraient dû échoir à d'autres, ont fuitées. La jeune Starrah a donc connu les mêmes déboires que mamy pour l'album Rebel Heart ; toutes deux ont annoncé récemment vouloir collaborer pour le prochain album de la Ciccone. Leur probable collaboration est une rumeur pour l'instant (même si elle postent des selfies sur instagram) mais entre une bouillabaisse et un thé au jasmin elles ont dû se trouver des points communs ; l'amour de l'Afrique, les enfants, les hand-spinners. En 1998 Brittany avait 8 ans ! Elle a dû rêver de son idole de petite fille et sauter dans le salon de ses parents sur les rythmes hypnotisants de William Orbit, planant au passage avec un joint fraichement roulé au coin du bec. Voilà une bonne raison de sortir en boite entre filles et danser aux rythmes de Nothing really matters, faire des gestes bizarres avec les mains sur Frozen ou encore pleurer sur Substitute for love. Madonna pourrait pourquoi pas l'embaucher comme choriste lors d'un Live spécial 20e anniversaire de l'album aux 4 Grammy's, comme le rêverait Guy Oseary (en bon producteur qu'il est). En deux décennies l'album Ray Of Light (ou ROL) a gagné en postérité, il est considéré aujourd'hui comme étant l'un des meilleurs, des plus personnel et des plus abouti de la madone, tant par ses fans que par la critique.

    Ray of Light est aussi une vaste entreprise associative et humanitaire créée par la même Madonna, association qui vise à promouvoir la paix, l'égalité et l'éducation pour tous au travers de diverses associations intitulée Bienvenue dans le monde de l'empathie et de l'avenir meilleur (AIL donne éducation et soins aux femmes et enfants d'Afghanistan ; DAA est un école publique située dans le quartier le plus pauvre du Michigan et favorise l'exploration des arts et la diversité ; Raising Malawi dont on connait davantage l'activité parce que la plus médiatisée...)

    Madonna est entrée en studio pour l'enregistrement de son 14e opus et on tarde, il est vrai, d'en savoir plus ! Encore quelques mois de patience nous seront nécessaires je pense.

     

    Franck Schweitzer


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires